Rappels

Informations techniques

Version de série initiale.

Éléments de reconnaissance

Aile basse, Aile cantilever, Monoplan, Réservoirs en bout d'ailes, Aile à dièdre positif, Aile droite effilée, 1 dérive, Dérive en flèche, Empennage conventionnel, Empennage horizontal sans dièdre, 2 quilles ventrales, Empennage horizontal droit effilé, Train rétractable, Train tricycle, Moteur à l'arrière, Entrées d'air à la racine des ailes, Monoréacteur, Entrées d'air latérales ovales, Biplace en tandem, Cockpit fermé, Verrière s'ouvrant latéralement

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 897 kg (13 001 lbs)
  • Masse à vide : 3 075 kg (6 779 lbs)
  • Surface alaire : 19 m² (208 sq. ft)
  • Hauteur : 3,6 m (11,811 ft)
  • Envergure : 10,86 m (35,63 ft)
  • Longueur : 10,97 m (35,991 ft)

Performances

  • Vitesse critique (VNE) : 926 km/h (575 mph, 500 kts)
  • Vitesse de décrochage : 148 km/h (92 mph, 80 kts)
  • Distance franchissable : 1 759 km (1 093 mi, 950 nm)
  • Plafond opérationnel : 14 630 m (48 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 33,5 m/s (109,908 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 898 km/h (558 mph, 485 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 0,59
  • Charge alaire, à vide : 159,13 kg/m² (32,592 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,31
  • Charge alaire, au décollage : 305,167 kg/m² (62,503 lbs/sq. ft)

Équipage

Motorisation

  • 1 réacteur Rolls-Royce Viper 632
  • Puissance unitaire : 1 814 kgp (18 kN, 4 000 lbf)

Pays exploitant actuellement cet appareil

Charge utile et armement

  • Nombre de points d'emport : 6
  • Charge militaire : 1 815 kg (4 001 lbs)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
MB-339 à 20/02/2011 09:15 Clansman
Dès le début des années 1970, l'armée de l'air italienne éprouva le besoin de remplacer ses Fiat G-91 et MB-326. Aermacchi proposa 9 projets différents : 7 basés sur le MB-338 et deux basés sur le MB-339. Le MB-338 était plus performant mais plus complexe, le MB-339 plus simple et moins cher. Aermacchi proposa le choix entre 2 moteurs pour le MB-339 : le Larzac ou le Viper. Ce fut le MB-339 motorisé par le Viper, peu puissant mais fiable et bon marché, qui fut retenu.

Le MB-339 était une évolution aérodynamique du MB-326K, avec une cellule dont l'avant en particulier était redessiné. Le cockpit était équipé de 2 sièges Martin Baker Mark 1T-10F zéro-zéro, celui de derrière étant surélevé afin de permettre à l'instructeur de mieux voir. 2 quilles ventrales durent être rajoutées et la dérive agrandie en conséquence. Les 6 points d'emport du MB-326 furent conservés. 2 prototypes, nommés MB-339X, furent construits.

Le premier prit l'air le 12 août 1976, et fut après destiné aux essais statiques. Le deuxième, incluant des modifications mineures dont une roulette orientable, effectua son vol inaugural le 20 mai 1977.

Le MB-339A fut la version initiale de série, équipée d'un Viper 632. Le premier exemplaire prit l'air le 20 juillet 1978. Elle fut vendue à l'Italie (107 exemplaires, dont le premier fut livré le 9 août 1979), à Dubaï (7, remplaçant les MB-326), au Ghana (4), à l'Argentine (10 exemplaires en 1979), à la Malaisie (13, reçus en 1983 pour remplacer les CL-41), au Nigéria (12 achetés en 1984, bientôt modernisés au standard CD), au Pérou (16, reçus à partir de 1981).

19 exemplaires ont été modifiés en MB-339PAN, recevant un générateur de fumée et perdant les réservoirs d'extrémité d'ailes. Ils équipent les Frecce Tricolori depuis 1982. 8 autres ont été convertis en MB-339RM de guerre électronique.

Le MB-339C en est une version modernisée, équipée d'un Viper 680 et plus orientée vers l'attaque au sol. L'avionique a été améliorée et il dispose d'un détecteur d'alerte radar. Il peut emporter des missiles Sidewinder et Maverick. Il est opérationnel depuis 1991. La Nouvelle-Zélande en acheta 18 en 1990, afin de remplacer les vieux Strikemaster, et l'Erythrée 6 en 1997.

Le MB-339CD en est une version encore plus récente, avec un HUD, une manette HOTAS et des écrans multifonctions. Son détecteur d'alerte radar est un Elettronica ELT-156, son lance-leurres un AN/ALE-40 et son pod ECM un Elettronica ELT-555. Elle effectua son vol inaugural le 24 avril 1996. L'Italie en acheta 30, qu'elle reçut à partir de 1996 afin de former ses équipages de Typhoon. La Malaisie en commanda 8 en 2006 pour compléter sa flotte de MB-339, qui furent reçus en 2009, et et le Vénézuela 12 en 1998, afin de remplacer ses T-2. Aujourd'hui, 213 exemplaires ont été construits.

Le MB-339K "Veltro II" était un dérivé monoplace, dédié à l'attaque au sol. Le prototype, construit sur fonds propres, vola le 30 mai 1980. Mais malgré ses modifications (dont 2 canons DEFA 553, et le réacteur Viper 680-43 testé par un MB-339B en 1983), il ne fut pas commandé.
Un autre prototype, le MB-339AM, était capable d'emporter le missile anti-navires OTO Melara Marte Mark II, sans plus de succès.

Aermacchi proposa également son MB-339 "T-Bird II" au programme JPATS (Joint Primary Air Training System) en s'associant avec Lockheed. Sans succès puisque le T-6A fut choisi.

Le MB-339 fut engagé au combat lors de la guerre des Malouines. Une commande fut placée pour 14 appareils, mais seuls 10 appareils furent livrés avant le déclenchement de la guerre des Malouines. La motorisation du MB-339A était en effet assuré par un Rolls-Royce Viper d'origine britannique.

Six appareils furent déployés à partir des Falkland durant le conflit, en raison de leurs capacités à utiliser des pistes courtes. Ils furent les seuls appareils de la marine argentine à être déployés à partir des îles Malouines. Le MB-339 codé 764 s'écrasa le 3 mai 1982 près de Camp Pembroke en raison du mauvais temps. Le 765 fut descendu par un missile Blowpipe tiré depuis le sol par des Royal Marines, lors des combats autour de Goose Green. Le 766 fut le seul MB-339 déployé à survivre au conflit : il fut aussi celui qui attaqua à coups de roquettes et au canon la frégate HMS Argonaut (classe Leander), lui infligeant des dommages. Les trois autres appareils furent capturés par les Britanniques.

Les cinq appareils restant furent rapidement stockés, l'embargo britannique empêchant la livraison de pièces détachées. L'Erythrée engagea également les siens dans des missions d'attaque au sol contre des civils. L'un d'eux fut abattu le 6 juin 1998.

Il fut également impliqué dans le triste accident de Rammstein. 3 appareils des Frecce Tricolori se percutèrent le 28 août 1988, causant la mort de 70 morts et blessant 450 autres personnes, à cause d'une erreur de pilotage.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Aermacchi_MB-339

http://en.wikipedia.org/wiki/Aermacchi_MB-339

http://www.aermacchi.it/commercial/mb-339

http://www.airforce-technology.com/projects/mb339/

http://www.militaryaviation.eu/trainer/Aeromacchi/MB-339.htm

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=433

http://www.airvectors.net/avmb326.html#m4
Re: MB-339 à 20/02/2011 12:19 ciders
De mémoire, les MB-339 argentins furent les seuls appareils de la marine argentine à être déployés à partir des îles Malouines. L'attaque menée sur l'Argonaut à coups de canons.

Pour l'Erythrée, je n'ai pas souvenir d'un appareil détruit en vol. Tu as la date de cette perte ?

EDIT :

Concernant l'Argentine, une commande a été placée pour 14 appareils, mais seuls 10 appareils purent être livrés avant le déclenchement de la guerre des Malouines. La motorisation du MB-339A était en effet assuré par un Rolls-Royce Viper d'origine britannique.

Six appareils furent déployés à partir des Falkland durant le conflit, en raison de leurs capacités à utiliser des pistes courtes. Le MB-339 codé 764 s'écrasa le 3 mai 1982 près de Camp Pembroke en raison du mauvais temps. Le 765 fut descendu par un missile Blowpipe tiré depuis le sol par des Royal Marines, lors des combats autour de Goose Green. Le 766 fut le seul MB-339 déployé à survivre au conflit : il fut aussi celui qui attaqua à coups de roquettes et au canon la frégate HMS Argonaut (classe Leander), lui infligeant des dommages. Les trois autres appareils furent capturés par les Britanniques.

Les cinq appareils restant furent rapidement stockés, l'embargo britannique empêchant la livraison de pièces détachées.
Re: MB-339 à 22/02/2011 12:30 Clansman
Dans le wiki anglais, ils disent le 6 juin 1998, au nord de Mekelle…

J'ajoute le reste, quelles sources ?

Le MB-339 sur le site
Re: MB-339 à 22/02/2011 17:33 glwpatton
causant la mort de 70 morts
Ce n'est donc pas des morts vivants !

Sinon belle fiche comme toujours !
Re: MB-339 à 22/02/2011 19:47 ciders
Pour l'Argentine, ça sort du bouquin d'Inigo Guevara.

Mekelle ? Oui, je vois. Les Ethiopiens ont revendiqué deux victoires contre des MB-339, les 6 et 7 juin. Ces pertes n'ont pas été confirmées. Tom Cooper pense qu'aucun MB-339 érythréen n'a été envoyé au tapis, et donc pas non plus le 6 juin.

Le souci, c'est que dans ces conflits, tout le monde a tendance à revendiquer des destructions. Parfois, on revendique l'avion qu'on avait revendiqué trois mois avant… Mais en général, c'est de la propagande.
Re: MB-339 à 22/02/2011 20:05 Clansman

glwpatton a écrit

causant la mort de 70 morts
Ce n'est donc pas des morts vivants !

Sinon belle fiche comme toujours !

Attends, tu oublie la belle époque des zombies, tendance Romero et tout ça ! :mrgreen:

Euh, ouais, faut que je corrige ça. C'est pour ça que je mets toujours le texte sur le forum, pour relecture. :? :mrgreen:

Mekelle ? Oui, je vois. Les Ethiopiens ont revendiqué deux victoires contre des MB-339, les 6 et 7 juin. Ces pertes n'ont pas été confirmées. Tom Cooper pense qu'aucun MB-339 érythréen n'a été envoyé au tapis, et donc pas non plus le 6 juin.

Le souci, c'est que dans ces conflits, tout le monde a tendance à revendiquer des destructions. Parfois, on revendique l'avion qu'on avait revendiqué trois mois avant… Mais en général, c'est de la propagande.

Moui je vois. C'est donc plus que probable, mais pas sûr et certain… Je le fous au conditionnel, pis basta.
Re: MB-339 à 22/02/2011 20:06 ciders
Personnellement, je miserais sur une fausse perte. A priori, les deux seuls jets értyhréens descendus durant ces conflits sont deux MiG-29. Les Ethiopiens ont quant à eux perdu plusieurs MiG-21.
MB-339 à 09/03/2012 07:50 stanak
Image
MB-339A des Frecce
Image

MB-339CD avec pods canon
Image

on voit bien ici le changement de silhouette avec deux perspectives différentes
Re: MB-339 à 14/03/2012 10:23 Clansman
Rajouté, merci Stanak !
Langkawi 2015 à 04/04/2015 17:07 stanak
MB-339CM
Malaysian AF
Image
Re: MB-339 à 30/08/2018 09:16 Clansman
MB-338 :

Lorsque la force aérienne italienne, au début des années 1970, chercha un remplaçant pour ses MB.326 et G.91T, Ermanno Bazzocchi proposa une version très améliorée (surtout l'avant) du MB.326 : le MB.338.

Cet appareil fut décliné en 7 versions, se distinguant par leur motorisation. C'était un appareil à ailes hautes. 2 versions au moins sont connues, le MB.338A à réacteur Adour (comme le BAe Hawk) et le MB.338V. Un contrat de développement fut obtenu en septembre 1972.

L'appareil donna également lieu à une variante moins ambitieuse, le MB.339 : ce fut ce dernier qui fut sélectionné pour la construction d'un prototype puis la production en série.


La fiche sur le site


https://en.wikipedia.org/wiki/Aermacchi_MB-338

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aermacchi_MB-339

https://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/773.html

https://en.wikipedia.org/wiki/Aermacchi_MB-339

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,629.msg5465.html#msg5465
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:57 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires