Rappels

Histoire de l'appareil

Le Grumman C-2 Greyhound (lévrier anglais) est un avion de transport, bimoteur à ailes hautes repliables et train tricycle rétractable. Il sert à ravitailler les porte-avions en fret (courrier, pièces de rechange, réacteurs…) et à transporter des passagers ou des blessés. Ses missions sont souvent urgentes. Il a remplacé dans ce rôle le C-1 Trader, que l'US Navy trouva limité au début des années 1960.

Grumman étudia plusieurs versions dérivées de son E-2 Hawkeye et le choix de l'US Navy se porta finalement sur le G-123I, étudié depuis mai 1961. S'il en a conservé les ailes, les moteurs et les 4 dérives, il a vu son fuselage élargi et doté d'une rampe de chargement arrière ; il emporte également plus de carburant. Deux E-2 furent convertis en prototypes YC-2A, avec un troisième appareil servant aux essais statiques.

Le vol du premier prototype eut lieu le 18 novembre 1964 entre les mains de Don Fish et David Seeman, et celui du second le 28 janvier 1965. Les essais furent concluants malgré le crash du premier appareil, le 29 avril 1965, et la production démarra en 1965. Il entra en service en décembre 1966 au sein de la flottille VRC-50 de l'US Navy.

17 C-2A furent construits jusqu'en décembre 1967, la dernière livraison se faisant en 1968 : 12 exemplaires supplémentaire furent envisagés mais la commande ne fut jamais passée, à cause de la priorité aux avions de combat en pleine guerre du Vietnam. Propulsés par deux Allison T56-A-8, ils peuvent emporter 10000 livres de fret (soit 4500 kg) à plus de 1000 nm, voire 15000 livres s'il atterrit sur une base terrestre, effectuer des parachutages de troupes ou des missions SAR, peut-être du ravitaillement en vol car il semblerait qu'il puisse emporter des nacelles de chaque côté du fuselage. Son équipage est de 4 personnes : un pilote et un copilote, un chef d'équipage et un responsable du fret.

L'attrition fut telle (un appareil perdu par an) que dès le début des années 1970, seule une douzaine d'exemplaires étaient opérationnels, et servaient en parallèle avec le C-1 qu'ils devaient remplacer. Ce taux d'attrition s'expliquait par l'usage intensif de l'appareil et non un quelconque défaut du à l'appareil. En 1973, la durée de vie de leur cellule fut allongée afin de pallier à ces difficultés. La structure fut renforcée, les moteurs révisés, le radar de navigation remplacé. En 1974, les hélices Aeroproducts A6441 FN 248 Standard Type 54460-1 furent remplacées par des Hamilton. Les appareils furent livrés d'avril 1978 à mars 1982. Une perche de ravitaillement en vol fut également testée en 1980, mais l'idée fut abandonnée car trop dangereuse. Malgré ces modifications, les premiers C-2A furent remplacés par de nouveaux C-2A et retirés du service en 1987.

Les C-2A(R) (R pour Reprocured) furent commandés au nombre de 39 afin de remplacer les C-1A à bout de souffle et les plus anciens C-2A, en 1983. Le premier appareil de la nouvelle série effectua son vol inaugural le 4 février 1984. Ils furent livrés du 8 juillet 1985 à février 1990. Reprenant certaines améliorations du E-2C (dont des moteurs T56-A-425 plus puissants et un nouvel APU), ceux-ci s'avèrent plus confortables, plus sécurisants, plus fiables et plus facile à réparer. De plus, ils sont plus rapides, vont plus loin et emportent plus de charges, dont 26 passagers et 12 blessés.

Les 36 exemplaires restants font l'objet d'un programme d'extension de la durée de vie de leur cellule, celle-ci passant de 10000 à 15000 heures de vol, ou de 15020 à 36000 atterrissages. Les appareils devraient ainsi rester en service jusqu'en 2027. La structure de la partie centrale de l'aile est renforcée, la navigation se fait par GPS et avec le système CAINS II, des boîtes noires sont ajoutées ainsi qu'une alerte de proximité du sol. Les hélices quadripales sont remplacées par des Hamilton NP2000 à 8 pales.

Le programme fut lancé en 2002. Le premier C-2A(R) ainsi amélioré prit l'air le 12 septembre 2005, après un chantier de 3 ans et demi. Le deuxième appareil le rejoignit en 2009. Tous les appareils doivent maintenant être portés à ce standard.

De novembre 1985 à février 1987, le VR-24 transporta avec 7 C-2A(R) 910 tonnes de fret et autant de courrier, ainsi que 14000 passagers, sur les théâtres européens et méditerranéens. Le C-2 fut également déployé lors des opérations Desert Shield, Desert Storm (Irak 1991) et Enduring Freedom (Afghanistan 2003). 2 C-2A(R) du VRC-40 furent prêtés à la Marine Nationale du 2 au 18 juin 2011, afin de ravitailler le porte-avions Charles de Gaulle pendant la campagne de Libye. La Marine nationale envisagea d'ailleurs l'achat de tels appareils, mais des raisons budgétaires firent que le projet resta sans suite.

Le C-2 est actuellement utilisé par les flottilles VAW-120, VRC-30 et VRC-40. Il n'a pour l'instant aucun remplaçant de prévu, même si le V-22 fut envisagé dès septembre 2009, et testé en 2012. 58 exemplaires furent construits, prototypes convertis inclus. Il a connu au moins 6 accidents, tous mortels.

Versions référencées

  • Grumman C-2A : Version initiale de série, 17 exemplaires.
  • Grumman C-2A(R) : Deuxième lot de C-2A construits, 39 exemplaires.
  • Grumman YC-2A : Prototypes, 2 E-2A modifiés.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Grumman C-2A(R) voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 27 216 kg (60 000 lbs)
  • Masse à vide : 15 307 kg (33 746 lbs)
  • Surface alaire : 65 m² (700 sq. ft)
  • Hauteur : 4,85 m (15,912 ft)
  • Envergure : 24,597 m (80,7 ft)
  • Longueur : 17,099 m (56,1 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 465 km/h (289 mph, 251 kts)
  • Vitesse de décrochage : 152 km/h (94 mph, 82 kts)
  • Distance franchissable : 2 408 km (1 496 mi, 1 300 nm)
  • Plafond opérationnel : 10 211 m (33 500 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 13,3 m/s (43,635 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 635 km/h (395 mph, 343 kts)
  • Charge alaire, à vide : 235,375 kg/m² (48,209 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 418,493 kg/m² (85,714 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Allison T56-A-425
  • Puissance unitaire : 3 430 kW (4 664 ch, 4 600 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Grumman C-2 Greyhound à 20/10/2012 18:03 stanak
Bimoteur de transport embarqué de construction américaine, mis en service en 1966, produit à 66 exemplaires.

Grumman C-2A Greyhound de l'USS Truman
Hyères 2010 pour les 100 ans de l'Aéronavale
Image
en arrière plan, le Dauphin SP au secours du pilote du Fw 190 après son amerrissage forcé[/size:3f9fezh7]
Re: Grumman C-2 Greyhound à 25/06/2013 08:50 Clansman
Le Grumman C-2 Greyhound (lévrier anglais) est un avion de transport, bimoteur à ailes hautes repliables et train tricycle rétractable. Il sert à ravitailler les porte-avions en fret (courrier, pièces de rechange, réacteurs…) et à transporter des passagers ou des blessés. Ses missions sont souvent urgentes. Il a remplacé dans ce rôle le C-1 Trader, que l'US Navy trouva limité au début des années 1960.

Grumman étudia plusieurs versions dérivées de son E-2 Hawkeye et le choix de l'US Navy se porta finalement sur le G-123I, étudié depuis mai 1961. S'il en a conservé les ailes, les moteurs et les 4 dérives, il a vu son fuselage élargi et doté d'une rampe de chargement arrière ; il emporte également plus de carburant. Deux E-2 furent convertis en prototypes YC-2A, avec un troisième appareil servant aux essais statiques.

Le vol du premier prototype eut lieu le 18 novembre 1964 entre les mains de Don Fish et David Seeman, et celui du second le 28 janvier 1965. Les essais furent concluants malgré le crash du premier appareil, le 29 avril 1965, et la production démarra en 1965. Il entra en service en décembre 1966 au sein de la flottille VRC-50 de l'US Navy.

17 C-2A furent construits jusqu'en décembre 1967, la dernière livraison se faisant en 1968 : 12 exemplaires supplémentaire furent envisagés mais la commande ne fut jamais passée, à cause de la priorité aux avions de combat en pleine guerre du Vietnam. Propulsés par deux Allison T56-A-8, ils peuvent emporter 10000 livres de fret (soit 4500 kg) à plus de 1000 nm, voire 15000 livres s'il atterrit sur une base terrestre, effectuer des parachutages de troupes ou des missions SAR, peut-être du ravitaillement en vol car il semblerait qu'il puisse emporter des nacelles de chaque côté du fuselage. Son équipage est de 4 personnes : un pilote et un copilote, un chef d'équipage et un responsable du fret.

L'attrition fut telle (un appareil perdu par an) que dès le début des années 1970, seule une douzaine d'exemplaires étaient opérationnels, et servaient en parallèle avec le C-1 qu'ils devaient remplacer. Ce taux d'attrition s'expliquait par l'usage intensif de l'appareil et non un quelconque défaut du à l'appareil. En 1973, la durée de vie de leur cellule fut allongée afin de pallier à ces difficultés. La structure fut renforcée, les moteurs révisés, le radar de navigation remplacé. En 1974, les hélices Aeroproducts A6441 FN 248 Standard Type 54460-1 furent remplacées par des Hamilton. Les appareils furent livrés d'avril 1978 à mars 1982. Une perche de ravitaillement en vol fut également testée en 1980, mais l'idée fut abandonnée car trop dangereuse. Malgré ces modifications, les premiers C-2A furent remplacés par de nouveaux C-2A et retirés du service en 1987.

Les C-2A(R) (R pour Reprocured) furent commandés au nombre de 39 afin de remplacer les C-1A à bout de souffle et les plus anciens C-2A, en 1983. Le premier appareil de la nouvelle série effectua son vol inaugural le 4 février 1984. Ils furent livrés du 8 juillet 1985 à février 1990. Reprenant certaines améliorations du E-2C (dont des moteurs T56-A-425 plus puissants et un nouvel APU), ceux-ci s'avèrent plus confortables, plus sécurisants, plus fiables et plus facile à réparer. De plus, ils sont plus rapides, vont plus loin et emportent plus de charges, dont 26 passagers et 12 blessés.

Les 36 exemplaires restants font l'objet d'un programme d'extension de la durée de vie de leur cellule, celle-ci passant de 10000 à 15000 heures de vol, ou de 15020 à 36000 atterrissages. Les appareils devraient ainsi rester en service jusqu'en 2027. La structure de la partie centrale de l'aile est renforcée, la navigation se fait par GPS et avec le système CAINS II, des boîtes noires sont ajoutées ainsi qu'une alerte de proximité du sol. Les hélices quadripales sont remplacées par des Hamilton NP2000 à 8 pales.

Le programme fut lancé en 2002. Le premier C-2A(R) ainsi amélioré prit l'air le 12 septembre 2005, après un chantier de 3 ans et demi. Le deuxième appareil le rejoignit en 2009. Tous les appareils doivent maintenant être portés à ce standard.

De novembre 1985 à février 1987, le VR-24 transporta avec 7 C-2A(R) 910 tonnes de fret et autant de courrier, ainsi que 14000 passagers, sur les théâtres européens et méditerranéens. Le C-2 fut également déployé lors des opérations Desert Shield, Desert Storm (Irak 1991) et Enduring Freedom (Afghanistan 2003). 2 C-2A(R) du VRC-40 furent prêtés à la Marine Nationale du 2 au 18 juin 2011, afin de ravitailler le porte-avions Charles de Gaulle pendant la campagne de Libye. La Marine nationale envisagea d'ailleurs l'achat de tels appareils, mais des raisons budgétaires firent que le projet resta sans suite.

Le C-2 est actuellement utilisé par les flottilles VAW-120, VRC-30 et VRC-40. Il n'a pour l'instant aucun remplaçant de prévu, même si le V-22 fut envisagé dès septembre 2009, et testé en 2012. 58 exemplaires furent construits, prototypes convertis inclus. Il a connu au moins 6 accidents, tous mortels.


Versions :

YC-2A : Prototypes, 2 E-2A modifiés.

C-2A : Version initiale de série, 17 exemplaires.

C-2A(R) : Deuxième lot de C-2A construits, 39 exemplaires.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Grumman_C-2_Greyhound

http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/grumman-c-2-greyhound/

https://en.wikipedia.org/wiki/Grumman_C-2_Greyhound

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=167

http://www.theaviationzone.com/factsheets/c2.asp

http://www.airvectors.net/ave2c.html#m6

http://www.naval-technology.com/projects/c2-greyhound/

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraft_genericsearch=Grumman%20C-2%20Greyhound%20(G-123)
Re: Grumman C-2 Greyhound à 20/07/2013 07:49 Clansman
Le C-2 sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires