Avion de transport » Transport Allianz C-160 Transall

Image du Transport Allianz C-160 Transall

Rappels

Description

Le Transall tire son nom du consortium « Transport Allianz », fruit d’une collaboration franco allemande de 1958, chargé de préparer le remplacement du Nord 2501 Nord Atlas. Ce sont les entreprises Nord-Aviation, pour la France, Wesser Flugzeugbau (WFB) et Hamburger Flugzeugbau (HFB), pour l’Allemagne qui se virent confiées la conception du Transall.

En 1959, les deux pays s’entendent sur un contrat qui fixe une part financière égale pour couvrir les frais d’études et la construction des premiers prototypes. Malgré les difficultés financières de la France (guerre d’Algérie, développement de la force de dissuasion nucléaire en particulier) et la concurrence américaine féroce (le moderne Lockheed C-130 Hercules vient tout juste de faire son entrée en service au sein de l’US Air Force), le projet suit son cours, et le Transall V1 décolle le 25 février 1963 de Melun-Laroche. Trois prototypes et deux cellules d’essais statiques vont être construits, puis 6 avions de pré série.

En 1964, un accord est signé fixant l’achat de 110 Transall pour l’Allemagne et 50 pour la France. Neuf avions seront également construits pour l’Afrique du Sud. La fabrication du Transall sera relancée en 1976, à la demande de la France. L’Armée de l’Air souhaitant améliorer ses capacités, il fut décidé de construire des Transall ravitaillables pour compenser son manque de puissance.

A partir de 1982, 23 Transall C-160NG, dont les quinze premiers peuvent être ravitailleurs, seront livrés à la 64ème Escadre de Transport à Evreux, 2 Transall C-160 G, Gabriel seront livrés à l’Escadron Electronique 54 à Metz, 4 C-160H Astarte à l’Escadron 59 Astarte à Evreux, et 6 C-160NG à l’Indonésie (mais sans les dispositifs de ravitaillement en vol).

A partir du début des années 90, 49 avions de la première série et 21 de la nouvelle génération subiront une rénovation. Cette rénovation ne portera toutefois pas sur la motorisation, point faible du Transall, mais sur l’électronique, les systèmes de radio-communication et de radio-navigation, avec en particulier la mise en place d’une visu tête haute pour améliorer les missions tactique (vols basse altitude, par mauvaise visibilité, de nuit par exemple).

Entré en service dans l’Armée de l’Air en 1967 en remplacement du Nord Atlas (qui a été retiré en 1984), le Transall, bien que sous motorisé, a su conquérir équipages et mécaniciens par sa robustesse, sa fiabilité, sa polyvalence, son aptitude à se poser sur des terrains des plus sommaires. Les Transall ont sillonné la planète et participé à un grand nombre d’opérations, tant militaires qu’humanitaires, mais aussi accompagnement de visites présidentielles, soutien logistique de l’industrie française, opérations spéciales au profit de la DGSE…

Le fait d’arme le plus marquant reste le largage du 2ème REP sur Kolwezi en 1978 au cours de l’opération Bonite. Le record de passagers a été établi au Tchad lors d’une mission d’évacuation lorsque 208 tchadiens ont été embarqués en plus de l’équipage.

Texte de Tandure, avec son aimable autorisation.

Pays utilisateurs

Anciens pays utilisateurs

Versions

Aperçu : Transport Allianz C-160F voir la fiche complète

Caractéristiques
  • Équipage :
    3
  • Longueur :
    32,4 m (106,3 ft)
  • Envergure :
    40 m (131 ft)
  • Hauteur :
    11,65 m (38,22 ft)
  • Surface alaire :
    160 m² (1 722 sq. ft)
  • Masse à vide :
    29 000 kg (63 934 lbs)
  • Masse maxi au décollage :
    51 000 kg (112 436 lbs)
Performances
  • Vitesse maximale HA :
    513 km/h (319 mph, 277 kts)
  • Vitesse ascensionnelle :
    6,6 m/s (21,7 ft/s)
  • Plafond opérationnel :
    8 230 m (27 000 ft)
  • Distance de convoyage :
    8 858 m (29 062 ft)
  • Distance franchissable :
    1 852 km (1 151 mi, 1 000 nm)
Motorisation
Plan 3-vues de C-160F

Vidéos

 

Images

 C-160 Transall français en vol C-160D allemand en vol C-160D allemand au sol C-160G Gabriel français en vol C-160R français en vol C-160R français au sol C-160T accompagnant les "Turkish Stars" C-160T turc en exposition Cockpit du C-160 Transall