Rappels

Histoire de l'appareil

Les RC-135V sont des RC-135C convertis entre 1972 et 1978, plus 1 RC-135U modifié en 1977. Il en existe donc 8 exemplaires. Quand aux RC-135W, il s'agit des 6 RC-135M modifiés, entre 1980 et 1988. Ces deux versions, appelées Rivet Joint, sont l'épine dorsale du renseignement d'origine électromagnétique de l'USAF. Ils écoutent les communications adverses, notamment locales, afin de préciser le niveau des menaces, leurs localisations et leurs intentions. Ils les transmettent alors aux forces terrestres.

Leurs équipements a été modernisé plusieurs fois, avec les programmes Tactical Common Data Link (TCDL), Joint SIGINT Avionics Family (JSAF) et Low Band Subsystem (LBSS) en 1997, Joint Airborne SIGINT Architecture (JASA) et High Band Sub-System (HBSS), SHF High Gain Steerable Beam Antenna Upgrade I et II, High Frequency (HF) et Direction Finding (DF) System, 360° Search, Acquisition and Direction Finding System, Wideband Line-of-Sight Data Link, Wideband SATCOM Data Link/Global Broadcast Service (GBS) et Operator Workstation Upgrade. Ces modernisations concernèrent les antennes, les systèmes et leur transmission de données. Le confort des équipages (air conditionné et même les toilettes) fut également amélioré, étant donné qu'un RC-135 peut accueillir jusqu'à 32 personnes.

Ils sont en service au sein du 55th Wing, à Offutt dans le Nebraska. 4 exemplaire les ont rejoints en 1998 et 1999, avec la conversion d'autant de C-135B en RC-135W. Un C-135B a été converti en TC-135W d'entraînement en 1988. Chaque exemplaire coûte 90 millions de dollars et les conversions durent entre 6 mois et 2 ans.

Afin de remplacer ses Nimrod R.1, la RAF a commandé 3 RC-135W, baptisés "Air Seeker", en mars 2010. Ces 3 appareils sont des KC-135R, les 3 cellules les plus récentes de toute l'USAF. Elles ont tout de même en moyenne 23.000 heures de vol. La conversion est effectuée par L3 communications (qui s'occupe aussi des Rivet Joint), et les appareils devraient être en service entre 2014 et 2045, au sein du squadron n°51. Celui-ci a déjà envoyé des équipages à Offutt en janvier 2011 pour l'instruction.

Informations techniques

Éléments de reconnaissance

Aile basse, Aile cantilever, Aile en flèche, Monoplan, Aile à dièdre positif, 1 dérive, Dérive en flèche, Empennage conventionnel, Empennage horizontal à dièdre positif, Empennage horizontal en flèche, Train rétractable, Train tricycle, Nacelles sous les ailes, Quadriréacteur, Biplace côte-à-côte, Cockpit fermé

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 134 717 kg (297 000 lbs)
  • Masse à vide : 44 663 kg (98 466 lbs)
  • Surface alaire : 226 m² (2 433 sq. ft)
  • Hauteur : 13 m (42 ft)
  • Envergure : 40 m (131 ft)
  • Longueur : 41 m (135 ft)

Performances

  • Vitesse de patrouille : 805 km/h (500 mph, 434 kts)
  • Distance franchissable : 6 276 km (3 900 mi, 3 389 nm)
  • Plafond opérationnel : 15 240 m (50 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 24,89 m/s (81,66 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 933 km/h (580 mph, 504 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 0,88
  • Charge alaire, à vide : 197,597 kg/m² (40,471 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,29
  • Charge alaire, au décollage : 596,005 kg/m² (122,072 lbs/sq. ft)

Équipage

  • Équipage : 32

Motorisation

  • 4 réacteurs CFM International F108-CF-201
  • Puissance unitaire : 9 798 kgp (96 kN, 21 600 lbf)
  • Carburant (masse) : 58 967 kg (130 000 lbs)

Pays exploitant actuellement cet appareil

Charge utile et armement

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • RC-135W, 62-4125 drapeau USAF
  • RC-135W, 62-4126 drapeau USAF
  • RC-135W, 62-4130 drapeau USAF
  • RC-135W, 62-4131 drapeau USAF
  • RC-135W, 62-4132 drapeau USAF
  • RC-135W, 62-4134 drapeau USAF
  • RC-135W, 62-4135 drapeau USAF
  • RC-135W, 62-4138 drapeau USAF
  • RC-135W, 62-4139 drapeau USAF
  • RC-135W, ZZ664 drapeau Armée de l'air britannique Ex-KC-135R s/n 64-14833.
  • RC-135W, ZZ665 drapeau Armée de l'air britannique Ex-KC-135R s/n 64-14838.
  • RC-135W, ZZ666 drapeau Armée de l'air britannique Ex-KC-135R s/n 64-14840.

Images

Images

Forum

Sujet complet »
RC-135 à 14/08/2011 11:47 Clansman
En 1961, l'URSS déclara son intention de tester la bombe atomique la plus puissante au monde : la Tsar Bomba. Les américains décidèrent de voir ça de plus près. Ils modifièrent donc un KC-135A en avion de reconnaissance électronique, dans le cadre du programme Big Safari. Le succès de cette mission les conduisit à modifier 2 autres KC-135A.

Ces trois appareils étaient les 55-3121, 59-1465, et 59-1514. Ils furent modifiés en KC-135R dans le cadre du programme Rivet Stand, en juillet 1967. Le 1465 s'étant écrasé, un 4e appareil, nommé Rivet Quick, le remplaça. Ils se distingaient généralement par 5 antennes dorsales. L'un d'eux fut plus tard transformé en KC-135T "Cobra Jaw", reconnaissable à son radome de nez caractéristique.

Ils donnèrent naissance à la famille des RC-135.

La première version fut le RC-135A, construite à 4 exemplaires et qui servit à prendre des photos de terrains pour en tirer des cartes. Ils servirent au 1370th Photographic Mapping Wing et furent finalement remplacés par les satellites. Au début des années 1980, ils furent convertis au standard KC-135D.

Les RC-135B furent construits à 10 exemplaires. Mais leur équipement devait être monté par Martin pour des missions ELINT. Ils étaient notamment équipés des systèmes AN/ASD-1 et AEELS (Automated ELINT Emitter Locating System). Une fois complétés, ils entrèrent en service sous la dénomination RC-135C Big Team. Ils remplacèrent les RB-47H et furent plus tard convertis en RC-135U et V.

3 appareils, commandés comme KC-135A, furent livrés finalement comme KC-135A-II, puis RC-135D. Ils faisaient partie du projet Office Boy et entrèrent en service en Alaska en 1962. Leurs missions, codées "Rivet Brass", les amenaient à survoler la frontière nord de l'URSS entre l'Alaska et le Royaume-Uni. Ils furent convertis en KC-135R à la fin des années 1970.


Le RC-135E était un exemplaire unique. Il s'agissait d'un C-135B équipé d'un radar Hughes à antenne mécanique, qui pesait à lui seul 35000 livres. Désigné C-135B-II, puis RC-135E, il était le C-135 le plus lourd et l'appareil le plus cher de l'USAF à l'époque. Il fut conçu dans le cadre du programme Lisa Ann, dans le but de pister les missiles soviétiques en phase de rentrée lors des tests. Pour ce faire, le radar pouvait détecter un objet de la taille d'un ballon à 300 miles de portée. Mais il requérait tellement de puissance qu'un réacteur J85 dû être monté sous l'aile gauche, afin d'alimenter un générateur. Le RC-135E, surnommé Rivet Amber, fut perdu par accident le 5 juin 1969 dans la mer de Béring, et jamais retrouvé.

Le RC-135M était une version d'intérim, ayant des capacités ELINT moindre que celles du RC-135C, mais des capacités COMINT supérieures. 6 appareils furent construits dans le cadre du programme Combat Apple, qui entrèrent sous l'appelation Rivet Card. Ils servirent au sein du 82d Reconnaissance Squadron, en particulier lors de la guerre du Vietnam, et furent convertis en RC-135W au début des années 1980.

Le 31 décembre 1961, un unique JKC-135A fut modifié, et utilisé dans le cadre du projet Nancy Rae par l'Air Force Systems Command. Lorsqu'il échut au SAC dans le cadre du programme Wanda Bell, il prit la désignation RC-135S. C'est en janvier 1967 qu'il prit l'appelation Rivet Ball. Il fut pourvu d'une antenne travaillant en bande S et de multiples caméras. Il fut le tout premier KC-135 à remplir des missions de reconnaissance, et le tout premier à rapporter des photos de tests de missiles MRV (Multiple reentry vehicle, ne pas confondre avec les MIRV) soviétiques. Il fut perdu lors d'un accident à l'atterrissage le 13 janvier 1969 à Shemya, mais sa séance d'aquaplanning jusqu'au bout de la piste 28 ne fit aucun mort.

2 C-135B furent convertis en RC-135S "Cobra Ball" en 1969, et appelés Cobra Bell. Ils servaient à pister les trajets des missiles soviétiques, grâce à des instruments optiques. C'est ce qu'on appelle MASINT (Measurement and signature intelligence). Ils étaient utilisés par le 45th Reconnaissance Squadron du 55th Wing à Offutt, dans le Nebraska. Un de ces appareils fut perdu en 1981 et fut remplacé par un 3e C-135B modifié en 1983. L'unique RC-135X fut également converti en RC-135S à la fin des années 1990. La perte du RC-135T en 1985 conduisit l'Etat-Major à convertir un EC-135B en TC-135S, afin de remplir des missions d'entraînement.

Le RC-135T "Rivet Dandy" existait en un seul exemplaire. Il s'agissait d'un KC-135T modifié en 1971, qui entra en service afin de compléter les RC-135C/D/M. Dès 1973, ses équipements spéciaux furent enlevés, mais il conserva le nez caractéristique et la plupart des modifications externes. Il servit à entraîner les équipages et à les familiariser avec l'aérodynamique particulière des RC-135. Il fut perdu lors d'une approche en Alaska le 25 février 1985, tuant 3 membres d'équipage.

Le RC-135U "Combat Sent" sert à collecter les signaux électroniques émis par les radars adverses. Cela permet de concevoir de nouveaux détecteurs d'alerte radar, de missiles anti-radars, de leurres, de systèmes de brouillages. 3 RC-135C furent convertis en RC-135U au début des années 1970. Ils sont basés à Offutt AFB et ont un équipage, au minimum, de 2 pilotes, 2 navigateurs, 3 ingénieurs, 10 officiers de guerre électronique et 6 opérateurs. Il en reste 2 exemplaires, en service depuis avril 1964.

Les RC-135V sont des RC-135C convertis entre 1972 et 1978, plus 1 RC-135U modifié en 1977. Il en existe donc 8 exemplaires. Quand aux RC-135W, il s'agit des 6 RC-135M modifiés, entre 1980 et 1988. Ces deux versions, appelées Rivet Joint, sont l'épine dorsale du renseignement d'origine électromagnétique de l'USAF. Ils écoutent les communications adverses, notamment locales, afin de préciser le niveau des menaces, leurs localisations et leurs intentions. Ils les transmettent alors aux forces terrestres.

Leurs équipements a été modernisé plusieurs fois, avec les programmes Tactical Common Data Link (TCDL), Joint SIGINT Avionics Family (JSAF) et Low Band Subsystem (LBSS) en 1997, Joint Airborne SIGINT Architecture (JASA) et High Band Sub-System (HBSS), SHF High Gain Steerable Beam Antenna Upgrade I et II, High Frequency (HF) et Direction Finding (DF) System, 360° Search, Acquisition and Direction Finding System, Wideband Line-of-Sight Data Link, Wideband SATCOM Data Link/Global Broadcast Service (GBS) et Operator Workstation Upgrade. Ces modernisations concernèrent les antennes, les systèmes et leur transmission de données. Le confort des équipages (air conditionné et même les toilettes) fut également amélioré, étant donné qu'un RC-135 peut accueillir jusqu'à 32 personnes.

Ils sont en service au sein du 55th Wing, à Offutt dans le Nebraska. 4 exemplaire les ont rejoints en 1998 et 1999, avec la conversion d'autant de C-135B en RC-135W. Un C-135B a été converti en TC-135W d'entraînement en 1988. Chaque exemplaire coûte 90 millions de dollars et les conversions durent entre 6 mois et 2 ans.

Le RC-135X "Cobra Eye" était un exemplaire unique. Il s'agissait d'un C-135B, modifié dans la 2e moitié des années 1980. Il servait à pister les corps de rentrée des ICBM, par télémétrie. Il fut porté au standard RC-135S en 1993.

En 2005, la flotte entière des RC-135 a été remotorisée avec des CFM56, désignés F108 par l'armée, et leurs cockpits ont été équipés d'écrans digitaux. Employés par le SAC depuis les années 1960, en particulier pour espionner l'union soviétique, ils servirent également lors de tous les conflits impliquant les USA : Vietnam, Operation El Dorado Canyon, Operation Urgent Fury, Operation Just Cause, Operations Deliberate Force et Allied Force, Operations Desert Shield, Desert Storm, Northern Watch, Southern Watch, Enduring Freedom et Iraqi Freedom. Ils sont constamment présents au Moyen-Orient depuis le début des années 1990, et y ont d'ailleurs fêté 20 ans de présence et 8000 missions.

Depuis 1992, ils sont transférés à l'Air Combat Command. Sur 32 RC-135, 22 sont encore en service, soit 3 RC-135S, 2 RC-135U, 17 RC-135V ou W. Ils sont tous utilisés par le 55e Wing, basé à Offutt dans le Nebraska.

Afin de remplacer ses Nimrod R1, la RAF a commandé 3 RC-135W, baptisés "Air Seeker", en mars 2010. Ces 3 appareils sont des KC-135R, les 3 cellules les plus récentes de toute l'USAF. Elles ont tout de même en moyenne 23000 heures de vol. La conversion est effectuée par L3 communications (qui s'occupe aussi des Rivet Joint), et les appareils devraient être en service entre 2014 et 2045, au sein du squadron n°51. Celui-ci a déjà envoyé des équipages à Offutt en janvier 2011 pour l'instruction.


La fiche sur le site

(et content de l'avoir fait)


http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_RC-135

http://www.avionslegendaires.net/boeing-rc-135-rivet-joint.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_RC-135

http://en.wikipedia.org/wiki/Rivet_Amber_crash

http://www.fas.org/irp/program/collect/rivet_joint.htm

http://www.strategic-air-command.com/aircraft/command/rc135-command_planes.htm

http://www.af.mil/information/factsheets/factsheet.asp?id=191

http://www.af.mil/information/factsheets/factsheet.asp?fsID=121
Re: RC-135/Kadena à 12/02/2019 18:16 stanak
RC-135U
USAF
Image
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:58 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires