Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Entraînement
  • Constructeur : drapeau Beagle
  • 320 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

Le Bulldog est, à l'origine, la version militaire du Beagle B.121 Pup. Celui-ci avait connu un petit succès sur le marché civil (plus de 150 exemplaires), mais absolument aucun sur le marché militaire. Un seul Pup avait été évalué par la Nouvelle-Zélande, qui n'avait pas donné suite.

Le Bulldog se différenciait du Pup d'abord par son moteur de 200 ch. De plus, sa structure et ses ailes étaient renforcée, son envergure légèrement accrue, les réservoirs passaient à 150 litres, la verrière coulissante vers l'arrière était éjectable. L'appareil était biplace côte-à-côte, mais un 3e siège pour un observateur pouvait être placé à l'arrière.

Le prototype, immatriculé G-AXEH, effectua son vol inaugural le 19 mai 1969 à Shoreham. Mais dès le 27 février 1970, la société Beagle déposait son bilan. En effet, le Pup avait révélé de nombreux défauts de conception ou de construction, et les droits de production furent vendus à Scottish.

Cette firme s'intéressa au Bulldog, qui venait d'être commandé par la Suède. Le deuxième prototype, immatriculé G-AXIG, fut achevé à Prestwick, où la fabrication avait été transférée. Il prit l'air le 14 février 1971. Plus tard, il fut reconditionné en Bulldog 104 pour être revendu à un particulier.

Malgré ce faux départ, l'appareil se vendit bien, particulièrement à l'export.

Le Bulldog 100 fut la première version destinée à l'exportation. Elle effectua son vol inaugural le 22 juin 1971. Il fut construit à 98 exemplaires. Il possédait 4 points d'emport sous voilure, lui permettant d'utiliser des nacelles de mitrailleuses 7,62 mm, 4 roquettes de 75 mm, des bombes de 50 kg voire des missiles Bofors filoguidés.

La Suède reçut 78 Bulldog 101. 58 furent utilisés par l'armée de l'air (Sk.61A/B) et 20 par l'Armée de terre (Fpl.61C, puis Sk.61C lorsqu'ils furent cédés à l'armée de l'air). L'armée de terre les utilisa de 1972 à 1989, et l'armée de l'air suédoise de 1971 à 2001. Elle est la seule à s'être servi du Bulldog également pour l'entraînement au tir. La Malaisie utilisa 15 Bulldog 102 et le Kenya 5 Bulldog 103.

Le Bulldog 120 avait une masse maximale plus élevée et une avionique plus moderne. Il servit de base au Bulldog destiné à la RAF. La RAF et la Royal Navy commandèrent 130 Bulldog 121, dit aussi T.1, en 1972, qui servirent au sein du N°2 FTS et de la Central Flying School. Ils remplacèrent le Chipmunk et furent remplacés par des Grob 115 Tutor. Ils furent retirés du service en 2001, et 5 exemplaires furent cédés à Malte.

Le Ghana reçut 6 Bulldog 122 et 7 Bulldog 122A, le Nigéria 37 Bulldog 123, la Jordanie 13 Bulldog 125 et 9 Bulldog 125A, le Liban 6 Bulldog 126 (un seul exemplaire reste en service, mais 2 autres pourraient être remis en état de vol), le Kenya 9 Bulldog 127, Hong-kong 2 Bulldog 128, et le Bostwana 6 Bulldog 130. Soit 225 exemplaires militaires.

Quand aux Bulldog 124 et 129 (un exemplaire chacun), le premier servit de démonstrateur à Scottish aviation (immatriculation G-ASAL) et le 2e fut vendu à un civil vénézuelien (immatriculation YV-375-CP). Au total, 328 Bulldog furent construits.

Une version quadriplace, nommée Bulldog 200 ou Bullfinch, fut développée. Un prototype, immatriculé G-BDOG, fut construit. Mais cette variante ne connut aucun succès.

Un bon nombre de Bulldog ont été revendus sur le marché civil, où ils ont connus une seconde vie. 26 appareils ex-suédois ont par exemple été revendus en Hongrie en 2004, par la société AVIA-Rent. L'appareil est apprécié pour sa robustesse, son excellente visibilité et sa grande manœuvrabilité qui permet de faire des acrobaties. Aujourd'hui, il se vend entre 38000 et 60000 Euros. Quelques uns sont exposés dans des musées en Grande-Bretagne, en particulier le premier prototype.

Versions référencées

  • Scottish Bulldog 100 : Version initiale d'export. 98 exemplaires.
  • Scottish Bulldog 101 : Version destinée à la Suède. 78 exemplaires.
  • Scottish Bulldog 102 : Version destinée à la Malaisie. 15 exemplaires.
  • Scottish Bulldog 103 : Version destinée au Kenya. 5 exemplaires.
  • Scottish Bulldog 120 : Version export améliorée. 227 exemplaires dont 2 civils.
  • Scottish Bulldog 122 : Version destinée au Ghana. 13 exemplaires (dont 7 Bulldog 122A).
  • Scottish Bulldog 123 : Version destinée au Nigéria. 37 exemplaires.
  • Scottish Bulldog 125 : Version destinée à la Jordanie. 22 exemplaires (dont 9 Bulldog 125A).
  • Scottish Bulldog 126 : Version destinée au Liban. 6 exemplaires.
  • Scottish Bulldog 127 : Version destinée au Kenya. 9 exemplaires.
  • Scottish Bulldog 128 : Version destinée à Hong-Kong. 2 exemplaires.
  • Scottish Bulldog 130 : Version destinée au Botswana. 6 exemplaires.
  • Scottish Bulldog T.1 : Version destinée à la RAF. 130 exemplaires.
  • Scottish Sk 61 : Désignation suédoise du Bulldog.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Scottish Bulldog 120 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 066 kg (2 350 lbs)
  • Masse à vide : 649 kg (1 430 lbs)
  • Surface alaire : 12 m² (129 sq. ft)
  • Hauteur : 2,73 m (8,957 ft)
  • Envergure : 10,11 m (33,169 ft)
  • Longueur : 7,08 m (23,228 ft)

Performances

  • Vitesse critique (VNE) : 313 km/h (194 mph, 169 kts)
  • Distance franchissable : 1 000 km (621 mi, 540 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 877 m (16 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,3 m/s (17,388 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 241 km/h (150 mph, 130 kts)
  • Charge alaire, à vide : 54,053 kg/m² (11,071 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 88,828 kg/m² (18,194 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming IO-360-A1B6
  • Puissance unitaire : 149 kW (203 ch, 200 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture
picture

Forum

Sujet complet »
Scottish Bulldog à 03/04/2011 11:26 Clansman
Le Bulldog est, à l'origine, la version militaire du Beagle B.121 Pup. Celui-ci avait connu un petit succès sur le marché civil (plus de 150 exemplaires), mais absolument aucun sur le marché militaire. Un seul Pup avait été évalué par la Nouvelle-Zélande, qui n'avait pas donné suite.

Le Bulldog se différenciait du Pup d'abord par son moteur de 200 ch. De plus, sa structure et ses ailes étaient renforcée, son envergure légèrement accrue, les réservoirs passaient à 150 litres, la verrière coulissante vers l'arrière était éjectable. L'appareil était biplace côte-à-côte, mais un 3e siège pour un observateur pouvait être placé à l'arrière.

Le prototype, immatriculé G-AXEH, effectua son vol inaugural le 19 mai 1969 à Shoreham. Mais dès le 27 février 1970, la société Beagle déposait son bilan. En effet, le Pup avait révélé de nombreux défauts de conception ou de construction, et les droits de production furent vendus à Scottish.

Cette firme s'intéressa au Bulldog, qui venait d'être commandé par la Suède. Le deuxième prototype, immatriculé G-AXIG, fut achevé à Prestwick, où la fabrication avait été transférée. Il prit l'air le 14 février 1971. Plus tard, il fut reconditionné en Bulldog 104 pour être revendu à un particulier.

Malgré ce faux départ, l'appareil se vendit bien, particulièrement à l'export.

Le Bulldog 100 fut la première version destinée à l'exportation. Elle effectua son vol inaugural le 22 juin 1971. Il fut construit à 98 exemplaires. Il possédait 4 points d'emport sous voilure, lui permettant d'utiliser des nacelles de mitrailleuses 7,62 mm, 4 roquettes de 75 mm, des bombes de 50 kg voire des missiles Bofors filoguidés.

La Suède reçut 78 Bulldog 101. 58 furent utilisés par l'armée de l'air (Sk.61A/B) et 20 par l'Armée de terre (Fpl.61C, puis Sk.61C lorsqu'ils furent cédés à l'armée de l'air). L'armée de terre les utilisa de 1972 à 1989, et l'armée de l'air suédoise de 1971 à 2001. Elle est la seule à s'être servi du Bulldog également pour l'entraînement au tir. La Malaisie utilisa 15 Bulldog 102 et le Kenya 5 Bulldog 103.

Le Bulldog 120 avait une masse maximale plus élevée et une avionique plus moderne. Il servit de base au Bulldog destiné à la RAF. La RAF et la Royal Navy commandèrent 130 Bulldog 121, dit aussi T.1, en 1972, qui servirent au sein du N°2 FTS et de la Central Flying School. Ils remplacèrent le Chipmunk et furent remplacés par des Grob 115 Tutor. Ils furent retirés du service en 2001, et 5 exemplaires furent cédés à Malte.

Le Ghana reçut 6 Bulldog 122 et 7 Bulldog 122A, le Nigéria 37 Bulldog 123, la Jordanie 13 Bulldog 125 et 9 Bulldog 125A, le Liban 6 Bulldog 126 (un seul exemplaire reste en service), le Kenya 9 Bulldog 127, Hong-kong 2 Bulldog 128, et le Bostwana 6 Bulldog 130. Soit 225 exemplaires militaires.

Quand aux Bulldog 124 et 129 (un exemplaire chacun), le premier servit de démonstrateur à Scottish aviation (immatriculation G-ASAL) et le 2e fut vendu à un civil vénézuelien (immatriculation YV-375-CP). Au total, 328 Bulldog furent construits.

Une version quadriplace, nommée Bulldog 200 ou Bullfinch, fut développée. Un prototype, immatriculé G-BDOG, fut construit. Mais cette variante ne connut aucun succès.

Un bon nombre de Bulldog ont été revendus sur le marché civil, où ils ont connus une seconde vie. 26 appareils ex-suédois ont par exemple été revendus en Hongrie en 2004, par la société AVIA-Rent. L'appareil est apprécié pour sa robustesse, son excellente visibilité et sa grande manœuvrabilité qui permet de faire des acrobaties. Aujourd'hui, il se vend entre 38000 et 60000 Euros. Quelques uns sont exposés dans des musées en Grande-Bretagne, en particulier le premier prototype.





http://fr.wikipedia.org/wiki/Scottish_Aviation_Bulldog

http://fr.wikipedia.org/wiki/Beagle_Pup

http://en.wikipedia.org/wiki/Scottish_Aviation_Bulldog

http://en.wikipedia.org/wiki/Beagle_Pup

http://www.warbirdalley.com/bulldog.htm

http://bulldogsk61.atw.hu/bemutatkozas.html

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_bulldog_en.php
Re: Scottish Bulldog à 03/04/2011 13:30 Clansman
Le Bulldog est sur le site
Scottish Bulldog T1 à 03/03/2012 17:32 stanak
Image
Image

Image
Image
RIAT 2014 à 28/07/2014 07:29 stanak
Bulldog 121 de 1973
Image
Image
Re: Scottish Bulldog à 29/07/2014 21:46 Nico2
Joli zinc ! :)
Re: Scottish Bulldog à 04/05/2019 10:48 ouakamois
Juste pour ce camouflage, qui rappelle un peu celui des "Tigres" Tamoul
Scottish Aviation Bulldog
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires