Rappels

Histoire de l'appareil

Le Changhe Z-11 est un hélicoptère léger utilitaire construit en Chine. Bien qu'il soit prétendument de conception chinoise, il est clairement basé sur l'AS 350 Ecureuil. Il dispose d'un seul moteur, pèse 2 tonnes et emporte 6 personnes (2 pilotes et 4 passagers). Son nez et son avionique sont cependant différents de l'AS-350.

Le projet du Z-11, confié à l'ingénieur en chef Wu Ximing, a commencé en 1989. Le vol inaugural eut lieu en décembre 1994 et les essais en vol furent terminés en octobre 2000, avec des essais sur le plateau du Tibet fin 2002. La production d'une présérie a commencée en 1997. En janvier 2000, des records d'altitude et d'opérations par grand froid ont été battus. Fin décembre 2005, le Z-11 se distinguait par un taux de disponibilité supérieur à 95%, et avait accumulé 230000 vols en 40000 heures.

70% de la structure est en matériaux composites, y compris les 3 pales du rotor principal et les 2 pales du rotor de queue. Il dispose de patins pour le décollage et l'atterrissage.

Plusieurs versions ont été développées : le Z-11J d'entraînement militaire, le Z-11W armé, le Z-11WA d'observation et d'attaque légère, le Z-11MB1 (moteur Arriel 2B1A) et le Z-11ME-1. Le Z-11W a été dévoilé au salon de Zhuhai en 2002 et effectua son vol inaugural le 27 décembre 2004. Il dispose d'un viseur optique TV / IR, d'écrans multifonctions en couleurs et peut emporter 4 missiles anti-chars HJ-8, ou 4 paniers de roquettes de 57 mm, ou 2 nacelles-canons. Il sert à la reconnaissance, à la surveillance du champ de bataille, à l'attaque au sol et à l'évacuation de blessés. Le Z-11W apparaît dans les jeux vidéos Battlefield 3 et 4.

Il est utilisé par l'armée de terre chinoise, qui a reçu 37 Z-11J depuis septembre 1998. Les autres versions, en particulier le Z-11W, semblent être restés à l'état de prototypes.

Des organismes civils chinois en possèdent également : il faut dire que le Z-11 répond au boom actuel du marché de l'hélicoptère en Chine. Il peut ainsi servir à l'inspection d'infrastructure, à la photographie, aux tâches de police et de surveillance aérienne, aux missions SAR, au transport de VIP et aux liaisons avec les plate-formes pétrolières.

De plus, un Z-11J fut évalué par l'armée de terre argentine en 2007-2008. Le succès de cette évaluation a donné lieu à une construction sous licence. Les appareils, assemblés par Fadea, seront désignés CZ-11. Le premier d'entre eux a volé en 2012, sans doute le 13 octobre.

Versions référencées

  • Changhe Z-11J : Version militaire d'entraînement.
  • Changhe Z-11MB1 : Version civile dotée d'un moteur Arriel 2B1A.
  • Changhe Z-11ME1 : Version civile.
  • Changhe Z-11W : Version armée.
  • Changhe Z-11WA : Version de reconnaissance et d'attaque légère.
  • Changhe Z-11WB : Version de reconnaissance armée à l'avionique et aux performances améliorées.
  • Changhe CZ-11 : Version construite sous licence en Argentine.
  • Changhe AC311 : Version civile du Z-11.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Changhe Z-11W voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 200 kg (4 850 lbs)
  • Masse à vide : 1 120 kg (2 469 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 10,69 m (35,072 ft)
  • Surface alaire : 89,8 m² (966,599 sq. ft)
  • Hauteur : 3,14 m (10,302 ft)
  • Longueur : 11,24 m (36,877 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 240 km/h (149 mph, 130 kts)
  • Distance franchissable : 598 km (372 mi, 323 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 240 m (17 192 ft)
  • Vitesse maximale HA : 278 km/h (173 mph, 150 kts)
  • Charge alaire, à vide : 12,472 kg/m² (2,55 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 24,499 kg/m² (5,018 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 turbine Zhuzhou WZ-8D
  • Puissance unitaire : 632 kW (859 ch, 848 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Changhe Z-11 à 25/03/2014 07:11 Clansman
Le Changhe Z-11 est un hélicoptère léger utilitaire construit en Chine. Bien qu'il soit prétendument de conception chinoise, il est clairement basé sur l'AS 350 Ecureuil. Il dispose d'un seul moteur, pèse 2 tonnes et emporte 6 personnes (2 pilotes et 4 passagers). Son nez et son avionique sont cependant différents de l'AS-350.

Le projet du Z-11, confié à l'ingénieur en chef Wu Ximing, a commencé en 1989. Le vol inaugural eut lieu en décembre 1994 et les essais en vol furent terminés en octobre 2000, avec des essais sur le plateau du Tibet fin 2002. La production d'une présérie a commencée en 1997. En janvier 2000, des records d'altitude et d'opérations par grand froid ont été battus. Fin décembre 2005, le Z-11 se distinguait par un taux de disponibilité supérieur à 95%, et avait accumulé 230000 vols en 40000 heures.

70% de la structure est en matériaux composites, y compris les 3 pales du rotor principal et les 2 pales du rotor de queue. Il dispose de patins pour le décollage et l'atterrissage.

Plusieurs versions ont été développées : le Z-11J d'entraînement militaire, le Z-11W armé, le Z-11WA d'observation, le Z-11MB1 (moteur Arriel 2B1A) et le Z-11ME-1. Le Z-11W a été dévoilé au salon de Zhuhai en 2002 et effectua son vol inaugural le 27 décembre 2004. Il dispose d'un viseur optique TV / IR, d'écrans multifonctions en couleurs et peut emporter 4 missiles anti-chars HJ-8, ou 4 paniers de roquettes de 57 mm, ou 2 nacelles-canons. Il sert à la reconnaissance, à la surveillance du champ de bataille, à l'attaque au sol et à l'évacuation de blessés. Le Z-11W apparaît dans les jeux vidéos Battlefield 3 et 4.

Il est utilisé par l'armée de terre chinoise, qui a reçu 37 Z-11J depuis septembre 1998. Les autres versions, en particulier le Z-11W, semblent être restés à l'état de prototypes.

Des organismes civils chinois en possèdent également : il faut dire que le Z-11 répond au boom actuel du marché de l'hélicoptère en Chine. Il peut ainsi servir à l'inspection d'infrastructure, à la photographie, aux tâches de police et de surveillance aérienne, aux missions SAR, au transport de VIP et aux liaisons avec les plate-formes pétrolières.

De plus, un Z-11J fut évalué par l'armée de terre argentine en 2007-2008. Le succès de cette évaluation a donné lieu à une construction sous licence. Les appareils, assemblés par Fadea, seront désignés AE-350. Le premier d'entre eux a volé en 2012, sans doute le 13 octobre.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Changhe_Z-11

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=es&u=http://www.taringa.net/comunidades/bicentenaria/4755644/Helicoptero-ligero-Changhe-Z-11-China.html&prev=/search%3Fq%3Dchanghe%2Bz-11%26start%3D10%26sa%3DN%26biw%3D1920%26bih%3D919

http://en.wikipedia.org/wiki/Changhe_Z-11

http://www.changhe.com/english/ecpxx/ecpxx02.htm

http://www.chinahelicopter.com.cn/indexPortal/home/index.do?cmd=goToChannel&cid=1213&cpid=2404&likeType=list

http://en.avichina.com/productinfo_31.htm

http://www.helis.com/database/model/1034/

http://www.helis.com/database/cn/27827/

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Changhe%20Z-11&distinct_entry=true
Re: Changhe Z-11 à 29/03/2014 13:27 Nico2

Clansman a écrit

Bien qu'il soit prétendument de conception chinoise, il est clairement basé sur l'AS 350 Ecureuil.

La ressemblance est quelque peu flagrante !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires