Rappels

Histoire de l'appareil

Le spectre de missions de l'UH-60 s'élargissant, son poids augmentant, l'US Army commanda l'UH-60L en 1987. Il incluait toutes les modifications apportées à l'UH-60A, mais en série. Il incorporait également les moteurs T700-GE-701C plus puissants de 24% (1890 hp), l'AFCS (automatic flight control system) et la boîte de transmission renforcée du SH-60B. Sa capacité d'emport par élingue passa à 9000 livres. Il fut produit d'octobre 1989 à 2007.

Le Mexique en a reçu 4 exemplaires depuis 1991. Les EAU en ont reçu 20 exemplaires en novembre 2010. L'armée saoudienne dispose de 90 exemplaires. Bahreïn en possède 2 exemplaires. L'armée brésilienne en a commandé 10 exemplaires, dont 4 sont en service. La force aérienne brésilienne en a commandé 16, dont 10 sont en service. Le Chili possède un exemplaire. l'Egypte possède encore 6 exemplaires sur les 8 reçus. Israël dispose de 39 exemplaires. La Jordanie dispose de 8 exemplaires sur 9 reçus. La Malaisie dispose de 2 exemplaires. L'armée thaïlandaise dispose de 7 exemplaires. La force aérienne australienne reçu 39 UH-60L, transféré à l'armée australienne en 1989. 35 exemplaires sont encore en service. L'armée colombienne dispose de 49 exemplaires.

Informations techniques

Éléments de reconnaissance

Voilure tournante, Rotor de queue à droite, Rotor principal quadripale, Rotor de queue quadripale, 1 dérive, Dérive en flèche, Empennage conventionnel, Empennage horizontal droit, Train classique, Train fixe, Bimoteur, Biplace côte-à-côte, Cockpit fermé

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 10 659 kg (23 500 lbs)
  • Masse à vide : 4 819 kg (10 624 lbs)
  • Surface du rotor : 210 m² (2 260 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 16,398 m (53,8 ft)
  • Hauteur : 4,91 m (16,1 ft)
  • Longueur : 19,538 m (64,1 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 278 km/h (173 mph, 150 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 357 km/h (222 mph, 193 kts)
  • Rayon d'action : 593 km (368 mi, 320 nm)
  • Distance de convoyage : 2 222 km (1 381 mi, 1 200 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 791 m (19 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,6 m/s (11,811 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 294 km/h (183 mph, 159 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 0,5
  • Charge alaire, à vide : 22,952 kg/m² (4,7 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,23
  • Charge alaire, au décollage : 50,769 kg/m² (10,398 lbs/sq. ft)

Équipage

  • Équipage : 4

Motorisation

Charge utile et armement

  • 2 mitrailleuses General Electric GAU-19
  • Calibre : 12,7 mm (0,5 in)
  • ou
  • 2 mitrailleuses FN Herstal M240
  • Calibre : 7,62 mm (0,3 in)
  • 2 mitrailleuses General Electric M134
  • Calibre : 7,62 mm (0,3 in)
  • ou
  • Nombre de passagers : 14
  • Charge utile : 4 082 kg (9 000 lbs)
  • Nombre de points d'emport : 4
  • Charge utile en interne : 1 197 kg (2 640 lbs)
  • Note : ou 6 blessés

Charges externes

Missiles
Roquettes

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • perte d'un hélicoptère colombien le 24 février 2013

    Engagé dans une action contre la guérilla des FARC, un Sikorsky UH-60L (EJC2154) de l'Armée de terre colombienne a explosé et pris feu peu après son atterrissage, probablement après avoir touché une mine. Les quatre occupants ont été tués.
  • Crash UH-60L américain le 12 août 2010

    Alors que les opérations de secours dues au crash du DHC-3T du 9 août (accident qui emporta l'ex-sénateur Ted Stevens) employaient un HH-60 Pave Hawk de l'Alaskan Army National Guard, un autre accident impliquant un avion de tourisme Piper PA-32 eut lieu. Un second hélicoptère fut alors envoyé pour récupérer les survivants qui ne pouvaient entrer dans le HH-60.

    Ce second hélicoptère, un UH-60L du 207th Aviation Regiment (toujours de l'Alaskan Army National Guard) était donc destiné aux deux survivants restant. Lors de son atterrissage sur le Glacier Knik, l'appareil glissa et se retourna. Les trois membres d'équipage purent évacuer sans problème et furent sauvés le mercredi soir.

Exemplaires construits

  • UH-60L, EJC-152 drapeau Armée de terre colombienne Abattu le 19 octobre 2000 par les FARC.
  • UH-60L, EJC-163 drapeau Armée de terre colombienne Crashé le 26 février 2003.
  • UH-60L, EJC-167 drapeau Armée de terre colombienne Crashé le 13 janvier 2005.
  • UH-60L, EJC2135, ex-EJC-135 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2136, ex-EJC-136 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2137, ex-EJC-137 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2138, ex-EJC-138 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2139, ex-EJC-139 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2140, ex-EJC-140 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2141, ex-EJC-141 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2142, ex-EJC-142 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2143, ex-EJC-143 drapeau Armée de terre colombienne Crashé le 20 novembre 2013.
  • UH-60L, EJC2144, ex-EJC-144 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2145, ex-EJC-145 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2146, ex-EJC-146 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2147, ex-EJC-147 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2148, ex-EJC-148 drapeau Armée de terre colombienne Crashé le 10 mai 2015 suite à un problème technique.
  • UH-60L, EJC2149, ex-EJC-149 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2150, ex-EJC-150 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2151, ex-EJC-151 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2153, ex-EJC-153 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2154, ex-EJC-154 drapeau Armée de terre colombienne Crashé le 22 février 2012 après un atterrissage d'urgence lors d'une opération de combat contre les FARC.
  • UH-60L, EJC2155, ex-EJC-155 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2156, ex-EJC-156 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2157, ex-EJC-157 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2158, ex-EJC-158 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2159, ex-EJC-159 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2160, ex-EJC-160 drapeau Armée de terre colombienne Crashé le 23 février 2014 après que le rotor principal ait heurté un arbre.
  • UH-60L, EJC2161, ex-EJC-161 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2162, ex-EJC-162 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2164, ex-EJC-164 drapeau Armée de terre colombienne Crashé le 26 février 2015.
  • UH-60L, EJC2165, ex-EJC-165 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2166, ex-EJC-166 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2168, ex-EJC-168 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2169, ex-EJC-169 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2170, ex-EJC-170 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2171, ex-EJC-171 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2172, ex-EJC-172 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2173, ex-EJC-173 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2174, ex-EJC-174 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2175, ex-EJC-175 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2176, ex-EJC-176 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2177, ex-EJC-177 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2178, ex-EJC-178 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2179, ex-EJC-179 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2180, ex-EJC-180 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2181, ex-EJC-181 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2182, ex-EJC-182 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2183, ex-EJC-183 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2184, ex-EJC-184 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2185, ex-EJC-185 drapeau Armée de terre colombienne Détruit après s'être posé dans une zone minée de la région de Teorama, le 22 juin 2015.
  • UH-60L, EJC2186, ex-EJC-186 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2187, ex-EJC-187 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2188, ex-EJC-188 drapeau Armée de terre colombienne
  • UH-60L, EJC2189, ex-EJC-189 drapeau Armée de terre colombienne

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 03/05/2014 13:59 Cinétic
Non, c'est explicitement non déclaré:
http://www.infodefensa.com/latam/2014/04/24/noticia-gobierno-mexico-comprara-helicopteros-black-estados-unidos.html

Mais, on peut estimer que c'est pour la FAM car les exemplaires de la Marine ont un FLIR, un treuil et des réservoirs supplémentaires.
Ceux de la Police fédérale ont seulement le FLIR.
Ce nouveau lot de 18 appareil n'aura aucune de ces options.
http://www.janes.com/article/36831/mexico-requests-uh-60m-black-hawk-helos
Tel Nof 2014 à 09/05/2014 18:40 stanak
Sikorsky UH-60A Yanshuf 3
Image
Image
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 09/05/2014 23:35 Nico2
Joli !!

Mais il est vraiment partout ma parole… [/size:vohl6x39] :mrgreen:
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 20/12/2014 11:10 stanak
MH-60T Jayhawk
USCG
Image
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 20/12/2014 23:05 Nico2
Très belle mise en valeur. :)
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 16/07/2015 11:23 stanak
S-70i (7 exemplaires)
Colombian army
Image
http://www.rotorspot.nl/product/s70.php

UH-60L
Colombian army
Image
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 16/07/2015 12:07 Ansierra117
Belles prises Stanak ! Merci beaucoup :)
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 19/07/2015 21:30 Nico2
Merci Stanak :) .

Mais jusqu'au ira-t-il ?
Rionagro 2015 à 25/07/2015 07:34 stanak
une version offensive
AH-60L Arpía III
Colombian air force
Image
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 25/07/2015 10:49 d9pouces
Je croyais les chirurgiens esthétiques plus doués que ça en Amérique Latine :o

Le pauvre !

À quoi correspondent les paniers bleus ? Des lance-roquettes ?
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 25/07/2015 12:58 Ansierra117
Ca j'adore ! Non pas le dessin sur la queue mais plutôt la configuration spéciale de l'appareil ! :)
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 25/07/2015 16:57 stanak
'core une version :mrgreen: de commandement
MH-60L Ángel
Colombian air force
Image
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk à 06/12/2015 10:13 stanak
fraichement livré par C-17 la semaine précédente

Image
S-70A-11 RJAF (pas sûr de la version)
Image
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 09/12/2015 21:18 Nico2
Comme une maquette sortie de la boîte. :)

Joli.
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 10/01/2016 19:18 stanak
Image
UH-60L JAF
Image
Jordan army, absente de l'orbat !?
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 10/01/2016 20:26 Ansierra117
Bah je t'avoue que je savais même pas qu'il y avait des voilures tournantes pour l'armée jordanienne, tu es sûr qu'il n'appartient pas à la force aérienne ?
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 27/01/2016 16:24 stanak
Image RBAF
UH-60M … nouvelle version pour moi :)
Image

Image EAU army
UH-60M
Image
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 29/01/2016 07:58 Nico2
Miam ! :)
FAMEX 2017 à 03/05/2017 16:52 stanak
Image RBAF
UH-60M (12 en service : 1060 à 1071)
Image
le 1071 en service depuis 15 jours
Re: Le Sikorsky H-60 Black Hawk dans le monde à 12/05/2017 00:10 Ansierra117
Petite fiche : Le Sikorsky/PZL-Mielec S-70i.

Le S-70i (la lettre « i » renvoie à « international ») désigne une version de l’UH-60M exclusivement destinée à l’exportation. Elle est développée par Sikorsky et assemblé par sa filiale polonaise, PZL-Mielec.

Les hélicoptères S-70i et UH-60M sont virtuellement identiques, aussi bien en termes d’équipements que de performances. D’après Debra Zampano, chef du programme S-70i chez Sikorsky, la seule différence notoire réside dans la présence de systèmes radios et avioniques que l’US Army se refuse à exporter. En effet, l’achat de S-70i s’effectue de gré à gré avec le constructeur (ce qui permet de rendre le produit légèrement moins onéreux), tandis que celui d'UH-60M doit être réalisé dans le cadre d’une procédure Foreign Military Sales (FMS). Cette dernière rend impossible l’exportation de certains équipements sensibles.

Parce qu’ils sont similaires, un seul prototype est nécessaire à Sikorsky pour mener à bien ses 100 heures de vol de qualification. Le second S-70i produit est donc directement un appareil de série.

Le 1er juillet 2010, le prototype (s/n 0001) réalise son vol inaugural au Sikorsky Flight Development Center de West Palm Beach, en Floride. Le même mois, le Ministère de l’Intérieur saoudien devient le client de lancement de cette nouvelle version, rapidement suivi par les forces de police mexicaines de l’Etat de Jalisco.

Initialement dépourvu d’armements, le S-70i est amené à évoluer : en juin 2016, Sikorsky et PZL-Mielec présentent une configuration armée en marge de l’exercice multinational Anakonda de l’OTAN. Doté de 4 pylônes sous les ailes, l’appareil peut désormais emporter des missiles AGM-114 Hellfire, des paniers de roquettes Hydra de 70mm ou deux canon GAU-19/A de 12,7mm en pods. L’hélicoptère offre également la possibilité d’être équipé d’un minigun M134, de réservoirs externes et d’une tourelle EO/IR.

Les premières commandes militaires tombent à partir de décembre 2011. Sikorsky obtient la signature du Sultanat du Brunei pour la livraison de 12 exemplaires à sa force aérienne.

En mars 2013, 5 S-70i sont livrés aux forces spéciales de la division d’assaut aéroporté de l’armée de terre colombienne. Le mois suivant, 2 appareils supplémentaires sont commandés.

En décembre 2016, la Fuerza Aéra de Chile (FACh) signe un contrat pour l’acquisition de 6 exemplaires dans une configuration qui inclut des réservoirs additionnels, une perche de ravitaillement en vol, un FLIR, des équipements de dégivrage et un frein de rotor. Ils doivent être utilisés pour mener des opérations spéciales et des missions CSAR.

À partir de février 2017, un S-70i est également utilisé comme prototype dans le cadre du Turkish Utility Helicopter Program (TUHP). Pour rappel, TAI doit construire sous licence une flotte de 109 T-70 (+191 en option), version locale du S-70i. L’appareil sert alors de plateforme de test à l’intégration d’une nouvelle suite avionique codéveloppée par Sikorsky et l’entreprise turque d’électronique de défense Aselsan.

Avec le S-70i, PZL-Mielec ne cache pas son ambition à l'export et dévoile même les pays qui constituent ses prochaines cibles : Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne et Roumanie.
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:58 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires