Rappels

Histoire de l'appareil

Le 30 décembre 1954, le NACA émit un appel d'offres pour un appareil de recherche hypersonique. Un autre appel d'offres fut transmis pour les moteurs, le 4 février 1955. L'appareil se basa sur une étude de Walter Dornberger, un ingénieur de la NACA. North American fut choisit comme fabricant en novembre 1955, et Reaction Motors comme fabricant des fusées en 1956.

Le X-15 se présentait comme un appareil long et cylindrique, pourvu de quilles ventrales et dorsales. Il était construit en Inconel-X 750, un alliage de nickel très résistant à la chaleur. Il était conçu pour être largué d'un avion porteur (en l'occurrence un B-52), à une altitude de 13700 mètres et une vitesse de 805 km/h. Son train d'atterrissage était constitué d'une roulette de nez et de skis rétractables, ce qui nécessitait de larguer la dérive ventrale.

Il se pilotait au moyen d'un système de jets de gaz, nécessitant 3 joysticks (puis un seul sur les dernières versions). Le 3e joystick était utilisé lors de phases de vol sous de fortes accélérations. Il était pourvu d'un siège éjectable permettant l'évacuation jusqu'à Mach 4 et 120000 pieds d'altitude (36600 mètres).

Lors des premiers vols, il fut motorisé par 2 Reaction Motors XLR11, qui furent plus tard remplacés par un unique Reaction Motors Inc XLR99 de 250 kN.

Le premier vol eut lieu le 8 juin 1959 entre les mains de Scott Crossfield, lors d'un vol plané. Le premier vol propulsé eut lieu le 17 septembre. Le premier vol avec un moteur XLR-99 eut lieu le 15 novembre 1960. 3 X-15 furent construits et bénéficièrent de 2 B-52. 199 vols d'essais eurent lieu jusqu'au 24 octobre 1968. Un 200e vol fut prévu pour le 21 novembre 1968, mais de nombreuses pannes retardèrent 6 fois le vol et le programme fut définitivement annulé le 20 décembre 1968. 12 pilotes participèrent à l'aventure, dont Neil Armstrong qui vola 7 fois. Celui qui vola le plus souvent à bord fut Robert Rushworth, avec 34 vols.

La limite entre l'atmosphère et l'espace fut définie par la FAI à une altitude de 100 km. Cette limite fut franchie par Joseph A. Walker le 19 juillet 1963 (90e vol), et une deuxième fois par le même le 22 août 1963 (91e vol). L'USAF décida d'accorder la distinction d'astronautes à ceux qui franchirent la barre des 80 km d'altitude, ce qui arriva 13 fois.

Le X-15A-1 effectua 82 vols propulsés, le X-15A-2 53 vols et le X-15A-3 64 vols. Ce dernier fut perdu par accident le 15 novembre 1967, lors du 191e vol. Détruit à 18000 mètres d'altitude lors de la phase de rentrée dans l'atmosphère, il causa la mort du pilote Michael J. Adams, qui venait de franchir la barre des 80 km. Le X-15A-2, lui, fut reconstruit après un accident à l'atterrissage. Sa cellule fut rallongée de 0,73 mètres, il fut pourvu de deux réservoirs supplémentaires sous le fuselage. Il revola dans cette configuration le 28 juin 1964. Le 3 octobre 1967, avec William "Pete" Knight aux commandes, il franchit la vitesse de 7274 km/h au cours du 188e vol.

Le X-15A-1 est désormais exposé au National Air and Space Museum à Washington, DC, et le X-15A-2 au National Museum of the USAF à Wright-Patterson AFB, où il demeure depuis octobre 1969.

Le X-15 permit aux Etats-Unis d'explorer l'espace et d'obtenir nombre de données utiles à l'élaboration de la navette spatiale. En 2012, il détient toujours le record de vitesse pour un avion piloté.

Versions référencées

  • North American X-15A : 1ere version, 3 exemplaires.
  • North American X-15A-2 : 2e prototype, reconstruit et repeint en blanc.
  • North American X-15B : Projet d'avion orbital. Abandonné en faveur du projet Mercury.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

North American X-15A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 15 422 kg (34 000 lbs)
  • Masse à vide : 6 622 kg (14 600 lbs)
  • Surface alaire : 19 m² (200 sq. ft)
  • Hauteur : 4,15 m (13,6 ft)
  • Envergure : 6,828 m (22,4 ft)
  • Longueur : 15,514 m (50,9 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 451 km (280 mi, 243 nm)
  • Plafond opérationnel : 108 km (67 mi, 58 nm)
  • Vitesse ascensionnelle : 305 m/s (1 000 ft/s)
  • Mach maximal HA : Mach 6,72
  • Vitesse maximale HA : 7 274 km/h (4 520 mph, 3 928 kts)
  • Charge alaire, à vide : 356,417 kg/m² (73 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 830,012 kg/m² (170 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur-fusée Thiokol XLR99-RM-2
  • Puissance unitaire : 31 933 kgp (313 kN, 70 400 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré - supprimé après changements du code sportif 2

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Re: X-15 à 18/09/2009 06:37 Vigi
Il y a cinquante ans…une pierre angulaire de l'histoire de l'aviation venait d'etre posée.


Le X-15 faisait son premier vol
X-15 à 23/05/2006 22:09 Anonymous
j aimerais savoir si il va finir par avoir une fiche technique sur le X-15 sa pourrait etre interresant

merci :airforce:
à 24/05/2006 18:57 little boy
bienvenue à toi ALEX_1 :D

tu peux regarder ici.

http://en.wikipedia.org/wiki/X-15#General_characteristics
à 24/05/2006 20:12 Pilou
:arrow: Regarde la bête ici :wink:[/url:de161]
Re: X-15 à 30/06/2012 10:16 Clansman
Qui demandait une fiche technique ? :mrgreen:

Le 30 décembre 1954, le NACA émit un appel d'offres pour un appareil de recherche hypersonique. Un autre appel d'offres fut transmis pour les moteurs, le 4 février 1955. L'appareil se basa sur une étude de Walter Dornberger, un ingénieur de la NACA. North American fut choisit comme fabricant en novembre 1955, et Reaction Motors comme fabricant des fusées en 1956.

Le X-15 se présentait comme un appareil long et cylindrique, pourvu de quilles ventrales et dorsales. Il était construit en Inconel-X 750, un alliage de nickel très résistant à la chaleur. Il était conçu pour être largué d'un avion porteur (en l'occurrence un B-52), à une altitude de 13700 mètres et une vitesse de 805 km/h. Son train d'atterrissage était constitué d'une roulette de nez et de skis rétractables, ce qui nécessitait de larguer la dérive ventrale.

Il se pilotait au moyen d'un système de jets de gaz, nécessitant 3 joysticks (puis un seul sur les dernières versions). Le 3e joystick était utilisé lors de phases de vol sous de fortes accélérations. Il était pourvu d'un siège éjectable permettant l'évacuation jusqu'à Mach 4 et 120000 pieds d'altitude (36600 mètres).

Lors des premiers vols, il fut motorisé par 2 Reaction Motors XLR11, qui furent plus tard remplacés par un unique Reaction Motors Inc XLR99 de 250 kN.

Le premier vol eut lieu le 8 juin 1959 entre les mains de Scott Crossfield, lors d'un vol plané. Le premier vol propulsé eut lieu le 17 septembre. Le premier vol avec un moteur XLR-99 eut lieu le 15 novembre 1960. 3 X-15 furent construits et bénéficièrent de 2 B-52. 199 vols d'essais eurent lieu jusqu'au 24 octobre 1968. Un 200e vol fut prévu pour le 21 novembre 1968, mais de nombreuses pannes retardèrent 6 fois le vol et le programme fut définitivement annulé le 20 décembre 1968. 12 pilotes participèrent à l'aventure, dont Neil Armstrong qui vola 7 fois. Celui qui vola le plus souvent à bord fut Robert Rushworth, avec 34 vols.

La limite entre l'atmosphère et l'espace fut définie par la FAI à une altitude de 100 km. Cette limite fut franchie par Joseph A. Walker le 19 juillet 1963 (90e vol), et une deuxième fois par le même le 22 août 1963 (91e vol). L'USAF décida d'accorder la distinction d'astronautes à ceux qui franchirent la barre des 80 km d'altitude, ce qui arriva 13 fois.

Le X-15A-1 effectua 82 vols propulsés, le X-15A-2 53 vols et le X-15A-3 64 vols. Ce dernier fut perdu par accident le 15 novembre 1967, lors du 191e vol. Détruit à 18000 mètres d'altitude lors de la phase de rentrée dans l'atmosphère, il causa la mort du pilote Michael J. Adams, qui venait de franchir la barre des 80 km. Le X-15A-2, lui, fut reconstruit après un accident à l'atterrissage. Sa cellule fut rallongée de 0,73 mètres, il fut pourvu de deux réservoirs supplémentaires sous le fuselage. Il revola dans cette configuration le 28 juin 1964. Le 3 octobre 1967, avec William "Pete" Knight aux commandes, il franchit la vitesse de 7274 km/h au cours du 188e vol.

Le X-15A-1 est désormais exposé au National Air and Space Museum à Washington, DC, et le X-15A-2 au National Museum of the USAF à Wright-Patterson AFB, où il demeure depuis octobre 1969.

Le X-15 permit aux Etats-Unis d'explorer l'espace et d'obtenir nombre de données utiles à l'élaboration de la navette spatiale. En 2012, il détient toujours le record de vitesse pour un avion piloté.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/North_American_X-15

http://jpcolliat.free.fr/x15/index.html

http://www.avionslegendaires.net/north-american-x-15.php

http://en.wikipedia.org/wiki/North_American_X-15

http://www.x15.com/
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:54, modifié le . ©AviationsMilitaires