Rappels

Histoire de l'appareil

Le prototype n°1, immatriculé CPX615, effectua son vol inaugural le 15 juillet 2004 aux mains d'Olinto Cecconello. Le CPX615, présent au salon de Dubaï 2011, s'écrasa le 18 novembre 2011 peu après son décollage. Son équipage fut sauvé.

Il fut suivi d'un 2e prototype, le CPX616, le 17 mai 2005. Ce dernier est équipé d'une perche de ravitaillement en vol.

Le premier appareil de présérie, le CPX617, effectua son premier vol le 7 juillet 2008. Celui-ci vit sa masse allégée de 780 kg grâce à une structure modifiée et un train d'atterrissage revu en conséquence. Il dispose également d'un nouvel aérofrein, dorsal à la manière du Flanker, d'un cockpit améliorant la visibilité et de 200 kg de carburant supplémentaire. Celui-ci devint supersonique le 18 décembre 2008. Il  s'écrasa le 11 mai 2013, son équipage s'en tirant sain et sauf une nouvelle fois.

Informations techniques

Éléments de reconnaissance

Aile cantilever, Aile en flèche, Aile médiane, Monoplan, Aile sans dièdre, 1 dérive, Dérive en flèche, Empennage conventionnel, Empennage à dièdre négatif, Empennage horizontal en flèche, Train rétractable, Train tricycle, Biréacteur, Tuyère sous la queue, Entrées d'air latérales, Biplace en tandem, Cockpit fermé, Verrière s'ouvrant latéralement

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 9 500 kg (20 944 lbs)
  • Masse à vide : 4 610 kg (10 163 lbs)
  • Surface alaire : 23,52 m² (253,167 sq. ft)
  • Hauteur : 4,76 m (15,617 ft)
  • Envergure : 9,72 m (31,89 ft)
  • Longueur : 11,49 m (37,697 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 1 059 km/h (658 mph, 572 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 1 473 km/h (915 mph, 795 kts)
  • Vitesse de décrochage : 166 km/h (103 mph, 90 kts)
  • Distance de décollage : 320 m (1 050 ft)
  • Distance d'atterrissage : 470 m (1 542 ft)
  • Distance franchissable : 1 901 km (1 181 mi, 1 026 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 716 m (45 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 127 m/s (417 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 1 092 km/h (679 mph, 590 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 1,23
  • Charge alaire, à vide : 196,003 kg/m² (40,145 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,6
  • Charge alaire, au décollage : 403,912 kg/m² (82,728 lbs/sq. ft)

Équipage

  • Équipage : 2
  • Siège éjectable : Martin-Baker Mk 16

Motorisation

  • 2 réacteurs Honeywell F124-GA-200
  • Puissance unitaire : 2 835 kgp (28 kN, 6 250 lbf)

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

  • Nombre de points d'emport : 9

Charges externes

Bombes
Missiles
Paniers de roquettes

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Perte du prototype du M-346 au retour de Dubaï le 18 novembre 2011

    Alors qu'il rentrait du salon aéronautique de Dubaï, le premier prototype du M-346 (CP.X615, c/n 001) s'est écrasé en mer au large de Palm Deira.

    Après avoir prévenu le contrôle aérien qu'il y avait un problème, les deux membres d'équipage se sont éjectés. Ils ont été légèrement blessés, mais rapidement récupérés et emmenés à l'hôpital de Dubaï. Le T-346 qui l'accompagnait vers sa première étape en Arabie Saoudite est rentré à Dubaï après l'accident. Les causes ne sont pas encore connues.

Exemplaires construits

  • M-346 n°01, CPX615 Prototype n°1. Crashé le 18 novembre 2011.
  • M-346 n°02, CPX616 Prototype n°2.
  • M-346 n°03, CPX617 Prototype n°3. Crashé le 11 mai 2013.

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Re: Aermacchi M-346 Master à 07/05/2018 07:47 d9pouces
un appareil promis à un beau succès, je pense =)
Re: Aermacchi M-346 Master/UK à 11/08/2018 19:03 stanak
T-346A
ItAF (18 en service)
Image
Re: Aermacchi M-346 Master/RIAT2018 à 16/08/2018 07:31 stanak
M-346FA
Image
Re: Aermacchi M-346 Master à 10/09/2018 04:22 ouakamois
M346FA
Je le vois bien comme successeur de l'Alphajet
Re: Aermacchi M-346 Master à 10/09/2018 09:16 Clansman

ouakamois a écrit

M346FA
Je le vois bien comme successeur de l'Alphajet

En France ? Je crois que c'est mort, j'y crois plus, c'est ou ça sera PC-21 et/ou M-345…

En tout cas, certainement pas dans la version FA dont je ne vois pas bien l'utilité en France…
Re: Aermacchi M-346 Master à 10/09/2018 09:21 Jericho
Il me semble aussi que la France pencherait pour le PC-21/M-345…
Re: Aermacchi M-346 Master à 23/11/2018 11:39 ouakamois
Un Aermacchi T346A établit un record avec un vol non-stop de Pratica di Mare jusqu'à Al Udeid au Qatar
Re: Aermacchi M-346 Master à 09/05/2019 11:43 ouakamois
Je n'y pense pas souvent,; mais c'est aussi un assez bon candidat en appui feu
Leonardo M-346 FA
Re: Aermacchi M-346 Master à 09/05/2019 13:45 d9pouces
Oui, je pense qu’il a pas mal de potentiel, même si je ne sais pas trop comment il se place par rapport à tous ses concurrents.
Re: Aermacchi M-346 Master à 09/05/2019 15:23 Jericho

d9pouces a écrit

Oui, je pense qu’il a pas mal de potentiel, même si je ne sais pas trop comment il se place par rapport à tous ses concurrents.
Moi, je le placerai sur le podium en ce qui concerne l’esthétique… :love:

Pour le reste, je crois qu'en ce qui concerne les performances, il y en a des pires et des meilleurs, non? J'imagine que ce qui accompagne les appareils achetés peut faire pencher la balance (armement, supports techniques, contreparties financières, appuis politiques, etc.)…
Re: Aermacchi M-346 Master à 09/05/2019 15:40 d9pouces
Je préfère le Yak-130 d'un point de vue esthétique (même s'ils sont très proches, et pour cause ! ), son camouflage est vraiment superbe :love:
Re: Aermacchi M-346 Master à 09/05/2019 16:11 Jericho

d9pouces a écrit

Je préfère le Yak-130 d'un point de vue esthétique (même s'ils sont très proches, et pour cause ! ), son camouflage est vraiment superbe :love:
Ah ben ça, chacun ses goûts, c'est sûr… :D
Re: Aermacchi M-346 Master à 09/05/2019 16:14 Patriote
Entre le L39NG, le Yak-130 et le T-346A qui serait sur le podium en termes de performance en appui feu?
Re: Aermacchi M-346 Master à 09/05/2019 16:16 d9pouces

Jericho a écrit

d9pouces a écrit

Je préfère le Yak-130 d'un point de vue esthétique (même s'ils sont très proches, et pour cause ! ), son camouflage est vraiment superbe :love:
Ah ben ça, chacun ses goûts, c'est sûr… :D
Ça, c'est mesquin !

Patriote a écrit

Entre le L39NG, le Yak-130 et le T-346A qui serait sur le podium en termes de performance en appui feu?
Les trois :bonnet:

Je pense que ça dépend aussi du budget. Le L39NG est moins cher me semble-t-il, mais sûrement moins performant.
Re: Aermacchi M-346 Master à 09/05/2019 16:57 Jericho

d9pouces a écrit

Ça, c'est mesquin !
Exactement. :mrgreen:

d9pouces a écrit

Patriote a écrit

Entre le L39NG, le Yak-130 et le T-346A qui serait sur le podium en termes de performance en appui feu?
Les trois :bonnet:

Je pense que ça dépend aussi du budget. Le L39NG est moins cher me semble-t-il, mais sûrement moins performant.
Les M-346 et Yak-130 peuvent emporter environ 2 tonnes d'armement sous 9 points d'emport. Je ne connais pas la charge offensive prévue pour le L-39NG, mais il ne possédera que 5 points, ce qui limite la diversité de l'armement durant une mission.
Mais pourquoi pas regarder aussi en direction du L-159 qui pourrait être intéressant, même s'il reste subsonique, sans pour autant être aussi cher que les deux autres?
Re: Aermacchi M-346 Master à 10/05/2019 20:28 ciders
Le L-159 est nettement moins performant me semble-t-il. Et il n'a pas les mêmes capacités d'évolution.
Re: Aermacchi M-346 Master à 11/05/2019 09:22 ouakamois
Le L159 Alca est de loin mon préféré, avec l'expérience acquise du L39 dans ses différences versions.Le nouvel Albatros L39NG est doté d'une avionique moderne avec le système Genesys Aerosystems qui comprend un nouvel affichage multifonctions (MFD) et un affichage tête haute (HUD), un système HOTAS (Hands on throttle and stick, Mains sur manche et machine),un ordinateur de bord qui s'adapte en fonction de la mission (navigation, air-sol et air-air) et qui est capable de simuler le tir de missiles ou bombes air-sol. L'ensemble est propulsé par le turboréacteur FJ44-4M de l'entreprise Williams International, qui équipe aussi l'avion d'entraînement avancé et de combat M-345 HET. Son point faible reste son emport d'armement limité à 1,2T sur 5 points. Ses concurrents directs, le Yak130, le M346 et le Hongdu L15 chinois et dans une certaine mesure le T/FA50 ou le FTC2000/G ont tous un emport, rayon d'action et avionique superieurs.
L'atout principal reste la clientèle du L39 qui n'en a pas été déçu et qui l'utilise encore.
Re: Aermacchi M-346 Master à 01/08/2019 10:22 ouakamois
1ère commande de 6 unités du M346FA annoncée par Leonardo
Re: Aermacchi M-346 Master à 01/08/2019 19:05 d9pouces
A-t-on plus d'infos sur le client en question ?
Re: Aermacchi M-346 Master à 04/01/2020 11:13 ouakamois
Leonardo M346 Master FA
C'est vrai que la fiche qui nous est servie ici est alléchante…
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:57 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires