Rappels

Histoire de l'appareil

Le EA-6B Prowler était un appareil dérivé du A-6 Intruder d’attaque et du EA-6A dédié à la guerre électronique. Il remplaça totalement le EF-111 Raven depuis son retrait du service en 1995 et a lui-même en été remplacé par le EA-18G Growler.

L'appareil était issu de la rencontre de deux besoins opérationnels au début des années 1960, les Marines voulant remplacer leurs EA-6A et l'US Navy ses EKA-3B Skywarrior. Un accord se fit rapidement sur la modification d'un avion déjà en service, le A-6 Intruder. La principale modification porta sur la structure avec un allongement du fuselage dans la partie avant. Rallongé d’1,37 mètres, celui-ci put accommoder un nouveau cockpit (qui passa ainsi d’une configuration biplace côte-à-côte à une configuration quadriplace, avec deux membres d’équipage devant et deux derrière). Cette seule évolution permet de reconnaître instantanément un Prowler d’un Intruder classique.

D’autres modifications extérieures complétèrent cette mue : un carénage profilé au sommet de la dérive, accueillant un puissant équipement de brouillage Cutler-Hammer ALQ-99 et plusieurs antennes sur divers points pour assurer une couverture à 360°. La voilure de l’appareil conserve quatre points d’emport plus un cinquième en position ventrale, capables chacun de porter soit un réservoir externe de carburant, soit une nacelle contenant des équipements de brouillage actif asservis à une unité centrale traitant les données. L'ensemble est désigné TJS (Tactical Jamming System). Enfin, le Prowler peut brouiller les communications ennemies grâce à son brouilleur USQ-113. Tous ces systèmes sont traités par les opérateurs embarqués, qui sont au moins partiellement protégés des radiations par une fine pellicule d'or recouvrant les verrières du cockpit… ce qui explique le surnom officieux du Prowler parmi les aviateurs : drag-queen.

Le Prowler fut développé pour opérer avec les navires de l’US Navy, avant tout dans des missions de guerre électronique et de brouillage des radars ennemis susceptibles de repérer leur présence ou celles des appareils embarqués. Les recherches entreprises sur les matériels soviétiques permirent d’identifier un certain nombre de fréquences utilisées, que le Prowler est capable de brouiller. Mais il peut aussi se faire chasseur, via sa capacité à tirer des missiles antiradar AGM-88 HARM. Pour répondre à ces missions, l’US Navy a déployé 12 squadrons de 4 appareils chacun, en plus d’une unité d’entraînement et d’une unité de réserve. L’US Marine Corps quant à lui a déployé quatre squadrons de 5 appareils chacun. Au total, environ 170 exemplaires ont été produits par Grumman, tous de la version EA-6B.

Durant sa carrière, plusieurs programmes de modernisation furent lancés : on peut citer EXCAP en 1970, ICAP I en 1973 et ICAP II en 1980 (ce dernier conférant au Prowler la possibilité de tirer des AGM-88 HARM et améliorant l'avionique avec une nouvelle centrale de navigation et un système de programmation en vol). En 2005, ICAP III a permis l'installation de la Liaison-16 et de l'ALQ-218 (remplaçant l'ALQ-99). Certains appareils furent même dotés de nacelles de désignation de cibles Litening.

Naturellement, le EA-6B a été engagé dans toutes les opérations durant lesquelles l’US Navy a participé. Entré en service en 1971, il fut produit de 1966 à 1991. Encore très récemment, les derniers avions opérationnels servaient au Moyen-Orient contre l’État Islamique. Un appareil se distingua aussi tragiquement en février 1998 lors d’un vol à basse altitude en Italie : sa dérive coupa le câble d’un téléphérique, tuant une vingtaine de personnes.

Il n'y a plus actuellement de Prowler en service. Le dernier escadron (VMAQ-2, US Marine Corps) a été dissous le 8 mars 2019. L'US Navy les avait retiré en juin 2015.


Texte de Ciders, avec son aimable autorisation.

Informations techniques

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 27 896 kg (61 500 lbs)
  • Masse à vide : 14 134 kg (31 160 lbs)
  • Surface alaire : 49,22 m² (529,8 sq. ft)
  • Hauteur : 5,121 m (16,8 ft)
  • Envergure : 16 m (53 ft)
  • Longueur : 18,014 m (59,1 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 774 km/h (481 mph, 418 kts)
  • Distance franchissable : 3 862 km (2 400 mi, 2 086 nm)
  • Plafond opérationnel : 11 460 m (37 600 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 65 m/s (213 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 1 048 km/h (651 mph, 566 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 0,67
  • Charge alaire, à vide : 287,158 kg/m² (58,815 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,34
  • Charge alaire, au décollage : 566,759 kg/m² (116,082 lbs/sq. ft)

Équipage

  • Équipage : 4

Motorisation

  • 2 réacteurs Pratt & Whitney J52-P408A
  • Puissance unitaire : 4 717 kgp (46 kN, 10 400 lbf)

Équipements électroniques

  • Système de guerre électronique AN/ALQ-99

Équipements électroniques externes

  • 5 nacelles de brouillage électronique actif EDO Corporation AN/ALQ-99

Pays exploitant actuellement cet appareil

Charge utile et armement

  • Nombre de points d'emport : 5
  • Charge militaire : 8 165 kg (18 000 lbs)

Charges externes

Missiles
Nacelles électroniques
  • 5 nacelles de brouillage électronique actif EDO Corporation AN/ALQ-99

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Re: Avenir du Prowler à 18/05/2010 00:33 Vigi
C'était pas des détachements de la Navy auprès de l'USAF, matériels plus personnels.
En terme de mise en œuvre tant technique que budgétaire, cela me semble la plus adapté.
Re: Avenir du Prowler à 15/03/2013 12:46 ogotaï
Deterrage de topic en règle !

Je ne pensais pas qu'il y en avait encore en service

.S. 5TH FLEET AREA OF RESPONSIBILITY (March 11, 2013) Airman Alexander Holton, from Shreveport, La., left, and Airman Nicholas Mastrotataro, from Worcester, Mass., wipe down the canopy of an EA-6B Prowler from the Wizards of Electronic Attack Squadron (VAQ) 133 on the flight deck aboard the aircraft carrier USS John C. Stennis (CVN 74). John C. Stennis Carrier Strike Group is deployed to the U.S. 5th Fleet area of responsibility conducting maritime security operations, theater security cooperation efforts and support missions for Operation Enduring Freedom. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist Seaman Apprentice Ignacio D. Perez/Released)
Re: Avenir du Prowler à 15/03/2013 13:44 d9pouces
je suis également surpris, je pensais qu'ils avaient tous été remplacés par des EF-18G :o
Re: Avenir du Prowler à 16/03/2013 16:03 Nico2
Faut croire que les tensions budgétaires sont passées par là… :S
Re: Avenir du Prowler à 16/03/2013 19:17 little boy
il y a peut-être une question budgétaire.
le prowler excelle dans son domaine et le fait qu'il est 4 membres d'équipages en fait peut-être encore une bonne à tout faire, comme peut l'être le B-52? :interr:

après niveau structurel, je ne sais pas où en est le potentiel des appareils, car les appontages et catapultages demandent plus d'effort sur la structure qu'un simple atterrissage.

le dernier prowler est entré en service en 1991, soit 22 ans, ça reste correcte pour un avion d'ancienne génération? :roll:
Re: Avenir du Prowler à 16/03/2013 20:47 d9pouces
En 91 !

Décidément, j'en apprends pas mal, je pensais vraiment que les EA-6B étaient plus vieux que ça.

Après, comme tu le dis, ça doit être une bonne à tout faire assez pratique, surtout que je ne sais pas si le matériel embarqué sur le EF-18 est vriament très différent de celui du EA-6B…
Re: Avenir du Prowler à 17/03/2013 10:01 Nico2

little boy a écrit

il y a peut-être une question budgétaire.

C'est à penser.

little boy a écrit

le prowler excelle dans son domaine et le fait qu'il est 4 membres d'équipages en font peut-être encore une bonne à tout faire, comme peut l'être le B-52? :interr:

Il faut croire.

little boy a écrit

après niveau structurel, je ne sais pas où en est le potentiel des appareils, car les appontages et catapultages demandent plus d'effort sur la structure qu'un simple atterrissage.

La question est intéressante, on peut légitimement penser que les appareils les plus récents ont encore un certain potentiel.

little boy a écrit

le dernier prowler est entré en service en 1991, soit 22 ans, ça reste correcte pour un avion d'ancienne génération? :roll:

Je suis d'accord, ça reste récent.
Re: Avenir du Prowler à 17/03/2013 13:05 little boy

d9pouces a écrit

En 91 !

Décidément, j'en apprends pas mal, je pensais vraiment que les EA-6B étaient plus vieux que ça.

Après, comme tu le dis, ça doit être une bonne à tout faire assez pratique, surtout que je ne sais pas si le matériel embarqué sur le EF-18 est vraiment très différent de celui du EA-6B…

source wiki et plusieurs recoupage de site pour le dernier appareil mis en service.

l'appareil en soit est ancien le premier EA-6 est sorti des chaînes en 1968, il y a eu 170 de produits et il en resterait 125 (mais ça me paraît un peu élevé et sur netmarine ils disent 119).
http://wikipedia.qwika.com/en2fr/EA-6_Prowler

La question est intéressante, on peut légitimement penser que les appareils les plus récents ont encore un certain potentiel.

je ne sais pas le fréquence de leur intervention si ils ont été de tous les conflits actuels?
je me rappelle d'un numéro de raid spécial guerre en afghanistan (à son début) où il montrait l'utilisation du prowler, après je n'en ai plus la trace… :journal:

en tout cas ça montre la "rentabilité" de certains appareils (A-10/prowler/B-52 and co) et que l'on arrive plus à faire aussi bien à moindre coût!

niveau équipement je crois que le GROWLER reprend les mêmes nacelles ALQ-99 que l'EA-6, mais adapté au fuselage du F-18. :interr:
il faut remonter dans les tréfonds du topic (ou celui du growler) pour savoir, car je crois que cela avait été abordé. :interr:
Re: Avenir du Prowler à 17/03/2013 14:52 Clansman
D'après Flight Global, il en resterait 53 en service.

L'EA-18G emporte plus de nacelles ALQ-99 que l'EA-6B (peut-être une version plus récente mais je suis pas sûr). Ce dont je me souviens, c'est qu'au début les nacelles étaient tellement puissantes qu'elles brouillaient le radar du EA-18G. J'espère que ça a été corrigé depuis. :bonnet:
Re: Avenir du Prowler à 18/03/2013 22:06 Nico2
Cela semble préférable en effet :D .
Re: Avenir du Prowler à 19/03/2013 11:35 foxkilo02

ogotaï a écrit

Deterrage de topic en règle !

Je ne pensais pas qu'il y en avait encore en service
Il y a toujours des "Grizzly" en vol … et malheureusement qui se crashent aussi! :(
Re: Avenir du Prowler à 19/03/2013 18:52 little boy
le CVN 69 USS Dwight D. Eisenhower était de passage à marseille début mars.
il y avait 3/4 prowler à bord.

comme quoi il fait toujours partie de l'arsenal et toujours en première ligne, car l'appareil se dirige vers le golfe persique!
http://www.marine-oceans.com/marines-du-monde/4734-le-porte-avions-eisenhower-remplace-le-uss-john-stennis-dans-la-region-du-golfe-persique
Re: Avenir du Prowler à 19/03/2013 20:29 Nico2
Merci pour l'info et le lien LB.

Les photos sont très jolies. :)

"Un CVN US et son groupe aéronaval, il faut bien cela pour régir Marseille et son insécurité notoire" ? [/size:1q9x8xf2] :bonnet:

:dehors:
Re: Avenir du Prowler à 19/03/2013 21:30 d9pouces
Et encore, je ne suis même pas sûr que cela suffirait :D

C'est dommage, j'étais de passage à Marseille le mois dernier, j'aurais dû décaler un peu mon pasage :(
Re: Avenir du Prowler à 20/03/2013 19:30 Nico2

d9pouces a écrit

Et encore, je ne suis même pas sûr que cela suffirait :D

Je propose un test afin de voir ce qu'il en est concrètement. :mrgreen:

Image

d9pouces a écrit

C'est dommage, j'étais de passage à Marseille le mois dernier, j'aurais dû décaler un peu mon pasage :(

Potentiellement, ça aurait pu faire un sacré reportage.

Après, je ne suis pas sur que l'accès soit aisé.
Re: Avenir du Prowler à 21/03/2013 19:07 little boy
Potentiellement, ça aurait pu faire un sacré reportage.
Après, je ne suis pas sur que l'accès soit aisé
.

;)
http://www.spottingzone.com/forum/ba-et-ban/topic16275.html
Re: Avenir du Prowler à 21/03/2013 21:09 d9pouces
Faut croire que si !

sympathiques photos, merci pour le lien !
Re: Avenir du Prowler à 21/03/2013 21:44 Nico2
Elles sont somptueuses ces photos :) .

Merci pour le lien LB, je ne vais plus très souvent sur SZ…

Mais du coup, j'en profite pour remercier le reporter.

Quel régal :D .
Re: Avenir du Prowler : les musées à 09/03/2019 10:15 stanak
it's over

depuis hier :?
Image
Re: Avenir du Prowler à 09/03/2019 10:53 ciders
J'ai mis à jour sa fiche en conséquence, en allant puiser quelques données en plus dans le DSI numéro 124.
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:57 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires