Rappels

Histoire de l'appareil

Le système BACN (Battlefield Airborne Communications Node) est un système de relais de communications aéroporté, permettant l'échange d'informations en temps réel via les liaisons de données. Concrètement, il permet à des troupes au sol de voir l'image du champ de bataille telle qu'elle est perçu par un équipage en vol. Ce système a été développé par Northrop-Grumman.

Le prototype du BACN fut testé entre 2005 et 2008 sur les deux derniers WB-57 encore en service. En juin 2009, Northrop-Grumman signa un contrat pour intégrer le BACN sur le BD-700 Global 6000, sélectionné pour son altitude et son endurance. Le BD-700 ainsi modifié fut d'abord désigné RC-700A, puis E-11A. L'USAF en a acquis 4 exemplaires, qui furent livrés jusqu'en septembre 2012. Ils sont utilisés par le 451e Tactical Airborne, notamment en Afghanistan. Le système BACN (qui inclut également 3 EQ-4B Global Hawk) a franchi en novembre 2013 le cap des 5000 missions.

Informations techniques

Pays exploitant actuellement cet appareil

Charge utile et armement

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Northrop-Grumman E-11A à 06/02/2014 12:11 Clansman
Le système BACN (Battlefield Airborne Communications Node) est un système de relais de communications aéroporté, permettant l'échange d'informations en temps réel via les liaisons de données. Concrètement, il permet à des troupes au sol de voir l'image du champ de bataille telle qu'elle est perçu par un équipage en vol. Ce système a été développé par Northrop-Grumman.

Le prototype du BACN fut testé entre 2005 et 2008 sur les deux derniers WB-57 encore en service. En juin 2009, Northrop-Grumman signa un contrat pour intégrer le BACN sur le BD-700 Global 6000, sélectionné pour son altitude et son endurance. Le BD-700 ainsi modifié fut d'abord désigné RC-700A, puis E-11A. L'USAF en a acquis 4 exemplaires, qui furent livrés jusqu'en septembre 2012. Ils sont utilisés par le 451e Tactical Airborne, notamment en Afghanistan. Le système BACN (qui inclut également 3 EQ-4B Global Hawk) a franchi en novembre 2013 le cap des 5000 missions.


La fiche sur le site


http://psk.blog.24heures.ch/tag/e-11a

http://en.wikipedia.org/wiki/Battlefield_Airborne_Communications_Node

http://www.northropgrumman.com/Capabilities/BACN/Pages/default.aspx

http://www.defenseindustrydaily.com/bringing-home-the-bacn-to-front-line-forces-05618/

http://www.airforcemag.com/DRArchive/Pages/2011/June%202011/June%2017%202011/AirForcePreparestoWelcomeE-11A.aspx

http://www.uasvision.com/2013/11/22/battlefield-airborne-communications-node-completes-5000-combat-missions/
Re: Northrop-Grumman E-11A à 09/02/2014 17:51 d9pouces
Encore un avion que je ne connaissais pas…

Donc en gros, ils reprennent exactement les mêmes missions que le RQ-4, avec les mêmes systèmes électroniques.


Du coup, j'ai une question bête : pourquoi avoir lancé un nouveau programme pour faire la même chose que le RQ-4 ? N'auraient-ils pas simplement pu en commander de nouveaux ?
Re: Northrop-Grumman E-11A à 09/02/2014 17:54 Clansman
Alors là, aucune idée. On trouve pas grand chose en propre sur l'E-11A.
Re: Northrop-Grumman E-11A à 09/02/2014 20:02 JFF
Ce qui est intéressant, c'est que non seulement le E 11A reprend les même missions que le RQ 4, mais qu'il s'agit d'un engin piloté, avec un équipage (pilote + mission) embarqué. C'est une sorte d'aveu que les drones et autres RPV ne sont pas LA solution miracle pour la reconnaissance, et que la présence d'humains à bord apporte un plus.

Il faudrait que je retrouve une référence, une mission d'un Transall Gabriel dans le sud de l'irak, avant 2003. La présence d'opérateurs à bord, comprenant l'arabe, avait permis de comprendre instantanément une mission d'un Mig 25 Irakien, pour abattre un U 2R. Un Awacs de l'USAF, en mission dans le même coin, n'avait rien compris, car il n'avait pas d'opérateur comprenant l'arabe.
Re: Northrop-Grumman E-11A à 09/02/2014 22:40 ciders
Je l'avais lu : c'est sur le blog d'Arnaud Delalande, http://airpower.over-blog.com/
Re: Northrop-Grumman E-11A à 09/02/2014 23:18 d9pouces

JFF a écrit

Ce qui est intéressant, c'est que non seulement le E 11A reprend les même missions que le RQ 4, mais qu'il s'agit d'un engin piloté, avec un équipage (pilote + mission) embarqué. C'est une sorte d'aveu que les drones et autres RPV ne sont pas LA solution miracle pour la reconnaissance, et que la présence d'humains à bord apporte un plus.

Il faudrait que je retrouve une référence, une mission d'un Transall Gabriel dans le sud de l'irak, avant 2003. La présence d'opérateurs à bord, comprenant l'arabe, avait permis de comprendre instantanément une mission d'un Mig 25 Irakien, pour abattre un U 2R. Un Awacs de l'USAF, en mission dans le même coin, n'avait rien compris, car il n'avait pas d'opérateur comprenant l'arabe.
C'était en effet une des possibilités que j'envisageais : soit le RQ-4 était mauvais, soit il était trop cher, soit le problème venait du côté drone en lui-même.

Merci pour l'anecdote, je n'avais jamais entendu parler de cette histoire.
Re: Northrop-Grumman E-11A à 17/02/2014 22:22 Nico2
Moi non plus.

Cela prouve une fois encore que les alliés, même moins armés, peuvent être utiles. :)
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:57 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires