Rappels

Histoire de l'appareil

En 1948, le Ministère de l'Air britannique émit la spécification T.13/48 afin de trouver un appareil d'entraînement bimoteur, destiné à remplacer le Wellington T10 et les Valetta T3 et T4.

Vickers proposa son Type 668, largement basé sur le Viking et le Valetta. Il s'en différenciait par un train tricycle, un fuselage et une envergure allongés. Il disposait également d'une nacelle ventrale, contenant un élève bombardier en position allongée ainsi qu'une soute d'une capacité de 24 bombes d'entraînement de 25 livres.

Le prototype effectua son vol inaugural le 17 juillet 1949 à partir de Wisley. Il entra en service au sein de la RAF à partir d'octobre 1951, afin de remplacer le Wellington T10. Il fut livré au N°201 Advanced Flying School à RAF Swinderby. Il fut utilisé à la fois pour l'entraînement au vol d'avions multi-moteurs, à la navigation et au bombardement. Il fut particulièrement destiné à l'entraînement des équipages des bombardiers de type V (Valiant, Victor et Vulcan).

L'appareil fut retiré du service de la RAF à partir de mai 1976, son rôle étant repris par le Jetstream T1. Le dernier exemplaire, WL679, fut utilisé par le Royal Aircraft Establishment jusqu'en 1992, date à laquelle il fut confié au musée de la RAF pour préservation.

163 exemplaires furent construits jusqu'au 28 février 1954, dont un (c/n 622) pour la force aérienne suédoise. Désigné Tp 82, il fut utilisé principalement pour des missions de renseignement électronique de janvier 1953 à 1973. La Jordanie reçut également un exemplaire, utilisé de 1956 à 1958.

Après le VC1 Viking, Vickers pensa décliner le Varsity en une version commerciale, le VC3. Mais le succès du VC2 Viscount fut tel que l'idée fut abandonnée.

Au moins 8 exemplaires ont survécu jusqu'à nos jours : 5 au Royaume-Uni, 1 en Allemagne, l'exemplaire suédois et un exemplaire stocké aux États-Unis après un accident à l'atterrissage.

Versions référencées

  • Vickers Varsity T.1 : Principale version de série. Environ 160 exemplaires.
  • Vickers Tp 82 : Désignation suédoise du Varsity, un exemplaire.
  • Vickers VC.3 : Projet d'une version civile, abandonnée devant le succès du VC.2 Viscount.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Vickers Varsity T.1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 17 010 kg (37 500 lbs)
  • Masse à vide : 12 265 kg (27 040 lbs)
  • Surface alaire : 90 m² (974 sq. ft)
  • Hauteur : 7,29 m (23,917 ft)
  • Envergure : 29,13 m (95,571 ft)
  • Longueur : 20,57 m (67,487 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 4 263 km (2 649 mi, 2 302 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 748 m (28 700 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,111 m/s (23,33 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 463 km/h (288 mph, 250 kts) à 10000 ft (3000 m)
  • Charge alaire, à vide : 135,545 kg/m² (27,762 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 187,978 kg/m² (38,501 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en étoile Bristol-Siddeley Hercules 264
  • Puissance unitaire : 1 454 kW (1 977 ch, 1 950 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Vickers 668 Varsity à 13/09/2015 08:23 Clansman
Avion d'entraînement bimoteur britannique de la fin des années 1940.


En 1948, le Ministère de l'Air britannique émit la spécification T.13/48 afin de trouver un appareil d'entraînement bimoteur, destiné à remplacer le Wellington T10 et les Valetta T3 et T4.

Vickers proposa son Type 668, largement basé sur le Viking et le Valetta. Il s'en différenciait par un train tricycle, un fuselage et une envergure allongés. Il disposait également d'une nacelle ventrale, contenant un élève bombardier en position allongée ainsi qu'une soute d'une capacité de 24 bombes d'entraînement de 25 livres.

Le prototype effectua son vol inaugural le 17 juillet 1949 à partir de Wisley. Il entra en service au sein de la RAF à partir d'octobre 1951, afin de remplacer le Wellington T10. Il fut livré au N°201 Advanced Flying School à RAF Swinderby. Il fut utilisé à la fois pour l'entraînement au vol d'avions multi-moteurs, à la navigation et au bombardement. Il fut particlulièrement destiné à l'entraînement des équipages des bombardiers de type V (Valiant, Victor et Vulcan).

L'appareil fut retiré du service de la RAF à partir de mai 1976, son rôle étant repris par le Jetstream T1. Le dernier exemplaire, WL679, fut utilisé par le Royal Aircraft Establishment jusqu'en 1992, date à laquelle il fut confié au musée de la RAF pour préservation.

163 exemplaires furent construits jusqu'au 28 février 1954, dont un (c/n 622) pour la force aérienne suédoise. Désigné Tp 82, il fut utilisé principalement pour des missions de renseignement électronique de janvier 1953 à 1973. La Jordanie reçut également un exemplaire, utilisé de 1956 à 1958.

Après le VC1 Viking, Vickers pensa décliner le Varsity en une version commerciale, le VC3. Mais le succès du VC2 Viscount fut tel que l'idée fut abandonnée.

Au moins 8 exemplaires ont survécu jusqu'à nos jours : 5 au Royaume-Uni, 1 en Allemagne, l'exemplaire suédois et un exemplaire stocké aux États-Unis après un accident à l'atterrissage.




https://fr.wikipedia.org/wiki/Vickers_Varsity

https://en.wikipedia.org/wiki/Vickers_Varsity

http://www.classicairforce.com/varsity-info

http://www.aviastar.org/air/england/vickers_varsity.php

http://www.rafmuseum.org.uk/research/collections/vickers-varsity-t-mk-i/
Re: Vickers 668 Varsity à 13/09/2015 09:11 Clansman
La fiche sur le site
Re: Vickers 668 Varsity à 13/09/2015 15:47 cachée dans les pins
Clan's, t'as bien fait de laisser tomber les drônes. ;)
Re: Vickers 668 Varsity à 13/09/2015 16:39 Clansman
Ben… les drones sont finis. En principe. :bonnet:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 13, 2015, 8:33 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires