Histoire de l'appareil

L’Elbit Systems Hermes 900 est un drone de reconnaissance tactique MALE à ailes médianes, équipé d’un moteur à piston entrainant une hélice bipale propulsive, d’un empennage en "V" et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Durant les années 2000, Elbit Systems Ltd se lance dans le développement de l’Hermes 900, un drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) monomoteur capable d’emporter une charge utile deux fois plus importante que l’Hermes 450. Il remplace, dans le catalogue d’Elbit Systems Ltd, le projet Hermes 1500 bimoteur.

Son premier vol a lieu le 9 décembre 2009.

La configuration générale de l’Hermes 450 est reprise avec un fuselage cylindrique muni d’un empennage en "V" diminuant le poids et la signature électromagnétique, et un moteur à l’arrière entrainant une hélice propulsive.

À l’avant, une sorte de bulbe sur le dessus du fuselage accueille les appareils de guidage et de communication. Son avionique entièrement redondante permet une sécurité d’utilisation maximale. Les ailes en position médiane sont droites et possèdent chacune deux points d’attache pour l’emport de nacelles ou d’antennes diverses. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable, permettant de diminuer la trainée et de rendre l’appareil plus discret. À cause d’une masse trop importante pour utiliser une rampe de lancement comme les drones Hermes de plus petites tailles, l’Hermes 900 décolle et atterrit sur des pistes sommairement aménagées.

Ce drone peut être utilisé pour la reconnaissance aérienne, l’observation, la patrouille maritime, l’identification, la traque automatique et la désignation de cible. Il peut également effectuer des missions de surveillance, d’écoute et de guerre électronique.

Son équipement électro-optique comprend en général le système de tourelle ventrale COMPAS IV située à l’avant et comprenant des caméras TV et IR, ainsi qu’un désignateur et télémètre laser.
Le reste de l’équipement électronique peut prendre place dans le fuselage où une baie d’une longueur de 2,5 mètres permet l’installation et le remplacement rapide, de type "plug and play", de charges utiles modulaires pouvant aller jusqu’à 250 kg. L’utilisateur a le choix entre divers équipements : un SAR (radar à ouverture synthétique) SELEX Gabianno T-200 X-band, des systèmes d’identification et de suivi automatique de cible, des systèmes d’écoute de communication, et de surveillance et guerre électroniques.

Le contrôle de l’Hermes 900 est effectué par le système DGCAS (Down-sized Ground Control Station) commun à tous les systèmes Hermes d’Elbit. Les informations sont retransmises en direct à la station de guidage au sol qui est située dans une sorte de container installé sur un camion ou un autre véhicule. Chaque station de guidage est équipée de deux consoles, permettant ainsi de guider deux appareils en même temps. Les missions sont entièrement automatisées, du décollage à l’atterrissage, mais il est toutefois possible de modifier sa mission en cours. De plus, il est équipé d’un IFF, diminuant le risque de méprise. Un système sécurisé de transmission des données par satellite permet également d’augmenter son rayon d’action et de ne pas être gêné par le relief montagneux.

Un transpondeur et une radio de contrôle du trafic aérien civil (ATC) lui permettent d’utiliser également les couloirs aériens civils.

Même s’il n’est pas encore armé, il est possible que d’ici quelques années il puisse être équipé de missiles du genre AGM-114 "Hellfire" sur les points intérieurs des ailes.

En 2014, l’Hermes 900 est en service au sein des forces aériennes brésilienne, chilienne, israélienne et au sein de la police fédérale mexicaine. Il est aussi en commande en Colombie et en Suisse.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Informations techniques

Éléments de reconnaissance

Aile médiane

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 180 kg (2 601 lbs)
  • Masse à vide : 830 kg (1 830 lbs)
  • Envergure : 15 m (49 ft)
  • Longueur : 8,3 m (27,231 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 112 km/h (70 mph, 60 kts)
  • Endurance maximale : 36 h
  • Distance franchissable : 4 000 km (2 485 mi, 2 160 nm)
  • Plafond opérationnel : 9 144 m (30 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 220 km/h (137 mph, 119 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 0,09
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,06

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Rotax 914
  • Puissance unitaire : 75 kW (101 ch, 100 hp)

Charge utile et armement

  • Charge utile en interne : 350 kg (772 lbs)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Elbit Systems Hermes 900 à 20/06/2014 15:05 Jericho
L’Elbit Systems Hermes 900 est un drone de reconnaissance tactique MALE à ailes médianes, équipé d’un moteur à piston entrainant une hélice bipale propulsive, d’un empennage en "V" et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Durant les années 2000, Elbit Systems Ltd se lance dans le développement de l’Hermes 900, un drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) monomoteur capable d’emporter une charge utile deux fois plus importante que l’Hermes 450. Il remplace, dans le catalogue d’Elbit Systems Ltd, le projet Hermes 1500 bimoteur.

Son premier vol a lieu le 9 décembre 2009.
La configuration générale de l’Hermes 450 est reprise avec un fuselage cylindrique muni d’un empennage en "V" diminuant le poids et la signature électromagnétique, et un moteur à l’arrière entrainant une hélice propulsive.
À l’avant, une sorte de bulbe sur le dessus du fuselage accueille les appareils de guidage et de communication. Son avionique entièrement redondante permet une sécurité d’utilisation maximale. Les ailes en position médiane sont droites et possèdent chacune deux points d’attache pour l’emport de nacelles ou d’antennes diverses. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable, permettant de diminuer la trainée et de rendre l’appareil plus discret. À cause d’une masse trop importante pour utiliser une rampe de lancement comme les drones Hermes de plus petites tailles, l’Hermes 900 décolle et atterrit sur des pistes sommairement aménagées.

Ce drone peut être utilisé pour la reconnaissance aérienne, l’observation, la patrouille maritime, l’identification, la traque automatique et la désignation de cible. Il peut également effectuer des missions de surveillance, d’écoute et de guerre électronique.
Son équipement électro-optique comprend en général le système de tourelle ventrale COMPAS IV située à l’avant et comprenant des caméras TV et IR, ainsi qu’un désignateur et télémètre laser.
Le reste de l’équipement électronique peut prendre place dans le fuselage où une baie d’une longueur de 2,5 mètres permet l’installation et le remplacement rapide, de type "plug and play", de charges utiles modulaires pouvant aller jusqu’à 250kg. L’utilisateur a le choix entre divers équipements : un SAR (radar à ouverture synthétique) SELEX Gabianno T-200 X-band, des systèmes d’identification et de suivi automatique de cible, des systèmes d’écoute de communication, et de surveillance et guerre électroniques.

Le contrôle de l’Hermes 900 est effectué par le système DGCAS (Down-sized Ground Control Station) commun à tous les systèmes Hermes d’Elbit. Les informations sont retransmises en direct à la station de guidage au sol qui est située dans une sorte de container installé sur un camion ou un autre véhicule. Chaque station de guidage est équipée de deux consoles, permettant ainsi de guider deux appareils en même temps. Les missions sont entièrement automatisées, du décollage à l’atterrissage, mais il est toutefois possible de modifier sa mission en cours. De plus, il est équipé d’un IFF, diminuant le risque de méprise. Un système sécurisé de transmission des données par satellite permet également d’augmenter son rayon d’action et de ne pas être gêné par le relief montagneux.

Un transpondeur et une radio de contrôle du trafic aérien civil (ATC) lui permettent d’utiliser également les couloirs aériens civils.

Même s’il n’est pas encore armé, il est possible que d’ici quelques années il puisse être équipé de missiles du genre AGM-114 "Hellfire" sur les points intérieurs des ailes.

En 2014, l’Hermes 900 est en service au sein des forces aériennes brésilienne, chilienne, israélienne et au sein de la police fédérale mexicaine. Il est aussi en commande en Colombie et en Suisse.


Versions :
Hermes 900 : Version de base.


Utilisateurs militaires :
Brésil : Un système en service au sein de la force aérienne.

Chili : 3 appareils au sein de la force aérienne chilienne en service depuis 2011.

Colombie : 1 appareil commandé pour la force aérienne colombienne (entrée en service prévue pour 2014).

Israël : En service au sein des forces aériennes israéliennes sous l’appellation de "Kochav" ("étoile" en hébreu).

Suisse : Sélectionné pour équiper les Forces Aériennes (6 à 8 exemplaires, à définir).


Caractéristiques :
Longueur : 8,3m
Envergure : 15,0m
Masse à vide : 830kg
Masse maximale au décollage : 1’180kg
Charge utile : 350kg

Moteurs :
Un moteur Rotax 914 de 74,6kW (101cv).

Performances :
Vitesse max haute altitude: 220km/h
Vitesse de croisière : 112km/h
Plafond opérationnel : 9’144m
Endurance : 36h
Distance franchissable : 4’000km

Armement :
Sans.


Liens internet :
https://www.elbitsystems.com/elbitmain/area-in2.asp?parent=3&num=31&num2=31
http://en.wikipedia.org/wiki/Elbit_Hermes_900
http://www.defenseindustrydaily.com/israel-is-hermes-900-uav-launch-customer-as-iaf-expands-its-fleets-06363/
http://www.israeli-weapons.com/weapons/aircraft/uav/hermes_900/Hermes_900.html
http://psk.blog.24heures.ch/tag/hermes+900
http://www.airforce-technology.com/projects/hermes-900/
http://rpdefense.over-blog.com/tag/Hermes%20900/
http://defense-update.com/products/h/hermes-900.htm
Re: Elbit Systems Hermes 900 à 20/06/2014 17:15 Ansierra117
Toujours aussi bien ta série :D merci Jericho !
Re: Elbit Systems Hermes 900 à 21/06/2014 08:18 Clansman
L'Hermes 900 sur le site
Re: Elbit Systems Hermes 900 à 21/06/2014 13:53 Jericho

Ansierra117 a écrit

Toujours aussi bien ta série :D merci Jericho !

Clansman a écrit

L'Hermes 900 sur le site
Merci. ;)
Re: Elbit Systems Hermes 900 à 23/08/2015 12:36 Ansierra117
Image
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:57 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires