Rappels

Histoire de l'appareil

Le Dauphin 2 eut, depuis son premier vol en 1975, un succès commercial spectaculaire et pas seulement sur le marché militaire. Mais bien qu'il fut modernisé, notamment en EC155, la nécessité de lui étudier un successeur commençait à se faire sentir. De plus, il a désormais des concurrents, comme le S-76 à peu près contemporain mais surtout l'AW139 nettement plus moderne.

Tous ces modèles sont des hélicoptères dits moyens, dont la masse au décollage peut varier entre 4 et 7 tonnes selon les modèles et les versions. Leurs missions concernent souvent le secteur pétrolier et gazier, mais aussi le transport de VIP, la recherche et le sauvetage, l'évacuation sanitaire.

En 2011, alors que le X3 volait déjà, le successeur fut présenté comme l'Eurocopter X4. Lutz Bertling, alors pédégé d'Eurocopter, le présente comme révolutionnaire : commandes de vol électriques, tableau de vol avec 4 écrans multifonctions (avionique Helionix), fuselage intégralement en matériaux composites, pales "Blue Edge" dont la forme en boomerang diminue le bruit de 50% tout en augmentant la charge utile… Le fenestron est de retour, mais avec une inclinaison de 12° qui améliore les performances en vol stationnaire. Enfin, le futur hélicoptère est reconnaissable à son empennage biplan : il doit permettre un pilotage plus facile aux basses vitesses. En tout, 68 technologies nouvellement brevetées ont été intégrées au H160. Les deux moteurs sont des turbines Safran Arrano 1A de 1300 ch.

La conception se fit principalement à Marignane, en France, sous la responsabilité de Bernard Fujarski. L'équipe était constituée de pas moins de 600 personnes. Eurocopter devient Airbus Helicopters le 2 janvier 2014 et le X4, dévoilé publiquement le 3 mars 2015 lors d'une convention en Floride, est alors désigné H160.

Le H160 a effectué son vol inaugural le 13 juin 2015. En revanche, les commandes de vol électriques ont été abandonnées. Ce premier prototype est motorisé avec des Pratt & Whitney Canada PW210E, un temps envisagé comme option mais abandonné depuis. Le deuxième prototype est doté des Arrano et effectue son premier vol le 27 janvier 2016. Un troisième prototype a également été construit. 1000 heures de vol ont été effectuées pour le programme d'essais en vol. Le premier exemplaire de série, lui, a effectué son vol inaugural le 14 décembre 2018. Il sera livré au client de lancement en 2020.

La situation des hélicoptères dans les 3 branches de l'armée française était alors assez inquiétante : il y avait au moins 5 modèles différents en service, même s'ils étaient plus ou moins dans la même gamme : Alouette III (Marine), Gazelle (Armée de Terre), Fennec (Armée de l'Air et Armée de Terre), Puma (Armée de l'Air et Armée de Terre), Dauphin et Panther (Marine). Certains, comme l'Alouette III et la Gazelle, accusaient de plus leur âge. 420 exemplaires étaient à remplacer.

C'est en 2017 qu'est annoncé le programme HIL (Hélicoptère Interarmées Léger), qui vise à diminuer les coûts avec l'achat d'un modèle unique pour les trois armes, ainsi que faciliter la maintenance (point essentiel du programme HIL). La version militaire du H160, le H160M, est d'emblée sélectionnée et c'est le 27 mai 2019 que son nom de baptême est dévoilé : Guépard.

En définitive, 169 exemplaires devraient être commandés : 80 pour l'Armée de Terre, 40 pour l'Armée de l'Air et 49 pour la Marine. Aucune commande ferme n'a encore été passée, mais elle pourrait l'être en 2022. Les livraisons devraient commencer en 2026 (2 ans plus tôt que prévu) : la fabrication d'un H160 ne prendrait que 18 semaines au lieu de 50 pour le Dauphin.

Une maquette grandeur nature du H160M a été présentée au salon du Bourget 2019. Le premier vol pourrait intervenir vers 2024.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Eurocopter X4 : 1ere désignation du Airbus Helicopters H160.
  • Airbus Helicopters H160 : Version civile, 3 prototypes et un exemplaire de série.
  • Airbus Helicopters H160M Guépard : Version militaire, premier vol prévu pour 2024 environ.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Airbus Helicopters H160 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 670 kg (12 500 lbs)
  • Masse à vide : 4 240 kg (9 348 lbs)
  • Surface du rotor : 113,04 m² (1 216,752 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 12 m (39 ft)
  • Hauteur : 4 m (13 ft)
  • Longueur : 12 m (39 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 325 km/h (202 mph, 175 kts)
  • Vitesse de croisière : 287 km/h (178 mph, 155 kts)
  • Distance franchissable : 850 km (528 mi, 459 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 900 m (19 357 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 8,9 m/s (29,199 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 37,509 kg/m² (7,682 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 50,159 kg/m² (10,273 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbines Safran Arrano 1A
  • Puissance unitaire : 956 kW (1 300 ch, 1 282 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Eurocopter H160 à 03/10/2019 11:46 Clansman
Le Dauphin 2 eut, depuis son premier vol en 1975, un succès commercial spectaculaire et pas seulement sur le marché militaire. Mais bien qu'il fut modernisé, notamment en EC155, la nécessité de lui étudier un successeur commençait à se faire sentir. De plus, il a désormais des concurrents, comme le S-76 à peu près contemporain mais surtout l'AW139 nettement plus moderne.

Tous ces modèles sont des hélicoptères dits moyens, dont la masse au décollage peut varier entre 4 et 7 tonnes selon les modèles et les versions. Leurs missions concernent souvent le secteur pétrolier et gazier, mais aussi le transport de VIP, la recherche et le sauvetage, l'évacuation sanitaire.

En 2011, alors que le X3 volait déjà, le successeur fut présenté comme l'Eurocopter X4. Lutz Bertling, alors pédégé d'Eurocopter, le présente comme révolutionnaire : commandes de vol électriques (une première pour un hélicoptère), tableau de vol avec 4 écrans multifonctions (avionique Helionix), fuselage intégralement en matériaux composites, pales "Blue Edge" dont la forme en boomerang diminue le bruit de 50% tout en augmentant la charge utile… Le fenestron est de retour, mais avec une inclinaison de 12° qui améliore les performances en vol stationnaire. Enfin, le futur hélicoptère est reconnaissable à son empennage biplan : il doit permettre un pilotage plus facile aux basses vitesses. En tout, 68 technologies nouvellement brevetées ont été intégrées au H160. Les deux moteurs sont des turbines
Safran Arrano 1A de 1300 ch.

La conception se fit principalement à Marignane, en France, sous la responsabilité de Bernard Fujarski. L'équipe était constituée de pas moins de 600 personnes. Eurocopter devient Airbus Helicopters le 2 janvier 2014 et le X4, dévoilé publiquement le 3 mars 2015 lors d'une convention en Floride, est alors désigné H160.

Le H160 a effectué son vol inaugural le 13 juin 2015. Ce premier prototype est motorisé avec des Pratt & Whitney Canada PW210E, un temps envisagé comme option mais abandonné depuis. Le deuxième prototype est doté des Arrano et effectue son premier vol le 27 janvier 2016. Un troisième prototype a également été construit. 1000 heures de vol ont été effectuées pour le programme d'essais en vol. Le premier exemplaire de série, lui, a effectué son vol inaugural le 14 décembre 2018. Il sera livré au client de lancement en 2020.

La situation des hélicoptères dans les 3 branches de l'armée française était alors assez inquiétante : il y avait au moins 5 modèles différents en service, même s'ils étaient plus ou moins dans la même gamme : Alouette III (Marine), Gazelle (Armée de Terre), Fennec (Armée de l'Air et Armée de Terre), Puma (Armée de l'Air et Armée de Terre), Dauphin et Panther (Marine). Certains, comme l'Alouette III et la Gazelle, accusaient de plus leur âge. 420 exemplaires étaient à remplacer.

C'est en 2017 qu'est annoncé le programme HIL (Hélicoptère Interarmées Léger), qui vise à diminuer les coûts avec l'achat d'un modèle unique pour les trois armes, ainsi que faciliter la maintenance (point essentiel du programme HIL). La version militaire du H160, le H160M, est d'emblée sélectionnée et c'est le 27 mai 2019 que son nom de baptême est dévoilé : Guépard.

En définitive, 169 exemplaires devraient être commandés : 80 pour l'Armée de Terre, 40 pour l'Armée de l'Air et 49 pour la Marine. Aucune commande ferme n'a encore été passée, mais elle pourrait l'être en 2022. Les livraisons devraient commencer en 2026 (2 ans plus tôt que prévu) : la fabrication d'un H160 ne prendrait que 18 semaines au lieu de 50 pour le Dauphin.

Une maquette grandeur nature du H160M a été présentée au salon du Bourget 2019. Le premier vol pourrait intervenir vers 2024.




https://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_Helicopters_H160

https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9licopt%C3%A8re_interarm%C3%A9es_l%C3%A9ger

https://en.wikipedia.org/wiki/Airbus_Helicopters_H160

https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1342

https://www.airbus.com/helicopters/civil-helicopters/medium/h160.html

https://www.aeronewstv.com/fr/industrie/helicopteres/4372-images-en-vol-du-premier-h160-de-serie.html

https://www.aeronewstv.com/fr/industrie/helicopteres/4486-airbus-presente-le-guepard-la-version-militarisee-du-h160.html

https://www.usinenouvelle.com/article/pourquoi-le-h160-d-airbus-helicopters-a-seduit-l-armee-francaise.N510784

https://www.meretmarine.com/fr/content/airbus-helicopters-le-premier-h160-de-serie-senvole

https://www.air-cosmos.com/article/le-premier-airbus-helicopters-h160-de-srie-prend-son-envol-1053
Re: Eurocopter H160 à 04/10/2019 15:28 Clansman
La fiche sur le site

Contrairement à ce que je laissais entendre dans la 1ere version du texte, il n'a donc pas de CDVE.
Re: Eurocopter H160 à 04/10/2019 19:53 d9pouces
Un peu étrange, d'ailleurs : c'est maintenant répandu
Re: Eurocopter H160 à 05/10/2019 07:51 stanak
sur avion, moins sur hélico
Re: Eurocopter H160 à 05/10/2019 09:22 Clansman

d9pouces a écrit

Un peu étrange, d'ailleurs : c'est maintenant répandu

D'après la dernière fiche de Jéricho, c'est le Bell 525 qui est le premier hélico à en avoir.
Re: Eurocopter H160 à 05/10/2019 14:37 Jericho

Clansman a écrit

d9pouces a écrit

Un peu étrange, d'ailleurs : c'est maintenant répandu

D'après la dernière fiche de Jéricho, c'est le Bell 525 qui est le premier hélico à en avoir.
J'avoue avoir aussi été surpris, mais plusieurs sources disent en effet que le Bell 525 "Relentless", qui a fait son premier vol en 2015, est le premier hélicoptère civil équipé de commandes de vol électriques. Notez qu'on parle ici d'hélicoptères civils et pas militaires : pour ces derniers, je ne sais pas.
Re: Eurocopter H160 à 06/10/2019 10:46 d9pouces
Pour moi, le NH-90 (qui n'est plus tout jeune) possède des CDVE, et je pensais naïvement qu'elles s'étaient généralisées… apparemment, non, OTAN pour moi !
Re: Eurocopter H160 à 08/10/2019 07:10 d9pouces
D'autre part, c'est sûr que l'Alouette III est proche de la Gazelle, la Gazelle du Fennec, le Fennec du Dauphin, le Dauphin du Puma…. mais au final, on se retrouve à remplacer l'Alouette III et le Puma par le même hélico, alors que les missions et les catégories me semblent assez différentes, quand même
Re: Eurocopter H160 à 08/10/2019 09:59 Jericho
J'avoue que ce moi aussi ça me choque de remplacer les Fennec (4 passagers) et les Puma (16+) par le même appareil, alors qu'ils n'ont pas tout à fait le même format. Mais après tout, le H160 a une taille intermédiaire, c'est un peu comme s'ils étaient tous remplacés par des Dauphin. Ils risquent d'être surdimensionnés pour certaines missions et y avoir deux fois plus d'appareils engagés pour d'autres, mais si ça doit être plus économique…
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Oct. 3, 2019, 11:52 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires