Rappels

Histoire de l'appareil

L’Eurocopter EC645 est un hélicoptère bimoteur de transport militaire pouvant accueillir jusqu’à dix passagers, muni d’un rotor principal quadripale, d’un rotor de queue bipale ou à fenestron, et de patins.

Pour compléter son offre, Eurocopter décide en 2009 de développer une variante exclusivement militaire de son EC145, un peu comme il l’avait fait avec l’EC135/635.

À ce moment là, l’EC145 est déjà vendu à plusieurs forces armées, principalement à l’US Army sous la désignation d’UH-72 "Lakota". Ces derniers possèdent une avionique militarisée, mais ne sont pas prévus pour être armés. Avec l’EC645, Eurocopter propose un appareil possédant les mêmes capacités que l’UH-72, mais avec la capacité d’emporter un armement sur des moignons d’ailes. En général, les désignations des versions sont identiques à celles utilisées pour l’EC145.

Basée sur l’EC145 T1, la cellule de l’EC645 est renforcée et est en partie blindée afin de protéger l’équipage et les passagers contre les tirs d’armes légères.

La motorisation est assurée par deux turbines contrôlées numériquement (FADEC) Turbomeca Arriel 1E2 de 550 kW (748 cv) chacune au décollage. Avant leur éjection, les gaz sont refroidis par dilution avec de l’air ambiant pour diminuer la signature infrarouge. Les réservoirs de carburant, d’un volume total de 912 litres, sont auto-obturant afin de diminuer les risques d’incendies.

Son rotor principal quadripale possède un moyeu en titane et des pales en matériaux composites.
Le poste de pilotage peut accueillir deux membres d’équipage, bien qu’un seul pilote doit nécessaire. Les instruments et les écrans multifonctions sont parfaitement compatibles avec l’utilisation de lunettes de vision nocturne. Les systèmes de communication permettent l’interopérabilité avec les différentes forces de l’OTAN, de même que l’échange de données avec d’autres appareils et des stations au sol. Il dispose d’un pilote automatique 4 axes et son équipement lui permet de voler entièrement sous navigation GPS. Son système de gestion de guerre électronique est couplé aux ECM et aux détecteurs d’alerte radar et laser.

Lors de transport de passagers, il est possible d’installer jusqu’à neuf sièges dans la cabine qui possède un volume total de 6,0m3. Dans cette configuration de transport de passagers il reste encore un volume disponible d’1,3 m3 à l’arrière pour les bagages, du matériel ou des armes. En ôtant les sièges, il est possible de transporter des objets relativement volumineux ou d’installer jusqu’à deux civières et trois sièges pour le personnel soignant. On accède à la cabine par les portes latérales coulissantes ou par une double porte à l’arrière du fuselage, sous la poutre de queue, permettant de charger des objets encombrant ou des civières sans avoir besoin d’arrêter les rotors.

La poutre de queue est munie de chaque côté d’un stabilisateur horizontal terminé par un aileron vertical. Le rotor de queue bipale est placé au sommet de la dérive ce qui lui permet de diminuer les risques d’accidents grâce à une garde au sol de 2,0m.

Le train d’atterrissage est constitué d’une paire de patins renforcés afin de résister aux atterrissages d’urgence.
Le pilote automatique, la lubrification de la transmission, l’assistance hydraulique, certains capteurs embarqués, ainsi que d’autres systèmes indispensables sont redondants pour une plus grande sécurité.

Les principales missions effectuées par l’EC645 sont l’observation armée, la reconnaissance, le transport d’assaut, l’évacuation sanitaire, l’escorte armée, la recherche et sauvetage proche des zones de combat ou derrière les lignes ennemies. L’appareil est équipé d’une tourelle électro-optique avec télémètre et désignateur laser, caméras vidéo et IR. Un système de traitement des images permet de les analyser en temps réel.

En cas de besoin, l’appareil peut également être muni d’un phare de recherche, de flotteurs d’urgence, d’un crochet pour l’emport de charge sous élingue, des fixations pour des systèmes de cordes rapides ou d’un treuil muni d’un câble de 90 m de long et pouvant soulever jusqu’à 270 kg.

À partir de 2010, une nouvelle version dérivée de l’EC145 T2 est proposée. La différence la plus visible est son rotor anti-couple de type fenestron, diminuant encore les risques d’accidents. Sa motorisation est assurée par deux turbines contrôlées numériquement (FADEC) Turbomeca Arriel 2E de 575 kW chacune (782 cv) en continu et 667 kW (907 cv) au décollage. En cas de panne d’une turbine au décollage, une puissance de 800 kW (1’088 cv) peut être délivrée durant 30’.

En collaboration avec Lockheed-Martin, depuis 2009 Eurocopter est en compétition pour le programme d’acquisition Armed Aerial Scout (AAS) de l’US Army, destiné à remplacé les OH-58D. Deux versions de l’EC645 sont proposées à l’US Army pour ce programme.

La première version désignée AAS-72X est un EC645 T1. Extérieurement, il ne se différencie de l’UH-72 qu’avec ses moignons d’ailes lui permettant l’emport d’armes.

En 2011, une seconde version désignée d’AAS-72X+ est proposée sur la base de l’EC645 T2, avec son rotor anti-couple à fenestron et ses turbines plus puissantes. Trois démonstrateurs de ces versions effectuent des tests en vol depuis 2010, dans diverses conditions climatiques. Ces AAS-72X et AAS-72X+ sont en compétitions avec les Bell OH-58F Block II, Boeing AH-6S, McDonnell-Douglas MD 540F, Sikorsky S-97 et Agusta-Westland AW169AAS. La décision finale devrait être prise en 2015.

En juin 2013, l’Allemagne commande 15 EC645 T2 pour le transport de ses forces spéciales (Kommando SpezialKräfte). Ces appareils, attendus entre 2015 et 2017, seront équipés de systèmes d’observation et de reconnaissance électro-optiques.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Eurocopter EC645 T1 : Version de l’EC145 T1 dotée d’une électronique militaire et de moignons d’ailes pour l’emport d’armes.
  • Eurocopter EC645 T2 : Version de l’EC145 T2 dotée d’une électronique militaire et de moignons d’ailes pour l’emport d’armes.
  • Eurocopter AAS-72X : Désignation de l'EC645 T1 proposé à l’US Army pour le programme AAS.
  • Eurocopter AAS-72X+ : Désignation de l'EC645 T2 proposée à l’US Army pour le programme AAS.
  • Airbus Helicopters H145M : Nouvelle désignation de l'EC645 T2 depuis 2014.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Eurocopter EC645 T2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 3 650 kg (8 047 lbs)
  • Masse à vide : 1 500 kg (3 307 lbs)
  • Surface du rotor : 95 m² (1 023 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 11 m (36 ft)
  • Hauteur : 4 m (13 ft)
  • Longueur : 13,63 m (44,718 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 248 km/h (154 mph, 134 kts)
  • Distance franchissable : 663 km (412 mi, 358 nm)
  • Plafond avec effet de sol : 5 486 m (17 999 ft)
  • Plafond opérationnel : 3 000 m (9 843 ft)
  • Vitesse maximale BA : 268 km/h (167 mph, 145 kts)
  • Charge alaire, à vide : 15,789 kg/m² (3,23 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 38,421 kg/m² (7,869 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbines Turbomeca Arriel 2E
  • Puissance unitaire : 575 kW (782 ch, 771 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Eurocopter EC645 à 12/02/2014 16:10 Jericho
L’Eurocopter EC645 est un hélicoptère bimoteur de transport militaire pouvant accueillir jusqu’à dix passagers, muni d’un rotor principal quadripale, d’un rotor de queue bipale ou à fenestron, et de patins.

Pour compléter son offre, Eurocopter décide en 2009 de développer une variante exclusivement militaire de son EC145, un peu comme il l’avait fait avec l’EC135/635.
À ce moment là, l’EC145 est déjà vendu à plusieurs forces armées, principalement à l’US Army sous la désignation d’UH-72 "Lakota". Ces derniers possèdent une avionique militarisée, mais ne sont pas prévus pour être armés. Avec l’EC645, Eurocopter propose un appareil possédant les mêmes capacités que l’UH-72, mais avec la capacité d’emporter un armement sur des moignons d’ailes. En général, les désignations des versions sont identiques à celles utilisées pour l’EC145.

Basée sur l’EC145 T1, la cellule de l’EC645 est renforcée et est en partie blindée afin de protéger l’équipage et les passagers contre les tirs d’armes légères.
La motorisation est assurée par deux turbines contrôlées numériquement (FADEC) Turbomeca Arriel 1E2 de 550kW (748cv) chacune au décollage. Avant leur éjection, les gaz sont refroidis par dilution avec de l’air ambiant pour diminuer la signature infrarouge. Les réservoirs de carburant, d’un volume total de 912 litres, sont auto-obturant afin de diminuer les risques d’incendies.
Son rotor principal quadripale possède un moyeu en titane et des pales en matériaux composites.
Le poste de pilotage peut accueillir deux membres d’équipage, bien qu’un seul pilote doit nécessaire. Les instruments et les écrans multifonctions sont parfaitement compatibles avec l’utilisation de lunettes de vision nocturne. Les systèmes de communication permettent l’interopérabilité avec les différentes forces de l’OTAN, de même que l’échange de données avec d’autres appareils et des stations au sol. Il dispose d’un pilote automatique 4 axes et son équipement lui permet de voler entièrement sous navigation GPS. Son système de gestion de guerre électronique est couplé aux ECM et aux détecteurs d’alerte radar et laser.
Lors de transport de passagers, il est possible d’installer jusqu’à neuf sièges dans la cabine qui possède un volume total de 6,0m3. Dans cette configuration de transport de passagers il reste encore un volume disponible d’1,3m3 à l’arrière pour les bagages, du matériel ou des armes. En ôtant les sièges, il est possible de transporter des objets relativement volumineux ou d’installer jusqu’à deux civières et trois sièges pour le personnel soignant. On accède à la cabine par les portes latérales coulissantes ou par une double porte à l’arrière du fuselage, sous la poutre de queue, permettant de charger des objets encombrant ou des civières sans avoir besoin d’arrêter les rotors.
La poutre de queue est munie de chaque côté d’un stabilisateur horizontal terminé par un aileron vertical. Le rotor de queue bipale est placé au sommet de la dérive ce qui lui permet de diminuer les risques d’accidents grâce à une garde au sol de 2,0m.
Le train d’atterrissage est constitué d’une paire de patins renforcés afin de résister aux atterrissages d’urgence.
Le pilote automatique, la lubrification de la transmission, l’assistance hydraulique, certains capteurs embarqués, ainsi que d’autres systèmes indispensables sont redondants pour une plus grande sécurité.

Les principales missions effectuées par l’EC645 sont l’observation armée, la reconnaissance, le transport d’assaut, l’évacuation sanitaire, l’escorte armée, la recherche et sauvetage proche des zones de combat ou derrière les lignes ennemies. L’appareil est équipé d’une tourelle électro-optique avec télémètre et désignateur laser, caméras vidéo et IR. Un système de traitement des images permet de les analyser en temps réel.
En cas de besoin, l’appareil peut également être muni d’un phare de recherche, de flotteurs d’urgence, d’un crochet pour l’emport de charge sous élingue, des fixations pour des systèmes de cordes rapides ou d’un treuil muni d’un câble de 90m de long et pouvant soulever jusqu’à 270kg.

À partir de 2010, une nouvelle version dérivée de l’EC145 T2 est proposée. La différence la plus visible est son rotor anti-couple de type fenestron, diminuant encore les risques d’accidents. Sa motorisation est assurée par deux turbines contrôlées numériquement (FADEC) Turbomeca Arriel 2E de 575kW chacune (782cv) en continu et 667kW (907cv) au décollage. En cas de panne d’une turbine au décollage, une puissance de 800kW (1’088cv) peut être délivrée durant 30’.

En collaboration avec Lockheed-Martin, depuis 2009 Eurocopter est en compétition pour le programme d’acquisition Armed Aerial Scout (AAS) de l’US Army, destiné à remplacé les OH-58D. Deux versions de l’EC645 sont proposées à l’US Army pour ce programme.
La première version désignée AAS-72X est un EC645 T1. Extérieurement, il ne se différencie de l’UH-72 qu’avec ses moignons d’ailes lui permettant l’emport d’armes.
En 2011, une seconde version désignée d’AAS-72X+ est proposée sur la base de l’EC645 T2, avec son rotor anti-couple à fenestron et ses turbines plus puissantes. Trois démonstrateurs de ces versions effectuent des tests en vol depuis 2010, dans diverses conditions climatiques. Ces AAS-72X et AAS-72X+ sont en compétitions avec les Bell OH-58F Block II, Boeing AH-6S, McDonnell-Douglas MD 540F, Sikorsky S-97 et Agusta-Westland AW169AAS. La décision finale devrait être prise en 2015.

En juin 2013, l’Allemagne commande 15 EC645 T2 pour le transport de ses forces spéciales (Kommando SpezialKräfte). Ces appareils, attendus entre 2015 et 2017, seront équipés de systèmes d’observation et de reconnaissance électro-optiques.


Versions :
EC645 T1 : Cellule d’EC145 T1 équipée d’une électronique militarisée et de moignons d’ailes pour l’emport d’armes.

EC645 T2 : Cellule d’EC145 T2, avec des moteurs plus puissants et un rotor de queue à fenestron, équipée d’une électronique militarisée et de moignons d’ailes pour l’emport d’armes.

AAS-72X : EC645 T1 proposée à l’US Army pour le programme AAS (Armed Aerial Scout).

AAS-72X+ : EC645 T2 proposée à l’US Army pour le programme AAS (Armed Aerial Scout).


Utilisateurs militaires :
Allemagne : 15 EC645 T2 commandés par l’armée de terre (Heeresfliegertruppe), livrés entre 2015 et 2017.

Caractéristiques EC645 T2:
Equipage : 1-2
Passagers : 9-10
Longueur totale : 13,63m
Longueur du fuselage : 11,69m
Diamètre du rotor principal : 11,0m
Surface du rotor principal : 95,0m2
Hauteur totale : 4,0m
Masse à vide : 1’500kg
Masse maximale au décollage : 3’650kg
Charge utile : 1’719kg
Volume de la cabine totale : 6,03m3
Volume de l’habitacle : 4,71m3
Volume du coffre à bagage : 1,32m3

Moteurs :
2 turbines Turbomeca Arriel 2E de 575kW chacune (782cv) en continu et 667kW (907cv) au décollage.

Performances :
Vitesse max : 268km/h
Vitesse de croisière : 248km/h
Vitesse ascensionnelle : m/s
Plafond opérationnel : 3’000m
Plafond opérationnel avec effet de sol: 5’486m
Distance franchissable : 663km

Armement :
Canon de 20mm ou mitrailleuses de 12,7mm en nacelles, paniers à roquettes pouvant contenir 7 ou 12 projectiles guidés ou non, missiles air-surface, missiles anti-char et missiles air-air d’autoprotection.


Liens internet :
http://www.eurocopterusa.com/products/EC145-product.asp
http://en.wikipedia.org/wiki/Eurocopter_EC145
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_ec145_en.php
http://www.army-technology.com/projects/-ec645-t2-light-utility-helicopter-luh/
http://www.airbushelicopters.com/site/en/ref/Technology_896.html
http://www.airbushelicopters.com/site/en/ref/Characteristics_895.html
http://www.airrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=704
Re: Eurocopter EC645 à 14/02/2014 08:03 Clansman
La fiche est sur le site
Re: Eurocopter EC645 à 14/02/2014 09:07 Jericho

Clansman a écrit

La fiche est sur le site
Et encore merci de te lever aux aurores pour entrer des fiches sur la base de données! :hehe:
Re: Eurocopter EC645 à 14/02/2014 09:36 Clansman
Ben là j'étais réveillé, en pleine forme, donc zou. :D
Re: Eurocopter EC645 à 01/10/2014 14:52 ogotaï
L'Europe en forme :roll:
Re: Eurocopter EC645 à 01/10/2014 20:55 Nico2
Excellente et saine concurrence entre constructeurs européens. :mrgreen: .

Comme si le marché US n'était pas déjà difficile à pénétrer…
Re: Eurocopter EC645 à 02/10/2014 10:33 Clansman
Ben, chaque constructeur essaie de placer son produit, c'est normal. :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires