Rappels

Histoire de l'appareil

Durant les années 1980 et 1990, l'épine dorsale des unités de transport de l'Aeronautica Militare, la force aérienne italienne, était constituée d'Aeritalia G.222. Ce modèle était un appareil plus petit et plus léger que le C-130 américain ou le C-160 Transall franco-allemand. Sa maniabilité et ses autres qualités étaient cependant compensées par des performances réduites et une capacité de transport limitée.

Au début de la décennie 1990, on commença en Italie à envisager son remplacement, ou du moins une nette amélioration du concept initial. Pour ce faire, Alenia Aeronautica, entreprise qui venait d'être créée en 1990 et qui était le fruit d'une des nombreuses réorganisations de l'industrie aéronautique italienne, entama des discussions avec le fabricant du C-130, Lockheed. Les discussions entre les deux firmes débutèrent en 1995 et menèrent à la création, en 1997, d'une entreprise commune, Lockheed Martin Alenia Tactical Transport Systems (LMATTS). La LMATTS avait pour objectif de concevoir le remplaçant du G.222. Ses travaux portèrent essentiellement sur l'intégration de l'avionique et de la motorisation du nouveau C-130J au G.222, en plus d'autres modifications. Le processus fut rapide.

Deux ans après, le premier prototype du nouvel appareil (un ancien G.222 modifié) eut lieu, et les premières commandes furent passées en 2000. L'Italie certifia officiellement le C-27J en décembre 2001. La LMATTS fut dissoute en 2006, quand Lockheed décida de proposer son C-130J contre le C-27J lors du programme d'acquisition JCA (Joint Cargo Aircraft), qui devait établir le remplaçant, au sein de l'US Air Force et de l'US Army, des avions-cargos légers alors en service (notamment le Shorts C-23 Sherpa).

Alenia s'associa à Boeing Integrated Systems et à L-3 Communications, formant le consortium Global Military Aircraft Systems (GMAS) et réussit à battre l'offre adverse, autour d'EADS et de Raytheon, qui proposait le CASA C-295.

Extérieurement parlant, le C-27J est un G.222 : les dimensions sont quasiment identiques. Il reprend donc la configuration voilure cantilever en position haute, avec deux turbopropulseurs. Toutefois, les modifications apportées par les ingénieurs d'Alenia, ajoutées aux qualités intrinsèques du G.222, en ont fait un appareil plus efficace. Ce qui le distingue immédiatement de son prédécesseur, ce sont ses hélices à 6 pales et non plus tripales.

Le C-27J a conservé la maniabilité de son ancêtre : ses prestations lors des salons et des meetings sont toujours très remarquées, notamment durant sa phase d'approche de la piste. La structure a été renforcée, de façon à ce qu'elle puisse encaisser au cours de sa descente jusqu'à 3,5 G : selon Alenia, le C-27J peut monter à une altitude de 3 000 m en 3 minutes, et redescendre de la même altitude en environ 2 minutes et 30 secondes. De plus, l'appareil est suffisamment rustique pour pouvoir employer des pistes peu préparées. Sa course de décollage est légèrement supérieure à 500 mètres.

Comparativement au G.222, la motorisation a fait l'objet de soins particuliers : les deux turbopropulseurs Rolls-Royce sont plus économes en carburant et en même temps plus puissants, permettant des performances supérieures. Ils sont également peu bruyants (et supposés avoir une signature infrarouge plus petite). Chaque moteur est pourvu d'une hélice faite de six pales Dowty en composite, chacune d'un diamètre de 4,11 mètres. Outre un FADEC (Full Authority Digital Electronic Control), le C-27J dispose d'un APU, pouvant fonctionner en vol comme au sol. Les systèmes sont redondants (double circuit hydraulique et triple système électrique). L'autonomie en a également profité, augmentant de plus de 1 000 kilomètres. Ainsi, avec 10 tonnes de charge, un C-27J pourrait, à partir de Rome, parvenir dans tous les pays européens membres de l'OTAN, à l'exception de la Norvège.

L'avionique a été nettement remise à jour, bénéficiant des progrès réalisés avec le C-130J. Le cockpit est compatible avec l'emploi de jumelles de visée nocturne. Il se repère facilement par ses 16 vitres, frontales et supérieures. Il intègre notamment cinq écrans couleur multifonctions, un viseur tête haute (Head Up Display ; HUD), un radar cartographique AN/APN-241 (développé par Northrop-Grumann). L'architecture électronique est centrée autour d'un bus MIL-STD-1553B. Le C-27J est un appareil tout-temps. Il incorpore également des provisions pour des améliorations futures. Enfin, il bénéficie d'un système d'autoprotection complet : détecteur d'alerte radar et laser, détecteur de missile en approche, leurres et contremesures infrarouges.

Appareil de transport, le C-27J a été pourvu d'une soute revue et corrigée. Elle a été conçue pour permettre l'interaction avec les C-130 Hercules : les deux appareils peuvent ainsi transporter les mêmes palettes. Il existe deux portes à l'arrière de la soute : la plus haute sert au largage de fret (palettes ou containers spéciaux, les CDS ou Container Delivery Systems[:i] jusqu'à 12 unités). Climatisée et pressurisée, la soute est également munie de deux portes (une par côté) pour le largage de parachutistes et de deux issues de secours dorsales. Elle est modulable, permettant l'emport de civières et de personnel médical, de parachutistes ou de soldats (assis sur des sièges).

Pour faciliter le déchargement, le C-27J peut s'incliner vers l'arrière avec un angle de 4,3 °. En matière de charges, il peut transporter un hélicoptère Bell 206 (avec les rotors démontés), deux véhicules légers (Hummer, Panhard M3, camionnettes) ou des pièces d'artillerie légères. Les palettes transportées sont essentiellement des HCU-6E (2,23 m de large, 2,11 m de haut, 2,74 m de long) ou des HCU-12E (IDEM, mais longueur de 1,37 m) : soit 3 HCU-6E + 1 HCU-12E, soit 7 HCU-12E.

Nanti de toutes ses qualités, bien appuyé par un marketing efficace et par son succès aux Etats-Unis, le C-27J ne tarda pas à trouver une clientèle, notamment dans les anciens pays d'Europe centrale et orientale sous influence soviétique, et qui cherchaient à remplacer leurs vieux Antonov An-24 ou An-26. La Lituanie commanda trois appareils, la Bulgarie cinq, la Roumanie sept, et la Slovaquie s'est montrée intéressée. Ailleurs, la Grèce et l'Italie, avec douze exemplaires chacune, se sont montrées les meilleures clientes d'Alenia, à l'exception des Etats-Unis.

Sans ce dernier pays, pas moins de 108 appareils sont attendus (même si initialement, on en attendait au moins 145), et il est possible que les unités de la Garde Nationale en reçoivent également. Enfin, le Maroc a récemment reçu le premier des quatre C-27J qu'il a acheté. On parle également du Canada et de la Libye. Toutefois, la concurrence est féroce et, bien qu'Alenia clame qu'il est inférieur au C-27J, le C-295 de Casa a su lui aussi s'exporter. D'autres appareils s'opposent aussi au C-27J, le MA60 chinois ou l'Antonov An-74 ukrainien.


Texte de Ciders, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Alenia C-27J Spartan voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 30 500 kg (67 241 lbs)
  • Masse à vide : 17 000 kg (37 479 lbs)
  • Surface alaire : 82 m² (883 sq. ft)
  • Hauteur : 9,7 m (31,824 ft)
  • Envergure : 28,7 m (94,16 ft)
  • Longueur : 22,7 m (74,475 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 583 km/h (362 mph, 315 kts)
  • Rayon d'action : 1 852 km (1 151 mi, 1 000 nm)
  • Distance franchissable : 5 926 km (3 682 mi, 3 200 nm)
  • Plafond opérationnel : 9 144 m (30 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 602 km/h (374 mph, 325 kts)
  • Charge alaire, à vide : 207,317 kg/m² (42,462 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 371,951 kg/m² (76,182 lbs/sq. ft)

Motorisation

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture
picture
picture
picture
picture
picture
picture
picture
picture

Forum

Sujet complet »
Re: Alenia C-27J Spartan à 01/05/2014 15:30 Ansierra117
Je le trouve plutôt pas mal les noms de l'appareil, Spartan, Praetorian, ça renvoie à un certain ordre militaire et à une rigueur !
Vous en pensez quoi? :)
Re: Alenia C-27J Spartan à 01/05/2014 16:21 Cinétic
Qu'ils étaient déjà obsolète il y a 2000 ans avec l'introduction des légions romaines mais c'est mon coté taquin qui parle. :lol:
Sinon, j'en pense que comme tout matériel militaire d'importance, un nom guerrier est préférable pour tenter l'export, mais qu'en fin de compte, c'est pas le nom sur l'étiquette qui fait la différence, c'est les capacités en fonction du prix.
(Une pensée à l'Exocet, qui ne fait pas très méchant, puis quand le monde entier a vu ce que cela peut faire à un adversaire de 1er ordre, s'est vendu comme des petits pains).
Re: Alenia C-27J Spartan à 01/05/2014 16:40 d9pouces

Ansierra117 a écrit

Je le trouve plutôt pas mal les noms de l'appareil, Spartan, Praetorian, ça renvoie à un certain ordre militaire et à une rigueur !
Vous en pensez quoi? :)
C'est vrai qu'ils sont plutôt bien choisis :) En revanche, ils auraient pu rester sur une seule civilisation :o

Nico2 a écrit

Belle bête, il y a moyen de faire du dégât, pour sur. :)
J'aurais bien vu un ou deux petits paniers de roquettes en plus, ça ne fait jamais de mal. Enfin, si, justement
Re: Alenia C-27J Spartan à 01/05/2014 22:10 Jericho

Cinétic a écrit

Qu'ils étaient déjà obsolète il y a 2000 ans avec l'introduction des légions romaines mais c'est mon coté taquin qui parle. :lol:
La garde prétorienne était constituée de soldats d'élite de l'armée romaine. Il y a 2000 ans, elle n'était de loin pas dépassée, bien au contraire. Depuis, je ne dis pas… :mrgreen:

d9pouces a écrit

J'aurais bien vu un ou deux petits paniers de roquettes en plus, ça ne fait jamais de mal. Enfin, si, justement
C'est clair que si tu les disposes aussi sur affût pour tirer depuis l'ouverture de la porte… :p
Re: Alenia C-27J Spartan à 02/05/2014 13:50 Cinétic

d9pouces a écrit

J'aurais bien vu un ou deux petits paniers de roquettes en plus, ça ne fait jamais de mal. Enfin, si, justement

Il est prévu ou au moins envisagé au moins l'intégration de:

-GBU-44/B (ou/E dual mode) Viper Strike
-AGM-114 Hellfire
-ATK Hatchet
-AGM-175 Griffin-B

Ca te semble mieux maintenant, ou c'est pas encore assez armé pour toi? :mrgreen:

source:
http://www.defenseindustrydaily.com/ac-xx-gunship-lite-a-c-27j-baby-spooky-05001/
http://en.wikipedia.org/wiki/Alenia_C-27J_Spartan
Re: Alenia C-27J Spartan à 02/05/2014 17:24 d9pouces
Ah, en effet, c'est tout de suite mieux !
Re: Alenia C-27J Spartan à 03/05/2014 14:31 Nico2
Ça commence à ressembler à quelque chose même… :ange:
Marrakesh 2014 à 07/05/2014 23:10 stanak
MC-27J dans une nouvelle livrée
Image
Re: Alenia C-27J Spartan à 25/09/2015 22:15 ouakamois
Un 3ème pays africain a choisi le C27J
new order
Re: Alenia C-27J Spartan à 25/09/2015 23:24 Ansierra117
On va vite le savoir quand l'appareil sera spotté à une sortie de chaîne de montage ! Sinon merci de l'info :)
Bucarest 2015 à 07/10/2015 17:10 stanak
Image
Roumanie air force
C-27J (7 en service)
Image
Re: Alenia C-27J Spartan à 10/06/2016 16:54 stanak
Image
le 6e C-27J des Coast Guard
arrivé 5 jours avant nous à Elisabeth City
où il va être modifier en HC-27J
Image
13 sont prévus
http://www.uscg.mil/acquisition/newsroom/updates/c27j_PhotoUpdate051916.asp
FAMEX 2017 à 12/05/2017 10:06 stanak
Image
FAM
Image
4 en service
Re: Alenia C-27J Spartan à 26/08/2017 18:25 Ansierra117
Stanak, j'aurais une question pour toi.

J'ai presque reconstitué l'ensemble des numéros de construction et de série des C-27J Spartan mais il m'en manque quelques uns. Aurais-tu des infos sur le c/n de ces appareils :

C-27J, 08-27015 (USCG, ex-USAF)
C-27J, 10-27025 (US Army, ex-USAF)

Les chiffres donnés par scramble ne sont pas fiables dans la mesure où les numéros se heurtent à des appareils livrés au Maroc et à la Roumanie

J'ai aussi un trou dans la liste. Il me manque les c/n 4158, 4159, 4160 et 4161. Pourrais-tu m'aider ?
Re: Alenia C-27J Spartan à 26/08/2017 20:09 stanak
j'ai regardé vite fait, c'est pas toujours facile de chasser les serials :mrgreen:
dire qu'on se moque des mecs qui cherchent les plaques constructeurs

http://rzjets.net/aircraft/?page=2&typeid=346
en voilà au moins un de retrouver

j'ai pas plus d'outils que toi
Re: Alenia C-27J Spartan à 26/08/2017 20:59 Ansierra117
Justement là est toute la prise de tête :

Le 08-27015 porterait (conditionnel) le c/n 4153, or c'est aussi le numéro porté par le CN-AMP marocain…

Etant donné que l'appareil marocain a été photographié sous toutes ses coutures, j'aurais plutôt tendance à penser que le 4153 est marocain…maintenant aucun moyen de le savoir et dans tous le cas contraire le problème ne sera pas résolu pour autant.

Merci de ton aide quand même, je m'étais dit que peut-être t'avais réussi à choper une plaque ou un matricule avec ton gros zoom :)
Re: Alenia C-27J Spartan/Yuma à 01/06/2018 19:12 stanak
C-27J de l'UFC (USASOC Flight Company)
US Army
Image
Re: Alenia C-27J Spartan à 03/06/2018 10:55 ciders
Toujours par monts et par vaux on dirait. Il est sympa sans cocarde ce C-27.
Re: Alenia C-27J Spartan à 07/06/2018 07:15 d9pouces
Ça lui donne un look un peu plus moderne, je trouve.
Re: Alenia C-27J/RIAT2018 à 19/08/2018 06:57 stanak
C-27J
Lithuania AF
Image

Slovak AF
Image
2e exemplaire livré
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires