Rappels

Histoire de l'appareil

Le 21 avril 1988, un contrat de développement pour 4 prototypes est signé, dont le Rafale C01 (pour Chasse).

Le Rafale C01 effectue sa sortie d'usine le 29 octobre 1990 à Saint-Cloud et vole pour la première fois le 19 mai 1991 à Istres entre les mains de Guy Mitaux-Maurouard. Le 1er vol était alors prévu au mois de mars, mais divers facteurs dont météorologiques ont retardé ce vol inaugural. Pendant ce vol d'une heure, il franchit Mach 1,2 sans PC et 11000 mètres d'altitude.

Cet appareil, tout de noir vêtu, est représentatif de la version de série. Afin de répondre à la demande de l'armée, il est plus petit d'environ 3% : 50 cm de moins en longueur, 30 cm en moins en envergure… Le Rafale C01 est un peu plus lourd que les Rafale C de série à cause des équipements de mesure. De façon générale, le Rafale C est dessiné autour des M88, contrairement au Rafale A qui était dessiné autour des F404. Selon les sources, la masse à vide d'un Rafale C varie entre 9060 et 9500 kg, en passant par 9350 kg.

Les différences les plus visibles sont au niveau de la verrière, en 2 parties avec un pare-brise (le Rafale A avait une verrière d'une seule pièce), la nacelle en haut de la dérive destinée à loger le futur système SPECTRA, cette même dérive est redessinée et l'entrée d'air à sa base a disparue. L'aile est prolongée par un léger apex. Les plans canards, un peu plus grands que sur le Rafale A, servent d'aérofreins et un plan fixe apparaît à leur base. Enfin, l'angle du siège éjectable passe à 26° au lieu de 32°, pour faciliter les manipulations pour les pilotes de petite taille.

Un Rafale C02 était prévu mais fut annulé soit pour contraintes budgétaires, soit parce qu'il était jugé redondant. Les essais furent essentiellement destinés à tester les moteurs M88-2, l'enveloppe de vol, les armes et l'interface homme-machine.

Sa première apparition publique fut au salon du Bourget le 13 juin 1991, lors de son 17e vol. Il a effectué au moins 42 vols. Le Rafale C01 est désormais stocké à Chateaudun.

Le premier Rafale C de série, le C101, est livré le 16 avril 2003 au CEAM, comme appareil d'essais. Le premier Rafale C destiné à l'armée de l'air fut le C102, et fut livré en juin 2005 au 1/7 Provence à St-Dizier. Le Rafale C137 fut le premier Rafale équipé du radar RBE-2 à antenne AESA : il fut livré au CEAM en septembre 2012, puis à la DGA en octobre la même année. C'est aussi le premier avion de combat européen à disposer d'un tel radar.

Au départ, on prévoyait 336 exemplaires pour une entrée en service en 1996, dont 225 Rafale C. Dès 1992, avec la chute de l'URSS, on descendait à 294 exemplaires, dont 95 monoplaces C. Le 20 novembre 2008, on ne prévoyait plus que 286 appareils, dont  peut-être118 Rafale C. En 2013, 225 avions de combat en tout sont prévus pour l'Armée de l'Air comme pour la Marine, Rafale compris. 180 Rafale en tout sont effectivement commandés depuis, dont 69 Rafale C. En février 2015, l'armée de l'air dispose de 46 Rafale C.

En effet, la proportion de Rafale C a diminué en faveur des Rafale B, ceux-ci étant plus aptes à des missions air-sol.

Le 16 février 2015, 24 Rafale furent commandés par l’Égypte, dont 8 Rafale C au standard F3.3.

Le 4 mai 2015, c'est au tour du Qatar de commander 24 Rafale, dont 16 Rafale C au standard F3R. Les Rafale qataris seront armés notamment de bombes AASM (300 exemplaires), de missiles MICA (150 MICA IR et 150 MICA EM), 140 SCALP (ou Storm Shadow, ou Scalp-EG), 160 Meteor et 60 Exocet. Les livraisons doivent commencer à la mi-2018.

Informations techniques

Éléments de reconnaissance

Aile cantilever, Aile Delta, Aile médiane, Monoplan, Aile à dièdre négatif, 1 dérive, Dérive en flèche, Plans canards, Sans empennage horizontal, Train rétractable, Train tricycle, Moteur à l'arrière, Entrées d'air semi-latérales, Biréacteur, Cockpit fermé, Monoplace, Verrière s'ouvrant latéralement

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 24 500 kg (54 013 lbs)
  • Masse à vide : 9 060 kg (19 974 lbs)
  • Surface alaire : 45,7 m² (491,911 sq. ft)
  • Hauteur : 5,34 m (17,52 ft)
  • Envergure : 10,86 m (35,63 ft)
  • Longueur : 15,27 m (50,098 ft)

Performances

  • Distance de décollage : 400 m (1 312 ft)
  • Vitesse d'atterrissage : 222 km/h (138 mph, 120 kts)
  • Distance d'atterrissage : 450 m (1 476 ft)
  • Facteur de charge maximal : 9 G
  • Facteur de charge minimal : -3,2 G
  • Taux de roulis maximal : 270 °/s
  • Vitesse de croisière maximum : 1 713 km/h (1 064 mph, 925 kts) Supercroisière à Mach 1,4 avec 6 missiles MICA.
  • Endurance maximale : 3 h
  • Rayon d'action Hi-Lo-Hi : 1 850 km (1 150 mi, 999 nm)
  • Plafond opérationnel : 15 240 m (50 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 305 m/s (1 000 ft/s)
  • Mach maximal BA : 1,1
  • Mach maximal HA : Mach 1,8
  • Vitesse maximale BA : 1 390 km/h (864 mph, 751 kts)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,42
  • Rapport poussée/masse, au décollage, avec PC : 0,62
  • Charge alaire, au décollage : 536,105 kg/m² (109,803 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 1,13
  • Rapport poussée/masse, à vide, avec PC : 1,69
  • Charge alaire, à vide : 198,249 kg/m² (40,605 lbs/sq. ft)

Équipage

Motorisation

  • 2 turbofans SNECMA M88-2
  • Puissance unitaire : 5 097 kgp (50 kN, 11 237 lbf) , 7 645 kgp (75 kN, 16 855 lbf) avec post-combustion
  • Carburant (masse) : 4 700 kg (10 362 lbs)

Équipements électroniques

Équipements électroniques externes

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

  • Aucun ancien pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

  • canon Nexter M 791 : 1
  • Calibre : 30 mm (1,18 in)
  • Munitions : 125 coups
  • Nombre de points d'emport : 14
  • Charge militaire : 9 500 kg (20 944 lbs)

Charges externes

Bombes
Missiles
Nacelles électroniques
Paniers de roquettes
  • nacelle lance-roquettes Thalès LR68
Réservoirs externes
  • un nacelle de ravitaillement en vol Intertechnique D827 de 149 l (39 US Gal., 33 UK Gal.)
  • 4 réservoirs externes RPL-711 de 1 250 l (330 US Gal., 275 UK Gal.)
  • 3 réservoirs externes RPL-751 de 2 000 l (528 US Gal., 440 UK Gal.)

Configurations courantes

Attaque au sol
Attaque au sol tout temps
Défense aérienne
  • 2 missiles air-air moyenne portée Matra MICA-IR
  • 4 missiles air-air moyenne portée Matra MICA-EM
  • 3 réservoirs externes RPL-711 de 1 250 l (330 US Gal., 275 UK Gal.)
Frappe nucléaire
Frappe à longue distance
  • 2 missiles air-air moyenne portée Matra MICA-EM
  • 2 missiles air-air moyenne portée Matra MICA-IR
  • 3 réservoirs externes RPL-751 de 2 000 l (528 US Gal., 440 UK Gal.)
  • 2 missiles de croisière MBDA SCALP-EG
Lutte anti-navire
  • un missile air-mer AM39
  • 4 missiles air-air moyenne portée Matra MICA-EM
  • 2 missiles air-air moyenne portée Matra MICA-IR
  • 2 réservoirs externes RPL-751 de 2 000 l (528 US Gal., 440 UK Gal.)
Support aérien rapproché

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Re: Caractéristiques RAFALE à 14/03/2016 12:16 Ansierra117
Safran favorable à une augmentation de la poussée du M88

Après ça n'engage à rien
Re: Caractéristiques RAFALE à 27/03/2016 21:51 little boy
J'ai eu un tilt lorsque j'ai vu un reportage sur les armes nucléaires française.

Pour l'amport de l'ASMP, l'armée de l'air utilise la version B dans le but de faciliter la distribution des tâches etc.

Pour la marine le pilote serait seul à tout gérer.

Donc je me pose la question sur les procédures utilisées par les deux armées?
Et si il y avait un dispositif différent dans l'appareil afin de pouvoir utiliser l'arme, il y aurait donc redondance dans les numéros des avions embarqués?

Le reportage parlait (ancien chef d'état-major) de 10 appareils pour la marine.
Re: Caractéristiques RAFALE à 05/02/2017 09:07 Clansman
L'ACT-92 :

A la fin des années 1970, une partie du parc aéronautique militaire européen est vieillissante : c'est le cas des avions de chasse en Allemagne et en Grande-Bretagne, des avions de chasse et d'appui en France.

De plus, les budgets sont en baisse constante alors que les équipements sont de plus en plus chers. L'Armée de l'Air demande en décembre 1977, une étude sur un appareil capable de supériorité aérienne et d'appui tactique. L'avion doit être très manœuvrant, biréacteur, polyvalent, emporter une grande charge offensive, avoir des moteurs à la fois puissants et économes. L'entrée en service est prévue pour l'horizon 1990-1995.

Le 30 octobre 1978, Dassault (à l'époque AMD-BA) reçoit un premier marché d'étude pour la définition de l'ACT92 (configuration de la cellule, armement, système d'armes), rejoint le 22 décembre par la même demande pour l'ACM, un appareil destiné à la Marine Nationale. La DTCA lui remet un marché semblable le 14 mars 1980. En 1979, l'ONERA étudie l'aérodynamique en soufflerie grâce au projet RAPACE. L'aile delta s'impose rapidement comme la plus à même de répondre aux besoins de l'Armée de l'Air. De même, Dassault préfère un appareil plus léger car plus facilement exportable.

Le 24 septembre 1979, le Délégué Général à l'Armement incite Dassault à coopérer avec les Allemands et les Britanniques afin de concevoir et de construire ensemble un appareil qui remplacera le Phantom dans les missions de chasse au Royaume-Uni et en RFA, le Jaguar au Royaume-Uni et en France, voire, plus tard, même le Mirage 2000 en France.

L'ACT92, l'AST403 britannique et le TFK90 allemand sont donc examinés en octobre 1979. Un rapport définitif est remis le 3 avril 1980. Les forces armées et industriels sont d'accord sur les points suivants : l'appareil doit être biréacteur, de configuration delta-canards, à commandes de vol électriques, capable de Mach 2 à 15000 mètres d'altitude et entrer en service en 1992.

Les désaccords portent sur les moteurs, les poids et les missions : l'ACT92 doit être pourvu de nouveaux moteurs (les M88), tandis qu'Allemands et Britanniques penchent pour d'anciens moteurs (F404 du F/A-18 pour les Allemands, RB.199 du Tornado pour les Britanniques). Les Français veulent un appareil déjà omnirôle (attaque au sol, chasse, reconnaissance et frappe nucléaire), les Allemands un intercepteur avec capacité secondaire d'attaque au sol et les Britanniques l'exact inverse des Allemands.

Concernant le poids, la France ne veut pas dépasser 8,5 tonnes à vide alors que l'Allemagne veut aller jusqu'à 9 tonnes et le Royaume-Uni pas moins de 12,5 tonnes, car celui-ci doit pouvoir opérer au-delà du rideau de fer. La France est la seule à vouloir un appareil embarqué. Enfin, Dassault réclame quasiment la maîtrise d’œuvre, ce qui entraîne des réticences chez les partenaires.

L'ACT92 va mener au Rafale et le TKF-90 à l'Eurofighter. Mais l'ACT92 n'est pas simplement le premier nom du Rafale : c'est en réalité un précurseur.

En effet, 2 configurations sont envisagées pour l'ACT92, bien différentes du Rafale actuel. Le premier montre une aile double delta en position haute, à dièdre négatif, avec deux dérives en flèche montées sur les ailes. L'avant par contre évoque déjà le Rafale, avec plans canards, verrière en bulle et même les entrées d'air semi-latérales. La seconde reste plus proche du Mirage 4000 : ailes basses à double flèche et plans canards. Deux dossiers sont remis par Dassault en réponse aux études commandées, l'un le 30 mai 1980 et le second en février 1981. Le moteur F404 est retenu en attendant la mise au point du M88.

Dassault présente les deux configurations au salon ILA de Hanovre en 1980, sous forme de maquette grandeur nature. Le TFK-90 y est également présentés. En 1981, Dassault se rapproche de Grumman pour envisager la conception d'un biréacteur équipé de General Electric F404 et d'une avionique américaine, sans doute dérivé de l'ACT92 et destiné à équiper les forces de l'OTAN. Grumman accepte le principe et propose de joindre MBB à l'aventure. Mais cette coopération n'aboutit pas, Dassault craignant d'être espionné par Grumman.

Le désaccord entre les partenaires européens, déjà latent en 1980, devient total et chacun doit se résoudre à développer son propre prototype. En septembre 1982, BAe profite du manque d'accords entre Allemands et Français pour présenter son propre projet à Farnborough, l'ACA (Agile Combat Aircraft). C'est ainsi que le 13 avril 1983, Charles Hernu lance le programme ACX, susceptible d'être construit en France seulement, qui remplace l'ACT92 et devient le véritable point de départ du Rafale. Le marché de l'ACX est notifié à Dassault le 22 juillet 1983. En août 1985, toute idée de coopération est définitivement enterrée.

L'ACT92 est proposé sous forme de maquette par Sharkit, dans la configuration double dérive.



<!– m –><a class="postlink" href="http://www.sharkit.com/sharkit/ACT/ACT.htm">http://www.sharkit.com/sharkit/ACT/ACT.htm</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="https://lanouvellechronique.com/2015/06/13/le-rafale-lhistoire-mouvementee-dun-champion-de-lindustrie-de-defense-francaise/">https://lanouvellechronique.com/2015/06 … francaise/</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Rafale#Premi.C3.A8res_.C3.A9tudes_.281972-1976.29">https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_ … 72-1976.29</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="https://en.wikipedia.org/wiki/Dassault_Rafale">https://en.wikipedia.org/wiki/Dassault_Rafale</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.gamekyo.com/blog_article201092.html">http://www.gamekyo.com/blog_article201092.html</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.acam.asso.fr/histo/chrono_trains10.php">http://www.acam.asso.fr/histo/chrono_trains10.php</a><!– m –>
Re: Caractéristiques RAFALE à 05/02/2017 09:21 Clansman
L'ACT92 sur le site

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.f-16.net/forum/download/file.php?id=21405">http://www.f-16.net/forum/download/file.php?id=21405</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://aviadejavu.ru/Images6/AN/AN80-9/18-1.jpg">http://aviadejavu.ru/Images6/AN/AN80-9/18-1.jpg</a><!– m –>
Re: Caractéristiques RAFALE à 28/03/2017 08:13 d9pouces
J'ai reçu un courriel me signalant que le pilote du Rafale M 02 le 8 novembre 1993 est Éric Gérard et non Bill Kerheve :) Puis-je rectifier ?
Re: Caractéristiques RAFALE à 28/03/2017 13:42 Clansman
Je l'ai fait du coup. Mais dans ces cas-là, tu peux corriger direct, quitte à le signaler après. ;)
Re: Caractéristiques RAFALE à 11/04/2017 19:14 Paxwax
On dirait que nos Rafales vont (pour la 1e fois je crois?) se frotter au F-35. De quoi avoir enfin un point de comparaison!

Source: Air et Cosmos
Re: Caractéristiques RAFALE à 11/04/2017 21:01 d9pouces
Aurons-nous des résultats fiables ?
Re: Caractéristiques RAFALE à 11/04/2017 22:27 Paxwax
Ça dépendra des éventuels "dérapages" volontaires des 2 MinDefs US et français, je suppose. :mrgreen:

De fait, je suis raisonnablement confiant dans le fait que les américains ne se priveront pas de le faire savoir si le F-35 l'emporte largement.
Ça dépendra aussi de la nature des tests, cela dit. Je vais me hasarder à supposer que les US éviteront des épreuves impliquant dogfight et endurance. Ou alors, avec le F-22. D'ailleurs, je ne connais pas l'exercice "Atlantic Trident", mais on dirait à lire l'article qu'il est plutôt coopératif? Je ne sais pas s'il y a une team d'Aggressors, quelqu'un saurait-il?
Re: Caractéristiques RAFALE à 13/04/2017 21:31 Nico2
Merci de l'info, évènement à suivre avec attention alors ! :)
Re: Caractéristiques RAFALE à 21/04/2017 10:11 Paxwax
Petit détail sur l'exercice Atlantic Trident découvert au détour de cet article de Air et Cosmos:

Les exercices se focalisent essentiellement sur la défense aérienne. Lors de la première semaine, consacrée à la montée en puissance de chaque acteur, les différents appareils engagés se sont affrontés dans des scénarios de combat à vue en un contre un. Le F-35 n'a pas été impliqué dans cette phase.
Mouarf! :mrgreen:
Re: Caractéristiques RAFALE à 24/04/2017 22:10 Nico2
Le F-35 bénéficiait d'une dispense médicale. :mrgreen:
Re: Caractéristiques RAFALE à 26/04/2017 21:35 d9pouces
<!– m –><a class="postlink" href="https://www.facebook.com/1703855576537929/videos/1883096705280481/">https://www.facebook.com/17038555765379 … 705280481/</a><!– m –>
Une vidéo de présentation du nouveau Solo Display. Perso, je le trouve vraiment super beau :love:
Re: Caractéristiques RAFALE à 27/04/2017 21:26 Cinétic
Le missile Meteor bon pour le service sur Rafale
Re: Caractéristiques RAFALE à 28/04/2017 08:52 Jericho

Cinétic a écrit

Le missile Meteor bon pour le service sur Rafale
Cool! Comme chasseur européen, il reste encore l'Eurofighter, ou c'est déjà OK pour lui?
Re: Caractéristiques RAFALE à 28/04/2017 12:55 Clansman
On dirait que lui aussi vient de finir ses essais avec succès
Re: Caractéristiques RAFALE à 28/04/2017 13:14 Jericho

Clansman a écrit

On dirait que lui aussi vient de finir ses essais avec succès
Eh ben comme ça les trois avions européens seront certifiés! :hehe:
Re: Caractéristiques RAFALE à 28/04/2017 15:06 cachée dans les pins

d9pouces a écrit

https://www.facebook.com/1703855576537929/videos/1883096705280481/
Une vidéo de présentation du nouveau Solo Display. Perso, je le trouve vraiment super beau :love:

MOI ITOU :D
Re: Caractéristiques RAFALE à 30/04/2017 13:01 ano102
en effet, la livrée du Rafale Solo Display est magnifique cette année ! chapeau messieurs, beau travail !

J'ai souvent envier les magnifiques livrées des F16 belges Solo Display qui visuellement sont toujours au top d'année en année alors que nos Rafales ou Mirage 2000 n'ont pas toujours été très bien mis en valeur (j'ai encore souvenir du rafale vert d'il y a qq années :fouet: … sur lequel perso je bloquais carrément)

avec un peu de lumière, ca va claquer en images durant les meeting :boing:
Re: Caractéristiques RAFALE à 21/05/2017 11:02 Nico2

d9pouces a écrit

https://www.facebook.com/1703855576537929/videos/1883096705280481/
Une vidéo de présentation du nouveau Solo Display. Perso, je le trouve vraiment super beau :love:

Je confirme, livrée très seyante et belle vidéo de présentation.
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:58, modifié le . ©AviationsMilitaires