Rappels

Histoire de l'appareil

Le Harrier intéressa rapidement les Marines pour en équiper leurs squadrons. Les USA décidèrent alors de produire sous licence le Harrier GR.1, ce qui donna naissance au AV-8A. McDonnell Douglas (maintenant Boeing) fut chargé de la cellule et Pratt & Whitney du réacteur. Les Marines conservèrent les canons ADEN de 30 mm, mais firent changer le siège éjectable contre un Stencel SIIIS-3 ainsi que l'IFF, la radio, le HUD, et le système de tir, changés contre des équivalents américains.

Le AV-8A fut construit à 102 exemplaires et fut livré à partir de 1971 . 8 biplaces TAV-8A furent également construits.

L'Espagne commanda 11 monoplaces AV-8S et 2 biplaces TAV-8S, qui furent livrés en 1973 et 1980. Ces appareils, que l'Espagne appelait VA-1 Matador,furent déployés sur le Dedalo, puis sur le Principe de Asturia à son retrait en 1988. Ils furent revendus à la Thaïlande en 1997. Celle-ci les a déployés sur le HTMS Chakri Naruebet. Dès 2006, ils furent retirés du service à cause du manque de pièces de rechange.

L'emploi de missiles Sidewinder et les retex issus de la guerre des Malouines firent réfléchir les Marines à une tactique de combat aérien rapproché intitulé VIFF (Vectoring In Forward Flight), consistant à employer la poussée vectorielle pour décélérer rapidement. Bien que son utilité soit controversée, les Marines en ont fait une doctrine officielle.

Dès 1973, Mc Donnell Douglas et BAe réfléchissent à une deuxième génération de Harrier, capable de porter deux fois plus de charges sur une distance deux fois plus importante. Les Britanniques abandonnent, mais les Américains persistent et font voler le 9 novembre 1978 un AV-8A modifié avec une nouvelle aile en composite, plus légère. Les 2 prototypes YAV-8B sont en réalité des AV-8A modifiés.

Le 5 novembre 1981, le premier véritable prototype de l'AV-8B vole effectue son vol inaugural. Celui-ci voit sa cellule faire largement appel aux matériaux composites et le poste de pilotage, inspiré du Sea Harrier, est modernisé avec notamment un système HOTAS. Son avionique est également remis à jour avec un radar AN/ASB-19, tandis qu'un unique canon GAU-12 de 25 mm remplace les 2 canons d'origine. L'aile, agrandie et à profil supercritique, est réalisée en graphite époxy et est complétée par 2 apex de bords d'attaque, appelés LERX. Le réacteur est un P&W F402-RR-406, ou Pegasus 105 construit sous licence. Le train d'atterrissage a été renforcé et les entrées d'air agrandies. Il est suivi par 3 autres prototypes.

La construction commence en 1983, avec 174 AV-8B et 22 TAV-8B biplaces pour les Etats-Unis. Le premier appareil de série vole le 29 août 1983 et entre en service en octobre. Le TAV-8B, lui, vola pour la première fois le 21 novembre 1986. L'Espagne commande également 12 EAV-8B Matador II pour remplacer ses Harrier de première génération. Ils sont basés sur le Principe de Asturia. Cette version de base, capable d'attaquer seulement de jour, n'est plus en service actuellement. Bien que légèrement moins rapide que l'AV-8A, elle est plus agile, et surtout, capable d'emporter plus de charges offensives.

De 1979 à 1984, 47 AV-8A furent convertis en AV-8C afin de patienter en attendant l'AV-8B de seconde génération. La structure fut renforcée afin d'atteindre une durée de vie de 4000 h, un nouveau détecteur d'alerte radar AN/ALR-45F et un nouveau lance-leurre AN/ALE-40 remplacèrent les anciens, la caméra fut supprimée et un générateur d'oxygène destiné au pilote fut rajouté. Ces AV-8C seront remplacés en 1987.

Le 26 juin 1987, vole pour la première fois une sous-version capable d'attaque de nuit : le AV-8B(NA). Elle devait à l'origine être désignée AV-8D. Parmi les modifications les plus importantes, notons une caméra infrarouge et un réacteur F402-RR-408 développant 10% de puissance supplémentaire. 61 exemplaires sont construits et entrent en service en septembre 1989.

La version AV-8B + est une sous-version destinée à améliorer les capacités air-air. Son prototype, un AV-8B modifié, vola pour la première fois le 22 septembre 1992. Elle reçoit le radar Hughes AN/APG-65 du F/A-18 Hornet, et 2 points d'emport pour missiles Sidewinder. 27 nouveaux avions sont construits et 74 sont convertis entre 1993 et 1997. Ils furent plus tard équipé du pod Litening ER. Cette variante intéressa également l'Italie qui en commanda 18 exemplaires, pour en doter le Giuseppe Garibaldi. L'Espagne, qui en commanda 9 et convertit 10 AV-8B, les a déployés au sein de l'escadron 9.

Le AV-8A ne semble pas avoir été engagé, mais les AV-8B participèrent à la guerre du Golfe (5 appareils perdus sur 86 engagés, sur 7,7% des missions), à la guerre d'Afghanistan et à la guerre d'Irak.

Les Américains ont construits à peu près 440 exemplaires du AV-8, toutes versions confondues. La construction s'est arrêtée en 1997, et la famille du Harrier totalise 815 exemplaires, toutes versions, producteurs et générations confondues.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • McDonnell Douglas AV-8A : Version américaine du Harrier GR.1, 102 exemplaires.
  • McDonnell Douglas TAV-8A : Version biplace de l'AV-8A, 8 exemplaires.
  • McDonnell Douglas AV-8S : AV-8A spécifique à l'Espagne, 11 exemplaires.
  • McDonnell Douglas TAV-8S : Version espagnole du TAV-8A, 2 exemplaires.
  • McDonnell Douglas AV-8C : Version destinée à attendre l'AV-8B, 47 AV-8A convertis.
  • McDonnell Douglas AV-8B : Harrier de 2e génération, 162 exemplaires.
  • McDonnell Douglas TAV-8B : Version biplace de l'AV-8B. 25 exemplaires.
  • McDonnell Douglas AV-8B+ Harrier II+ : Sous-version destinée à améliorer les capacités air-air, 115 exemplaires dont 72 AV-8B modifiés.
  • McDonnell Douglas AV-8B Night Attack : Version d'attaque de nuit, appelée anciennement AV-8D. 72 exemplaires.
  • Boeing AV-8B(R) Harrier II+
  • McDonnell Douglas EAV-8B Matador II : Version spécifique à l'Espagne, 12 exemplaires.
  • McDonnell Douglas EAV-8B + : Version espagnole du AV-8B +, 19 exemplaires dont 11 EAV-8B modifiés.
  • McDonnell Douglas TAV-8B + : Version biplace spécifique à l'Italie. 2 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

McDonnell Douglas AV-8B+ Harrier II+ voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 14 100 kg (31 085 lbs)
  • Masse à vide : 6 340 kg (13 977 lbs)
  • Surface alaire : 22,61 m² (243,372 sq. ft)
  • Hauteur : 3,55 m (11,647 ft)
  • Envergure : 9,25 m (30,348 ft)
  • Longueur : 14,12 m (46,325 ft)

Performances

  • Rayon d'action : 556 km (345 mi, 300 nm)
  • Plafond opérationnel : 15 240 m (50 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 75 m/s (245 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 1 070 km/h (665 mph, 578 kts)
  • Charge alaire, à vide : 280,407 kg/m² (57,432 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 623,618 kg/m² (127,727 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Rolls-Royce Pegasus F402-RR-408
  • Puissance unitaire : 10 500 kgp (103 kN, 23 149 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Crash d'un AV-8B Harrier II des Marines le 30 mars 2011

    Un Harrier II du 13ème Corps Expéditionnaire des Marines a été perdu en mer dans le Golfe d'Aden, peu après son décollage du navire de transport d'assaut Boxer. L'appareil a décollé à 17h19 et s'est rapidement mis à rouler. Le pilote n'a pas été blessé dans l'éjection, et a pu être rapidement récupéré par un MH-60S Seahawk de la Navy.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 20/03/2013 19:36 Nico2
I love it 8-)
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 20/03/2013 21:27 d9pouces
Il a tout de même de la gueule, cet appareil. Je me souviendrai longtemps de son passage à un Salon du Bourget (1997, je crois), et surtout du bruit qu'il avait fait. Dommage que les Anglais aient dû s'en séparer :(
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 20/03/2013 22:53 Jericho

d9pouces a écrit

Il a tout de même de la gueule, cet appareil. Je me souviendrai longtemps de son passage à un Salon du Bourget (1997, je crois), et surtout du bruit qu'il avait fait. Dommage que les Anglais aient dû s'en séparer :(
Je n'ai vu qu'un Harrier GR en 1989 à Sion. Son bruit, mais surtout ses performances de vol m'avaient impressionnés: par exemple lorsqu'en plein piqué en direction de la piste il avait ralenti subitement avant de s'arrêter en stationnaire… Wouaou! C'était chouette! :hehe:

Magnifique photo Stanak! :top: (oui comme toujours… :D )[/size:v5diht5d]
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 21/03/2013 10:58 foxkilo02
Vu une fois lors de portes ouvertes à Colmar Meyenheim en mai 1981. Le bruit était infernal et pourtant il y avait de la concurrence à ce niveau : Alouette III, Mirage III, F-4, Starfighter et même concorde :o !!!!
De plus, les normes de sécurité n'étaient pas celles d'aujourd'hui et les appareils étaient vraiment proche du public. (Meeting antérieur à la catastrophe de Rammstein)

Edit ON: Finalement j'en ai profité pour modifier mon avatar ;) [/size:vizlciku]
Pima (AZ, USA) à 13/05/2013 07:53 stanak
AV-8C Harrier
Image
Re: Pima (AZ, USA) à 13/05/2013 09:55 Jericho

stanak a écrit

AV-8C Harrier
Magnifique, merci, j'adore cet appareil. Et même s'il n'était de loin pas furtif, il avait au moins le bon goût d'être opérationnel, lui… :roll:
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 13/05/2013 21:18 Nico2
"Prêt à bondir" … :)
Mesa (AZ, USA) à 25/05/2013 09:03 stanak
une version que je découvre (pas trouvé le distinguo)

Boeing AV-8B(R) Harrier II+
Image
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 25/05/2013 09:51 Clansman
Rien trouvé non plus, mais pas mal de photos sur Airliners.

Peut-être des AV-8B+ rétrofités ? :S
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 25/05/2013 10:09 d9pouces
Je ne connaissais pas non plus :shock:


… et pourquoi la Redoute apparaît-elle dans les premiers résultats quand on cherche sur Google ? :bonnet:

edit : http://cgibin.rcn.com/jeremy.k/cgi-bin/gzNavySearch.pl?target=AV-8B&series=3


On tombe sur :
165354 … 165357
Boeing AV-8B+(R)-25-MC Harrier II Plus
c/n B271/B274. Remanufactured AV-8Bs. Were 162956, 162957, 162949, 162086
Ce sont donc des AV-8B reconstruits (suffisamment pour avoir changé de numéro de série ! )
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 28/06/2014 23:08 d9pouces
Atterrissage sur un coussin !
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 29/06/2014 09:36 cachée dans les pins
pfuiiiiiiii

j'ai pu visionner la vidéo jusqu'au bout, c'est super rare.

merci mon ordi, merci D9, ohlala
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 29/06/2014 20:53 Nico2
Une manœuvre brillamment menée. :)
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 29/06/2014 21:35 Jericho
Magnifique!
Je me demande si on verra un F-35B réussir cette prouesse un jour…
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 29/06/2014 22:35 d9pouces
Faudrait déjà qu'Il accomplisse la prouesse de décoller :bonnet:
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 30/06/2014 07:58 ogotaï
L'approche se fait par l'arrière.
Je pensais que -sans doute pour des raisons de visiblité ?- l'approche se faisait toujours latéralement ?
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 30/06/2014 14:33 Cinétic
Je pense que c'est pour éviter de survoler directement les autres avions ou le personnel qu'il y a l'approche latérale. Là, il était tout seul vu la situation tendue. Le pont d'envol avait été vidé juste au cas où, donc l'approche par l'arrière ne pose aucun souci.
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 30/06/2014 15:47 Jericho
Est-ce que ça pourrait être que le tangage était peut-être moins prononcé que le roulis et par conséquent c'était plus facile à approcher dans l'axe du navire?
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 05/02/2018 17:45 stanak
AV-8S
ex RTAF (ex Spain AF)
Image
apparemment, ils ont du mal a les faire voler par manque de rechange.
livrés en 1997, retirés en 2006.
Re: BAE/Boeing AV-8B/B+ et GR.5 à GR.9A Harrier II à 05/02/2018 23:51 Jericho

stanak a écrit

AV-8S
ex RTAF (ex Spain AF) … apparemment, ils ont du mal a les faire voler par manque de rechange.
livrés en 1997, retirés en 2006.
Ben merci Stanak, je ne me souvenais plus qu'ils en avaient reçu… Et c'est vrai qu'on en a pas vu souvent.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires