Rappels

Histoire de l'appareil

Le Mi-24R Hind-G1 désigne une version de reconnaissance NRBC du Hind basée sur le Mi-24D. Elle est parfois également appelée Mi-24RKhR même si circulent de fausses désignations comme Mi-24RKR, RCh voire même RR. 

Le Mi-24R a pour mission de récolter des échantillons d’air et du sol afin de les analyser et transmettre les résultats par liaison de données à un centre de commandement.
Cette version spécialisée est apparue à la fin de l’année 1978 dans le but de remplacer le Mi-8VD pour les mêmes missions. Cependant c’est bien en avril 1986 que le Mi-24R s’est révélé aux occidentaux. Suite à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, des dizaines d’appareils ont été employés afin de procéder à des analyses de contamination. 

L’équipage se compose de 4 personnes : 1 pilote, 1 navigateur et 2 opérateurs des équipements spécifiques emportés par le Hind-G1. 

L’appareil conserve une partie de son armement. La mitrailleuse en tourelle est préservée ainsi que 4 pylônes pour emporter pods de roquettes ou réservoirs supplémentaires. Cependant les pylônes destinés aux missiles antichars sont modifiés pour emporter des griffes articulées télécommandées spécialisées pour les prélèvements NRBC dans le sol. Il va également de soi qu’en l’absence des missiles antichars, le système de guidage Raduga-F, monté dans le nez, est supprimé. La caméra de frappe l’est aussi. Il faut également noter la présence d’un système permettant de marquer le sol d’une couleur vive afin de désigner les zones contaminées aux troupes au sol. 
Enfin, les Mi-24R en mission transportent généralement un conteneur spécial sur un de leur pylône. Celui-ci comporte un set destiné à collecter des échantillons de matière contaminée et un kit complet de décontamination et de prévention avec grenades fumigènes et roquettes chimiques d’alerte. Le matériel de bord inclut également des deux bombonnes d’oxygène, deux réservoirs d’oxygène portables, des masques à gaz et des combinaisons de protection.

Selon les sources 110 ou 152 exemplaires auraient été produits entre 1983 et 1989 pour parvenir à un total de 6 Mi-24R par régiment d’hélicoptères soviétiques. Il faut néanmoins savoir qu’une partie de ces appareils ont eu une carrière extrêmement courte. En effet un grand nombre d’entre eux a été purement et simplement abandonné dans la zone contaminée aux alentours du village de Tchernobyl.

La dislocation de l’Union Soviétique explique pourquoi certains Hind-G1 sont aujourd’hui opérés par la force aérienne biélorusse, ukrainienne ou encore arménienne. Cette dernière en possédait 2 exemplaires jusqu’à ce qu’un soit abattu le 12 novembre 2014 par un Manpad tiré par un soldat azerbaidjanais dans une zone contestée du Haut-Karabakh. La Biélorussie a quant a elle récupéré 6 hélicoptères dont certains sont semble-t-il encore en activité aujourd’hui. L’Ukraine posséderait également quelques Mi-24R dont un aurait été abattu le 4 juin 2014 dans le Donbass lors des combats pour Slaviansk.

Informations techniques

Caractéristiques

  • Longueur du fuselage : 17,51 m (57,448 ft)
  • Diamètre du rotor de queue : 3,91 m (12,828 ft)
  • Masse maxi au décollage : 11 500 kg (25 353 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 17,3 m (56,759 ft)
  • Hauteur : 3,97 m (13,025 ft)
  • Longueur : 21,35 m (70,046 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 320 km/h (199 mph, 173 kts)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,29

Motorisation

  • 2 turbines Klimov TV3-117V
  • Puissance unitaire : 1 659 kW (2 256 ch, 2 225 hp)

Équipements électroniques

  • IFF SRO-1P Parol
  • Détecteur d'alerte radar SPO-15LM Berjoza

Charge utile et armement

Charges externes

Paniers de roquettes
Réservoirs externes
  • 2 réservoirs externes PTB-450 de 450 l (119 US Gal., 99 UK Gal.)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Mi-24R, 016 White drapeau Armée de l'air équatoguinéenne
  • Mi-24R, 41 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24R, 45 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24R, 47 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24R, 48 Blue drapeau Armée de l'air arménienne Abattu le 12 novembre 2014 par un Manpad azéri dans la région du Haut-Karabakh.
  • Mi-24R, 49 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24R, 91 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne Endommagé au combat contre les séparatistes près de Slavyansk, le 4 juin 2014. L'appareil sera remis en état de vol.
  • Mi-24R, 304 drapeau Armée de l'air azérie
  • Mi-24R, 306 drapeau Armée de l'air azérie
  • Mi-24R, 307 drapeau Armée de l'air azérie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Re: Mil-Mi 24 Hind à 08/11/2016 22:26 ciders
Un coup direct là-dedans et tu éliminais tout l'équipage.
Re: Mil-Mi 24 Hind à 20/11/2016 15:50 Nico2

ciders a écrit

Un coup direct là-dedans et tu éliminais tout l'équipage.

"Voir et être vu" :hehe: :bieres:
Re: Mil-Mi 24 Hind à 21/11/2016 08:18 Clansman
Je n'aimais pas la "véranda" au début, mais maintenant si. Enfin, au niveau purement esthétique.
Re: Mil-Mi 24 Hind à 21/11/2016 17:24 Ansierra117

Clansman a écrit

Je n'aimais pas la "véranda" au début, mais maintenant si. Enfin, au niveau purement esthétique.

C'est marrant, pareil, après réflexion j'ai changé d'avis !
Re: Mil-Mi 24 Hind à 21/11/2016 20:12 Jericho
En ce qui me concerne, j'ai toujours trouvé que les versions-véranda faisaient moins "agressives", alors que les autres sont vraiment très très impressionnantes. :ooh:

(Je me souviens des frissons qu'on avait dans le dos quand on voyait ne serait-ce que les cibles représentant des Mi-24 de face… :froid: )[/size:388pxs0r]
Re: Mil-Mi 24 Hind à 24/11/2016 20:41 Ansierra117
Tiens Jericho tu préfères quand je publie alors je le fais :

Voici ma fiche définitive du Mi-35M :

Le Mil Mi-35M est une version de série du Hind largement modernisée, développée par Rostvertol. Si un démonstrateur statique modifié sur la base d'un Mi-24VP (c/n 3532584910329) est officiellement dévoilé au grand public lors du Salon du Bourget '95, sa production en série ne démarre que 10 ans plus tard, en 2005. Il se destine avant tout aux pays n’ayant pas les moyens ou la volonté d’acheter des hélicoptères de combat de dernière génération, mais qui souhaiteraient disposer, à bas coût, d’une plateforme antichars et d’assaut performante. Sa désignation particulière témoigne du fait qu'il a été initialement pensé comme une version export du Mi-24VM, dont il reprend un grand nombre d'améliorations, et ce malgré l'abandon du programme.

D’un point de vue purement technique, cette version est très avancée si on la rapporte au Mi-24V/Mi-35. Tout d’abord, l’appareil dispose de nouveaux rotors similaires à ceux du Mi-28N : le rotor principal est en titane et ses pales en fibre de carbone permettent de réduire le poids total de l’hélicoptère de près de 300 kg ; le rotor de queue prend lui la forme d'un X. Le Mi-35M est également identifiable à ses trains d'atterrissage fixes pour les posés d'assaut en terrain difficile, et à ses ailettes raccourcies.

Concernant la motorisation, la version de base proposée par Rostvertol est propulsée par deux turbines Klimov TV3-117VMA. Néanmoins, les turbines VK-2500-02, pensées spécifiquement pour les environnements Hot & High et à la durée de vie plus élevée, sont systématiquement sélectionnées par les clients. Il faut aussi souligner que le Mi-35M peut être équipé de réservoirs largables de 575 litres.

L’avionique, bâtie autour du nouveau système de mission et de navigation KNEI-24, insuffle un vent de modernité au Hind. Les efforts de modernisation se sont principalement concentrés sur les capacités de combat nocturne de l’appareil. Doté de nouveaux équipements, le Mi-35M est désormais pleinement apte à combattre de nuit. Le cockpit, réorganisé, est doté d'écrans multifonctions couleur et devient compatible avec les jumelles de vision nocturne (JVN) Geo-ONV-1 ou OVN-1 Skosok. Cependant, la réelle capacité tout-temps de l’hélicoptère réside dans sa tourelle électro-optique GOES-342.10 gyrostabilisée, remplaçant le viseur optique Raduga-Sh. Ce capteur dispose de caméras TV et IR, d'un télémètre laser et d’un système de suivi des missiles antichars. Il se superpose au système d’observation et de ciblage jour/nuit OPS-24N, dont le calculateur de visée PrVK-24, couplé au viseur S17-VG-1M, permet d'améliorer la précision des munitions non-guidées et le pointage du canon. Pour l'anecdote, le premier démonstrateur présenté lors du Salon du Bourget '95 était équipé d'un FLIR Chlio produit par Thales.

Du point de vue de l’armement, les possibilités se sont étoffées : le Mi-35M est désormais en mesure de mettre en oeuvre le système antichar 9K113K Shturm-VK et emporter une combinaison de 16 missiles 9M120 Ataka-V ou 9M39 Igla-V, mais aussi des pods de roquettes B-8V20 (20 roquettes S-8 de 80 mm) ou B-13L (5 roquettes S-13 de 122 mm) sur 4 points d'emport. Pour traiter les cibles légères, il dispose d'un canon bi-tube GSh-23V de 23 mm refroidi à l’eau plutôt qu'à l'air, approvisionné à 450 coups.

La survivabilité de l'hélicoptère est globalement améliorée par rapport aux versions antérieures, et sa charge de maintenance est plus réduite. Enfin, la capacité de transport de troupes est conservée : 8 soldats peuvent se loger dans la soute pour des missions de transport d’assaut.

- En 2005, le Venezuela devient le client de lancement d'une version très légèrement modifiée (Izdelye 558) du Mi-35M, désignée localement Caribe (du nom d’une tribu amazonienne). L’Ejército Venezolana opère ces 10 exemplaires, commandés en trois temps (3, 5 puis 2) puis livrés entre 2006 et 2007 par Rosoboronexport. Ils volent avec un camouflage vert foncé adapté à la jungle qui recouvre une partie du pays.

- Le 23 octobre 2008, le Brésil passe officiellement commande de 12 exemplaires d’une version modifiée du Mi-35M (Izdelye 658) pour environ 150 millions de dollars, au terme d'un appel d'offre qui a vu également concourir l'A129 d'AgustaWestland et l'EC665 Tigre d'Eurocopter. Désignés localement AH-2 Sabre, les livraisons des appareils (s/n 8951 à 8962) s'étalent du 16 décembre 2009 au 26 décembre 2014. D'un point de vue technique, ils diffèrent de la version "classique" du Mi-35M par leur cockpit traité pour l'utilisation de la JVN M949 (AN/AVS-9) de l'américain L-3 Communications, et de leur suite de communications comprenant les radios Röhde & Schwarz MR6000R, Bendix-King KHF-1050 et KTR-908.

- La Força Aéra Brasileira utilise l'AH-2 Sabre principalement dans le cadre de ses opérations de lutte antidrogue et contre l'orpaillage clandestin. Ils arborent une livrée verte/grise adaptée à l'environnement amazonien.

- En septembre 2010, l’Azerbaïdjan, traditionnel client de Moscou, devient le troisième acheteur export du Mi-35M en passant commande de 24 exemplaires dans un standard identique (Izdelye 558) à ceux livrés au Venezuela. La dernière unité est livrée par An-124 en janvier 2014.

- Afin de disposer d'un appareil de transition en attendant l’arrivée en nombre suffisant des Mi-28N (OTAN : Havoc-B) et Ka-52 (OTAN : Hokum-B), la force aérienne russe passe commande de 49 exemplaires en deux temps (22 en 2010 et 27 en 2011). Leur standard Izdelye 758 se différencie des autres appareils export par leur suite de communications KSS-28N-3 qui intègre deux radios UHF R-999, une radio VF Prima et une liaison de données cryptée. En novembre 2014, tous les appareils lui sont livrés.

- En décembre 2015, les Mi-35M russes sont engagés au combat pour la première fois en Syrie. Deux appareils sont perdus sur ce théâtre d'opérations : le premier aurait été abattu près de Palmyre le 8 juillet 2016 par une roquette tirée involontairement dans son rotor de queue par un autre Hind russe ; le 3 novembre 2016, le second réalise un poser d'urgence dans le désert avant d'être détruit au sol par un missile antichar tiré par des combattants de l'Etat Islamique, tandis qu'une équipe CSAR exfiltrait les pilotes dans un Mi-8AMTSh.

- En 2013, le Mi-35M est commandé en urgence à 28 exemplaires par l'Irak afin de faire face à la progression rapide de l’Etat Islamique sur son territoire. Les premières livraisons au 35th Attack Squadron de l'Iraqi Army Aviation interviennent dès le mois de novembre. Quatre appareils ont déjà été rayés des inventaires : le 16 juin 2014, le s/n YI-352 s'écrase lors d'une mission d'attaque près de la ville de Falloudjah ; le 3 octobre de la même année, le s/n YI-356 est abattu par un missile sol-air portable FN-6 ; le 22 août 2015, le s/n YI-361 est très sévèrement endommagé après avoir heurté une ligne à haute tension ; enfin, le 4 avril 2016, un Mi-35M (au s/n non-identifié) s'écrase à proximité de la base aérienne d'al-Kut des suites d'un dysfonctionnement technique.

- En août 2015, le Pakistan signe un accord formel pour l'acquisition de 4 exemplaires. Le nombre total d'appareils inclus dans le contrat n'a cependant pas été divulgué.

- En septembre 2016, le Nigéria devient le dernier acheteur export de l'hélicoptère après en avoir commandé 12 exemplaires.

- Enfin, il semblerait également que le FSB se soit porté acquéreur de 2 Mi-35M pour ses opérations spéciales dans le Nord-Caucase.
Re: Mil-Mi 24 Hind à 24/11/2016 21:29 Jericho
Ben voilà, j'ai de la lecture pour bien commencer ma soirée… et après un premier coup d'œil, elle m'a l'air très complète, bravo et merci beaucoup Ansierra! :D
Re: Mil-Mi 24 Hind à 26/08/2017 10:49 ouakamois
Quelques images de hind armés
avec missiles R60 IR
Pos roquettes Falanga et missile AT2C
Missiles ATGM Ataka
Re: Mil-Mi 24 Hind à 26/08/2017 18:28 Ansierra117
Le dernier c'est un Mi-24VM, celui du milieu, un Mi-25 irakien ou syrien et le premier je l'ai pas, est-allemand peut-être ?
Re: Mil-Mi 24 Hind à 26/08/2017 23:42 Jericho
Je sais que ces deniers temps mes messages tardifs étaient régulièrement catastrophiques… mais je persévère, na!

Ansierra117 a écrit

… celui du milieu, un Mi-25 irakien ou syrien…
Sur cette image, j'imagine plutôt un appareil irakien, vu le haut de la cocarde triangulaire qui dépasse, non?
Re: Mil-Mi 24 Hind à 26/08/2017 23:53 Ansierra117
Observateur, j'ai regardé trop vite ;) D'ailleurs le camouflage ne trompe pas. Les deux se ressemblent mais sont quand même distincts
Re: Mil-Mi 24 Hind à 27/08/2017 00:05 Jericho

Ansierra117 a écrit

… et le premier je l'ai pas, est-allemand peut-être ?
Tchèque, c'est possible? Je trouve qu'il fait assez Mi-24 préparé pour un Tiger-Meet avec ce minet sur le côté…
Re: Mil-Mi 24 Hind à 27/08/2017 02:09 Ansierra117

Jericho a écrit

Ansierra117 a écrit

… et le premier je l'ai pas, est-allemand peut-être ?
Tchèque, c'est possible? Je trouve qu'il fait assez Mi-24 préparé pour un Tiger-Meet avec ce minet sur le côté…

A mon tour d'être à la ramasse aujourd'hui…j'avais pas vu le TIgre :roll:

C'est le "4011" tchèque, c'est marqué en tout petit en haut à gauche
Re: Mil-Mi 24 Hind à 09/03/2019 07:12 ouakamois
Deux images d'un nouveau client du hind
Mil MI35 non identifié

Mil MI35 non identifié
Re: Mil-Mi 24 Hind à 11/03/2019 20:26 ciders
Et une nouvelle version du Mi-35, le Mi-35MV !

En gros, RETEX de la Syrie.
Re: Mil-Mi 24 Hind à 08/09/2019 11:44 ouakamois
Mil MI24P-M1, nouvelle version du Hind…
Re: Mil-Mi 24 Hind à 17/09/2019 13:15 Clansman

ouakamois a écrit

Mil MI24P-M1, nouvelle version du Hind…

J'ai cru que c'était un modèle en légos. :mrgreen:
Re: Mil-Mi 24 Hind à 17/09/2019 16:06 Jericho

Clansman a écrit

ouakamois a écrit

Mil MI24P-M1, nouvelle version du Hind…

J'ai cru que c'était un modèle en légos. :mrgreen:
:lol: Sauf que contrairement à Mil, chez Lego tu n'as pas besoin de bricoler pour que ça joue: ils fournissent toutes les pièces de la bonne couleur. :bonnet:
Re: Mil-Mi 24 Hind à 17/09/2019 17:56 d9pouces
Sur le moment, j'ai cru que l'image n'était pas complètement chargée (donc de gros blocs moches). Le camouflage est réussi à ce niveau-là : ça ne ressemble vraiment à rien !
Re: Mil-Mi 24 Hind à 17/09/2019 18:13 Jericho

d9pouces a écrit

Sur le moment, j'ai cru que l'image n'était pas complètement chargée (donc de gros blocs moches).
Un pilote de F-35 ne saura même pas si c'est encore un bug de ses systèmes de détection… :bonnet:
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:58 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires