Rappels

Histoire de l'appareil

L’Eleron est un système reconnaissance et de surveillance à courte portée développé par le constructeur de drone russe Enix, basé à Kazan. Aussi désigné T-23 Eleron, ce système est constitué de divers drones de reconnaissance (T23E), d’un dispositif de lancement (T23P) et d’une station de contrôle au sol (T23U).

Plusieurs modèles de drones de différentes tailles sont proposés, selon les besoins, mais leur configuration est sensiblement la même. L’Eleron est muni d’ailes médianes en flèche, mais ne possède ni dérive, ni empennages horizontaux. Par contre, deux petits stabilisateurs verticaux sont installés à l’arrière du bord de fuite. Il décolle à l’aide d’une rampe de lancement équipée d’une catapulte ou d’un système d’élastique.

Démuni de train d’atterrissage, il se pose après avoir déployé son parachute de récupération à une hauteur de 30m au-dessus du sol. La propulsion est assurée par un moteur électrique entrainant une hélice propulsive équipée de deux pales repliées vers l’arrière durant le lancement. Il est équipé de modules interchangeables contenant, en général, une caméra TV à faible luminosité et une caméra infrarouge ou thermique. Il est possible que les versions les plus grandes soient également munies d’un désignateur laser.

L’Eleron peut effectuer des vols autonomes ou contrôlés à distance. Pour se guider, il est équipé d’un système de navigation utilisant les signaux GPS et GLONASS. À la fin de la mission, il retourne sur le site de lancement de manière autonome avant de déployer son parachute de récupération. Il peut transmettre les images filmées en temps réel à la station de contrôle au sol, mais il peut également les enregistrer s’il opère au-delà de la portée du système de transmission. Deux opérateurs suffisent pour déployer l’Eleron. Pour faciliter le transport des drones, ces derniers sont munis d’ailes pliables pour être stockés dans des conteneurs.

À la fin de l’année 2014, l’armée russe met en service les 30 exemplaires commandés précédemment.

En 2018, trois modèles de base semblent être proposés : l’Elerion TTX, l’Elerion-3 et l’Elerion-10 qui possèdent des rayons d’action maximum de respectivement 10 à 20km, 20km et 80km.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Enix Eleron-TTX : Version initiale de base.
  • Enix Eleron-3 : Désignation de la série de base.
  • Enix Eleron-3SV : Désignation de l’Eleron-3 en service au sein des forces terrestres de l’armée russe.
  • Enix Eleron-B : Désignation de l’Eleron-3 destiné à l'exportation.
  • Enix Eleron-10 : Désignation de la série de base de plus grande taille.
  • Enix Eleron-10SV : Désignation de l’Eleron-10 en service au sein des forces terrestres de l’armée russe.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Armée de terre russe (Russie)
    • 30 exemplaires depuis 2014
    • Enix Eleron-10SV
    • Enix Eleron-3SV depuis 2014

Enix Eleron-3 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5,3 kg (11,685 lbs)
  • Masse à vide : 4,3 kg (9,48 lbs)
  • Hauteur : 0,23 m (0,75 ft)
  • Envergure : 0,83 m (2,72 ft)
  • Longueur : 0,56 m (1,84 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 70 km/h (43 mph, 38 kts)
  • Rayon d'action : 20 km (12 mi, 11 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 000 m (13 123 ft)
  • Vitesse maximale BA : 130 km/h (81 mph, 70 kts)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Enix Eleron à 28/11/2018 09:02 Jericho
Famille de drones de reconnaissance tactique russes des années 2000.

L’Eleron est un système reconnaissance et de surveillance à courte portée développé par le constructeur de drone russe Enix, basé à Kazan. Aussi désigné T-23 Eleron, ce système est constitué de divers drones de reconnaissance (T23E), d’un dispositif de lancement (T23P) et d’une station de contrôle au sol (T23U).

Plusieurs modèles de drones de différentes tailles sont proposés, selon les besoins, mais leur configuration est sensiblement la même. L’Eleron est muni d’ailes médianes en flèche, mais ne possède ni dérive, ni empennages horizontaux. Par contre, deux petits stabilisateurs verticaux sont installés à l’arrière du bord de fuite. Il décolle à l’aide d’une rampe de lancement équipée d’une catapulte ou d’un système d’élastique. Démuni de train d’atterrissage, il se pose après avoir déployé son parachute de récupération à une hauteur de 30m au-dessus du sol. La propulsion est assurée par un moteur électrique entrainant une hélice propulsive équipée de deux pales repliées vers l’arrière durant le lancement. Il est équipé de modules interchangeables contenant, en général, une caméra TV à faible luminosité et une caméra infrarouge ou thermique. Il est possible que les versions les plus grandes soient également munies d’un désignateur laser.

L’Eleron peut effectuer des vols autonomes ou contrôlés à distance. Pour se guider, il est équipé d’un système de navigation utilisant les signaux GPS et GLONASS. À la fin de la mission, il retourne sur le site de lancement de manière autonome avant de déployer son parachute de récupération. Il peut transmettre les images filmées en temps réel à la station de contrôle au sol, mais il peut également les enregistrer s’il opère au-delà de la portée du système de transmission. Deux opérateurs suffisent pour déployer l’Eleron. Pour faciliter le transport des drones, ces derniers sont munis d’ailes pliables pour être stockés dans des conteneurs.

À la fin de l’année 2014, l’armée russe met en service les 30 exemplaires commandés précédemment.

En 2018, trois modèles de base semblent être proposés : l’Elerion TTX, l’Elerion-3 et l’Elerion-10 qui possèdent des rayons d’action maximum de respectivement 10 à 20km, 20km et 80km.


Versions :
TTX : Version initiale de base.
Transporté dans un conteneur mesurant 0,9m x 0,5m x 0,12m, l’Eleron-TTX est ensuite déplié avant d’être lancé à l’aide d’un dispositif constitué d’un élastique. Il peut emporter un appareil photo numérique, une caméra vidéo 10X ou une caméra IR. Depuis 2007, il est utilisé par le Ministère des Situations d’urgence de la Fédération de Russie (МЧС РФ/MCHS RF) pour détecter les incendies de forêts et pour rechercher des personnes disparues.

Eleron-3 : Désignation de la série de base.
D’une masse maximale au décollage de 5,3kg, il peut emporter une charge utile d’environ 1kg constituée d’un module comprenant une caméra TV à faible luminosité et une caméra infrarouge ou thermique. Son rayon d’action est de 25km avec la transmission en temps réel des images, mais il peut patrouiller jusqu’à 50km en enregistrant les images obtenues qui ne seront disponibles qu’au retour du drone.

Eleron-3SV : Désignation de l’Eleron-3 en service au sein des forces terrestres de l’armée russe.

Eleron-B : Désignation de l’Eleron-3 destiné à l'exportation.

Eleron-10 : Désignation de la série de base de plus grande taille. Son rayon d’action est de 50km avec la transmission en temps réel des images obtenues, mais il peut patrouiller jusqu’à 60km en enregistrant les images obtenues qui ne seront disponibles qu’au retour du drone.

Eleron-10SV : Désignation de l’Eleron-10 en service au sein des forces terrestres de l’armée russe.


Utilisateurs militaires :
Russie : Au moins 30 exemplaires livrés en 2014 à l’Armée de Terre.


Caractéristiques et performances Eleron-TTX :
Longueur : 0,45m
Envergure : 1,47m
Masse maximale au décollage : 3,4kg
Vitesse max basse altitude: 105km/h
Vitesse de croisière : 65km/h
Plafond opérationnel : 3’000m
Endurance : 1,25h
Rayon d’action maximum : 10-20km
Armement : sans.

Caractéristiques et performances Eleron-3 :
Longueur : 0,56m
Envergure : 0,83m
Hauteur : 0,23m
Masse à vide : 4,3kg
Masse maximale au décollage : 5,3kg
Charge utile : 1kg
Points d’attache : 0
Vitesse max basse altitude: 130km/h
Vitesse de croisière : 70km/h
Plafond opérationnel : 4’000m
Rayon d’action maximum : 20km
Armement : sans.

Caractéristiques et performances Eleron-10 :
Longueur : 0,883m
Envergure : 2,206m
Hauteur : 0,384m
Masse à vide : 11,0kg
Masse maximale au décollage : 15,5kg
Charge utile : 4,5kg
Points d’attache : 0
Vitesse max basse altitude: 135km/h
Vitesse de croisière : 75km/h
Plafond opérationnel : 5’000m
Rayon d’action maximum : 50km
Endurance : 3h
Armement : sans.



Liens internet :
https://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1876
https://www.armyrecognition.com/may_2018_global_defense_security_army_news_industry/eleron-3_and_upgraded_korsar_uavs_for_russian_army.html
https://fr.sputniknews.com/defense/201401311022743006-les-nouveaux-systemes-sans-pilote-destines-a-l-armee-russe/
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Eleron-10SV_MAKS-2011.jpg
https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%AD%D0%BB%D0%B5%D1%80%D0%BE%D0%BD_(%D0%91%D0%9F%D0%9B%D0%90)
https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%AD%D0%BB%D0%B5%D1%80%D0%BE%D0%BD-3
https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%AD%D0%BB%D0%B5%D1%80%D0%BE%D0%BD-10
Re: Enix Eleron à 28/11/2018 10:52 Clansman
La fiche sur le site
Re: Enix Eleron à 28/11/2018 11:18 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci beaucoup! :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 13, 2016, 4:51 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires