Rappels

Histoire de l'appareil

Le MB.150 fut présenté au concours de chasseurs de l'Armée de l'air en juillet 1934. Il se présentait comme un avion d'allure moderne, avec une aile basse, un train rétractable, un cockpit fermé et une construction entièrement métallique. Doté d'un moteur Gnome et Rhône 14 Kfs de 930 ch, il fut conçu par Maurice Roussel.

Le MS.405 fut finalement sélectionné, mais Bloch persévéra. Cependant, le 17 juillet 1936, le prototype se montrait incapable de prendre l'air. Il fallut renforcer l'aile et l'agrandir, redessiner le train d'atterrissage, et lui donner un moteur Gnome-Rhône 14N-0 de 940 ch avec une hélice tripale.

Le prototype ainsi modifié prit l'air le 4 mai 1937 avec André Curvale aux commandes. Début 1938, son envergure fut légèrement accrue et il reçut un moteur 14N-7. Testé au Centre d'Essais du Matériel Aérien, ses performances furent suffisamment intéressantes pour obtenir à la SNCASO une commande de 25 exemplaires au printemps 1938.

Le MB.150 lui-même ne pouvant être construit en série car construit de façon artisanale, ce furent les prototypes MB.151 (moteur Gnome-Rhône 14N-35) et MB.152 (Rhône 14N-25) qui servirent de base à une production en série. Le MB.151 avait volé le 18 août 1938, le MB.152 le 15 décembre 1938. Le MB.151 entra en service le 7 mars 1939, le MB.152 en juillet.

Lors de la déclaration de guerre, quelques 120 exemplaires avaient été livrés à l'Armée de l'Air. Le 10 mai 1940, 140 MB.151 et 363 MB.152 équipaient 9 groupes de chasse dont le Groupe de Chasse 1/145 Varsovie, constitué de Polonais en exil et 2 flottilles de l'Aéronavale (16 MB.151). Mais pour la majorité, il manquait le viseur et l'hélice.

Ils réussirent tout de même à abattre 135 avions ennemis pour la perte de 94 d'entre eux. Il s'avéra être une bonne plate-forme de tir, solide et robuste. Mais il était peu maniable, ses armes n'étaient pas fiables, sous-motorisé et disposant d'un court rayon d'action. Il était nettement surclassé par le Bf 109E.

L'armée de l'air vichyste conserva 6 groupes de chasse. En 1942, lors de l'invasion de la zone libre, il restait 215 exemplaires en service. Certains furent reversés à la Luftwaffe. Contrairement à ce qui est parfois dit, la Roumanie n'en reçut jamais.

25 MB.151 furent vendus à l'armée de l'air royale grecque, mais seuls 9 furent effectivement livrés au 24e groupe de chasse, chargé de défendre Athènes et le Pirée. Ils remportèrent plusieurs victoires contre les Allemands et les Italiens, mais le dernier fut détruit le 19 avril 1941.

Le MB.153 (Pratt & Whitney R-1830) resta à l'état de prototype. Il effectua son premier vol du 8 avril 1939 et fut livré à l'armée de l'air en mai 1940. Le MB.154 devait recevoir un Wright R-1820, mais celui-ci ne fut jamais livré. Le MB.156, motorisé par un Gnome-Rhône 14R, ne vit jamais le jour non plus.

Le prototype du MB.157, motorisé par un Gnome-Rhône 14R-4 de 1580 ch, était un MB.152 modifié. Incomplet au moment de l'armistice, il fut achevé et testé dès mars 1942 sous le contrôle des Allemands, qui y virent un excellent appareil : il atteignit 710 km/h. Le moteur fut envoyé chez BMW, quand à la cellule, elle fut détruite lors d'un bombardement allié.

Le prototype du MB.155 était un MB.152 modifié avec un Gnome-Rhône 14N-49. Son cockpit avait été reculé afin de loger un réservoir de carburant supplémentaire, et son capot redessiné. Il effectua son premier vol le 3 décembre 1939. Il fut construit en série à partir de 1940, mais seuls dix furent complétés avant l'armistice, dont 2 furent détruits au sol. Les 25 autres furent complétés et furent intégrés à l'armée de l'air de Vichy, puis à la Luftwaffe en 1942.

Sur 663 exemplaires, 144 MB.151, 482 MB.152 et 35 MB.155 furent construits. Il ne reste aucun survivant aujourd'hui. Le Musée de l'air et de l'espace possédait une épave, qui fut ferraillée lors d'un déménagement de Villacoublay. Une partie d'une épave fut retrouvée par hasard en 1997 par l'ANSA (Association Normande du Souvenir Aéronautique 39-45). L'appareil, du moins ce qu'il en reste, est exposé au Musée des Invalides.

Versions référencées

  • Bloch MB 150 : Prototype, un exemplaire.
  • Bloch MB 151 : 1ere version de série, 144 exemplaires au total.
  • Bloch MB 152 : Principale version de série, 482 exemplaires.
  • Bloch MB 153 : Version dotée d'un moteur Pratt & Whitney R-1830, un prototype.
  • Bloch MB 154 : Version dotée d'un moteur Wright R-1820, jamais construit.
  • Bloch MB 155 : Version dotée d'un moteur Gnome-Rhône 14N-49. Environ 30 exemplaires.
  • Bloch MB 156 : Version dotée d'un moteur Gnome-Rhône 14R, jamais construite.
  • Bloch MB 157 : Ultime version, dotée d'un moteur Gnome-Rhône 14R-4. Un prototype.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Bloch MB 152 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 800 kg (6 173 lbs)
  • Masse à vide : 2 158 kg (4 758 lbs)
  • Surface alaire : 17,32 m² (186,431 sq. ft)
  • Hauteur : 3,03 m (9,941 ft)
  • Envergure : 10,54 m (34,58 ft)
  • Longueur : 9,1 m (29,856 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 450 km/h (280 mph, 243 kts)
  • Distance franchissable : 600 km (373 mi, 324 nm)
  • Plafond opérationnel : 10 000 m (32 808 ft)
  • Vitesse maximale HA : 509 km/h (316 mph, 275 kts)
  • Charge alaire, à vide : 124,596 kg/m² (25,519 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 161,663 kg/m² (33,111 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Gnôme et Rhône 14N25
  • Puissance unitaire : 794 kW (1 080 ch, 1 065 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Bloch MB.152 à 04/10/2012 08:23 Clansman
Le MB.150 fut présenté au concours de chasseurs de l'Armée de l'air en juillet 1934. Il se présentait comme un avion d'allure moderne, avec une aile basse, un train rétractable, un cockpit fermé et une construction entièrement métallique. Doté d'un moteur Gnome et Rhône 14 Kfs de 930 ch, il fut conçu par Maurice Roussel.

Le MS.405 fut finalement sélectionné, mais Bloch persévéra. Cependant, le 17 juillet 1936, le prototype se montrait incapable de prendre l'air. Il fallut renforcer l'aile et l'agrandir, redessiner le train d'atterrissage, et lui donner un moteur Gnome-Rhône 14N-0 de 940 ch avec une hélice tripale.

Le prototype ainsi modifié prit l'air le 4 mai 1937 avec André Curvale aux commandes. Début 1938, son envergure fut légèrement accrue et il reçut un moteur 14N-7. Testé au Centre d'Essais du Materiel Aerien, ses performances furent suffisamment intéressantes pour obtenir à la SNCASO une commande de 25 exemplaires au printemps 1938.

Le MB.150 lui-même ne pouvant être construit en série car construit de façon artisanale, ce furent les prototypes MB.151 (moteur Gnome-Rhône 14N-35) et MB.152 (Rhône 14N-25) qui servirent de base à une production en série. Le MB.151 avait volé le 18 août 1938, le MB.152 le 15 décembre 1938. Le MB.151 entra en service le 7 mars 1939, le MB.152 en juillet.

Lors de la déclaration de guerre, quelques 120 exemplaires avaient été livrés à l'Armée de l'Air. Le 10 mai 1940, 140 MB.151 et 363 MB.152 équipaient 9 groupes de chasse dont le Groupe de Chasse 1/145 Varsovie, constitué de Polonais en exil et 2 flottilles de l'Aéronavale (16 MB.151). Mais pour la majorité, il manquait le viseur et l'hélice.

Ils réussirent tout de même à abattre 135 avions ennemis pour la perte de 94 d'entre eux. Il s'avéra être une bonne plate-forme de tir, solide et robuste. Mais il était peu maniable, ses armes n'étaient pas fiables, sous-motorisé et disposant d'un court rayon d'action. Il était nettement surclassé par le Bf 109E.

L'armée de l'air vichyste conserva 6 groupes de chasse. En 1942, lors de l'invasion de la zone libre, il restait 215 exemplaires en service. Certains furent reversés à la Luftwaffe et une vingtaine à la Roumanie.

25 MB.151 furent vendus à l'armée de l'air royale grecque, mais seuls 9 furent effectivement livrés au 24e groupe de chasse, chargé de défendre Athènes et le Pirée. Ils remportèrent plusieurs victoires contre les Allemands et les Italiens, mais le dernier fut détruit le 19 avril 1941.

Le MB.153 (Pratt & Whitney R-1830) resta à l'état de prototype. Il effectua son premier vol du 8 avril 1939 et fut livré à l'armée de l'air en mai 1940. Le MB.154 devait recevoir un Wright R-1820, mais celui-ci ne fut jamais livré. Le MB.156, motorisé par un Gnome-Rhône 14R, ne vit jamais le jour non plus.

Le prototype du MB.157, motorisé par un Gnome-Rhône 14R-4 de 1580 ch, était un MB.152 modifié. Incomplet au moment de l'armistice, il fut achevé et testé dès mars 1942 sous le contrôle des Allemands, qui y virent un excellent appareil : il atteignit 710 km/h. Le moteur fut envoyé chez BMW, quand à la cellule, elle fut détruite lors d'un bombardement allié.

Le prototype du MB.155 était un MB.152 modifié avec un Gnome-Rhône 14N-49. Son cockpit avait été reculé afin de loger un réservoir de carburant supplémentaire, et son capot redessiné. Il effectua son premier vol le 3 décembre 1939. Il fut construit en série à partir de 1940, mais seuls dix furent complétés avant l'armistice, dont 2 furent détruits au sol. Les 25 autres furent complétés et furent intégrés à l'armée de l'air de Vichy, puis à la Luftwaffe en 1942.

Sur 663 exemplaires, 144 MB.151, 482 MB.152 et 35 MB.155 furent construits. Il ne reste aucun survivant aujourd'hui. Le Musée de l'air et de l'espace possèdait une épave, qui fut ferraillée lors d'un déménagement de Villacoublay. Une partie d'une épave fut retrouvée par hasard en 1997 par l'ANSA (Association Normande du Souvenir Aéronautique 39-45). L'appareil, du moins ce qu'il en reste, est exposé au Musée des Invalides.





http://fr.wikipedia.org/wiki/Bloch_MB.150_%C3%A0_MB.157

http://www.dassault-aviation.com/fr/passion/avions/bloch-militaires/mb-150-157.html

http://www.avionslegendaires.net/bloch-mb-152.php

http://www.aviation-ancienne.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=156:bloch-mb150152&catid=49:france

http://www.ansa39-45.fr/bloch152.htm

http://ww2fighters.e-monsite.com/pages/marcel-bloch-mb-151-mb-152.html

http://www.pyperpote.tonsite.biz/listinmae/index.php?option=com_content&view=article&id=404:bloch-mb-152&catid=46:les-appareils-detruits&Itemid=56

http://en.wikipedia.org/wiki/Bloch_MB.150

http://www.pilotfriend.com/photo_albums/timeline/ww2/Bloch%20MB%20152.htm

http://www.aviastar.org/air/france/bloch_mb-150.php
Re: Bloch MB.152 à 04/10/2012 08:47 ciders
On peut aussi citer le Bloch MB.157, l'ultime évolution du MB.150.

http://www.aviastar.org/air/france/bloch_mb-157.php

Un unique prototype fut évacué en juin 1940 vers le sud de la France, mais il fut intercepté par des soldats allemands. Remonté, il a été testé sous le contrôle des autorités allemandes en 1942 avant d'être détruit lors d'un bombardement allié. A priori, il aurait dépassé les 700 km/h durant ces tests.
Re: Bloch MB.152 à 04/10/2012 11:19 Clansman
La fiche sur le site

Rajouté pour le MB 157.

Pas mal le coup du prototype qui refuse de décoller, on me l'avait encore jamais faite. :mrgreen:
Re: Bloch MB.152 à 27/11/2012 11:05 Clansman
Et une photo sur le site, une.
Re: Bloch MB.152 à 05/01/2014 05:59 stanak
projet de reconstitution par une équipe de Dassault
http://www.worldwarbirdnews.com/2014/01/05/video-bloch-mb-152-digital-recreation-project/
Re: Bloch MB.152 à 05/01/2014 20:34 Nico2
Un projet intéressant, un de plus venant de Dassault.
Re: Bloch MB.152 à 06/01/2014 08:25 Tandure
Belle aventure!
Souhaitons leur de réussir et ainsi de, peut-être, en faire naître d'autres!
Re: Bloch MB.152 à 14/01/2014 18:52 m4v
Le projet a bien avancé et était d'ailleurs à l'honneur au siège de Dassault Aviation à Saint-Cloud courant décembre 2013.

Vous trouverez pas mal d'infos içi

Le résumé de l'exposition sur le site Dassault Saint-Cloud: içi


LES INGÉNIEURS DU PROJET SONT A LA RECHERCHE DE TOUTE PIECE/DOCUMENT PRÉCIS AFFÉRANT AU MB-152! PASSEZ LE MESSAGE!
Re: Bloch MB.152 à 15/01/2014 22:47 Nico2
Très sympas ces liens, merci.
Re: Bloch MB.152 à 20/05/2014 14:18 Tyreann
Mon école participe à ce projet.
Je démarre à l'instant un TP qui consiste à modéliser le train principal, qui se prolongera jusqu'en décembre/janvier prochain.
Enfin un TP qui est concret, tout à fait concret !
Re: Bloch MB.152 à 20/05/2014 16:20 Clansman
LES INGÉNIEURS DU PROJET SONT A LA RECHERCHE DE TOUTE PIECE/DOCUMENT PRÉCIS AFFÉRANT AU MB-152! PASSEZ LE MESSAGE!

Vous croyez qu'ils accepteraient la fiche du site ? :mrgreen:
Re: Bloch MB.152 à 20/05/2014 17:19 Tyreann
À partir de plans non annotés, de photos floues de débris de Bloch déterrés après 50 ans, et de quelques croquis récupérées de l'époque ?

J'crois qu'à quelques uns d'entre vous, vous en savez plus sur cet avion que les ingés de Dassault à l'origine de ce projet !
Re: Bloch MB.152 à 25/10/2015 08:16 stanak

Clansman a écrit

… furent reversés à la Luftwaffe et une vingtaine à la Roumanie.
je suis sur le listing des avions de la FAR et je ne pas trouve de MB-151/152
verif dans la bible de Serge Joanne, la Roumanie n'est pas évoquée
Re: Bloch MB.152 à 25/10/2015 08:54 Clansman
Corrigé directement sur le site, merci !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires