Rappels

Histoire de l'appareil

Le Tétras est un ULM biplace côte-à-côte français, monomoteur à ailes hautes haubanées et pourvu d'un train classique fixe. Il a été conçu en 1991 par la firme Humbert Aviation, fondée en 1984 à Ramonchamp dans les Vosges. Le fuselage est construit en tubes d'acier, les ailes en aluminium. Le tout est recouvert de Dacron 1500. Ses lignes générales rappellent le Piper Cub.

Il effectua son vol inaugural vers 1992, date à laquelle il fut dévoilé au public au Rallye RSA de Moulins.

Il est entré en production et commercialisé à partir de 1993. Disponible d'abord dans la version A (moteur Humbert-Volkswagen HW 2000 de 72 hp), il est désormais décliné en version B avec un moteur Rotax 912 et C avec une envergure réduite. La version B fut introduite en 1995 et est toujours disponible. La version C apparut en 2002. La sous-variante CTS, apparue en 2008, dispose d'un train tricycle.

En octobre 2010, on comptait 150 exemplaires construits. Il est disponible en kit, mais peut aussi être livré par le constructeur prêt à voler. Le Centre d'essais en Vol le testa pour un éventuel usage militaire en 1999. Si en France il ne semble pas avoir trouvé preneur, il est très populaire en Afrique avec pas moins de 4 utilisateurs militaires (Cameroun, Madagascar, Mali, Niger). Ses qualités (robustesse, facilité de pilotage, performances) en font un remarquable avion de brousse moderne, capable de transporter du fret, d'accomplir des missions d'observation, d'évacuation sanitaire, ou de travaux agricoles comme au Niger.

En mars 2014, un Tétras malgache s'écrasait, tuant ses 2 membres d'équipage. Madagascar disposait selon les sources de 1 à 3 Tetras B.

Versions référencées

  • Humbert Tétras A : Version de série initiale motorisée par un Humbert-Volkswagen HW 2000 de 72 hp.
  • Humbert Tétras B : Version motorisée par un Rotax 912UL de 80 hp.
  • Humbert Tetras BP : Version équipée d'un parachute de secours.
  • Humbert Tétras CS : Version à l'envergure réduite de 60 cm et motorisée par un Rotax 912ULS de 100 hp.
  • Humbert Tétras CSM : Version militaire du Tétras CS.
  • Humbert Tétras CSL : Version du Tétras CS aux trains à lames et aux roues carénées pour améliorer les performances.
  • Humbert Tétras CSLM : Version militaire du Tétras CSL.
  • Humbert Tétras CTS : Version du Tétras CS dotée d'un train tricycle caréné.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Humbert Tétras B voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 450 kg (992 lbs)
  • Masse à vide : 256 kg (564 lbs)
  • Surface alaire : 15,7 m² (168,993 sq. ft)
  • Hauteur : 2,06 m (6,759 ft)
  • Envergure : 10,1 m (33,136 ft)
  • Longueur : 6,5 m (21,325 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 180 km/h (112 mph, 97 kts)
  • Vitesse de décrochage : 55 km/h (34 mph, 30 kts)
  • Facteur de charge maximal : 4 G
  • Facteur de charge minimal : 2 G
  • Distance franchissable : 700 km (435 mi, 378 nm)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,5 m/s (24,606 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 194 km/h (121 mph, 105 kts)
  • Charge alaire, à vide : 16,306 kg/m² (3,34 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 28,662 kg/m² (5,871 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Rotax 912UL
  • Puissance unitaire : 60 kW (81 ch, 80 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Humbert Tétras à 06/06/2013 07:58 Clansman
Le Tétras est un ULM biplace côte-à-côte français, monomoteur à ailes hautes haubanées et pourvu d'un train classique fixe. Il a été conçu en 1991 par la firme Humbert Aviation, fondée en 1984 à Ramonchamp dans les Vosges. Le fuselage est construit en tubes d'acier, les ailes en aluminium. Le tout est recouvert de Dacron 1500. Ses lignes générales rappellent le Piper Cub.

Il effectua son vol inaugural vers 1992, date à laquelle il fut dévoilé au public au Rallye RSA de Moulins.

Il est entré en production et commercialisé à partir de 1993. Disponible d'abord dans la version A (moteur Humbert-Volkswagen HW 2000 de 72 hp), il est désormais décliné en version B avec un moteur Rotax 912 et C avec une envergure réduite. La version B fut introduite en 1995 et est toujours disponible. La version C apparut en 2002. La sous-variante CTS, apparue en 2008, dispose d'un train tricycle.

En octobre 2010, on comptait 150 exemplaires construits. Il est disponible en kit, mais peut aussi être livré par le constructeur prêt à voler. Le Centre d'essais en Vol le testa pour un éventuel usage militaire en 1999. Si en France il ne semble pas avoir trouvé preneur, il est très populaire en Afrique avec pas moins de 4 utilisateurs militaires(Cameroun, Madagascar, Mali, Niger). Ses qualités (robustesse, facilité de pilotage, performances) en font un remarquable avion de brousse moderne, capable de transporter du fret, d'accomplir des missions d'observation, d'évacuation sanitaire, ou de travaux agricoles comme au Niger.


Versions :

Tetras A : Version initiale de série, datant de 1993.

Tétras B : Version apparue en 1995. Moteur Rotax 912UL de 80 hp.

Tétras BS : Moteur Rotax 912ULS de 100 hp.

Tétras CS : Envergure réduite de 60 cm. Apparue en 2007.

Tétras CSL : Tétras CS avec les roues du train d'atterrissage carénées. Finesse plus grande.

Tétras CTS : Tétras CS doté d'un train tricycle caréné.



http://www.humbert-aviation.com/

http://www.ulmag.fr/mag/essais/tetras_912_cts.php

http://www.passion-tetras.com/presentation.html

http://www.aviafrance.com/humbert-tetras--aviation-france-10120.htm

http://www.avionsdebrousse.org/index.php/la-flotte/le-tetras

http://www.aeroweb-fr.net/appareils/humbert-tetras

http://tagazous.free.fr/affichage.php?appareil=Humbert+T%E9tras

http://en.wikipedia.org/wiki/Humbert_T%C3%A9tras
Re: Humbert Tétras à 12/07/2013 07:01 Clansman
La fiche sur le site
Re: Humbert Tétras à 16/07/2013 15:48 glwpatton
capable de transporter du fret

Léger pour le fret quand même !
Faut pas avoir à ravitailler une section de combat motorisée…
Re: Humbert Tétras à 16/07/2013 16:34 Clansman
Eh, un sac de courier par exemple c'est du fret. Un tel appareil en Afrique, c'est pas du luxe. ;)
Re: Humbert Tétras à 16/07/2013 19:06 Nico2

glwpatton a écrit

Léger pour le fret quand même !
Faut pas avoir à ravitailler une section de combat motorisée…

Dans le même temps avec un ULM, il apparaît délicat de transporter des charges lourdes et volumineuses. :)

Je dis cela car je ne connaissais pas cet appareil, et tombe sur la description du zinc, alors je ne risque pas de le comparer / confondre avec un C-17 :mrgreen:
Re: Humbert Tétras à 17/07/2013 10:05 Clansman
Il est effectivement plus facile de mettre un Tétras dans un C-17 que l'inverse. Enfin, en fait, on n'en sait rien, on n'a jamais essayé. :mrgreen:
Re: Humbert Tétras à 17/07/2013 10:20 Jericho

Clansman a écrit

Il est effectivement plus facile de mettre un Tétras dans un C-17 que l'inverse. Enfin, en fait, on n'en sait rien, on n'a jamais essayé. :mrgreen:
Entre ces deux appareils, la grosse différence c'est… qu'elle est grosse, justement! :bonnet:
Re: Humbert Tétras à 17/07/2013 10:22 Clansman
J'ai pourtant souvent entendu dire que la taille ne comptait pas. :mrgreen:
Re: Humbert Tétras à 17/07/2013 10:27 Jericho
Ouaip! Parait… mais je suis sûr que même s'il frétille beaucoup, si tu livres un Tétras à la place du C-17 désiré, la charmante personne tirera la gueule! :mrgreen:
Re: Humbert Tétras à 17/07/2013 21:37 Nico2
Ouaip, un cas d'erreur sur les qualités substantielles du zinc vendu … :mrgreen:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires