Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Attaque au sol
  • Constructeur : drapeau FMA
  • 150 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

Le développement de L'IA-58 démarra en août 1966, à l'instigation de la FAA qui réclamait un appareil apte à des missions CAS et COIN. Un planeur vola le 26 décembre 1967, puis un prototype fut construit.

Son vol inaugural eut lieu le 20 août 1969. Celui-ci, nommé AX-2 Delfin, était propulsé par des Garrett TPE331I/U-303 de 904 ch. Pucara est le nom d'une forteresse sud-américaine dans la langue Quechua. Il fut suivi par d'autres prototypes, équipés de moteurs français, les Turbomeca Astazou XVI G.

L'appareil est de construction entièrement métallique. Il est conçu pour affronter une guérilla légère, l'habitacle et le pare-brise sont donc blindés. Son train d'atterrissage lui permet d'opérer à partir de pistes non préparées. Il peut décoller en 80 mètres gràce à 3 fusées JATO et sa maintenance est simple. L'appareil est biplace et équipé de sièges éjectables Martin-Baker Mk 6AP6A zero/zero.

La version de série, l'IA-58A ou Pucara Alpha, vola pour la première fois le 8 novembre 1974, et fut livré en 1975 à la III Brigada Aérea. 108 exemplaires furent construits jusqu'en 1986, et équipèrent 3 escadrons de la FAA.

L'IA-58B (Pucara Bravo) est pourvu de canons DEFA 553 de 30 mm à la place des canons de 20 mm, et d'une avionique améliorée. Il fut construit à un seul exemplaire.

L'IA-58C (Pucara Charlie) est une version monoplace, équipée d'un HUD, d'un IFF et de 2 points d'emport supplémentaires. Il peut emporter des missiles Magic 2 ou Pescador. Lui aussi fut construit à un exemplaire.

L'IA-66, construit à un seul exemplaire, était propulsé par 2 Garrett TPE331-11-601W de 1000 ch. Il vola en 1980.

Les appareils argentins furent engagés contre les Britanniques lors de la guerre des Malouines. A l'époque, l'Argentine avait reçu près de cent exemplaires, et c'était le seul appareil disponible en nombre. Mais, non prévus pour affronter un tel adversaire, ils se firent taillés en pièce, principalement au sol. Ils abattirent un Westland Scout. 11 appareils furent capturés par les Britanniques, dont 4 en état de vol. 6 sont exposés, pas toujours complets, dans des musées.

Lors de la guerre des Malouines, un prototype appelé AX-04 fut testé, avec des capacités anti-navires et des torpilles Mk 13. La guerre se termina avant les essais.

La version la plus récente est l'IA-58D, ou Pucara Delta. L'appareil avait reçu des modifications mineures dans les années 1990. C'est l'unique version encore en service en Argentine et en Uruguay.

En 2007, un appareil fut modifié afin de tester des moteurs utilisant des bio-carburants.

Il fut construit à moins de 20 exemplaires pour l'exportation, pour la Colombie (3 exemplaires), le Sri Lanka (4) et l'Uruguay (6 exemplaires). Le Sri Lanka l'utilisa également contre la guérilla, et perdit 3 appareils.

Versions référencées

  • FMA IA-58A : Unique version à être produite, plus de cent exemplaires.
  • FMA IA-58B : Version équipée de canons DEFA553, 1 exemplaire.
  • FMA IA-58C : Version monoplace, un exemplaire.
  • FMA IA-58D : Version incluant des modifications mineures, IA-58A modifiés.
  • FMA IA-66 : Version aux moteurs plus puissants, un exemplaire.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

FMA IA-58A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6 800 kg (14 991 lbs)
  • Masse à vide : 4 020 kg (8 863 lbs)
  • Surface alaire : 30,3 m² (326,146 sq. ft)
  • Hauteur : 5,36 m (17,585 ft)
  • Envergure : 14,5 m (47,572 ft)
  • Longueur : 14,25 m (46,752 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 430 km/h (267 mph, 232 kts)
  • Distance de convoyage : 3 710 km (2 305 mi, 2 003 nm)
  • Plafond opérationnel : 10 000 m (32 808 ft)
  • Vitesse maximale HA : 500 km/h (311 mph, 270 kts)
  • Charge alaire, à vide : 132,673 kg/m² (27,174 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 224,422 kg/m² (45,965 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Turbomeca Astazou XVIG
  • Puissance unitaire : 729 kW (992 ch, 978 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
FMA IA-58 Pucara à 03/02/2011 14:06 Clansman
Le développement de L'IA-58 démarra en août 1966, à l'instigation de la FAA qui réclamait un appareil apte à des missions CAS et COIN. Un planeur vola le 26 décembre 1967, puis un prototype fut construit.

Son vol inaugural eut lieu le 20 août 1969. Celui-ci, nommé AX-2 Delfin, était propulsé par des Garrett TPE331I/U-303 de 904 ch. Pucara est le nom d'une forteresse sud-américaine dans la langue Quechua. Il fut suivi par d'autres prototypes, équipés de moteurs français, les Turbomeca Astazou XVI G.

L'appareil est de construction entièrement métallique. Il est conçu pour affronter une guérilla légère, l'habitacle et le pare-brise sont donc blindés. Son train d'atterrissage lui permet d'opérer à partir de pistes non préparées. Il peut décoller en 80 mètres gràce à 3 fusées JATO et sa maintenance est simple. L'appareil est biplace et équipé de sièges éjectables Martin-Baker Mk 6AP6A zero/zero.

La version de série, l'IA-58A ou Pucara Alpha, vola pour la première fois le 8 novembre 1974, et fut livré en 1975 à la III Brigada Aérea. 108 exemplaires furent construits jusqu'en 1986, et équipèrent 3 escadrons de la FAA.

L'IA-58B (Pucara Bravo) est pourvu de canons DEFA 553 de 30 mm à la place des canons de 20 mm, et d'une avionique améliorée. Il fut construit à un seul exemplaire.

L'IA-58C (Pucara Charlie) est une version monoplace, équipée d'un HUD, d'un IFF et de 2 points d'emport supplémentaires. Il peut emporter des missiles Magic 2 ou Pescador. Lui aussi fut construit à un exemplaire.

L'IA-66, construit à un seul exemplaire, était propulsé par 2 Garrett TPE331-11-601W de 1000 ch. Il vola en 1980.

Les appareils argentins fut engagés contre les Britanniques lors de la guerre des Malouines. A l'époque, l'Argentine avait reçu près de cent exemplaires, et c'était le seul appareil disponible en nombre. Mais, non prévus pour affronter un tel adversaire, ils se firent taillés en pièce, principalement au sol. Ils abattirent un Westland Scout. 11 appareils furent capturés par les Britanniques, dont 4 en état de vol. 6 sont exposés, pas toujours complets, dans des musées.

Lors de la guerre des Malouines, un prototype appelé AX-04 fut testé, avec des capacités anti-navires et des torpilles Mk 13. La guerre se termina avant les essais.

La version la plus récente est l'IA-58D, ou Pucara Delta. L'appareil avait reçut des modifications mineures dans les années 1990. C'est l'unique version encore en service en Argentine et en Uruguay.

Il fut construit moins de 20 pour l'exportation, pour la Colombie, le Sri Lanka (4) et l'Uruguay (6 exemplaires). Le Sri Lanka l'utilisa également contre la guérilla, et perdit 3 appareils.

http://www.avionslegendaires.net/fma-ia-58-pucara.php

http://www.avions-militaires.net/fiches/ia58.php

http://airbuz31.unblog.fr/2010/03/13/fma-ia-58-pucara/

http://en.wikipedia.org/wiki/FMA_IA_58_Pucar%C3%A1

http://www.milavia.net/aircraft/ia58/ia58.htm

http://www.globalsecurity.org/military/world/argentina/pucara.htm

http://www.aviastar.org/air/argentina/fma_pucara.php
Re: FMA IA-58 Pucara à 07/02/2011 11:40 Clansman
Le Pucara sur le site

Pas exceptionnel, l'engin…
Re: FMA IA-58 Pucara à 07/02/2011 18:07 ciders
Pas exceptionnel, mais plutôt pas mal pour un appareil d'attaque léger. Evidemment, face à des missiles sol-air dernier modèle, ça l'a fait moyen.
Re: FMA IA-58 Pucara à 07/02/2011 20:19 stanak
A-58 uruguayen
Image

IA-58D argentin
Image
Re: FMA IA-58 Pucara à 07/02/2011 21:41 ciders
Sur ces magnifiques photos (et je ne dis pas ça pour faire plaisir à Stanak), on distinbue bien les orifices des canons du Pucara.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires