Rappels

Histoire de l'appareil

Lors de la guerre du Vietnam, les États-Unis avait pu mesurer à quel point ses chasseurs étaient inadaptés au combat aérien : trop grands et trop lourds, ils étaient visibles de loin, peu manœuvrables, et leur champ de vision était réduit. Miser sur le tout électronique avait été une erreur. Le 6 janvier 1972, l'USAF lança donc le programme LWF (Light Weight Fighter, ou chasseur léger). Le cahier des charges était le suivant : une masse à vide inférieure à 9 tonnes, des dimensions réduites, une grande manœuvrabilité, une bonne accélération. General Dynamics proposa son model 401 dû à Robert H. Widmer, un ancien ingénieur de Convair qui avait déjà travaillé sur le B-58 et le F-111. Son modèle allait être redésigné YF-16 lors de la signature d'un contrat portant sur 2 démonstrateurs.

Le premier d'entre eux fit un saut de puce involontaire le 20 janvier 1974 avec Phil Oestricher aux commandes. Son premier vol officiel fut effectué le 2 février 1974, et le deuxième prototype vola le 9 mai 1974. A l'origine simple programme de démonstration, le LWF allait susciter à la fois l'intérêt de l'USAF et de l'OTAN, et devenir un véritable programme d'armement, l'ACF (Air Combat Fighter). En janvier 1975, l'USAF déclara officiellement avoir retenu le YF-16 au détriment du YF-17 de Northrop et commanda 15 appareils de présérie.

Le 7 juin 1975, quatre pays européens, la Belgique, le Danemark, la Hollande et la Norvège, déclarèrent le F-16 vainqueur du "marché du siècle". 348 exemplaires allaient remplacer le F-104, au détriment du Mirage F-1E, du YF-17 et du JA-37. Ils seront construit sous licence par Fokker en Hollande et la SABCA en Belgique.

La cellule du F-16 a une durée de vie estimée à 8000 heures de vol. Il se distingue par une entrée d'air ventrale. Son instabilité naturelle est compensée par les premières CDVE montées sur un avion de chasse (ce qui lui valu le surnom d' "Electric Jet"), lui conférant une grande manœuvrabilité. Son cockpit est équipé d'une verrière panoramique sans montant, plus épaisse en cas de collision aviaire et donnant une visibilité totale autour de l'appareil, d'un siège incliné à 30° pour mieux encaisser les G, d'un manche HOTAS placé sur la droite et non plus au centre, d'écrans multi-fonctions. Bien que désigné officiellement "Fighting Falcon" (après un concours auprès des pilotes), son surnom le plus courant quoi qu’officieux est "Viper", en référence à son allure de serpent sous certains angles et à un vaisseau de la série "Galactica".

Il fut depuis utilisé par la NASA. On peut également citer, parmi les versions expérimentales, le F-16 AFTI, le F-16 VISTA et le F-16 MATV qui était équipé d'une tuyère à poussée vectorielle.

Le F-16 connut un incroyable succès commercial : l'US Air Force en a reçut 2231 exemplaires, dont plus de 1000 restent encore en service aujourd'hui. L'US Air Force pourrait les conserver jusqu'en 2025, et les emploie au sein des Thunderbirds. Ces derniers ont utilisés le F-16A Block 15 de 1982 à 1992, le F-16C Block 32 de 1992 à 2008, et le F-16C Block 52 depuis 2009.

Outre les pays européens d'origine, la Turquie et la Corée du Sud l'ont construit sous licence (246 et 171 exemplaires respectivement). Plus de 4500 exemplaires équipent 25 forces aériennes, et certaines s'y intéressent encore, dont la Bulgarie et la Croatie.

D'autres pays cherchent à moderniser les leurs. Taïwan a longtemps cherché à acquérir 66 F-16C/D, et souhaite maintenant moderniser ses 150 F-16A/B Block 20, avec notamment un radar AESA. Celui-ci est le SABR de Northrop-Grumman, testé en vol depuis novembre 2009. L'USAF ne souhaite plus équiper ses F-16 de radar AESA. En revanche, Bahreïn envisage de moderniser ses F-16 avec un radar AESA, soit le SABR soit le RACR de Raytheon.

Israël en a fait son fer de lance et l'emploie sous 3 versions spécifiques : le F-16A/B "Netz", le F-16C/D "Barak", le F-16I "Sufa" (dérivé du F-16D Block 52). Toutes ces versions sont équipés d'électronique purement israélienne. Ce sont d'ailleurs les Israéliens qui engagèrent les premiers le F-16 au combat, lors du fameux raid sur Osirak le 7 juin 1981. L'Opération "Opéra" engagea 8 F-16 et 6 F-15. Israël le déploiera également au Liban en 1982 contre les appareils syriens.

Il fut déployé lors de la guerre du Golfe, en Bosnie-Herzégovine, au Kosovo, en Afghanistan, en Irak, en Libye. Les Pakistanais le déployèrent lors de la guerre d'Afghanistan entre 1986 et 1989. Près de 200 000 sorties furent accomplies, pour 6 pertes à cause de la défense air-sol et une perte en combat aérien (un F-16D turc fut abattu par un Mirage 2000 grec le 8 octobre 1996). Le F-16 aurait abattu 72 appareils, dont le premier fut un Mi-8 irakien peu avant l'attaque sur Osirak.

Au final, le F-16, bien que vieillissant, se révèle être un appareil d'un formidable rapport qualité/prix. Bien que les versions successives s'alourdissent et s'orientent de plus en plus vers l'attaque au sol au détriment de la manœuvrabilité, il reste un appareil très recherché par les forces aériennes. Il est toujours en production depuis 1976.


Texte de Clansman, avec son aimable autorisation

Versions référencées

  • General Dynamics YF-16 : Prototypes du F-16 Fighting Falcon. 2 exemplaires.
  • General Dynamics F-16A : Première version monoplace de série.
  • Lockheed-Martin F-16AM : Version du F-16A portée au standard Mid-Life Update (MLU).
  • General Dynamics F-16B : Première version biplace de série.
  • Lockheed-Martin F-16BM : Version du F-16B portée au standard Mid-Life Update (MLU).
  • General Dynamics F-16C Block 25 : Première version du F-16C.
  • General Dynamics F-16C Block 30 : Version du F-16C motorisée par un General Electric F110-GE-100.
  • General Dynamics F-16C Block 32 : Version du F-16C Block 30 motorisée par un Pratt & Whitney.
  • General Dynamics F-16C Block 32+ : Version améliorée du F-16C Block 32.
  • General Dynamics F-16C Block 40 Night Falcon : Version améliorée du F-16C capable d'attaque par tout-temps et de nuit.
  • General Dynamics F-16C Block 42 : Version du F-16C Block 40 motorisée par un Pratt & Whitney.
  • Lockheed-Martin F-16C Block 50 : Version améliorée du F-16C dotée d'un système de navigation GPS.
  • Lockheed-Martin F-16C Block 50+ : Version améliorée du F-16C Block 50 capable d'emporter la bombe JDAM.
  • Lockheed-Martin F-16C Block 52 : Version du F-16C Block 50 motorisée par un Pratt & Whitney.
  • Lockheed-Martin F-16C Block 52+ : Version améliorée du F-16C Block 52 capable d'emporter la bombe JDAM.
  • Lockheed-Martin F-16C Block 52M : Version améliorée du F-16C Block 52 dotée d'une liaison 16.
  • General Dynamics F-16D Block 25 : Version biplace du F-16C Block 25.
  • General Dynamics F-16D Block 30 : Version biplace du F-16C Block 30.
  • General Dynamics F-16D Block 32 : Version biplace du F-16C Block 32.
  • General Dynamics F-16D Block 32+ : Version biplace du F-16C Block 32+.
  • General Dynamics F-16D Block 40 : Version biplace du F-16C Block 40.
  • General Dynamics F-16D Block 42 : Version biplace du F-16C Block 42.
  • Lockheed-Martin F-16D Block 50 : Version biplace du F-16C Block 50.
  • Lockheed-Martin F-16D Block 50+ : Version biplace du F-16C Block 50+.
  • Lockheed-Martin F-16D Block 52 : Version biplace du F-16C Block 52.
  • Lockheed-Martin F-16D Block 52+ : Version biplace du F-16C Block 52+.
  • Lockheed-Martin F-16D Block 52M : Version biplace du F-16C Block 52M.
  • Lockheed-Martin F-16E Block 60 Desert Falcon : Version monoplace largement améliorée destinée aux EAU. 55 exemplaires.
  • Lockheed-Martin F-16F Block 60 Desert Falcon : Version biplace du F-16E destinée aux EAU. 25 exemplaires.
  • Lockheed-Martin F-16I Sufa : Version dérivée du F-16D Block 52 dotée d'une avionique spécifique à Israël. 102 exemplaires.
  • Lockheed-Martin F-16IQ : Version au standard Block 52+ destinée à l'Irak.
  • Lockheed-Martin F-16IN Block 70 Super Viper : Projet de version la plus avancée du F-16 proposée à l'Inde.
  • General Dynamics F-16N : Version spécifique à l'US Navy. 22 exemplaires..
  • General Dynamics TF-16N : Version biplace du F-16N. 4 exemplaires.
  • Lockheed-Martin F-16V Viper : Ultime version lourdement améliorée du F-16 notamment équipée d'un radar AESA.
  • General Dynamics F-16XL : Démonstrateur technologique et concurrent malheureux du F-15E. 2 exemplaires.
  • General Dynamics A-16 : Version d'attaque au sol. 2 exemplaires modifiés.
  • Lockheed-Martin QF-16 : Version drone-cible basée sur des F-16A et C déclassés.
  • General Dynamics F-16/79 : Version dotée d'un réacteur J79 et proposée sans succès à l'exportation.
  • General Dynamics F-16/101 : Version dotée d'un réacteur F101.
  • General Dynamics F-16 AFTI : Version servant de banc d'essai aérien.
  • General Dynamics F-16 MATV : Version servant de banc d'essai aérien.
  • General Dynamics F-16 VISTA : Version servant de banc d'essai aérien.
  • KAI KF-16C Block 52 : Désignation des F-16C Block 52 construits sous licence en Corée du Sud.
  • KAI KF-16D Block 52 : Désignation des F-16D Block 52 construits sous licence en Corée du Sud.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

General Dynamics F-16C Block 30 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 19 200 kg (42 329 lbs)
  • Masse à vide : 8 570 kg (18 894 lbs)
  • Surface alaire : 27,87 m² (299,99 sq. ft)
  • Hauteur : 4,88 m (16 ft)
  • Envergure : 9,96 m (32,677 ft)
  • Longueur : 15,06 m (49,409 ft)

Performances

  • Rayon d'action Hi-Lo-Hi : 547 km (340 mi, 295 nm)
  • Plafond opérationnel : 18 288 m (60 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 254 m/s (833 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 1 470 km/h (913 mph, 794 kts)
  • Vitesse maximale HA : 2 410 km/h (1 498 mph, 1 301 kts)
  • Charge alaire, au décollage : 688,913 kg/m² (141,101 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, à vide : 307,499 kg/m² (62,981 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur General Electric F110-GE-100
  • Puissance unitaire : 7 777,778 kgp (76,3 kN, 17 147,079 lbf), 12 946 kgp (127 kN, 28 541 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré - supprimé après changements du code sportif 1

Accidents enregistrés

  • Perte d'un F-16 américain le 28 janvier 2013

    • Lieu : Ravenne (drapeau Italie, 44° 23’ 54”N, 12° 32’ 31”E)
    • Nombre de victimes : 1
    Vers 20h00, un F-16C de l'USAAF qui avait décollé de la base aérienne d'Aviano avec 3 autres F-16 s'est écrasé en mer Adriatique entre les villes italiennes de Cesenatico et Ravenne. Le corps du pilote a été retrouvé en mer, 3 jours plus tard.
  • Accident d'un F-16 Israelien le 2 janvier 2013

    Un F-16D de l'armée de l'air israélienne est sortie de la piste lors d'un atterrissage sur la base militaire de Ramat David près de Nazareth. Malgré un problème technique, le pilote a tenté de poser l'appareil à une vitesse d'approche très élevée (environ 300 km/h) . Le pilote et le navigateur ont réussi à s'éjecter quelques secondes après avoir toucher la piste et sont sains et saufs. L'appareil a fini sa course en dehors de la piste, s'est renversé et a pris feu. Malgré l'intervention rapide des services de secours le chasseur-bombardier est gravement endommagé.
  • Écrasement d'un F-16 américain le 21 mars 2012

    Un F-16 de l'USAF s'est écrasé en Corée du Sud, à environ 241 km (150 mi, 130 nm) de Séoul, près de la base aériennede Kunsan. L'appareil qui participait à l'exercice Foal Eagle semble avoir eu un ennui mécanique. Le pilote a pu s'éjecter sans problème, et il n'y a eu aucun blessé.
  • Collision de deux F-16 thaïlandais le 14 février 2011

    Lors de l'exercice Cobra Gold, deux chasseurs F-16 thaïlandais se sont percutés en plein vol, au-dessus de la province de Chaiyabhum. Heureusement, les deux pilotes ont pu être récupérés sains et saufs après leur éjection.
  • Crash d'un F-16I israélien le 11 novembre 2010

    Lors d'un vol d'entraînement, un F-16I s'est écrasé près de Mitzpé Ramon, dans le Neguev. L'accident serait d'origine humaine, mais par mesure de précaution les autres F-16I ont été provisoirement interdits de vol.
  • Collision de F-16 grecs le 26 août 2010

    Lors d'un vol d'entraînement à quatre appareils, deux F-16 (un F-16C et un F-16D) sont entrés en collision au sud de la Crète. D'après le ministre grec de la Défense, seul un des trois pilotes a pu s'éjecter. Selon d'autres informations, deux pilotes auraient été repêchés, dont au moins un grièvement blessé.

Forum

Sujet complet »
Re: F-16 Fighting Falcon à 12/06/2014 15:07 TigerJL
ces F-16 là auront l'APG-68 et comme armement ce sera AIM-7 Sparrow/AIM-9 Sidewinder et comme bombes ce sera GBU-10 et GBU-24 … en bref ils seront bridés quoi …

j'espère que les américains savent ce qu'ils font là …
Re: F-16 Fighting Falcon à 12/06/2014 21:29 d9pouces
Ça reste quand même du beau matos par rapport à ce qu'ils avaient avant. Ça peut même faire assez mal sur des gens qui ne sont pas forcément très équipés.
Re: F-16 Fighting Falcon à 13/06/2014 22:39 Nico2

TigerJL a écrit

ces F-16 là auront l'APG-68 et comme armement ce sera AIM-7 Sparrow/AIM-9 Sidewinder et comme bombes ce sera GBU-10 et GBU-24 … en bref ils seront bridés quoi …

C'est déjà un armement solide.

d9pouces a écrit

Ça reste quand même du beau matos par rapport à ce qu'ils avaient avant. Ça peut même faire assez mal sur des gens qui ne sont pas forcément très équipés.

Tout à fait !

Jericho a écrit

Ils sont peut-être stockés aux USA… en attendant? :interr:

Apparemment, le Congrès US peut encore s'opposer à la transaction d'ici le 30 juin.

Cela m'étonnerait qu'il laisse passer une telle livraison sans un minimum de garanties de stabilité.

(La livraison englobe la livraison d'autres armements, dont 200 véhicule Humvees. Ceux là mêmes qui sont très prisés des djihadistes… [/size:bf6bwkcr])

TigerJL a écrit

j'espère que les américains savent ce qu'ils font là …

Tu peux leur faire confiance, jusque là tout baigne. :D
Re: F-16 Fighting Falcon à 27/07/2015 15:10 Ansierra117
F-16V « Viper » :

En 2012 lors du Singapour Airshow, Lockheed-Martin dévoile ce qui doit être l’ultime version de son best-seller vendu à plus de 4550 exemplaires dans le monde : le F-16 Fighting Falcon.

Désigné F-16V par le constructeur, ce nouveau standard de production comporte le radar AESA SABR de Northrop-Grumman, un nouvel ordinateur de mission, de nouveaux équipements de guerre électronique et une avionique améliorée. De nouveaux armements peuvent également être emportés comme la GBU-38 JDAM, la GBU-39 SDB, la CBU-105 Sensor Fuzed Weapon, la GBU-49/50 Enhanced Paveway II, l’AIM-120C-7 AMRAAM ou encore l’AIM-9X.

Fort du succès de son prédécesseur sur lequel il peut s’appuyer, du marché des avions de combat en plein renouvellement ainsi que des déboires du F-35, le F-16V avait de grandes chances de réussir à s’exporter en nombre auprès des clients traditionnels de Washington, notamment en Asie. Cela fut rapidement chose faite dès 2012.

En octobre, Lockheed-Martin se voit attribuer un contrat pour rétrofiter 144 F-16A/B block 20 taïwanais dans un standard équivalent au F-16V. Le contrat initial portait sur 145 appareils mais un a été perdu depuis.
En juillet 2015 c’est au tour de Singapour de donner son feu vert à la modernisation de 60 F-16C/D block 52+ à ce standard. Le processus de modernisation débutera en 2016 et devrait s’étendre jusqu’en 2022.
Re: F-16 Fighting Falcon à 12/08/2015 10:34 Nico2
Merci Ansierra :) . Ce n'est pas les vacances pour tous les contributeurs :hehe:
Re: F-16 Fighting Falcon à 12/08/2015 19:26 Ansierra117
Ah si maintenant c'est mon tour à moi :) c'est pour ça d'ailleurs que je n'ai toujours pas ajouté ces fiches au site…faudra que je le fasse à terme quand même !
Re: F-16 Fighting Falcon à 15/08/2015 20:55 Nico2
Si nécessaire, on saura te le rappeler. :drill: :marine:

Bonnes vacances ! :salut: :hehe: :marin:
Re: F-16 Fighting Falcon à 16/08/2015 07:38 Clansman
C'est marrant de voir officialiser pour cette version le surnom donné par ses pilotes au F-16.
Re: F-16 Fighting Falcon à 16/08/2015 18:53 d9pouces

Clansman a écrit

C'est marrant de voir officialiser pour cette version le surnom donné par ses pilotes au F-16.
Je me suis fait la même réflexion, mais c'est vrai que Fighting Falcon est peu utilisé (trop long, certainement).
Re: F-16 Fighting Falcon à 16/08/2015 19:04 Ansierra117
En général les pilotes utilisent soit Falcon soit Viper pour désigner l'appareil. d9 a raison, je ne pense pas que Fighting Falcon soit très employé
Re: F-16 Fighting Falcon à 28/11/2015 09:19 stanak
en effet, ils disent souvent "F sixteen" ;)

F-16BM RJAF ex BAF
Image
Image
avec Maverick d'exercice (je crois)
Re: F-16 Fighting Falcon à 28/11/2015 10:53 d9pouces
C'est sûr que c'est un Maverick, et il a effectivement l'air d'avoir la bande bleue des missiles inertes
Re: F-16 Fighting Falcon à 03/01/2016 17:38 stanak
la version mono
F-16AM
Image RJAF
Image
ont eu la bonne de faire des remises de gaz
alors qu'ont été en bout de piste :)
Re: F-16 Fighting Falcon à 04/01/2016 00:50 Ansierra117
Il est magnifique ! Belle prise Stanak !
Re: F-16 Fighting Falcon à 07/01/2016 21:15 Nico2

stanak a écrit

la version mono
F-16AM

ont eu la bonne de faire des remises de gaz
alors qu'ont été en bout de piste :)

Sympa pour les spotters !

Merci pour le partage de photo.
Re: F-16 Fighting Falcon à 28/01/2016 19:16 stanak
Image
F-16C RBAF
Image
Re: F-16 Fighting Falcon à 29/01/2016 08:05 Nico2
Sobre, j'aime aussi :) .
Re: F-16 Fighting Falcon à 16/08/2016 07:54 iGH
La nouvelle livrée des F-16 du 64th Aggressor Squadron

Image

Edit Nico2 - merci de mettre les images non libres de droit en lien. ;) [/size:1spw2slk]
Re: F-16 Fighting Falcon à 16/08/2016 10:55 Ansierra117
Bizarrement assez similaire à celui du Su-35S je dis ça je dis rien haja
Re: F-16 Fighting Falcon à 16/08/2016 11:29 iGH
Oui

Image

Une belle photocopie :D

Edit Nico2 - merci de mettre les images non libres de droit en lien. ;) [/size:2wjjj76j]
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires