Rappels

Histoire de l'appareil

En février 1946, la firme britannique General Aircraft conçut et construisit un appareil de transport lourd, le GAL.60 Universal Freighter, à la demande du ministère de l'Air. Ce GAL.60 se présentait comme un appareil à train tricycle fixe, quadrimoteur à ailes hautes, un fuselage très haut se terminant par une poutre supportant en bout deux dérives. Destiné à transporter de lourdes charges et à opérer sur des terrains peu ou mal préparés, il était en quelque sorte l'héritier du planeur Hamilcar de la seconde guerre mondiale, dont il reprenait peut-être des éléments.

Mais General Aircraft se rendit compte qu'elle n'avait pas la capacité de produire en série un tel appareil. De son côté, Blackburn avait besoin d'une charge de travail afin d'éviter de fermer son usine de Brough Aerodrome.

Les 2 compagnies se rapprochèrent alors le 1er janvier 1949 afin de former la Blackburn and General Aircraft Ltd. Le prototype du GAL.60 fut donc désassemblé pour être transporté par route jusqu'à Brough, tandis que l'usine d'Hanworth où il avait été construit fermait.

C'est donc à Brough que le GAL.60 effectua son vol inaugural, le 20 juin 1950. Il fut suivi par un second prototype, le GAL.65, en juin 1953. Ce dernier avait des portes arrières en coquilles au lieu d'une porte avec rampe, disposait de 36 sièges dans la poutre et était motorisé par des Bristol Centaurus au lieu de Bristol Hercules. Enfin, ces derniers moteurs recevaient des hélices à pas inversable, ce qui améliorait les capacités ADAC de l'avion. A pleine charge, il pouvait décoller sur 790 yards et atterrir sur 310 yards. Blackburn donna à ce dernier prototype la désignation interne B-100.

Fin 1952, la RAF commanda 20 exemplaires d'une version de série désignée Beverley C Mk I (C pour Cargo), que Blackburn appela en interne B-101. Le premier Beverley C I effectua son vol inaugural le 29 janvier 1955 et fut livré au squadron 47 de la RAF à la base d'Abingdon le 12 mars 1956. C'était alors le plus grand avion en service au sein de la RAF.

Il disposait d'une cabine à deux niveaux d'un volume de 170 mètres cubes, lui permettant d'emporter 94 soldats (36 dans la queue), 70 parachutistes (30 dans la queue), 48 civières (et 34 blessés légers dans la queue) ou encore 20 tonnes de fret sur 200 miles (320 kms).

49 exemplaires (dont 2 prototypes et 47 appareils de série) furent construits jusqu'en 1958. Ils équipèrent 7 squadrons dont un de conversion opérationnel.

Il servit principalement à l'extérieur du Royaume-Uni : Kenya, Aden, Bahreïn, Malaisie, Zanzibar, Singapour… Malgré un physique ingrat, il se montra extrêmement efficace dans son rôle. Utilisés d'abord dans une livrée alu, ils reçurent finalement un camouflage sable. 9 appareils furent perdus lors d'accidents dans son service au sein de la RAF, dont un le 5 mars 1957 à Sutton Wick : ce dernier entraîna la mort de 20 personnes dont 2 au sol, et il n'y eut que 4 survivants.

47 exemplaires servirent au sein de la RAF jusqu'en août 1967, date à laquelle il fut remplacé par le HS 780 Andover. Il y eu un temps 3 survivants, mais 2 exemplaires exposés au musée de la RAF à Londres et au Southend Historic Aviation Museum furent finalement ferraillés pour être restés trop longtemps à l'extérieur. L'ultime survivant, XB259, est exposé à Fort Paull.

Une version évoluée du Beverley, le B-107, fut à l'étude en 1956 : elle se distinguait par des turbopropulseurs Rolls-Royce Tyne et un fuselage arrondi pour 108 soldats ou 75 parachutistes. L'étape suivante, le B-107A, fut étudiée en 1959 et reprenait comme base le B-107, mais avec une porte de chargement dans le nez. Aucune de ces variantes ne vit le jour.

Versions référencées

  • General Aircraft GAL.60 Universal Freighter I : Prototype construit par General Aircraft, un exemplaire.
  • Blackburn GAL.65 Universal Freighter II : Second prototype, très modifié. Désigné B-100 par Blackburn.
  • Blackburn Beverley C.1 : Unique version de série, désignée B-101 par Blackburn. 47 exemplaires pour la RAF.
  • Blackburn B-107 : Projet commencé en 1956 avec des turbopropulseurs Rolls-Royce Tyne et un fuselage arrondi. Sans suite.
  • Blackburn B-107A : Projet commencé en 1959 sur la base du B-107, avec une porte de chargement dans le nez. Sans suite.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Blackburn Beverley C.1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 61 235 kg (135 000 lbs)
  • Masse normale au décollage : 37 240 kg (82 100 lbs)
  • Masse à vide : 35 940 kg (79 234 lbs)
  • Surface alaire : 271 m² (2 916 sq. ft)
  • Hauteur : 11,8 m (38,714 ft)
  • Envergure : 49 m (162 ft)
  • Longueur : 30,3 m (99,409 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 383 km/h (238 mph, 207 kts)
  • Vitesse de croisière : 278 km/h (173 mph, 150 kts)
  • Distance de décollage : 408 m (1 340 ft)
  • Distance d'atterrissage : 302 m (990 ft)
  • Distance franchissable : 2 092 km (1 300 mi, 1 130 nm) avec une charge de 13 tonnes
  • Plafond opérationnel : 4 877 m (16 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,9 m/s (12,795 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 132,666 kg/m² (27,172 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 137,465 kg/m² (28,155 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 226,038 kg/m² (46,296 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 4 moteurs à cylindres en étoile Bristol-Siddeley Centaurus 173
  • Puissance unitaire : 2 125 kW (2 890 ch, 2 850 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Blackburn B101 Beverley à 03/09/2015 07:18 Clansman
En février 1946, la firme britannique General Aircraft conçut et construisit un appareil de transport lourd, le GAL.60 Universal Freighter, à la demande du ministère de l'Air. Ce GAL.60 se présentait comme un appareil à train tricycle fixe, quadrimoteur à ailes hautes, un fuselage très haut se terminant par une poutre supportant en bout deux dérives. Destiné à transporter de lourdes charges et à opérer sur des terrains peu ou mal préparés, il était en quelque sorte l'héritier du planeur Hamilcar de la seconde guerre mondiale, dont il reprenait peut-être des éléments.

Mais General Aircraft se rendit compte qu'elle n'avait pas la capacité de produire en série un tel appareil. De son côté, Blackburn avait besoin d'une charge de travail afin d'éviter de fermer son usine de Brough Aerodrome.

Les 2 compagnies se rapprochèrent alors le 1er janvier 1949 afin de former la Blackburn and General Aircraft Ltd. Le prototype du GAL.60 fut donc désassemblé pour être transporté par route jusqu'à Brough, tandis que l'usine d'Hanworth où il avait été construit fermait.

C'est donc à Brough que le GAL.60 effectua son vol inaugural, le 20 juin 1950. Il fut suivi par un second prototype, le GAL.65, en juin 1953. Ce dernier avait des portes arrières en coquilles au lieu d'une porte avec rampe, disposait de 36 sièges dans la poutre et était motorisé par des Bristol Centaurus au lieu de Bristol Hercules. Enfin, ces derniers moteurs recevaient des hélices à pas inversable, ce qui améliorait les capacités ADAC de l'avion. A pleine charge, il pouvait décoller sur 790 yards et atterrir sur 310 yards. Blackburn donna à ce dernier prototype la désignation interne B-100.

Fin 1952, la RAF commanda 20 exemplaires d'une version de série désignée Beverley C Mk I (C pour Cargo), que Blackburn appela en interne B-101. Le premier Beverley C I effectua son vol inaugural le 29 janvier 1955 et fut livré au squadron 47 de la RAF à la base d'Abingdon le 12 mars 1956. C'était alors le plus grand avion en service au sein de la RAF.

Il disposait d'une cabine à deux niveaux d'un volume de 170 mètres cubes, lui permettant d'emporter 94 soldats (36 dans la queue), 70 parachutistes (30 dans la queue), 48 civières (et 34 blessés légers dans la queue) ou encore 20 tonnes de fret sur 200 miles (320 kms). 49 exemplaires (dont 2 prototypes et 47 appareils de série) furent construits jusqu'en 1958. Ils équipèrent 7 squadrons dont un de conversion opérationnel.

Il servit principalement à l'extérieur du Royaume-Uni : Kenya, Aden, Bahreïn, Malaisie, Zanzibar, Singapour… Il était tellement moche que même les Anglais l'admettaient, mais en revanche il se montra extrêmement efficace dans son rôle. Utilisés d'abord dans une livrée alu, ils reçurent finalement un camouflage sable. 9 appareils furent perdus lors d'accidents dans son service au sein de la RAF, dont un le 5 mars 1957 à Sutton Wick : ce dernier entraîna la mort de 20 personnes dont 2 au sol, et il n'y eut que 4 survivants.

47 exemplaires servirent au sein de la RAF jusqu'en août 1967, date à laquelle il fut remplacé par le HS 780 Andover. Il y eu un temps 3 survivants, mais 2 exemplaires exposés au musée de la RAF à Londres et au Southend Historic Aviation Museum furent finalement ferraillés pour être restés trop longtemps à l'extérieur. L'ultime survivant, XB259, est exposé à Fort Paull.

Une version évoluée du Beverley, le B-107, fut à l'étude en 1956 : elle se distinguait par des turbopropulseurs Rolls-Royce Tyne et un fuselage arrondi pour 108 soldats ou 75 parachutistes. L'étape suivante, le B-107A, fut étudiée en 1959 et reprenait comme base le B-107, mais avec une porte de chargement dans le nez. Aucune de ces variantes ne vit le jour.




http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/blackburn-b-101-beverley/

http://jn.passieux.free.fr/html/Beverly.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Blackburn_Beverley

http://www.beverley-association.org.uk/html/history/history.htm

http://www.fortpaull.com/exhibits.aspx

https://shortfinals.wordpress.com/2013/02/14/big-beefy-its-the-blackburn-beverley/

http://www.oldprops.ukhome.net/Beverley.htm

http://www.aviastar.org/air/england/black_beverley.php
Re: Blackburn B101 Beverley à 03/09/2015 08:03 Clansman
La fiche sur le site
Re: Blackburn B101 Beverley à 04/09/2015 03:38 Ansierra117
J'aime bien celui-ci il me fait penser au Sunderland ! Merci de la fiche :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 3, 2015, 7:27 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires