Rappels

Histoire de l'appareil

En septembre 1945, l'USAAF lança une spécification destinée à trouver le successeur de son P-61. Il s'agissait donc d'un avion de chasse tout temps, capable de voler à 845 km/h et de parcourir 965 km. Northrop remporta l'appel d'offres avec son N24, un biréacteur biplace à aile droite dû à Jack Northrop. 2 prototypes XP-89 furent commandés le 13 juin 1946.

Le premier d'entre eux, renommé XF-89, vola le 16 août 1948 aux mains de Fred C. Bretcher. Les essais montrèrent qu'il était supérieur au XP-87 et au F3D et une commande de 48 exemplaires fut signée début 1949. Ce prototype fut détruit dans un accident le 22 février 1950. Le deuxième prototype vola le 15 novembre 1949 et reçut de nombreuses modifications après le crash du premier prototype. Redésigné YF-89A, il revola en juin 1950.

Huit appareils de présérie, nommés F-89A, furent livrés en septembre 1950 et étaient armés de 6 canons de 20 mm et équipés d'un AN/APG-33. Ils furent suivis par quarante F-89B avec une avionique améliorée. Le F-89C, construit à 164 exemplaires, avait été plusieurs fois remotorisé. Le premier d'entre eux vola le 25 octobre 1951. Cependant, de nombreux problèmes subsistaient, du au manque de fiabilité du Scorpion, à sa difficulté de pilotage, à sa tendance à aspirer de nombreux objets. Les F-89 furent cloués au sol après l'explosion en vol de 6 d'entre eux, dont des F-89C. On découvrit des faiblesses structurelles dans les ailes. Le F-89C fut retiré en 1954.

Le F-89D possédait une conduite de tir améliorée Hughes E-6, un radar AN/APG-40 et 52 roquettes remplaçant les canons. Ces roquettes étaient placées dans des nacelles en bout d'ailes. Un F-89B modifié en YF-89D vola le 23 octobre 1951 et l'entrée en service se fit en 1954. Il fut construit à 682 exemplaires. Les F-89E et F, qui devaient être remotorisés, et le F-89G, qui était un prédécesseur du F-89J, ne furent jamais construits.

Le F-89H, lui, vola le 21 octobre 1953. Il était armé de 3 missiles air-air GAR-1 Falcon et de 21 roquettes de 70 mm en nacelles de bout d'ailes. Il fut construit à 154 exemplaires. La difficulté de la mise au point de sa conduite de tir E-9 fit qu'il n'entra en service qu'en 1956. Dépassé par les chasseurs supersoniques, il fut retiré dès 1959.

La version finale, le F-89J, était le fameux appareil équipé de roquettes nucléaires, le AIR-2A Genie, en plus de Falcon ou de roquettes. C'était le premier du genre et son premier vol eu lieu le 15 mars 1956. Les livraisons durèrent de novembre 1956 au 21 février 1958 et 350 F-89D furent transformés en F-89J. Le 17 juillet 1957, un Genie fut tiré au cours d'un exercice nommé Operation Plumbbob.

Jusqu'en 1960, il fut le principal intercepteur de bombardiers russes, en particulier en Alaska. 1050 exemplaires seront construits, dont le dernier, un F-89J, sera retiré de l'Air National Guard en 1969.

Versions référencées

  • Northrop F-89A : 1ere version de série, 18 exemplaires.
  • Northrop F-89B : F-89A équipés d'une avionique améliorée.
  • Northrop F-89C : 3e série de production.
  • Northrop F-89D : 1ere variante véritablement opérationnelle, 682 exemplaires.
  • Northrop F-89H : Version équipée d'un radar de tir E-9, de 6 missiles Falcon et de 42 roquettes FFAR.
  • Northrop F-89J : Version modernisée du F-89D, 350 exemplaires modifiés.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Northrop F-89D voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 19 161 kg (42 243 lbs)
  • Masse à vide : 11 428 kg (25 194 lbs)
  • Surface alaire : 56,3 m² (606,008 sq. ft)
  • Hauteur : 5,33 m (17,487 ft)
  • Envergure : 18,2 m (59,711 ft)
  • Longueur : 16,4 m (53,806 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 198 km (1 366 mi, 1 187 nm)
  • Plafond opérationnel : 14 996 m (49 200 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 38 m/s (124 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 1 022 km/h (635 mph, 552 kts)
  • Charge alaire, à vide : 202,984 kg/m² (41,574 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 340,337 kg/m² (69,707 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Allison J35-A-35
  • Puissance unitaire : 2 468 kgp (24 kN, 5 440 lbf), 3 266 kgp (32 kN, 7 200 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Re: Northrop F-89 Scorpion à 24/03/2010 00:48 d9pouces

Ciders a écrit

Je pense que les Soviétiques ont aussi, à un moment ou à un autre, développé ce type d'armes. C'était tout à fait dans l'esprit de leur doctrine militaire… et aussi de celle des Etats-Unis.
Suffit de trouver le bon Yefim Gordon :o

Je viens de regarder dans Soviet / Russian Aircraft Weapons Since World War Two, et j'ai seulement trouvé une référence à l'Izdelye 279 (Lavotchkin), qui était un simple projet avec une tête nucléaire, rapidement abandonné. Je suis assez déçu, à vrai dire :(
Re: Northrop F-89 Scorpion à 23/03/2010 22:42 Clansman

Vigi a écrit

Clansman a écrit

Le F-102 et F-106 en eurent aussi, je sais pas s'il y eu d'autres exemples.

Le F-101 Voodoo aussi a été équipé des AIR-2 Genie. :wink:

Merci. Le pire, c'est que c'est marqué en toutes lettres dans la fiche sur le F-101 que j'avais moi-même rédigée y'a quelque temps. :roll: :fou:
Re: Northrop F-89 Scorpion à 23/03/2010 21:08 ciders
Je pense que les Soviétiques ont aussi, à un moment ou à un autre, développé ce type d'armes. C'était tout à fait dans l'esprit de leur doctrine militaire… et aussi de celle des Etats-Unis.

J'aime bien le Scorpion. Il était esthétiquement assez réussi, et sa conduite de tir Hughes le rendait assez performant.
Re: Northrop F-89 Scorpion à 23/03/2010 19:24 Vigi

Clansman a écrit

Le F-102 et F-106 en eurent aussi, je sais pas s'il y eu d'autres exemples.

Le F-101 Voodoo aussi a été équipé des AIR-2 Genie. :wink:
Re: Northrop F-89 Scorpion à 23/03/2010 18:49 Clansman
Quelle était donc l'utilité d'avoir des armes air/air nuc ?

Très simple : utiliser une seule munition pour dégommer la grosse formation de bombardiers soviétiques en approche. :wink:

Le F-102 et F-106 en eurent aussi, je sais pas s'il y eu d'autres exemples.
Re: Northrop F-89 Scorpion à 23/03/2010 19:07 Ex-Jarod 03
Toujours aussi intéressant Clans, merci bcp !
Re: Northrop F-89 Scorpion à 23/03/2010 18:34 Ex-jojo
Merci Clan's !! Encore un fantôme sorti tout droit des oubliettes !! :D

Ben dis donc, il avait l'air de voler aussi bien qu'il était beau, l'oiseau ! :roll:

"C'est le premier avion au monde à avoir été équipé de missiles air-air à tête nucléaire, en l'occurrence le missile Douglas MB-1 Genie."
Quelle était donc l'utilité d'avoir des armes air/air nuc ?? Pour compenser le manque de précision, ou quoi d'autre … ?

Autrement, un petit (tout tout tout petit) faux air de T.Bird avant l'heure …

Merci, très intéressant ! 8)
Northrop F-89 Scorpion à 23/03/2010 12:39 Clansman
En septembre 1945, l'USAAF lança une spécification destinée à trouver le successeur de son P-61. Il s'agissait donc d'un avion de chasse tout temps, capable de voler à 845 km/h et de parcourir 965 km. Northrop remporta l'appel d'offres avec son N24, un biréacteur biplace à aile droite dû à Jack Northrop. 2 prototypes XP-89 furent commandés le 13 juin 1946.

Le premier d'entre eux, renommé XF-89, vola le 16 août 1948 aux mains de Fred C. Bretcher. Les essais montrèrent qu'il était supérieur au XP-87 et au F3D et une commande de 48 exemplaires fut signée début 1949. Ce prototype fut détruit dans un accident le 22 février 1950. Le deuxième prototype vola le 15 novembre 1949 et reçut de nombreuses modifications après le crash du premier prototype. Redésigné YF-89A, il revola en juin 1950.

Huit appareils de présérie, nommés F-89A, furent livrés en septembre 1950 et étaient armés de 6 canons de 20 mm et équipés d'un AN/APG-33. Ils furent suivis par quarante F-89B avec une avionique améliorée. Le F-89C, construit à 164 exemplaires, avait été plusieurs fois remotorisé. Le premier d'entre eux vola le 25 octobre 1951. Cependant, de nombreux problèmes subsistaient, du au manque de fiabilité du Scorpion, à sa difficulté de pilotage, à sa tendance à aspirer de nombreux objets. Les F-89 furent cloués au sol après l'explosion en vol de 6 d'entre eux, dont des F-89C. On découvrit des faiblesses structurelles dans les ailes. Le F-89C fut retiré en 1954.

Le F-89D possédait une conduite de tir améliorée Hughes E-6, un radar AN/APG-40 et 52 roquettes remplaçant les canons. Ces roquettes étaient placées dans des nacelles en bout d'ailes. Un F-89B modifié en YF-89D vola le 23 octobre 1951 et l'entrée en service se fit en 1954. Il fut construit à 682 exemplaires. Les F-89E et F, qui devaient être remotorisés, et le F-89G, qui était un prédécesseur du F-89J, ne furent jamais construits.

Le F-89H, lui, vola le 21 octobre 1953. Il était armé de 3 missiles air-air GAR-1 Falcon et de 21 roquettes de 70 mm en nacelles de bout d'ailes. Il fut construit à 154 exemplaires. La difficulté de la mise au point de sa conduite de tir E-9 fit qu'il n'entra en service qu'en 1956. Dépassé par les chasseurs supersoniques, il fut retiré dès 1959.

La version finale, le F-89J, était le fameux appareil équipé de roquettes nucléaires, le AIR-2A Genie, en plus de Falcon ou de roquettes. C'était le premier du genre et son premier vol eu lieu le 15 mars 1956. Les livraisons durèrent de novembre 1956 au 21 février 1958 et 350 F-89D furent transformés en F-89J. Le 17 juillet 1957, un Genie fut tiré au cours d'un exercice nommé Operation Plumbbob.

Jusqu'en 1960, il fut le principal intercepteur de bombardiers russes, en particulier en Alaska. 1050 exemplaires seront construits, dont le dernier, un F-89J, sera retiré de l'Air National Guard en 1969.

F-89D Scorpion

Dimensions
Longueur : 16,40 m
Envergure : 18,20 m
Hauteur : 5,33 m
Surface alaire : 56,30 m

Masses
A vide : 11428 kg
maximale : 19161 kg

Motorisation
Moteur : 2 Allison J35-A-35
Poussée : 6422 kgP avec PC

Performances
Vitesse maximale : 1022 km/h
Plafond : 15000 m
Distance franchissable : 2200 km

Equipage : 1 pilote et 1 opérateur système d'armes

Armement : 104 roquettes Mighty Mouse de 70 mm.

Pays utilisateurs : USA


http://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_F-89_Scorpion

http://www.avionslegendaires.net/northrop-f-89-scorpion.php

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/f-89.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/F-89_Scorpion

http://aviaweb.ifrance.com/mil/chasse/f-89.htm

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=362
Re: Northrop F-89 Scorpion à 22/09/2010 19:55 Clansman
Le Scorpion en ligne
March field à 10/04/2013 18:01 stanak
F-89J
ex USAF
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires