Rappels

Histoire de l'appareil

Au début des années 1960, le Royaume-Uni et la France collaborent au développement de deux avions de combat. Le premier, développé par SEPECAT (avec Breguet comme maître d’oeuvre), est un avion d’entrainement avancé et d’appui au sol. Le second, désigné AFVG (Anglo-French Variable Geometry aircraft), est un avion de combat muni d’ailes à géométrie variable destiné aux missions de bombardement et de reconnaissance, avec des capacités secondaires pour l’engagement air-air. Dassault, qui travaille sous la direction de la British Aircraft Corporation (BAC) sur ce deuxième appareil, préfère développer discrètement les Mirage G4 et G8 de son côté et, en juin 1967, la France annonce son retrait du programme AFVG. Elle préfère en effet une solution nationale et, suite à son retrait de l’OTAN, cherche en priorité à s’équiper de chasseurs.
 
Dès le mois suivant, le gouvernement britannique décide de continuer seul le projet et de nouvelles spécifications sont demandées. L’appareil doit voler à Mach 0,9 au niveau de la mer et entre Mach 2 et 2,2 à haute altitude avec postcombustion. Son rayon d’action avec quatre bombes de 454kg doit être de 1’852km à haute altitude et 741km à basse altitude.
 
Egalement en juillet 1967, McDonnell Douglas propose un F-4(FV)S muni d’ailes hautes à géométrie variable et motorisé par deux turboréacteurs RB. 168-27R Spey pour remplacer l’AFVG. Mais le projet est rapidement abandonné, car le gouvernement américain ne désire pas contribuer au développement de cet appareil.
 
BAC propose, le 5 septembre de la même année, son P.51 : un biplace en tandem muni d’ailes hautes à géométrie variable qui reprend en grande partie les travaux déjà effectués sur l’AFGV. Le dispositif d’articulation des ailes étant dans le fuselage, en flèche maximale la partie intérieure du bord de fuite s’encastre dans le fuselage. Les ailes sont équipées de becs de bord d’attaque et de volets à double fentes. L’empennage horizontal en flèche est conventionnel et il est utilisé pour le contrôle en tangage et en roulis. La dérive, également en flèche, est de grande taille. Les entrées d’air, situées sur les côtés du fuselage, sont de forme semi-circulaire et équipées de souris permettant de régler le débit d’air, comme celles du TSR-2. Elles alimentent en air les deux turboréacteurs RB.153-67-02, ou des nouveaux BS.143. Le train d’atterrissage tricycle est entièrement escamotable dans le fuselage. Deux aérofreins sont installés entre les empennages horizontaux et la dérive. Le carburant est réparti dans des réservoirs situés dans le fuselage, les ailes et la dérive. L’électronique est principalement installée dans le nez de l’appareil et sous le plancher du poste de pilotage. Le dessous du fuselage est plat et il est muni de trois points d’emport de charge offensive et un point supplémentaire pour un réservoir de carburant largable. Sous les ailes sont installés quatre autres points d’attache pivotant, ce qui permet de modifier leur flèche en vol malgré les charges emportées.
 
Le 25 octobre 1967, le projet UKVG est présenté à des responsables ouest-allemands sans rencontrer un intérêt de leur part. En décembre, le gouvernement britannique demande à BAC de travailler sur l’installation d’une électronique modernisée et de turboréacteurs récents quitte à ce que l’appareil soit plus gros. La RAF a besoin d’un appareil de bombardement et de reconnaissance, d’autant plus que le programme d’acquisition des General Dynamics F-111K vient d’être annulé le mois précédent.
 
L’UKVG présenté ensuite par BAC est désormais un peu plus volumineux, avec deux turboréacteurs Rolls-Royce/MAN Turbo RB153. Le financement par le gouvernement britannique reste toutefois insuffisant et il est décidé de rechercher des partenaires au sein des membres de l’OTAN. En juillet 1968, un mémorandum d’accords est signé entre la Grande-Bretagne, l'Allemagne de l'Ouest, l'Italie, les Pays-Bas, la Belgique et le Canada.
 
En 1969, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Italie créent le consortium PANAVIA pour développer le programme MRCA (Multi-Role Combat Aircraft) qui donnera ensuite naissance au Tornado.
 

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

BAC UKVG voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Surface alaire, ailes repliées : 27,9 m² (300,313 sq. ft)
  • Surface des ailes déployées : 34,8 m² (374,584 sq. ft)
  • Masse maxi au décollage : 26 465 kg (58 345 lbs)
  • Hauteur : 5,8
  • Envergure maximale : 14
  • Envergure minimale : 8,2 m (26,903 ft)
  • Longueur : 17,5 m (57,415 ft)

Performances

  • Altitude de vol maximale : 23 774 m (77 999 ft)
  • Vitesse de croisière maximum : Mach 0,8
  • Plafond opérationnel : 17 678 m (57 999 ft)
  • Vitesse maximale BA : Mach 1,05
  • Vitesse maximale HA : Mach 2,3
  • Charge alaire, ailes déployées, au décollage : 760,489 kg/m² (155,76 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, ailes repliées, au décollage : 948,566 kg/m² (194,282 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Rolls-Royce RB.153 de 6000 kgp
  • Puissance unitaire : 6 000 kgp (59 kN, 13 228 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Il n'y a pas encore de sujet dédié. En attendant d'en créer un, voici les derniers messsages de la catégorie Europe hors France.
Voir la catégorie complète » Créer un nouveau sujet »
Re: Avro 837 à 04/11/2017 18:40 d9pouces
Petite remarque : projet d’aéronefs -> projet d’aéronef
Du coup, la version de base peut-elle être comparée au X-22 ?
Et au final, les 837A et B ne sont-ils pas des hélicoptères avec turboréacteurs ? :p
Re: Avro, projets divers à 04/11/2017 18:44 Jericho

Ansierra117 a écrit

Ils ont été prolixes chez Avro niveau projets :O
Oui, j'avoue avoir été surpris moi aussi. Bon ben on va vite finir la série… ;)

Avro 829 : Projet d’un avion-cargo de support militaire, probablement basé sur la cellule du Dassault Mercure ou du Hawker Siddeley HS.146, propulsé par deux turboréacteurs CFM56 ou quatre Rolls-Royce RB401 ; projet commencé en 1975, jamais construit.

Avro 830 : Projet d’un avion-cargo de support militaire, probablement basé sur la cellule du Dassault Mercure ou du Hawker Siddeley HS.146, propulsé par quatre Rolls-Royce RB401 ou RB415. Longueur de 31,8m, envergure de 28,6m, hauteur de 9,2m et masse en charge de 53’345kg, projet commencé en 1975, jamais construit.

Avro 836 :Voir versions de l’Airbus A300.

Avro 837 :Voir fiche spécifique.

Avro 838 : Projets concernant le programme NIAG (NATO Industrial Advisory Group) de l’OTAN ; études commencées en 1979, jamais construit.

Avro 841 : Projet d’avion de transport répondant au programme FIMA (Future International Military Airlifter), propulsé par quatre turboréacteurs, il est muni d’ailes hautes, d’un empennage en "T" et d’une rampe de chargement arrière ; proposé en 1983, le programme aboutira à l’Airbus A400M.

Avro 842 : Projet d’un avion d’alerte radar avancée destiné à protéger la flotte de la Royal Navy ; étude proposée en 1983, jamais construit.

Avro 843 :Voir versions de l’Airbus A300.

Avro 844 :Voir versions de l’Airbus A310.

Avro 845 :Voir versions de l’Avro 748.

Avro 846:Projet d’un avion multirôle basé sur la cellule de l’Airbus A300 destiné à la RAF ; projet commencé en 1982, jamais construit.

Avro 847 :Voir versions de l’Airbus A300.

Avro 849 : Projet d’avion de patrouille maritime propulsé par quatre turbopropulseurs, muni d’ailes médiane, d’un train d’atterrissage tricycle escamotable, d’un empennage conventionnel, il est équipé d’un radar de recherche pouvant être déployé sous l’arrière du fuselage au-dessus de sa zone de patrouille. Etude proposée en 1984 dans le cadre du programme NGMR (Next Generation Maritime Reconnaisance aircraft), jamais construit.

Et surtout, si vous avez des infos sur ceux qui manquent, n'hésitez pas: on les rajoutera !!! :D

Sources principales :
British Secret Projects - Jet Bombers Since 1949; BUTTLER Tony,Midland Publishing.
http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php?topic=1500.0
http://www.secretprojects.co.uk/avrolist2.pdf
https://books.google.ch/books?id=aChVAwAAQBAJ&pg=PA129&lpg=PA129&dq=Avro+715+aircraft&source=bl&ots=0IFd7Ch9XA&sig=l8h4z3i6xobv9iF-0A9imVFbihs&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjw46Tbo7rRAhVDhywKHRNTBMEQ6AEILjAD#v=onepage&q=Avro%20715%20aircraft&f=false
http://stingraysrotorforum.activeboard.com/t40970957/avro-vtol-and-rotary-wing-projects/
Re: Avro 720 à 04/11/2017 18:55 d9pouces
pour revenir au 720, en quoi la demande initiale a-t-elle modifiée pour devenir réaliste ? En tout cas, les pilotes n'auraient probablement pas apprécié le coup de revenir à sec… (surtout avec un appareil qui n'a rien d'un planeur). Mails ils auraient quand même pu mettre un petit générateur électrique, d'ailleurs je crois que le Me-163 en avait un (l'hélice à l'avant). On devine à peu près dans la suite de la fiche (avec le réacteur pour le retour), mais je pense que ça pourrait être clarifié (si tu as l'info).
Peut-être ajouter une référence au Baroudeur ? J'ai l'impression que les concepts sont assez similaires.

Je me demande un peu pourquoi le Me-163 a fait si forte impression ; il ne me semble pas que ses résultats opérationnels aient été si fantastiques que ça.
Re: Avro 721 à 04/11/2017 19:18 d9pouces
je ne savais pas qu'au tout début des années 50 on pensait déjà faire des frappes à basse altitude, pour moi la mode était plutôt au plus haut et rapide possible.
Re: Avro 724 à 04/11/2017 20:25 d9pouces
C'est vrai que ça fait beaucoup à lire !

Avro a vraiment mangé à tous les râteliers, on dirait :D Au passage, je trouve que la première phrase prête un peu à confusion : un adav se pose toujours à la verticale, non ? Il y a également une petite coquille (« de » au lieu de « en »). Mais à froid, je n'ai pas de meilleure formulation. Et comme Clans, je trouve ça casse-gueule…
Re: Avro 727 à 04/11/2017 20:27 d9pouces
Merci pour la fiche, je ne savais pas qu'Avro avait également été candidat à ce fameux concours.
Re: Avro 837 à 04/11/2017 23:40 Jericho

d9pouces a écrit

Petite remarque : projet d’aéronefs -> projet d’aéronef
Du coup, la version de base peut-elle être comparée au X-22 ?
Et au final, les 837A et B ne sont-ils pas des hélicoptères avec turboréacteurs ? :p
C'est un effet un appareil d'une configuration très porche du X-22, mais 12-15 ans plus tard et qui n'a jamais volé. J'ai modifié un peu le texte: les versions A et B sont plutôt dans une configuration de girodyne, en effet.
Re: Avro 720 à 04/11/2017 23:57 Jericho
Disons que les spécifications n'interdisaient pas le recours éventuel à une dynamo pour un minimum d'électricité, mais il était prévu que les pilotes redescendent en vol plané et se posent où ils le pouvaient. Reste au constructeur de se débrouiller ensuite pour que l'appareil soit capable de planer de façon relativement correcte.
J'ai rajouté dans le texte sur le site "Les spécifications sont donc modifiées pour que l'appareil soit capable de rejoindre sa base par ses propres moyens sans mettre en péril le pilote…" J'espère que ça permet d'être plus clair.
Je ne connais pas beaucoup le Baroudeur, mais il ne semble pas être muni de moteur-fusée, non ?
Re: Avro 724 à 05/11/2017 00:20 Jericho

d9pouces a écrit

C'est vrai que ça fait beaucoup à lire !
Désolé, j'ai décidé de faire des fiches à part entière du moment que j'avais assez d'infos… mais je ne me rendais pas encore dans quoi je me lançais. :?

d9pouces a écrit

Avro a vraiment mangé à tous les râteliers, on dirait :D Au passage, je trouve que la première phrase prête un peu à confusion : un adav se pose toujours à la verticale, non ? Il y a également une petite coquille (« de » au lieu de « en »). Mais à froid, je n'ai pas de meilleure formulation. Et comme Clans, je trouve ça casse-gueule…
Merci pour ces remarques (et celles pour les autres fiches). Ah ben oui m'sieur, c'est bien sûr qu'un ADAV se pose à la verticale… J'ai donc modifié sur le site et j'ai rajouté "il est posé le fuselage à la verticale".

d9pouces a écrit

Et comme Clans, je trouve ça casse-gueule…
Surtout si on imagine un terrain d'atterrissage pas parfaitement plat… ^^
Re: Avro Vulcan à 05/11/2017 23:09 d9pouces
Ils ont vraiment étudié sur une version ADAV ? Ça semble quand même sacrément irréaliste :interr:
Re: Avro Vulcan à 06/11/2017 09:03 Jericho

d9pouces a écrit

Ils ont vraiment étudié sur une version ADAV ? Ça semble quand même sacrément irréaliste :interr:
Je n'ai pas trouvé beaucoup de détail, mais selon mes sources il semble en effet qu'ils y aient pensé. Après, je ne sais pas combien de réacteurs de sustentation ils auraient dû ajouter, diminuant ainsi également sa charge utile.

En répertoriant ces projets britanniques, j'ai été très étonné de leur diversité : si certains semblaient vraiment réalistes, d'autres semblaient tout droit sortis de romans de science fiction. À se demander s'ils ne coupaient pas parfois leur thé avec certaines herbes qui font rire… :roll:
Diamond Da62 MPP à 08/11/2017 17:48 ouakamois
Page PRO
Tournée africaine
Tour promotionnel
Re: Avro, projets divers à 11/11/2017 13:42 Ansierra117
Hahah je vous vois mettre « jamais construit » à chaque fois, mais en fait si c’est marqué « projet » c’est que par définition ça n’a pas été construit :D

Ça ne change rien à la qualité de tes fiches merci Jericho :)
Re: CN-235, C-295 : transporteurs tactique Ibériques à 14/11/2017 11:46 ouakamois
De plus en plus guerrier cet ibère
Re: Avro 720 à 19/11/2017 13:31 Ansierra117
Jericho, j'ai remarqué que sur plusieurs de (tes ?) fiches la police d'écriture est différente de celle qu'on utilisait jusqu'alors, j'imagine que tu ne t'en es pas rendu compte donc je te le dis ici :)

J'ai noté ça sur le BAC P.51, mais il y en a d'autres je crois
Re: Avro 720 à 19/11/2017 22:44 Jericho
Oups, merci. En effet, je n'avais pas remarqué, merci. ;)

Edit: J'ai un petit soucis, sur mon ordi, je n'arrive pas à déterminer quelle "Police" est utilisée d'ordinaire… c'est quoi, Arial 10, c'est ça? :interr:
Re: Avro 720 à 19/11/2017 23:05 Ansierra117
Je t'avoue que je n'en ai absolument aucune idée, je rédige toujours directement depuis l'interface sans passer par un traitement de texte à côté :/
Re: Avro 720 à 19/11/2017 23:42 Jericho

Ansierra117 a écrit

Je t'avoue que je n'en ai absolument aucune idée, je rédige toujours directement depuis l'interface sans passer par un traitement de texte à côté :/
Tandis que moi, en général ça me prend trop de temps pour le faire en "one shot"… donc je passe tout sur traitement de texte. Merci quand-même, je vais demander à D9pouces. ;)
Re: Avro 724 à 20/11/2017 20:36 d9pouces
Il y a sûrement des raisons pour lesquelles ça n'a eu aucun succès malgré les diverses tentatives !
Re: Avro 720 à 21/11/2017 08:00 d9pouces
ah ok, je vois d'où viens ton message :D

je vais regarder tout ça :)
Texte de , créé le 19 novembre 2017 00:03, modifié le . ©AviationsMilitaires