Rappels

Histoire de l'appareil

En 1975, Mil décide de développer une version lourdement armée dérivée du Mi-24V. Désignée Mi-24P (OTAN : Hind-F), elle est connue chez son constructeur comme Izdelye 243. 

Globalement l'appareil est similaire en tout point au Mi-24V à la différence près que la mitrailleuse YakB-12,7 de 12,7mm fait place à un canon-double à tir rapide GSh-30K de 30mm déjà introduit sur le Su-25. Cette arme, approvisionnée à 250 coups, est localisée sur côté droit du fuselage. Elle est tellement puissante qu'il fut impossible pour les ingénieurs de la monter en barbette sous le nez du Hind. 

Autrement, cette version ne se différencie pas : son fuselage est basé sur une structure en métal riveté et ses trains d'atterrissage sont entièrement rétractables. La motorisation du Mi-24P est quant à elle assurée par deux turbines Klimov TV3-117V de 2225 shp montées côte à côte au-dessus de la cabine. 

L'avionique du Mi-24P repose sur un radar de navigation doppler DISS-15G (situé sous le rotor de queue), un altimètre RV-5 et un IFF SRO-1P Parol (OTAN : Slap Shot). Il est par ailleurs équipé des radios R-860 et Karat-M24. Il est à noter que son système de contrôle de vol SAU-V24-1 est mécanique et qu'il dispose d'un pilote automatique VUAP-1. 

Outre son canon à la puissance de feu redoutable, le Mi-24P est équipé du système de missile antichar 9K113 Shturm-V guidé par le système de guidage semi-automatique Raduga-Sh. Il est pourvu de deux pylônes d'emport d'armements sur chaque aile tandis qu'un point supplémentaire aux extrémités est réservé aux missiles antichars. Ainsi, jusqu'à 8 missiles 9M114 (OTAN : AT-6 Spiral) peuvent être embarqués. Enfin, l'appareil est capable d'emporter toute une gamme d'armes non-guidées sous ses quatre pylônes d'aile : le nouveau pod lance-roquettes B8V-20A et ses roquettes S-8 de 80mm (ou bien le plus classique UB-32 porteur de 32 S-5 de 57mm), la roquette S-24 de 240mm, le pods canon UPK-23-250, les bombes FAB-100/250/500, le conteneur à sous-munitions KMGU-2 ou bien la bombe au napalm ZB-500. 

Pour son auto-protection, le Mi-24P est équipé du détecteur d'alerte radar SPO-15LM Beryoza (L-006LM), du brouilleur infrarouge L-166V1 Ispanka (OTAN : Hot Brick) et du lance-leurres ASO-2V. De plus, un blindage spécifique de 300kg est appliqué aux zones critiques comme le cockpit, la baie des turbines etc.

Entre avril 1981 et 1989, plus de 635 Mi-24P sortent de l'usine Arsenyev n°116, dont 2 prototypes modifiés respectivement à partir d'un Mi-24D et d'un Mi-24V. L'appareil est alors réservé aux forces soviétiques et à celles des membres du Pacte de Varsovie.

A la chute de l'Union Soviétique, la Fédération de Russie prend possession de plusieurs centaines de Mi-24, dont de nombreux Hind-F. L'appareil est de tous les conflits et a largement été exporté ou réexporté depuis les stocks russes, biélorusses ou ukrainiens hérités de l'époque communiste.


Texte d'Ansierra117

Informations techniques

Caractéristiques

  • Longueur du fuselage : 17,51 m (57,448 ft)
  • Diamètre du rotor de queue : 3,91 m (12,822 ft)
  • Masse maxi au décollage : 11 500 kg (25 353 lbs)
  • Masse normale au décollage : 11 300 kg (24 912 lbs)
  • Masse à vide : 8 690 kg (19 158 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 17,3 m (56,759 ft)
  • Hauteur : 5,47 m (17,946 ft)
  • Envergure : 6,84 m (22,441 ft)
  • Longueur : 21,35 m (70,046 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 320 km/h (199 mph, 173 kts)
  • Vitesse de croisière : 280 km/h (174 mph, 151 kts)
  • Rayon d'action : 450 km (280 mi, 243 nm)
  • Distance franchissable : 1 020 km (634 mi, 551 nm)
  • Plafond avec effet de sol : 1 750 m (5 741 ft)
  • Plafond opérationnel : 4 500 m (14 764 ft)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 0,38
  • Rapport poussée/masse, masse normale : 0,29
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,29

Motorisation

  • 2 turbines Klimov TV3-117V
  • Puissance unitaire : 1 659 kW (2 256 ch, 2 225 hp)
  • Carburant (volume) : 2 130 l (563 US Gal., 469 UK Gal.) en interne

Équipements électroniques

  • Radar DISS-15G
  • Pilote automatique VUAP-1
  • Système de contrôle de vol SAU-V24-1
  • Système de visée ASP-17V
  • Système de visée Raduga-Sh
  • Radio R-860
  • Radio Karat-M24
  • Radio-altimètre RV-5
  • Détecteur d'alerte radar SPO-15LM Beryoza
  • Système ECM (leurres) ASO-2V
  • IFF SRO-1P Parol (OTAN : Slap Shot)
  • Système ECM (brouillage) L-166V1 Ispanka (OTAN : Hot Brick)

Pays exploitant actuellement cet appareil

Charge utile et armement

  • 1 canon Gryazev-Shipunov GSh-30K
  • Calibre : 30 mm (1,18 in)
  • Munitions : 250 coups
  • Hauteur de cabine : 1,2 m (3,94 ft)
  • Longueur de cabine : 2,83 m (9,268 ft)
  • Nombre de soldats : 8
  • Charge utile : 2 400 kg (5 291 lbs)
  • Nombre de points d'emport : 6

Charges externes

Bombes
Missiles
Nacelles canon
Paniers de roquettes
Roquettes

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Mi-24P, 01 Blue drapeau Armée de l'air turkmène
  • Mi-24P, 01 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne Crashé sur l'aéroport de Balbek (région de Sébastopol) le 18 septembre 2013.
  • Mi-24P, 01 Yellow, RF-34329 МВД РФ.
  • Mi-24P, 02 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 03 Red, RF-91074 drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 03 Yellow drapeau Armée de l'air abkhaze
  • Mi-24P, 04 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 04 Yellow drapeau Armée de l'air abkhaze
  • Mi-24P, 04 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 05 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 05 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24P, 06 Red drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 06 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24P, 07 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 08 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24P, 09 Blue drapeau Armée de l'air turkmène
  • Mi-24P, 09 Red, RF-93545 drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 09 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24P, 09 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne Abattu par un Manpad des séparatistes près de Slavyansk, le 2 mai 2014.
  • Mi-24P, 10 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24P, 10 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 11 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24P, 12 White drapeau Armée de l'air biélorusse Crashé le 25 avril 2016 près de Mozyr (Oblast de Gomel).
  • Mi-24P, 14 Red drapeau Armée de l'air tadjike
  • Mi-24P, 14 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24P, 14 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 15 Yellow МВД РФ.
  • Mi-24P, 15 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne Abattu par un Manpad des séparatistes le 20 août près d'Heorhiyivka (région de Luhansk). Il avait été endommagé au combat près de Slavyansk, le 4 juin 2014.
  • Mi-24P, 17 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 17 White drapeau Armée de l'air biélorusse
  • Mi-24P, 18 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 020 White drapeau Armée de l'air équatoguinéenne
  • Mi-24P, 022 White drapeau Armée de l'air équatoguinéenne
  • Mi-24P, 22 Blue drapeau Armée de l'air turkmène
  • Mi-24P, 22 Yellow drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 23 Yellow drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 24 Blue drapeau Armée de l'air turkmène
  • Mi-24P, 24 Yellow drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 24 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 25 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne Lourdement endommagé par les éclats d'une roquette de 300mm séparatiste sur l'aéroport de Kramatorsk, le 10 février 2015. L'appareil avait été réparé après avoir été touché le 4 juin 2014 près de Slavyansk.
  • Mi-24P, 26 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne Lourdement endommagé par les éclats d'une roquette de 300mm séparatiste sur l'aéroport de Kramatorsk, le 10 février 2015.
  • Mi-24P, 29 Blue drapeau Armée de l'air turkmène
  • Mi-24P, 29 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne Abattu par les séparatistes près de Slavyansk, le 5 mai 2014. L'appareil effectue un atterrissage d'urgence avant d'être détruit au sol par un Su-25.
  • Mi-24P, 30 Blue drapeau Armée de l'air turkmène
  • Mi-24P, 30 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 30 Yellow drapeau Armée de l'air kazakhe
  • Mi-24P, 33 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 34 Red drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 34 Yellow drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 40 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24P, 40 Red drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 40 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne Abattu par un Manpad des séparatistes près de Slavyansk, le 2 mai 2014.
  • Mi-24P, 41 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24P, 41 Yellow drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 42 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24P, 42 Red drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 43 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24P, 43 Red drapeau Armée de l'air russe
  • Mi-24P, 54 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24P, 55 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24P, 56 Blue drapeau Armée de l'air arménienne
  • Mi-24P, 72 Yellow drapeau Armée de l'air ukrainienne
  • Mi-24P, 95 White drapeau Armée de l'air ouzbèke
  • Mi-24P, 102 drapeau Armée de l'air azérie
  • Mi-24P, 785 drapeau Armée de l'air libyenne (2011-…)
  • Mi-24P, 1861, ex-30 Yellow drapeau Armée de l'air russe drapeau Armée de l'air syrienne
  • Mi-24P, 1862, ex-40 Yellow drapeau Armée de l'air russe drapeau Armée de l'air syrienne
  • Mi-24P, AF-804 drapeau Armée de l'air ougandaise
  • Mi-24P, AF-805 drapeau Armée de l'air ougandaise
  • Mi-24P, AF-807 drapeau Armée de l'air ougandaise Crashé le 12 août 2012.
  • Mi-24P, AF-808 drapeau Armée de l'air ougandaise Crashé le 12 août 2012.
  • Mi-24P, H379 drapeau Armée de l'air angolaise
  • Mi-24P, H380 drapeau Armée de l'air angolaise
  • Mi-24P, H381 drapeau Armée de l'air angolaise
  • Mi-24P, H387 drapeau Armée de l'air angolaise
  • Mi-24P, H389 drapeau Armée de l'air angolaise
  • Mi-24P, J2-MBC drapeau Armée de l'air djiboutienne
  • Mi-24P, NAF536 drapeau Armée de l'air nigériane
  • Mi-24P, RAF-0802 drapeau Armée de l'air rwandaise
  • Mi-24P, RAF-2102 drapeau Armée de l'air rwandaise
  • Mi-24P, RAF-2308 drapeau Armée de l'air rwandaise
  • Mi-24P, TN-353 drapeau Armée de l'Air congolaise

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Re: Mil-Mi 24 Hind à 14/08/2015 22:48 Ansierra117
Mais non le copyright c'était pour la petite phrase que tu mets d'habitude quand tu ajoutes une fiche au site noeud noeud :)

Et pour Ciders je sais que c'est à lui ! C'est pour ça que je n'ai pas du tout touché au corpus d'origine que je trouve très bon et suffisamment général pour introduire les versions :)
Re: Mil-Mi 24 Hind à 14/08/2015 22:51 Clansman
Arf, je comprends mieux ! :lol:
Radom 2015 à 09/09/2015 19:03 stanak
Image
Polish army
Mi-24D (15 en service)
Image
Re: Mil-Mi 24 Hind à 10/09/2015 11:37 Ansierra117
Ils ont été modernisés entre temps j'espère parce que la version D du Hind est pas toute jeune
Re: Mil-Mi 24 Hind à 13/09/2015 22:57 Nico2
Bah il vaut mieux du vieux qui vole que du neuf qui ne vole pas ou mal !

Syndrome du F-35, etc. :hehe:
Re: Mil-Mi 24 Hind à 08/11/2016 07:42 stanak
Mi-24A (avec véranda intégrée)
ex Ukraine AF
Image

Mi-24D
ex Ukraine AF
Image
Re: Mil-Mi 24 Hind à 08/11/2016 09:00 d9pouces
Merci pour ces jolies photos, ça fait toujours bizarre de voir un Hind-A (en effet, on peut parler de véranda…)
Re: Mil-Mi 24 Hind à 08/11/2016 22:26 ciders
Un coup direct là-dedans et tu éliminais tout l'équipage.
Re: Mil-Mi 24 Hind à 20/11/2016 15:50 Nico2

ciders a écrit

Un coup direct là-dedans et tu éliminais tout l'équipage.

"Voir et être vu" :hehe: :bieres:
Re: Mil-Mi 24 Hind à 21/11/2016 08:18 Clansman
Je n'aimais pas la "véranda" au début, mais maintenant si. Enfin, au niveau purement esthétique.
Re: Mil-Mi 24 Hind à 21/11/2016 17:24 Ansierra117

Clansman a écrit

Je n'aimais pas la "véranda" au début, mais maintenant si. Enfin, au niveau purement esthétique.

C'est marrant, pareil, après réflexion j'ai changé d'avis !
Re: Mil-Mi 24 Hind à 21/11/2016 20:12 Jericho
En ce qui me concerne, j'ai toujours trouvé que les versions-véranda faisaient moins "agressives", alors que les autres sont vraiment très très impressionnantes. :ooh:

(Je me souviens des frissons qu'on avait dans le dos quand on voyait ne serait-ce que les cibles représentant des Mi-24 de face… :froid: )[/size:388pxs0r]
Re: Mil-Mi 24 Hind à 24/11/2016 20:41 Ansierra117
Tiens Jericho tu préfères quand je publie alors je le fais :

Voici ma fiche définitive du Mi-35M :

Le Mil Mi-35M est une version de série du Hind largement modernisée, développée par Rostvertol. Si un démonstrateur statique modifié sur la base d'un Mi-24VP (c/n 3532584910329) est officiellement dévoilé au grand public lors du Salon du Bourget '95, sa production en série ne démarre que 10 ans plus tard, en 2005. Il se destine avant tout aux pays n’ayant pas les moyens ou la volonté d’acheter des hélicoptères de combat de dernière génération, mais qui souhaiteraient disposer, à bas coût, d’une plateforme antichars et d’assaut performante. Sa désignation particulière témoigne du fait qu'il a été initialement pensé comme une version export du Mi-24VM, dont il reprend un grand nombre d'améliorations, et ce malgré l'abandon du programme.

D’un point de vue purement technique, cette version est très avancée si on la rapporte au Mi-24V/Mi-35. Tout d’abord, l’appareil dispose de nouveaux rotors similaires à ceux du Mi-28N : le rotor principal est en titane et ses pales en fibre de carbone permettent de réduire le poids total de l’hélicoptère de près de 300 kg ; le rotor de queue prend lui la forme d'un X. Le Mi-35M est également identifiable à ses trains d'atterrissage fixes pour les posés d'assaut en terrain difficile, et à ses ailettes raccourcies.

Concernant la motorisation, la version de base proposée par Rostvertol est propulsée par deux turbines Klimov TV3-117VMA. Néanmoins, les turbines VK-2500-02, pensées spécifiquement pour les environnements Hot & High et à la durée de vie plus élevée, sont systématiquement sélectionnées par les clients. Il faut aussi souligner que le Mi-35M peut être équipé de réservoirs largables de 575 litres.

L’avionique, bâtie autour du nouveau système de mission et de navigation KNEI-24, insuffle un vent de modernité au Hind. Les efforts de modernisation se sont principalement concentrés sur les capacités de combat nocturne de l’appareil. Doté de nouveaux équipements, le Mi-35M est désormais pleinement apte à combattre de nuit. Le cockpit, réorganisé, est doté d'écrans multifonctions couleur et devient compatible avec les jumelles de vision nocturne (JVN) Geo-ONV-1 ou OVN-1 Skosok. Cependant, la réelle capacité tout-temps de l’hélicoptère réside dans sa tourelle électro-optique GOES-342.10 gyrostabilisée, remplaçant le viseur optique Raduga-Sh. Ce capteur dispose de caméras TV et IR, d'un télémètre laser et d’un système de suivi des missiles antichars. Il se superpose au système d’observation et de ciblage jour/nuit OPS-24N, dont le calculateur de visée PrVK-24, couplé au viseur S17-VG-1M, permet d'améliorer la précision des munitions non-guidées et le pointage du canon. Pour l'anecdote, le premier démonstrateur présenté lors du Salon du Bourget '95 était équipé d'un FLIR Chlio produit par Thales.

Du point de vue de l’armement, les possibilités se sont étoffées : le Mi-35M est désormais en mesure de mettre en oeuvre le système antichar 9K113K Shturm-VK et emporter une combinaison de 16 missiles 9M120 Ataka-V ou 9M39 Igla-V, mais aussi des pods de roquettes B-8V20 (20 roquettes S-8 de 80 mm) ou B-13L (5 roquettes S-13 de 122 mm) sur 4 points d'emport. Pour traiter les cibles légères, il dispose d'un canon bi-tube GSh-23V de 23 mm refroidi à l’eau plutôt qu'à l'air, approvisionné à 450 coups.

La survivabilité de l'hélicoptère est globalement améliorée par rapport aux versions antérieures, et sa charge de maintenance est plus réduite. Enfin, la capacité de transport de troupes est conservée : 8 soldats peuvent se loger dans la soute pour des missions de transport d’assaut.

- En 2005, le Venezuela devient le client de lancement d'une version très légèrement modifiée (Izdelye 558) du Mi-35M, désignée localement Caribe (du nom d’une tribu amazonienne). L’Ejército Venezolana opère ces 10 exemplaires, commandés en trois temps (3, 5 puis 2) puis livrés entre 2006 et 2007 par Rosoboronexport. Ils volent avec un camouflage vert foncé adapté à la jungle qui recouvre une partie du pays.

- Le 23 octobre 2008, le Brésil passe officiellement commande de 12 exemplaires d’une version modifiée du Mi-35M (Izdelye 658) pour environ 150 millions de dollars, au terme d'un appel d'offre qui a vu également concourir l'A129 d'AgustaWestland et l'EC665 Tigre d'Eurocopter. Désignés localement AH-2 Sabre, les livraisons des appareils (s/n 8951 à 8962) s'étalent du 16 décembre 2009 au 26 décembre 2014. D'un point de vue technique, ils diffèrent de la version "classique" du Mi-35M par leur cockpit traité pour l'utilisation de la JVN M949 (AN/AVS-9) de l'américain L-3 Communications, et de leur suite de communications comprenant les radios Röhde & Schwarz MR6000R, Bendix-King KHF-1050 et KTR-908.

- La Força Aéra Brasileira utilise l'AH-2 Sabre principalement dans le cadre de ses opérations de lutte antidrogue et contre l'orpaillage clandestin. Ils arborent une livrée verte/grise adaptée à l'environnement amazonien.

- En septembre 2010, l’Azerbaïdjan, traditionnel client de Moscou, devient le troisième acheteur export du Mi-35M en passant commande de 24 exemplaires dans un standard identique (Izdelye 558) à ceux livrés au Venezuela. La dernière unité est livrée par An-124 en janvier 2014.

- Afin de disposer d'un appareil de transition en attendant l’arrivée en nombre suffisant des Mi-28N (OTAN : Havoc-B) et Ka-52 (OTAN : Hokum-B), la force aérienne russe passe commande de 49 exemplaires en deux temps (22 en 2010 et 27 en 2011). Leur standard Izdelye 758 se différencie des autres appareils export par leur suite de communications KSS-28N-3 qui intègre deux radios UHF R-999, une radio VF Prima et une liaison de données cryptée. En novembre 2014, tous les appareils lui sont livrés.

- En décembre 2015, les Mi-35M russes sont engagés au combat pour la première fois en Syrie. Deux appareils sont perdus sur ce théâtre d'opérations : le premier aurait été abattu près de Palmyre le 8 juillet 2016 par une roquette tirée involontairement dans son rotor de queue par un autre Hind russe ; le 3 novembre 2016, le second réalise un poser d'urgence dans le désert avant d'être détruit au sol par un missile antichar tiré par des combattants de l'Etat Islamique, tandis qu'une équipe CSAR exfiltrait les pilotes dans un Mi-8AMTSh.

- En 2013, le Mi-35M est commandé en urgence à 28 exemplaires par l'Irak afin de faire face à la progression rapide de l’Etat Islamique sur son territoire. Les premières livraisons au 35th Attack Squadron de l'Iraqi Army Aviation interviennent dès le mois de novembre. Quatre appareils ont déjà été rayés des inventaires : le 16 juin 2014, le s/n YI-352 s'écrase lors d'une mission d'attaque près de la ville de Falloudjah ; le 3 octobre de la même année, le s/n YI-356 est abattu par un missile sol-air portable FN-6 ; le 22 août 2015, le s/n YI-361 est très sévèrement endommagé après avoir heurté une ligne à haute tension ; enfin, le 4 avril 2016, un Mi-35M (au s/n non-identifié) s'écrase à proximité de la base aérienne d'al-Kut des suites d'un dysfonctionnement technique.

- En août 2015, le Pakistan signe un accord formel pour l'acquisition de 4 exemplaires. Le nombre total d'appareils inclus dans le contrat n'a cependant pas été divulgué.

- En septembre 2016, le Nigéria devient le dernier acheteur export de l'hélicoptère après en avoir commandé 12 exemplaires.

- Enfin, il semblerait également que le FSB se soit porté acquéreur de 2 Mi-35M pour ses opérations spéciales dans le Nord-Caucase.
Re: Mil-Mi 24 Hind à 24/11/2016 21:29 Jericho
Ben voilà, j'ai de la lecture pour bien commencer ma soirée… et après un premier coup d'œil, elle m'a l'air très complète, bravo et merci beaucoup Ansierra! :D
Re: Mil-Mi 24 Hind à 26/08/2017 10:49 ouakamois
Quelques images de hind armés
avec missiles R60 IR
Pos roquettes Falanga et missile AT2C
Missiles ATGM Ataka
Re: Mil-Mi 24 Hind à 26/08/2017 18:28 Ansierra117
Le dernier c'est un Mi-24VM, celui du milieu, un Mi-25 irakien ou syrien et le premier je l'ai pas, est-allemand peut-être ?
Re: Mil-Mi 24 Hind à 26/08/2017 23:42 Jericho
Je sais que ces deniers temps mes messages tardifs étaient régulièrement catastrophiques… mais je persévère, na!

Ansierra117 a écrit

… celui du milieu, un Mi-25 irakien ou syrien…
Sur cette image, j'imagine plutôt un appareil irakien, vu le haut de la cocarde triangulaire qui dépasse, non?
Re: Mil-Mi 24 Hind à 26/08/2017 23:53 Ansierra117
Observateur, j'ai regardé trop vite ;) D'ailleurs le camouflage ne trompe pas. Les deux se ressemblent mais sont quand même distincts
Re: Mil-Mi 24 Hind à 27/08/2017 00:05 Jericho

Ansierra117 a écrit

… et le premier je l'ai pas, est-allemand peut-être ?
Tchèque, c'est possible? Je trouve qu'il fait assez Mi-24 préparé pour un Tiger-Meet avec ce minet sur le côté…
Re: Mil-Mi 24 Hind à 27/08/2017 02:09 Ansierra117

Jericho a écrit

Ansierra117 a écrit

… et le premier je l'ai pas, est-allemand peut-être ?
Tchèque, c'est possible? Je trouve qu'il fait assez Mi-24 préparé pour un Tiger-Meet avec ce minet sur le côté…

A mon tour d'être à la ramasse aujourd'hui…j'avais pas vu le TIgre :roll:

C'est le "4011" tchèque, c'est marqué en tout petit en haut à gauche
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:58, modifié le . ©AviationsMilitaires