Rappels

Histoire de l'appareil

À la fin des années 1980, General Dynamics et l'USAF étudient une version d'appui aérien rapproché du F-16 Fighting Falcon afin de remplacer l'A-10 Thunderbolt II. Ce dernier est alors jugé trop lent pour pouvoir survivre à la haute intensité d'un champ de bataille moderne. 

Deux F-16A Block 15 sont modifiés pour mener les tests depuis la base aérienne de Shaw. 

Désignée A-16 selon la nomenclature américaine, cette nouvelle plateforme constitue cependant un échec.

En effet, elle est inadaptée aux missions qui doivent être les siennes : l'A-16 est trop vulnérable même après renforcement structurel, trop rapide, dispose d'une capacité d'emport et d'un rayon d'action trop faibles pour faire un bon appareil d'attaque au sol. Surtout, la chaleur générée par l'utilisation de son canon de 30 mm endommage les composants internes de l'avion.

Le 26 novembre 1990, suite à des coupes budgétaires, le Congrès force l'USAF à maintenir la flotte d'A-10 et annonce parallèlement une modification de 500 F-16C/D Block 30/32 qui doit les rendre capable de réaliser des missions d'appui-feu et d'interdiction. Cette décision tue dans l'oeuf le programme A-16 sans qu'aucune commande n'ait jamais été passée. 


Texte d'Ansierra117

Informations techniques

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:56 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires