Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Attaque au sol, Chasse
  • Constructeur : drapeau CAC
  • un seul appareil construit (cellule neuve)

Histoire de l'appareil

Le CAC CA-15 "Kangaroo" est un avion de chasse monomoteur, monoplace, muni d’ailes basses, d’un empennage conventionnel, d’une prise d’air ventrale et d’un train d’atterrissage classique escamotable.

En 1942, la Royal Australian Air Force désire s’équiper d’un avion de chasse d’interception et d’escorte. Finalisant son CA-13 "Boomerang" qui intègre justement la RAAF à cette période, le constructeur australien CAC (Commonwealth Aircraft Corporation) accepte d’étudier un nouvel avion pour ce genre de missions.

Impressionné par les performances des FW-190 capturés en Europe par les alliés, l’ingénieur en chef Fred David retient une configuration proche pour le CA-15 : monoplace, structure entièrement métallique, moteur en étoile turbocompressé, verrière en goutte d’eau, ailes basses cantilevers aux extrémités carrées, empennage conventionnel, train d’atterrissage classique avec une roulette de queue directionnelle.
Le moteur retenu est le Pratt & Whitney R-2800-10 turbocompressé de 1’715kW (2’332cv) à 18 cylindres en étoile actionnant une hélice quadripale à vitesse constante en bois.

L’armement choisi pour le prototype consiste en six mitrailleuses de 12,7mm. Par la suite, sur les avions de série, il est question de combiner des mitrailleuses de 12,7mm avec des canons de 20mm. La configuration et l’équipement est acceptée par la RAAF en août 1943.

En 1944, le montage du prototype commence, mais quelques semaines plus tard, le ministère de la guerre australien annule le CA-15 et décide d’acheter une centaine de North American P-51D, moins cher que l’avion local. Ces appareils doivent être montés sous licence par CAC dès le début 1945.

Malgré cela, CAC continue au ralenti le développement de son appareil, tout en essayant de persuader les dirigeants australiens de reprendre le programme. En février 1945, le projet CA-15 bénéficie à nouveau de l’appui du gouvernement : plus puissant que le "Mustang", il devrait l’épauler, voir même le remplacer par la suite.

C’est à cette période que CAC apprend que la production du moteur Pratt & Whitney R-2800-10 prend fin. Elle se renseigne alors sur la version R-2800-57W prévue pour les vols à haute altitude, afin d’en équiper ses "Kangaroo". Le motoriste se déclare incapable d’assurer l’approvisionnement de ce type de moteur en Australie, les forces armées américaines étant prioritaires. Par contre, les accords sur la fabrication sous licence de certaines pièces des "Mustang" sont facilités, afin de favoriser au maximum leur construction…

Cherchant d’autres pistes, CAC reçoit du ministère de l’air britannique deux Rolls-Royce Griffon Mk 61 en prêt, afin d’effectuer les essais en vol, en attendant que les versions Mk120 ou Mk125 plus puissantes soient disponibles. L’architecture de la cellule du CA-15 est modifiée afin d’intégrer ce Griffon muni de douze cylindres en "V". Une prise d’air ventrale, un peu à la "Mustang", est également rajoutée. Toutes ces modifications ne font que retarder le programme.

Le prototype du "Kangaroo", comme il est surnommé officieusement, effectue ses premiers essais de roulage le 12 février 1946. Piloté par Jim Schofield, le pilote d'essai de CAC, il effectue son premier vol le 4 mars 1946. Le 2 juin il reçoit le numéro de série de la RAAF A62-1001 et le 27 juin il est livré au No 1 Aircraft Performance Unit située sur la base aérienne de la RAAF à Laverton.

Les essais en vol montrent rapidement des vitesses intéressantes avec une vitesse en palier de 721km/h à 8’046m. L’appareil est agréable, facile à piloter et ne souffre pas de défauts particuliers. Malheureusement, durant un vol d’essai effectué le 10 décembre 1946, une fuite hydraulique ne permet pas de sortir correctement le train d’atterrissage principal. Le pilote, le Flt Lt J. A. L. Archer reste donc en vol en circuit au-dessus de la piste jusqu’à n’avoir qu’un minimum de carburant dans ses réservoirs avant de se poser sur le ventre. La guerre étant terminée et le programme n’étant plus jugé comme prioritaire, l’avion n’est réparé qu’à partir d’avril 1947 et recommence ses essais en vol quelques mois plus tard. Le 25 mai 1948, au-dessus de Melbourne, il atteint les 803km/h après une légère descente.

Malgré des performances intéressantes pour un avion "à hélice", le potentiel des nouveaux avions propulsés par des réacteurs est largement supérieur et le projet est abandonné en 1950 : la RAAF lorgnant sur les Gloster Meteor et De Havilland Vampire. Le 1er mai l’appareil est retiré de son unité opérationnelle et les moteurs utilisés durant ce programme sont retournés à Rolls-Royce.

Selon les calculs effectués, un CA-15 motorisé avec un Rolls-Royce Griffon Mk125 aurait eu des vitesses maximales de 652km/h au niveau de la mer et 797km/h à 8’000m. Sa vitesse ascensionnelle aurait été de 27,9m/s. Il est également le dernier chasseur australien à avoir été développé.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

CAC CA-15 Kangaroo voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 597 kg (12 339 lbs)
  • Masse normale au décollage : 4 309 kg (9 500 lbs)
  • Masse à vide : 3 427 kg (7 555 lbs)
  • Surface alaire : 23,5 m² (252,952 sq. ft)
  • Hauteur : 4,32 m (14,173 ft)
  • Envergure : 10,97 m (35,991 ft)
  • Longueur : 11,04 m (36,22 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 850 km (1 150 mi, 999 nm)
  • Plafond opérationnel : 11 887 m (38 999 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 24,9 m/s (81,693 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 592 km/h (368 mph, 320 kts)
  • Vitesse maximale HA : 721 km/h (448 mph, 389 kts) à 8000 m
  • Charge alaire, à vide : 145,83 kg/m² (29,868 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 183,362 kg/m² (37,555 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 238,17 kg/m² (48,781 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en V Rolls-Royce Griffon 61
  • Puissance unitaire : 1 517 kW (2 063 ch, 2 035 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
CAC CA-15 "Kangaroo" à 04/10/2015 11:08 Jericho
Le CAC CA-15 "Kangaroo" est un avion de chasse monomoteur, monoplace, muni d’ailes basses, d’un empennage conventionnel, d’une prise d’air ventrale et d’un train d’atterrissage classique escamotable.

En 1942, la Royal Australian Air Force désire s’équiper d’un avion de chasse d’interception et d’escorte. Finalisant son CA-13 "Boomerang" qui intègre justement la RAAF à cette période, le constructeur australien CAC (Commonwealth Aircraft Corporation) accepte d’étudier un nouvel avion pour ce genre de missions.
Impressionné par les performances des FW-190 capturés en Europe par les alliés, l’ingénieur en chef Fred David retient une configuration proche pour le CA-15 : monoplace, structure entièrement métallique, moteur en étoile turbocompressé, verrière en goutte d’eau, ailes basses cantilevers aux extrémités carrées, empennage conventionnel, train d’atterrissage classique avec une roulette de queue directionnelle.
Le moteur retenu est le Pratt & Whitney R-2800-10 turbocompressé de 1’715kW (2’332cv) à 18 cylindres en étoile actionnant une hélice quadripale à vitesse constante en bois.
L’armement choisi pour le prototype consiste en six mitrailleuses de 12,7mm. Par la suite, sur les avions de série, il est question de combiner des mitrailleuses de 12,7mm avec des canons de 20mm.
La configuration et l’équipement est acceptée par la RAAF en août 1943.

En 1944, le montage du prototype commence, mais quelques semaines plus tard, le ministère de la guerre australien annule le CA-15 et décide d’acheter une centaine de North American P-51D, moins cher que l’avion local. Ces appareils doivent être montés sous licence par CAC dès le début 1945.
Malgré cela, CAC continue au ralenti le développement de son appareil, tout en essayant de persuader les dirigeants australiens de reprendre le programme. En février 1945, le projet CA-15 bénéficie à nouveau de l’appui du gouvernement : plus puissant que le "Mustang", il devrait l’épauler, voir même le remplacer par la suite.

C’est à cette période que CAC apprend que la production du moteur Pratt & Whitney R-2800-10 prend fin. Elle se renseigne alors sur la version R-2800-57W prévue pour les vols à haute altitude, afin d’en équiper ses "Kangaroo". Le motoriste se déclare incapable d’assurer l’approvisionnement de ce type de moteur en Australie, les forces armées américaines étant prioritaires. Par contre, les accords sur la fabrication sous licence de certaines pièces des "Mustang" sont facilités, afin de favoriser au maximum leur construction…
Cherchant d’autres pistes, CAC reçoit du ministère de l’air britannique deux Rolls-Royce Griffon Mk 61 en prêt, afin d’effectuer les essais en vol, en attendant que les versions Mk120 ou Mk125 plus puissantes soient disponibles. L’architecture de la cellule du CA-15 est modifiée afin d’intégrer ce Griffon muni de douze cylindres en "V". Une prise d’air ventrale, un peu à la "Mustang", est également rajoutée. Toutes ces modifications ne font que retarder le programme.

Le prototype du "Kangaroo", comme il est surnommé officieusement, effectue ses premiers essais de roulage le 12 février 1946. Piloté par Jim Schofield, le pilote d'essai de CAC, il effectue son premier vol le 4 mars 1946. Le 2 juin il reçoit le numéro de série de la RAAF A62-1001 et le 27 juin il est livré au No 1 Aircraft Performance Unit située sur la base aérienne de la RAAF à Laverton.
Les essais en vol montrent rapidement des vitesses intéressantes avec une vitesse en palier de 721km/h à 8’046m. L’appareil est agréable, facile à piloter et ne souffre pas de défauts particuliers. Malheureusement, durant un vol d’essai effectué le 10 décembre 1946, une fuite hydraulique ne permet pas de sortir correctement le train d’atterrissage principal. Le pilote, le Flt Lt J. A. L. Archer reste donc en vol en circuit au-dessus de la piste jusqu’à n’avoir qu’un minimum de carburant dans ses réservoirs avant de se poser sur le ventre. La guerre étant terminée et le programme n’étant plus jugé comme prioritaire, l’avion n’est réparé qu’à partir d’avril 1947 et recommence ses essais en vol quelques mois plus tard. Le 25 mai 1948, au-dessus de Melbourne, il atteint les 803km/h après une légère descente.

Malgré des performances intéressantes pour un avion "à hélice", le potentiel des nouveaux avions propulsés par des réacteurs est largement supérieur et le projet est abandonné en 1950 : la RAAF lorgnant sur les Gloster Meteor et De Havilland Vampire. Le 1er mai l’appareil est retiré de son unité opérationnelle et les moteurs utilisés durant ce programme sont retournés à Rolls-Royce.

Selon les calculs effectués, un CA-15 motorisé avec un Rolls-Royce Griffon Mk125 aurait eu des vitesses maximales de 652km/h au niveau de la mer et 797km/h à 8’000m. Sa vitesse ascensionnelle aurait été de 27,9m/s. Il est également le dernier chasseur australien à avoir été développé.


Versions :
CA-15 : Prototype motorisé par un Rolls-Royce Griffon Mk 61.


Utilisateurs militaires :
Australie : Un prototype en essai au sein de la RAAF de juin 1946 à 1950.


Caractéristiques :
Equipage : 1
Passagers : 0
Longueur : 11,04m
Envergure : 10,97m
Hauteur : 4,32m
Surface alaire : 23,50m2
Masse à vide : 3’427kg
Masse en charge : 4’309kg
Masse maximale au décollage : 5’597kg

Moteurs :
Un Rolls-Royce Griffon Mk 61 de 1’517kW (2’035cv).

Performances :
Vitesse max : 721km/h
Vitesse max au niveau de la mer : 592km/h
Vitesse ascensionnelle : 24,9m/s
Plafond opérationnel : 11’887m
Distance franchissable : 1’850km

Armement :
6 mitrailleuses de 12,7mm (0.50 in.) avec 250 coups chacun, 10 roquettes ou 2x 450kg de bombes sous les ailes.


Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/CAC_CA-15
https://www.airforce.gov.au/raafmuseum/research/aircraft/series2/A62.htm
http://www.warbirdsforum.com/topic/1025-got-the-cac-ca-15-kangaroo/
https://oldmachinepress.wordpress.com/2015/06/16/commonwealth-aircraft-corporation-ca-15-kangaroo/
Re: CAC CA-15 "Kangaroo" à 04/10/2015 12:09 Clansman
La fiche sur le site

J'en avais entendu parler comme l'un des meilleurs avions de combat à hélice (même resté sous forme de prototype), mais 6 mitrailleuses, c'est léger. 2 canons n'auraient pas trop gêné ses performances.
Re: CAC CA-15 "Kangaroo" à 04/10/2015 13:38 Ansierra117
Merci pour la fiche j'avais jamais entendu parler de cet appareil :)
Re: CAC CA-15 "Kangaroo" à 05/10/2015 10:43 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman.

Clansman a écrit

J'en avais entendu parler comme l'un des meilleurs avions de combat à hélice (même resté sous forme de prototype), mais 6 mitrailleuses, c'est léger. 2 canons n'auraient pas trop gêné ses performances.
C'est vrai que c'est un peu léger, mais c'est le même qe celui du P-51 Mustang. Je trouve dommage que le Kangaroo n'ait pas pu voler avec des Griffon Mk125 pour voir s'il flirtait en effet avec les 800km/h. :hehe:


Ansierra117 a écrit

Merci pour la fiche j'avais jamais entendu parler de cet appareil :)
J'avoue que moi non plus, je n'en avais pas entendu parler. C'est aussi ça l'utilité de faire des fiches: découvrir et présenter des appareils qui nous sont parfois totalement inconnus. :D
Re: CAC CA-15 "Kangaroo" à 10/10/2015 21:30 Nico2

Ansierra117 a écrit

Merci pour la fiche j'avais jamais entendu parler de cet appareil :)

Idem.

Merci Jericho de nous instruire avec ces appareils exotiques. :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 4 octobre 2015 11:44, modifié le . ©AviationsMilitaires