Rappels

Informations techniques

Version de patrouille maritime. 18 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

Charges externes

Missiles

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré 13

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 02/02/2011 21:55 d9pouces

ciders a écrit

Je ne sais plus où j'avais trouvé cette info. Gordon n'en parle pas ?
Je n'ai peut-être pas tout lu en détail :bonnet:
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 02/02/2011 22:07 ciders
On peut commencer par zyeuter l'article du Wikipedia anglophone.
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 03/02/2011 10:13 Clansman

ciders a écrit

Je ne sais plus où j'avais trouvé cette info. Gordon n'en parle pas ?

Sur krasnayazvezda.com, ils en parlent.
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 03/02/2011 19:27 ciders
Yep. Une bonne source d'ailleurs. :)
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 03/02/2011 20:54 Clansman
Pour moi, la meilleure source francophone sur les avions russo-soviétiques. Ils en font peu, mais la qualité compense largement, dans la mesure où il s'agit plus d'un article complet que d'une fiche. Bien mieux que Redstars, par exemple, voire mieux que la plupart des sources anglophones.
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 03/02/2011 22:38 ciders
En même temps, Redstars n'est plus tellement actif, et les mises à jour sont rares.

Est-ce que Krasnya Zvesda figure dans la liste des sites-sources pour les fiches ?
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 03/02/2011 22:54 Clansman
Est-ce que Krasnya Zvesda figure dans la liste des sites-sources pour les fiches ?

Oui, il y est. Mais je sais pas s'il est mis à jour plus régulièrement.

N'empêche que le Tu-95 a une belle carrière. Il aura été accompagné par toutes les générations de chasseurs, du Lightning au F-22.
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 04/02/2011 19:08 ciders
Le site est assez récent, et il subit une évolution majeure en ce moment. Il va revenir tout beau tout neuf. :)
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 04/02/2011 20:14 d9pouces
Ils ont des photos sympa, faudrait voir si on peut les réutiliser (et mettre un lien vers leur site, au passage)
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 06/02/2011 17:25 Clansman
Le Bear est sur le site
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 20/02/2015 00:12 d9pouces
Une vidéo prise de l'intérieur du nounours :
http://theaviationist.com/2015/02/19/video-inside-tu-95-bear/

J'aime bien la façon dont on peut voir les hélices tourner au ralenti (j'imagine que c'est lié au rafraîchissement de la caméra)
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 09/11/2016 16:55 stanak
Tu-142MZ
ex Soviet AF
Image
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 16/03/2017 22:28 Cinétic
Puisqu'il n'y a pas de sujet sur la marine indienne, je publie ici. ;)

La Marine Indienne met un terme à la carrière des avions de patrouille maritime Tu-142ME Albatros
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 07/11/2018 08:24 d9pouces
http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/11/06/nouvelle-motorisation-pour-le-tu-95-bear-866476.html

A priori, de nouveaux moteurs en vue pour le Tu-95 et le Tu-142 ; les Russes remettent donc une pièce dans le juke-box.
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 07/11/2018 08:49 Jericho

d9pouces a écrit

A priori, de nouveaux moteurs en vue pour le Tu-95 et le Tu-142 ; les Russes remettent donc une pièce dans le juke-box.
De sacrés bons vieux juke-box qui devraient proposer de la musique qui serait un peu moins de l'Heavy-metal comme actuellement… :bonnet:
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 06/09/2019 11:04 Clansman
Le Tu-96 était une version du Tu-95 destinée à opérer à des altitudes stratosphériques. A l'époque de la conception du Tu-95, les chasseurs ne volaient pas aussi haut. Le projet fut officiellement accepté par les autorités soviétiques le 29 mars 1952.

Par rapport au Tu-95, le Tu-96 se caractérisait par des turbopropulseurs TV-16 faits pour la haute altitude (mais en développement), et une aile agrandie. Le fuselage était redessiné, ainsi que le nez et la cabine.

Les performances attendues étaient les suivantes : plafond de 56000 pieds, autonomie jusqu'à 10441 miles nautiques, vitesse entre 800 et 850 km/h, emport de 5 tonnes de bombes.

Un prototype, "73 noir", fut construit à l'usine N°18 de Kouïbychev. Il en sortit en 1955 et entama ses essais en vol à l'été 1956. Les TV-16 n'étant pas encore prêts, les essais d'usine eurent lieu avec des NK-12M(TV-12). Avec ces moteurs, son plafond n'était que de 40530 pieds.

Cependant, dès cette époque les intercepteurs atteignaient cette altitude, étaient armés de missiles air-air, sans compter de nouveaux missiles sol-air eux aussi capables d'atteindre la stratosphère. De plus, le TV-16 n'alla pas plus loin que le banc d'essais au sol. Les militaires cessèrent de s'intéresser à cet appareil qui était devenu vulnérable.

Sa carrière ne s'arrêta pourtant pas là : il servit de banc d'essais volant quelques années. C'est probablement lui qui servit à expérimenter les précurseurs des missiles de croisière comme le KS-1 "Komet", en fait un MiG-15 transformé en missile.* Sa carrière s'arrêta à la fin des années 1950.


* Il y a un autre missile de ce genre, dérivé du MiG-19 ou du Su-7, dont le nom m'échappe.



https://en.wikipedia.org/wiki/Tupolev_Tu-95#Variants

https://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php?topic=24447.0

http://www.krasnayazvezda.com/air/appareils/bombardiers/tu95.php

http://www.airvectors.net/avbear.html#m2
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 06/09/2019 11:18 Clansman
La fiche sur le site
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 11/10/2019 09:48 Clansman
Tupolev Tu-119 :

Dès la fin des années 1940, Igor Kourtchatov travailla sur la propulsion nucléaire destinée aux navires de guerre. Il eut aussi l'idée de l'adapter aux avions, de même qu'aux Américains avec leur Convair NB-36H puis X-6.

L'avantage est bien entendu de disposer d'une autonomie illimitée et de ne plus avoir à utiliser de carburant, en particulier pour les bombardiers stratégiques. Un appareil comme le M-50 Bounder, par exemple, aurait eu besoin de 500 tonnes de carburant pour faire un aller-retour aux USA. En revanche, le défaut est de devoir protéger aussi bien l'équipage que les équipes de maintenance au sol contre toute contamination.

Le 12 août 1955, le conseil des ministres de l'URSS ordonne aux bureaux d'études qui construisent habituellement des bombardiers de se joindre aux recherches de Kourtchatov et d'appliquer la propulsion nucléaire aux avions. Concrètement, Tupolev et Myasishchev sont chargés des cellules, Kuznetsov et Lyoulka sur la propulsion.

Myasishchev s'associe avec Lyoulka pour concevoir le M-60, un tout nouveau modèle qui restera d'ailleurs à l'état de projet. Tupolev, lui, choisit de travailler avec la solution de Kuznetsov et surtout, de progresser plus prudemment.

En effet, Tupolev n'envisage pas un appareil opérationnel de ce type avant la fin des années 1970 voire début des années 1980. Il préfère construire un banc d'essais volant afin de bien étudier tous les problèmes qui vont se poser. Cette décision est approuvée en conseil des ministres en mars 1956, et les travaux sont confiés à l'ingénieur SI Nezval.

Un Tu-95M est donc sélectionné pour recevoir un petit réacteur nucléaire, le VVRL-lOO, qui est installé dans la soute à bombe. Installation qui nécessite d'ailleurs des carénages au-dessus et en-dessous du fuselage. Des capteurs destinés à mesurer les radiations sont installés au centre de la cabine. La centrale seule pèse 40 tonnes. Malgré le poids supplémentaire, sa vitesse de croisière reste à 800 km/h.

Redesigné Tu-95LAL (Letayushchaya atomnaya laboratoriya, laboratoire atomique volant), cet exemplaire effectue ses premiers tests au sol en 1958, à Joukovski.

37 vols sont effectués de mai à août 1961, la plupart du temps réacteur éteint. Il s'agit essentiellement de mesurer l'efficacité des mesures de protection contre les radiations. Des plaques d'acier, du sodium liquide, de l'oxyde de béryllium, du cadmium et de la paraffine contribuent à la protection de l'équipage. Les essais montrent que c'est efficace, du moins semble-t-il à l'époque. Le pilote E.A. Goriounov déclara que des deux équipages qui mirent l'avion en œuvre, seuls 3 personnes survécurent jusqu'en 1994.

L'étape suivante est le Tu-119, plus exactement avion 119. Il est en fait basé sur le Tu-95, mais doit être redessiné en fonction du réacteur, lui aussi logé dans la soute à bombes. Il est motorisé avec 2 turbopropulseurs classiques NK-12, et 2 turbopulseurs alimentés par le réacteur nucléaire, des Kuznetsov NK-14A. Les NK-12 se trouvent dans les nacelles externes et les NK-14 dans les nacelles intérieures.

Les essais au sol sont prévus pour la fin 1965, et il doit être remotorisé avec 4 NK-14A à la fin des essais.

Le Tu-119 ne quitta jamais la planche à dessins : non seulement le programme coûtait extrêmement cher, et non seulement les missiles balistiques faisaient leur apparition, mais de plus même les Soviétiques se rendaient compte du danger inhérent à la propulsion nucléaire, en particulier en cas de crash, et des dommages potentiels sur l'environnement et la population. Le programme est annulé en août 1966.




https://en.wikipedia.org/wiki/Tupolev_Tu-95LAL#Tu-119

https://en.wikipedia.org/wiki/Kuznetsov_NK-14

http://www.aviation-history.com/articles/nuke-bombers.htm

https://www.globalsecurity.org/wmd/world/russia/tu-119.htm

http://avia-pro.fr/blog/tu-119

http://jpcolliat.free.fr/x6/x6-11.htm

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=es&u=https://es.wikipedia.org/wiki/T%25C3%25BApolev_Tu-119&prev=search
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 11/10/2019 11:53 Clansman
Le Tu-95LAL sur le site

Le Tu-119 sur le site
Re: Tu-95 et Tu-142 Bear à 11/10/2019 19:13 d9pouces
Merci pour ces fiches pour des versons que je ne connaissais pas !
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:58 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires