Rappels

Histoire de l'appareil

Le Pilatus PC-24 est un jet d’affaire bimoteur à ailes basses cantilever, muni d’un empennage en "T" et d’un train d’atterrissage tricycle.

Habitué aux monomoteurs turbopropulsés d’entrainement ou de transport, au début des années 2010 Pilatus Aircraft décide de se lancer dans le développement d’un biréacteur d’affaire suite au large succès de son avion de transport PC-12. L’analyse de ce succès est relativement simple : le PC-12 est un appareil très polyvalent, relativement bon marché et capable d’utiliser des pistes sommairement aménagées. Donc pourquoi ne pas essayer de reproduire cette recette sur un jet d’affaire ?

Pour mériter le surnom "Super Versatile Jet" donné par Pilatus, le PC-24 devra donc pouvoir effectuer des missions de transport de passagers, de fret ou de blessés sur des pistes en dur mais également sur des pistes courtes sommairement aménagées, voir en terre ou en herbe.

Le PC-24 est muni d’ailes basses cantilevers dont le longeron passe sous la cabine, un carénage noyant l’emplanture de l’aile dans le fuselage. Cette configuration permet de garder un plancher entièrement plat, facilitant la disposition des sièges et le chargement de grands volumes. Jusqu’à 10 passagers peuvent y prendre place, mais quatre à six sièges sont en général installés pour le transport VIP. Son accès se fait par une porte à l’avant, alors qu’une large porte cargo mesurant 1,30 x 1,25 mètre à l’arrière facilite le chargement de fret ou de civières. Les sièges et la paroi séparant la cabine passagers et le compartiment à bagage peuvent être ôtés ou déplacés en quelques minutes. Des toilettes sont installées dans un compartiment entre la cabine et le poste de pilotage.

Le cockpit est équipé de deux sièges côte-à-côte. La planche de bord comprend quatre écrans multifonctions de 30 cm faisant partie du concept ACE (Advanced Cockpit Environment) étudié en collaboration avec Honeywell et qui a pour but de rendre le pilotage le plus intuitif et convivial possible. Pilatus vise ainsi la certification de vol avec un seul pilote en IFR. Les nacelles des réacteurs sont situées de part et d’autre à l’arrière du fuselage, leur disposition relativement haute et la position des ailes diminuent le risque d’ingestion de corps étrangers durant les déplacements au sol. Un système d’alimentation électrique permet de fournir l’énergie nécessaire au chauffage ou à la climatisation de la cabine, de même que pour toute autre utilisation électrique, sans avoir besoin d’une source d’énergie extérieure, même à terre. La dérive légèrement en flèche est en "T". Le train d’atterrissage tricycle est étudié de façon à permettre d’opérer sur des pistes faiblement aménagées. La roulette avant se rétracte dans le nez de l’appareil alors que le train principal muni de roues en diabolo se rétracte sous le fuselage.

Une maquette grandeur nature est présentée le 21 mai 2013 au salon EBACE (European Business Aviation Convention & Exhibition) de Genève. Le carnet de commande est ouvert lors du salon EBACE de mai 2014 et après seulement deux jours 84 commandes sont déjà enregistrées, assurant la production jusqu’en 2019.

La sortie d’usine du premier PC-24, le P01 immatriculé HB-VXA, a lieu à Stans le 1er août 2014, jour de la fête nationale suisse. C’est à cette occasion que le gouvernement suisse fait une promesse d’achat et annonce qu’il utilisera un exemplaire de ce Pilatus pour le transport VIP.

Le premier vol a été effectué le 11 mai 2015 à Buochs entre les mains de Paul Mulcahy et Reto Aeschlimann. Il reçoit ensuite ses certifications de l'AESA et de la FAA le 7 décembre 2017. Les premiers appareils de série sont livrés tout de suite après.

Les forces aériennes suisses sont les premières forces armées à commander un PC-24. Il est immatriculé T-786 et doit entrer en service à la fin de 2018 pour le transport VIP.

Il semble que la Botswana Defence Force étudie l'achat d'un exemplaire, également pour le transport VIP.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Pilatus PC-24 : Prototype, trois exemplaires. Production en série à partir de 2017.

Pilatus PC-24 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 8 005 kg (17 648 lbs)
  • Masse à vide : 4 967 kg (10 950 lbs)
  • Surface alaire : 30,91 m² (332,712 sq. ft)
  • Hauteur : 5,3 m (17,388 ft)
  • Envergure : 17 m (56 ft)
  • Longueur : 16,8 m (55,118 ft)

Performances

  • Vitesse de décrochage : 150 km/h (93 mph, 81 kts)
  • Distance de décollage : 820 m (2 690 ft)
  • Distance d'atterrissage : 770 m (2 526 ft)
  • Distance franchissable : 3 610 km (2 243 mi, 1 949 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 716 m (45 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 20,7 m/s (67,913 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 787 km/h (489 mph, 425 kts)
  • Charge alaire, à vide : 160,692 kg/m² (32,912 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 258,978 kg/m² (53,043 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Williams FJ44-4A
  • Puissance unitaire : 1 529 kgp (15 kN, 3 371 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Pilatus PC-24 à 20/02/2015 00:46 Jericho
Le Pilatus PC-24 est un jet d’affaire bimoteur à ailes basses cantilever, muni d’un empennage en "T" et d’un train d’atterrissage tricycle.

Habitué aux monomoteurs turbopropulsés d’entrainement ou de transport, au début des années 2010 Pilatus Aircraft décide de se lancer dans le développement d’un biréacteur d’affaire suite au large succès de son avion de transport PC12. L’analyse de ce succès est relativement simple : le PC-12 est un appareil très polyvalent, relativement bon marché et capable d’utiliser des pistes sommairement aménagées. Donc pourquoi ne pas essayer de reproduire cette recette sur un jet d’affaire ?
Pour mériter le surnom "Super Versatile Jet" donné par Pilatus, le PC-24 devra donc pouvoir effectuer des missions de transport de passagers, de fret ou de blessés sur des pistes en dur mais également sur des pistes courtes sommairement aménagées, voir en terre ou en herbe.

Le PC-24 est muni d’ailes basses cantilevers dont le longeron passe sous la cabine, un carénage noyant l’emplanture de l’aile dans le fuselage. Cette configuration permet de garder un plancher entièrement plat, facilitant la disposition des sièges et le chargement de grands volumes. Jusqu’à 10 passagers peuvent y prendre place, mais quatre à six sièges sont en général installés pour le transport VIP. Son accès se fait par une porte à l’avant, alors qu’une large porte cargo mesurant 1,30 x 1,25 mètre à l’arrière facilite le chargement de fret ou de civières. Les sièges et la paroi séparant la cabine passagers et le compartiment à bagage peuvent être ôtés ou déplacés en quelques minutes. Des toilettes sont installées dans un compartiment entre la cabine et le poste de pilotage. Le cockpit est équipé de deux sièges côte-à-côte. La planche de bord comprend quatre écrans multifonctions de 30cm faisant partie du concept ACE (Advanced Cockpit Environment) étudié en collaboration avec Honneywell et qui a pour but de rendre le pilotage le plus intuitif et convivial possible. Pilatus vise ainsi la certification de vol avec un seul pilote en IFR. Les nacelles des réacteurs sont situées de part et d’autre à l’arrière du fuselage, leur disposition relativement haute et la position des ailes diminuent le risque d’ingestion de corps étrangers durant les déplacements au sol. Un système d’alimentation électrique permet de fournir l’énergie nécessaire au chauffage ou à la climatisation de la cabine, de même que pour toute autre utilisation électrique, sans avoir besoin d’une source d’énergie extérieure, même à terre. La dérive légèrement en flèche est en "T". Le train d’atterrissage tricycle est étudié de façon à permettre d’opérer sur des pistes faiblement aménagées. La roulette avant se rétracte dans le nez de l’appareil alors que le train principal muni de roues en diabolo se rétracte sous le fuselage.

Une maquette grandeur nature est présentée le 21 mai 2013 au salon EBACE (European Business Aviation Convention & Exhibition) de Genève. Le carnet de commande est ouvert lors du salon EBACE de mai 2014 et après seulement deux jours 84 commandes sont déjà enregistrées, assurant la production jusqu’en 2019.

La sortie d’usine du premier PC-24 a lieu à Stans le 1er août 2014, jour de la fête nationale suisse. C’est à cette occasion que le gouvernement suisse fait une promesse d’achat et annonce qu’il utilisera un exemplaire de ce Pilatus pour le transport VIP.

Le premier vol est prévu pour mai 2015 et les premiers appareils de série pour 2017.


Versions :
PC-24 : Prototype dès 2014 et version de série produite à partir de 2017.

Utilisateurs militaires :
Suisse : Un appareil pour le transport VIP commandé pour les forces aériennes.


Caractéristiques (prévues):
Equipage : 1 ou 2
Passagers : 10
Longueur : 16,8m
Envergure : 17,0m
Hauteur : 5,3m
Surface alaire : 30,91m2
Masse à vide : 4’967kg
Masse de carburant utilisable: 2’705kg
Masse maximale au décollage : 8’005kg
Longueur de la cabine : 7,01m
Largeur de la cabine : 1,69m
Hauteur de la cabine : 1,55m
Volume de la cabine-passagers : 9,34m3
Volume du coffre à bagage : 1,40m3
Volume total de la cabine : 14,2m3

Moteurs :
Deux turboréacteurs Williams FJ44-4A de 15kN (1’529kgp) chacun.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 787km/h
Vitesse de décrochage : 150km/h
Vitesse ascensionnelle : 20,7m/s
Plafond opérationnel : 13’716m
Distance franchissable : 3’610km
Distance de décollage : 820m
Distance d’atterrissage : 770m

Armement :
Sans.

Liens internet
http://www.pilatus-aircraft.com/#275
http://www.pilatus-aircraft.com/#278
http://www.pilatus-aircraft.com/00-def/main/scripts/ckfinder/userfiles/files/Downloads/Brochures/PC-24_Broschuere_Pilatus_A4_final_spreads2b_190913.pdf
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pilatus_PC-24
http://psk.blog.24heures.ch/tag/pilatus+pc-24
http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article3510
Re: Pilatus PC-24 à 20/02/2015 07:56 Clansman
La fiche sur le site

Est-ce qu'ils prévoient une version dronisée ? :bonnet:
Re: Pilatus PC-24 à 20/02/2015 10:30 d9pouces
J'hésite un peu entre :love: et :shock:
J'évoque le PC-24, et à peine quelques heures plus tard une fiche complète apparaît :love:

Merci !
Re: Pilatus PC-24 à 20/02/2015 10:43 Paxwax

d9pouces a écrit

J'évoque le PC-24, et à peine quelques heures plus tard une fiche complète apparaît

Pourrais-tu evoquer une vente du Rafale a l'Inde, au Qatar, et a la Malaisie STP? :mrgreen:
Re: Pilatus PC-24 à 20/02/2015 11:25 Jericho

d9pouces a écrit

J'hésite un peu entre :love: et :shock:
J'évoque le PC-24, et à peine quelques heures plus tard une fiche complète apparaît :love:
Tes désirs sont des ordres… :D (s'ils n'en créent pas)[/size:3dtdbpe8] :mrgreen:
Comme je l'ai dit, la fiche était déjà prête. J'ai juste hésité à la poster tout de suite où à attendre le matin… :zzz:


Paxwax a écrit

d9pouces a écrit

J'évoque le PC-24, et à peine quelques heures plus tard une fiche complète apparaît

Pourrais-tu evoquer une vente du Rafale a l'Inde, au Qatar, et a la Malaisie STP? :mrgreen:
Pourquoi, la fiche du Rafale n'est pas encore faite ? :bonnet:
Re: Pilatus PC-24 à 22/02/2015 18:22 Nico2
Merci pour cette fiche Jericho. :)
Re: Pilatus PC-24 à 11/05/2015 17:06 Jericho
Premier vol du prototype P01 (HB-VXA) effectué en ce 11 mai, escorté par un PC-21.
Décollage de l'aéroport de Buochs en un peu moins de 600 mètres, montée à 10'000 pieds en 3 minutes et atterrissage après 55 minutes de vol.
Re: Pilatus PC-24 à 11/05/2015 18:48 Clansman
Voilà-t-il pas que la fiche du site est déjà à jour. :hehe:
Re: Pilatus PC-24 à 08/12/2017 15:52 Jericho
En 2013, lors du lancement officiel du projet PC-24, Pilatus avait annoncé que l'appareil sera prêt en 2017 et c'est fait, puisque le PC-24 vient de recevoir ses certifications de l'AESA et de la FAA. Ce mois-ci encore, le premier exemplaire de série sera remis à son premier client, PlaneSense®, avant de s'envoler pour les USA en janvier. Du coup, même si ce n'est qu'un avion d'affaire, j'ai quand-même envie de faire un "Meuuuhhhh!" helvétique de satisfaction. :bieres:

Et lorsque j'aurai tous les chiffres, je tâcherai d'éditer la fiche, puisque si toutes les performances sont atteintes, certaines sont dépassées. :hehe:
Re: Pilatus PC-24 à 21/12/2017 22:39 d9pouces
on aurait dû confier l'A400M à Pilatus :D
Re: Pilatus PC-24 à 21/12/2017 23:33 Jericho
Bien sûr… :mrgreen:

C'est bien clair que le programme n'a rien à voir en complexité, tant en l'appareil final qu'en collaboration entre les différentes entreprises formant Airbus. Mais ça me rassure de voir de temps à autre qu'un programme somme tout relativement modeste (la grande innovation pour Pilatus est de développer un jet) peut encore être réalisé dans les temps, tout en atteignant les objectifs fixés.
Re: Pilatus PC-24 à 03/07/2019 13:36 Jericho
Petit coup de pub pour Pilatus avec l'atterrissage de son PC-24 sur la piste en herbe 06/24 de l'aérodrome de Goodwood pour sa participation au Festival of Speed. Le PC-24 semble être le premier avion d’affaires à atterrir sur ce terrain en herbe, long de 799m.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Feb. 20, 2015, 7:37 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires