Histoire de l'appareil

Le PZL W-3 est un hélicoptère de tonnage moyen, biturbine et polyvalent : c'est le premier hélicoptère entièrement conçu et construit en Pologne.

L'ingénieur Stanisław Kamiński commença son étude en 1973 et s'inspira fortement du Mi-2, alors construit sous licence par PZL. Il était cependant plus grand et destiné à répondre aux attentes des aviations civile et militaire de l'union soviétique. La construction du prototype commença en 1978.

Le premier prototype effectua son vol inaugural le 16 novembre 1979, suivi par un deuxième prototype le 6 mai 1982. 5 prototypes furent construits. Le W-3 obtint ses certifications en Pologne et en Russie. Cependant, la production en série ne commença pas avant 1985. Les premiers clients furent issus du bloc de l'Est, dont Aeroflot qui utilisa 20 exemplaires. Le Myanmar fut un des premiers clients export hors-bloc de l'Est. La version W-3A fut certifiée aux États-Unis en mai 1993, et en Allemagne en décembre la même année.

L'appareil, nommé Sokol (faucon), est propulsé par des PZL-10W, dérivé du moteur PZL-10S. Ce dernier est en fait un turbopropulseur TVD-10B construit sous licence. Le rotor principal est quadripale, le rotor de queue tripale : les deux sont construits en matériaux composites.

Plusieurs versions ont été construites, tant civiles que militaires. Il sert aussi bien au transport de fret que de VIP, à l'évacuation sanitaire, à la lutte contre les incendies, aux missions de recherche et de sauvetage. Il existe aussi des versions spécialisées (poste de commandement volant, renseignement électronique, attaque au sol, transport d'assaut). Une version navalisée fut envisagée.

Son principal utilisateur militaire reste la Pologne, qui l'utilise dans toutes ses branches armées, y compris la police et les garde-frontières. Elle déploya entre 4 et 8 W-3 en Irak de 2003 à 2008. L'un d'eux s'écrasa le 15 décembre 2004 près de Karbala, faisant 3 morts et 3 blessés.

Les autres opérateurs militaires sont l'Algérie (8 commandés), la république Tchèque, le Myanmar (12) et les Philippines. Il est aussi utilisé par la police allemande.

Le 100e exemplaire fut construit en juin 1996. En 2011, 149 exemplaires avaient été construits. PZL Swidnik est devenue depuis une filiale d'AgustaWestland.

Versions référencées

  • PZL-Świdnik W-3 : Version civile multirôle de base. 6 prototypes + 30 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3A : Version du W-3 certifiée aux normes FAR-29. 9 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3AM : Version équipée de flotteurs. 13 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3AS : Désignation des W-3 portés au standard W-3A. 22 exemplaires modifiés.
  • PZL-Świdnik W-3A2 : Version dotée d'un pilote automatique à quatre axes Smith SN 350. 1 exemplaire.
  • PZL-Świdnik W-3 Erka : Version d'évacuation sanitaire. 1 exemplaire.
  • PZL-Świdnik W-3A : Version militaire de transport tactique armé destinée à l'export. 27 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3AE : Version d'évacuation sanitaire pour l'armée de terre polonaise. 2 exemplaires modifiés.
  • PZL-Świdnik W-3B Jastrząb : Projet de version dotée d'une cabine en tandem et équipée de missiles antichars.
  • PZL-Świdnik W-3K Huzar : Version armée de missiles Ingwe, d'un FLIR et d'un canon GA-1 de 20mm. 1 exemplaire.
  • PZL-Świdnik W-3L Sokół Long : Projet de version au fuselage allongé pour transporter 14 personnes.
  • PZL-Świdnik W-3PL Gluszec : Version lourdement modernisée des W-3W/WA. 8 exemplaires modifiés.
  • PZL-Świdnik W-3PL/N : Projet de version navalisée du W-3PL armée de torpilles et de missiles antinavires.
  • PZL-Świdnik W-3PPD Gipsówka : Version servant de poste de commandement aérien pour l'armée de l'air polonaise.
  • PZL-Świdnik W-3PSOT Gipsówka : Version armée servant de poste de commandement aérien pour l'armée de terre polonaise.
  • PZL-Świdnik W-3R : Version d'évacuation sanitaire pour l'armée de l'air polonaise. 2 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3RL : Version Search & Rescue à terre pour l'armée de l'air polonaise. 6 exemplaires modifiés.
  • PZL-Świdnik W-3RM Anakonda : Version Search & Rescue en mer pour la marine polonaise. 6 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3RR Procjon : Version de reconnaissance électronique destinée à l'armée de terre polonaise. 3 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3S : Version de transport VIP destinée à l'armée de l'air polonaise. 8 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3T : Version de transport tactique non armée. 30 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3U Salamandra : Version dotée de l'armement et de l'avionique du Mi-24V. 1 exemplaire.
  • PZL-Świdnik W-3U-1 Aligator : Projet de version de lutte ASM.
  • PZL-Świdnik W-3W : Version d'attaque au sol pour l'armée de terre polonaise. 17 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3WA : Version du W-3W certifié aux normes FAR-29. 18 exemplaires neufs et 2 modifiés.
  • PZL-Świdnik W-3WARM Anakonda : Version du W-3RM certifié aux normes FAR-29. 3 exemplaires.
  • PZL-Świdnik W-3WS : Projet de version gunship.

Pays exploitant actuellement cet appareil

PZL-Świdnik W-3A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6 400 kg (14 110 lbs)
  • Masse à vide : 3 850 kg (8 488 lbs)
  • Surface du rotor : 193,6 m² (2 083,893 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 15,7 m (51,509 ft)
  • Hauteur : 5,14 m (16,864 ft)
  • Longueur : 14,21 m (46,621 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 238 km/h (148 mph, 129 kts)
  • Distance franchissable : 745 km (463 mi, 402 nm)
  • Distance de convoyage : 1 224 km (761 mi, 661 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 910 m (16 109 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 9,3 m/s (30,512 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 260 km/h (162 mph, 140 kts)
  • Charge alaire, à vide : 19,886 kg/m² (4,07 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 33,058 kg/m² (6,771 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbines PZL Rzeszów PZL-10W
  • Puissance unitaire : 662 kW (900 ch, 888 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture
picture
picture

Forum

Sujet complet »
PZL-Swidnik W-3 Sokół à 01/11/2012 09:10 stanak
Hélicoptère bimoteur de taille moyenne polyvalent de construction polonaise,
mis en service en 1985, produit à 150 exemplaires

PZL-Swidnik W-3A Sokół SAR de la Czech AF (10 en service)
Image
Re: PZL-Swidnik W-3 Sokół à 28/05/2013 11:47 Clansman
Le PZL W-3 est un hélicoptère de tonnage moyen, biturbine et polyvalent : c'est le premier hélicoptère entièrement conçu et construit en Pologne.

L'ingénieur Stanisław Kamiński commença son étude en 1973 et s'inspira fortement du Mi-2, alors construit sous licence par PZL. Il était cependant plus grand et destiné à répondre aux attentes des aviations civile et militaire de l'union soviétique. La construction du prototype commença en 1978.

Le premier prototype effectua son vol inaugural le 16 novembre 1979, suivi par un deuxième prototype le 6 mai 1982. 5 prototypes furent construits. Le W-3 obtint ses certifications en Pologne et en Russie. Cependant, la production en série ne commença pas avant 1985. Les premiers clients furent issus du bloc de l'Est, dont Aeroflot qui utilisa 20 exemplaires. Le Myanmar fut un des premiers clients export hors-bloc de l'Est. La version W-3A fut certifiée aux Etats-Unis en mai 1993, et en Allemagne en décembre la même année.

L'appareil, nommé Sokol (faucon), est propulsé par des PZL-10W, dérivé du moteur PZL-10S. Ce dernier est en fait un turbopropulseur TVD-10B construit sous licence. Le rotor principal est quadripale, le rotor de queue tripale : les deux sont construits en matériaux composites.

Plusieurs versions ont été construites, tant civiles que militaires. Il sert aussi bien au transport de fret que de VIP, à l'évacuation sanitaire, à la lutte contre les incendies, aux missions de recherche et de sauvetage. Il existe aussi des versions spécialisées (poste de commandement volant, renseignement électronique, attaque au sol, transport d'assaut). Une version navalisée fut envisagée.

Son principal utilisateur militaire reste la Pologne, qui l'utilise dans toutes ses branches armées, y compris la police et les garde-frontières. Elle déploya entre 4 et 8 W-3 en Irak de 2003 à 2008. L'un d'eux s'écrasa le 15 décembre 2004 près de Karbala, faisant 3 morts et 3 blessés.

Les autres opérateurs militaires sont l'Algérie (8 commandés), la république Tchèque, le Myanmar (12) et les Philippines. Il est aussi utilisé par la police allemande.

Le 100e exemplaire fut construit en juin 1996. En 2011, 149 exemplaires avaient été construits. PZL Swidnik est devenue depuis une filiale d'AgustaWestland.



http://fr.wikipedia.org/wiki/PZL_W-3

https://en.wikipedia.org/wiki/PZL_W-3_Sok%C3%B3%C5%82

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=320

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/pzl_sokol.php

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_w3_en.php

http://www.helicopter-database.de/w3.php

http://www.airplane-pictures.net/type.php?p=643
Re: PZL-Swidnik W-3 Sokół à 06/07/2013 22:02 Clansman
La fiche sur le site
Radom 2015 à 31/08/2015 07:37 stanak
Pologne army
W-3WA (24 en service)
Image
Re: PZL-Swidnik W-3 Sokół à 31/08/2015 12:11 Ansierra117
Original ! Merci de la photo :)
Radom 2015 à 12/09/2015 21:02 stanak
Polish army
W-3W (12 en service)
Image
Radom 2015 à 19/09/2015 11:31 stanak
Polish army
W-3PL (remise à niveau, 4 en service)
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires