Rappels

Informations techniques

Version de série armée. Désignation du système

Éléments de reconnaissance

Aile basse, Aile cantilever, Monoplan, Aile à dièdre négatif, Aile droite effilée, 2 dérives, Dérive carrée, Empennage en V inversé, Sans empennage horizontal, Train rétractable, Train tricycle, Hélice propulsive, Moteur à l'arrière, Monomoteur, Hélice bipale, Sans cockpit

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 021 kg (2 250 lbs)
  • Masse à vide : 513 kg (1 130 lbs)
  • Surface alaire : 11,5 m² (123,785 sq. ft)
  • Hauteur : 2,1 m (6,9 ft)
  • Envergure : 14,844 m (48,7 ft)
  • Longueur : 8 m (27 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 166 km/h (103 mph, 90 kts)
  • Vitesse de décrochage : 100 km/h (62 mph, 54 kts)
  • Endurance maximale : 24 h
  • Distance franchissable : 1 250 km (777 mi, 675 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 620 m (25 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 217 km/h (135 mph, 117 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 0,17
  • Charge alaire, à vide : 44,57 kg/m² (9,129 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,08
  • Charge alaire, au décollage : 88,746 kg/m² (18,177 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Rotax 914F
  • Puissance unitaire : 86 kW (117 ch, 115 hp)

Pays exploitant actuellement cet appareil

Charge utile et armement

  • Nombre de points d'emport : 2

Charges externes

Missiles

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Re: Drone Predator à 09/01/2010 14:52 pygargue

Cinétic a écrit

Tiens donc, les drones ne serraient pas la panacée, on s' en serrai un peu douté vu le niveau technologique actuel, mais il y
aurai aussi d' autres raisons:

http://www.opex360.com/2010/01/08/desaccord-sur-lefficacite-des-drones/

Cette appréciation de Asif Ali Zardari vient quelques jours après une critique de son gouvernement à l’égard des attaques ciblées. « Sur les 44 tirs de missile à partir de drones américains dans les zones tribales en 2009, seulement 5 ont atteint leur cible » a-t-il avancé. Pour le journal pakistanais Dawn, « environ 90% des victimes de ces tirs sont des civils ».

En juin dernier, le bilan de ces attaques de drones n’était guère satisfaisant. De janvier 2006 à avril 2009, il était estimé que ces frappes avaient tué 14 dirigeants d’al-Qaïda mais aussi 687 civils, ce qui fait un ratio de 50 non-combattants pour un responsable terroriste et un taux de réussite de 6%. Cela étant, il est difficile d’avoir une idée précise des résultats de ces raids, étant donné qu’ils sont réalisés dans des régions difficiles d’accès, car tenues par les mouvements islamistes.

Evidement ,le taux de réussite n' est pas fameux et les dommages collatéraux importants, de quoi donner à réfléchir aux futurs acheteurs potentiels n'est-ce pas?

je ne pense pas que ce soit les drones qui soient réellement en cause mais plus leur emploi. en effet, dans ce genre de secteurs qui sont des bastions d'islamistes, il est impossible (ou presque) de faire du renseignement humain hors c'est la seule manière d'identifier à coup sûr les cibles réelles. d'ailleurs, il y a une réelle faillite des services de renseignements américains à faire du bon travail. et avec des renseignements foireux, on fait des attaques foireuses.

sans compter que les armes utilisés sont les mêmes que sur les appareils pilotés (missiles hellfire + GBU-12 pour les MQ-9).
Re: Drone Predator à 15/01/2010 19:22 Pilou
Crash of a Predator Aircraft
(Source: Italian Air Force; issued Jan. 13, 2010)


(Issued in Italian only; unofficial translation by defense-aerospace.com)



The Air Force Staff announced on Wednesday, January 13 that a Predator A-PLUS aerial vehicle crashed into the sea during flight training off the coast of Puglia (Southeastern Italy). A preliminary reconstruction of event shows Predator took off from the 32nd Wing air base at Amendola (Foggia province) at 10.15 hours for a training mission. It was in level flight when it lost contact with the base about an hour after take-off.

A pair of AM-X aircraft belonging to the 32nd Stormo (squadron) immediately took off from Foggia air base to find the Predator, which was sighted on the sea off the town Campomarino (Campobasso).

The aircraft has now been recovered by air force personnel, and a Commission of Inquiry has been appointed to ascertain the causes of the accident.

There are no indications of any damages to persons or property.

This is the first time a Predator aerial vehicle operated by the Air Force crashes, after about 6,000 hours of operational flight in Italy and in the Afghan and Iraqi theaters of operations.
Re: Drone Predator à 16/01/2010 21:41 Ex-Loick
Les drones américains piratés pour 26 dollars
Je savais pas que les insurgés savaient piratés :lol:
Re: Drone Predator à 17/01/2010 17:32 Ex-Cinétic
On en avait déjà parlé ici: :wink:

http://www.avions-militaires.net/forum/viewtopic.php?p=203694#p203694
Re: Drone Predator à 17/01/2010 19:03 Ex-Loick
c'est la 2ème fois que sa m'arrive cette semaine :blesse:
Re: Drone Predator à 12/09/2010 13:49 Pilou
http://www.digitaljournal.com/article/296825

Des Predator vont patrouiller le long de la frontière mexicaine.
Re: Drone Predator à 07/02/2012 21:54 d9pouces
Certaines stations sols de drones vont passer à Linux, en remplacement de Windows XP (a priori pour des raisons de sécurité).
Re: Drone Predator à 16/05/2012 08:16 Clansman
Dans les années 1980, la CIA cherchait des drones de reconnaissance, mais préférait des modèles plus discrets que ceux de l'USAF. Le GNAT-750 éveilla son intérêt et elle demanda à son concepteur, Abraham Karem, d'en étudier une version au moteur plus silencieux. Cela allait donner le "Predator".

La firme General Atomics Aeronautical Systems reçut le contrat de développement en janvier 1994, portant sur 3 systèmes complet, soit 12 appareils RQ-1A et 3 stations au sol. Le prototype, dérivé du GNAT-750, effectua son vol inaugural en juillet 1994. Les essais se déroulèrent très bien et les appareils participèrent avec succès aux manoeuvres Roving Sands entre avril et mai 1995. L'évaluation fut menée par l'US Army.

Dès juillet 1995, les Predator furent déployés dans les Balkans dans le cadre de l'opération Nomad Vigil. Une équipe conjointe entre l'US Army et l'US Navy employa les Predator à partir de Gjader, en Albanie. En avril 1996, le secrétaire à la Défense décida que c'était à l'USAF qu'il revenait d'employer le Predator. Les tests terminés en juin 1996, la production en série commença en août 1997.

Lors de la guerre en Afghanistan, l'USAF avait reçu 60 exemplaires. Mais 20 avaient été perdus, en particulier à cause du mauvais temps. De plus, les pilotes de Predator étaient installés dans un van avec des spécialistes de l'armement, et constataient un délai de plusieurs secondes entre une commande et la réponse du drone.

Il fallut installer un système de dégivrage, améliorer l'avionique, les communications et la puissance du moteur.Cela donna la version de série Q-1B, en mai 1998. A la demande de l'USAF, le RQ-1 fut également câblé pour emporter de l'armement, dont des missiles Hellfire, ce qui donna la version MQ-1 (pour Multi-role). Cette version voit ses ailes renforcées et est équipée d'un désignateur laser. Celui-ci fut testé dès février 2001, et la précision s'avéra excellente. Elle devint opérationnelle après les attaques du 11 septembre 2001. La désignation devint officiellement MQ-1 en 2002.

Il faut cependant bien distinguer les désignations Q-1A (présérie) et Q-1B (de série), qui s'appliquent aux systèmes complets (stations de sol) des désignations Q-1K et Q-1L, qui s'appliquent respectivement aux exemplaires proprement dit. Les stations au sol sont d'ailleurs désignées respectivement RQ-1P et RQ-1Q.

L'US Army lança son programme Extended-Range Multi-Purpose UAV en 2002, afin de remplacer le RQ-5, et sélectionna le Predator en août 2005. La désignation MQ-12 et le surnom "Warrior" furent un temps envisagés, avant de céder la place à la désignation MQ-1C Grey Eagle. Le prototype de cette version vola en octobre 2004. L'US Army a l'intention d'acquérir 11 systèmes, de 5 stations au sol et 12 appareils chacun. Le MQ-1C est entré en service en 2009. Après l'intégration réussie des Hellfire, le MQ-1C a rejoint le théâtre afghan en juin 2010. Son envergure est accrue et il est propulsé par un Thielert Centurion 1.7, remplaçant le moteur Rotax 912UL. Il peut opérer pendant 36 heures. Le nez contient un radar SAR et un système de désignation de cibles AN/AAS-52.

L'USAF reçut son dernier MQ-1 le 3 mars 2011. A la fin de l'année, elle disposait de 161 Predators et 61 stations au sol. 360 exemplaires en tout ont été construits. La flotte entière a franchi le million d'heures de vol, et affichée un taux de disponibilité de 90 %. Mais en mars 2009, alors que l'USAF avait dans son inventaire 195 MQ-1, un rapport indiquait que 70 exemplaires avaient été perdus, 55 à cause d'erreurs humaines, ou du système ou du temps, 11 par accidents, et 4 abattus en Bosnie, au Kosovo ou en Irak.

Au sein de l'USAF, le Predator est utilisé principalement par le 3rd Special Operations Squadron, basé à Cannon AFB, mais également par les 11th, 15th, et 17th Reconnaissance Squadrons à Creech AFB dans le Nevada, ainsi que le 163d Reconnaissance Wing de l'ANG basé en Californie. Un autre escadron, opérationnel depuis 2011, a été formé à Whiteman AFB.

Le Predator fut utilisé dans les Balkans en 1995, au Kosovo en 1999, en Afghanistan depuis 2001 (on pense que c'est un Predator qui a détruit la voiture du mollah Omar), au Pakistan depuis 2004 (contre des Talibans, mais cela provoqua nombre de dégâts collatéraux), en Irak (il eut l'honneur d'être le premier drone a être abattu par un avion, en l'occurrence un MiG-26, en 2002. De plus, des insurgés irakiens interceptèrent les liaisons vidéos, non protégées), au Yemen contre Al-Quaeda, en Libye en 2011 (un Predator a peut-être attaqué le convoi de Kadhafi), en Somalie en 2011. Enfin, les douanes américaines emploient un certain nombre de Predator et l'utilisent pour surveiller la frontière mexicaine, en particulier les trafiquants de drogues. Elle espère avoir 24 exemplaires en 2016.

Le Predator est également utilisé par l'Italie depuis 2004 (6 RQ-1B, eux-même déployés en Irak depuis 2005 : 5 d'entre eux furent assemblés par la compagnie italienne Meteor), et la Turquie (4 exemplaires reçus sur 6 commandés). L'USAF, qui en a peut-être reçu 285 au total, dispose encore de 138 exemplaires, et l'US Army de 12 (133 prévus à terme). Le MQ-1 Predator a depuis donné naissance au Predator B, désigné désormais MQ-9 Reaper.

Le Predator a été le premier représentant d'une nouvelle génération de drones, destinée à la surveillance de zones pendant de longues périodes, et le premier drone à utiliser de l'armement.



http://fr.wikipedia.org/wiki/MQ-1_Predator

http://www.avionslegendaires.net/general-atomics-rq-1-predator.php

http://en.wikipedia.org/wiki/General_Atomics_MQ-1_Predator

http://en.wikipedia.org/wiki/General_Atomics_MQ-1C_Grey_Eagle

http://www.airforce-technology.com/projects/predator-uav/

http://www.designation-systems.net/dusrm/app2/q-1.html

http://www.af.mil/information/factsheets/factsheet.asp?id=122

http://www.globalaircraft.org/planes/rq-1_predator.pl
Re: Drone Predator à 16/05/2012 10:11 Trident
Clans ? c'est MiG-26 ?
Re: Drone Predator à 16/05/2012 10:56 Clansman
Oh purée, heureusement qu'il y en a qui relisent. :mrgreen:
Re: Drone Predator à 16/05/2012 11:09 Jericho

Clansman a écrit

Oh purée, heureusement qu'il y en a qui relisent. :mrgreen:
C'est aussi ce que je me dis, parfois… :bonnet: ;)
Re: Drone Predator à 16/05/2012 11:46 Clansman
P'têtre qu'un jour je ferais la fiche du MiG-26. :mrgreen:

La fiche sur le site
Re: Drone Predator à 16/05/2012 12:05 Jericho

Clansman a écrit

P'têtre qu'un jour je ferais la fiche du MiG-26. :mrgreen:
Rappelle moi: c'est bien l'appareil qui a servi de base au MiG-28, non? ;)
Re: Drone Predator à 16/05/2012 12:25 Trident
Un jour quand les relations entre les américains et les iraniens seront cordiales on verra un MiG-30 bidérives. Et c'est Clans qui fera la fiche…




Si si , il sera encore là :bonnet:
Re: Drone Predator à 16/05/2012 19:44 d9pouces
Si les Russes conservent la tradition stalinienne, le MiG-26 ne risque pas d'être un chasseur :D
Re: Drone Predator à 19/02/2015 16:18 Ansierra117
Record d'endurance pour le Predator XP
Re: Drone Predator à 19/02/2015 19:36 Nico2
Merci de cette info.

Et joli up pour ce topic Ansierra.[/size:2to43o27] :)
Re: Drone Predator à 13/07/2015 18:02 Ansierra117
Nouveau petit up du topic :

Je me suis permis d'updater l'onglet des versions du Predator et je m'interrogeais sur un détail.

D'après ce cher wikipédia, un drone predator de reconnaissance individuellement se nommerait Predator RQ-1K ou L tandis qu'un système de 4 drones serait désigné RQ-1A ou B. J'ai beaucoup de mal à croire à cela, d'autant plus que ce n'est pas sourcé. Je ne sais pas d'où sort cette histoire de Predator K et L mais pour moi un Predator de reco. de présérie s'appelle RQ-1A et de série RQ-1B, peut importe que le système comporte 1, 3 ou 50 drones.
D'où sortent ces K et L ? Signifient-ils quelque chose en anglais?
Re: Drone Predator à 27/07/2015 15:08 Ansierra117
Predator XP :

Le Predator XP est la dernière évolution en date du célèbre MQ-1 Predator de General Atomics. Conçu spécifiquement pour l’export, ce drone ne dispose pas de capacité d’emport d’armements. Ce critère lui permet d’être éligible à l’exportation vers des pays dits « sensibles », principalement en Amérique du Sud, en Afrique ou encore au Moyen-Orient où il a été dévoilé pour la première fois lors du salon IDEX 2013.

Le Predator XP a volé pour la première fois le 27 juin 2014. Ses caractéristiques sont flatteuses : Il affiche une endurance maximale plus que respectable de 35 heures et a même battu un record de 40 heures de vol entre le 6 et le 8 février 2015 à 3000m.

Sur le plan technique, l’appareil dispose de winglets, d’un système de décollage et d’atterrissage automatisé, d’une avionique améliorée, mais surtout d’une triple redondance de tout le système de vol. Elle vise ainsi à réduire les risques de pertes de contrôle du drone, phénomène récurrent sur le MQ-1 qui a conduit à la perte pure et simple de plusieurs dizaines d’entre eux.

Le XP est avant tout pensé pour être une plateforme ISR. Les senseurs qu’il lui est possible d’embarquer découlent donc logiquement de cette conception. Il peut ainsi être équipé de caméras HD électro-optiques et infrarouges mais surtout d’un radar multimodal Lynx dont le mode d’ouverture synthétique (SAR) permet de grandement améliorer la surveillance et la recherche par tout temps sur des zones très larges, ainsi que la localisation de cibles terrestres mobiles. Il est également apte à mener des missions de surveillance maritime grâce au mode Maritime Wilde Area Search (MWAS) de son radar Lynx et à son système d’identification automatique de navires à la mer.

Le premier exemplaire du Predator XP devrait être livré en 2016. Il semble que les Emirats Arabes Unis se soient portés acquéreurs d’un nombre inconnu de systèmes en février 2013 pour environ 200 millions de $.
Re: Drone Predator à 12/08/2015 10:30 Nico2
Merci pour l'addendum ;) .
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:58 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires