Rappels

Histoire de l'appareil

Durant les années 2000, l’entreprise israélienne Aeronautic Defense Systems Ltd décide d’utiliser la cellule d’un Diamond DA42 pour le transformer en un drone MALE (moyenne altitude, longue endurance) capable de retransmettre en direct les informations enregistrées à une station au sol.

Le premier vol est effectué en juillet 2009 et il est proposé sur le marché depuis 2011.
Le "Dominator II" est extérieurement semblable au Diamond DA42, mis à part sa verrière opaque.
Les deux moteurs diesel actionnant des hélices tripales sont installés dans des nacelles sur les ailes. Ces dernières, en positions basses, sont droites avec un léger dièdre. À leurs extrémités, des ailerons permettent de diminuer la trainée. L’appareil est équipé d’une dérive en "T" dont l’empennage horizontal est également équipé d’ailerons, mais tournés vers le bas.

À l'arrière du fuselage, une quille ventrale permet également d’augmenter la stabilité latérale. Le train d’atterrissage est de type tricycle. Le train avant se rétracte dans le nez, alors que le train principal s’escamote dans les ailes. Le matériel électro-optique de surveillance est situé dans une tourelle hémisphérique sous le nez de l’appareil.
Dans la cabine, les équipements de guidage et de transmissions des données enregistrées sont installés à la place des sièges.

Le "Dominator II" est proposé pour effectuer des missions de reconnaissance, d’observation et de renseignement électronique. Pour cela il peut être équipé d’un télémètre laser ainsi que de caméras TV et IR. Il peut également emporter un radar Selex PicoSAR à ouverture synthétique, ou des équipements permettant le recueil de renseignements électroniques et de communications.

Il est capable d’évoluer durant 28 heures à une vitesse entre 140 à 350 km/h, jusqu'à une altitude de 9’100 m. Les informations sont retransmises en direct à une station au sol pouvant être distante d’un peu plus de 300 km.

Au début de l’année 2014, seules les forces armées du Mexique et de la Turquie se sont équipées du "Dominator II".


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Informations techniques

Éléments de reconnaissance

Sans cockpit

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 000 kg (4 409 lbs)
  • Masse à vide : 1 200 kg (2 646 lbs)
  • Surface alaire : 16,29 m² (175,344 sq. ft)
  • Hauteur : 2,49 m (8,169 ft)
  • Envergure : 13,42 m (44,029 ft)
  • Longueur : 8 m (26 ft)

Performances

  • Endurance maximale : 28 h
  • Rayon d'action : 300 km (186 mi, 162 nm)
  • Plafond opérationnel : 9 000 m (29 528 ft)
  • Vitesse maximale HA : 354 km/h (220 mph, 191 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 0,17
  • Charge alaire, à vide : 73,665 kg/m² (15,088 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,1
  • Charge alaire, au décollage : 122,775 kg/m² (25,146 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à pistons Thielert Centurion 2.0L
  • Puissance unitaire : 100 kW (136 ch, 134 hp)

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

  • Charge utile : 410 kg (904 lbs)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Forum

Sujet complet »
ADS "Dominator II" à 07/05/2014 12:02 Jericho
Durant les années 2000, l’entreprise israélienne Aeronautic Defense Systems Ltd décide d’utiliser la cellule d’un Diamond DA42 pour le transformer en un drone MALE (moyenne altitude, longue endurance) capable de retransmettre en direct les informations enregistrées à une station au sol.

Le premier vol est effectué en juillet 2009 et il est proposé sur le marché depuis 2011.
Le "Dominator II" est extérieurement semblable au Diamond DA42, mis à part sa verrière opaque.
Les deux moteurs diesel actionnant des hélices tripales sont installés dans des nacelles sur les ailes. Ces dernières, en positions basses, sont droites avec un léger dièdre. À leurs extrémités, des ailerons permettent de diminuer la trainée. L’appareil est équipé d’une dérive en "T" dont l’empennage horizontal est également équipé d’ailerons, mais tournés vers le bas. À l'arrière du fuselage, une quille ventrale permet également d’augmenter la stabilité latérale. Le train d’atterrissage est de type tricycle. Le train avant se rétracte dans le nez, alors que le train principal s’escamote dans les ailes. Le matériel électro-optique de surveillance est situé dans une tourelle hémisphérique sous le nez de l’appareil.
Dans la cabine, les équipements de guidage et de transmissions des données enregistrées sont installés à la place des sièges.

Le "Dominator II" est proposé pour effectuer des missions de reconnaissance, d’observation et de renseignement électronique. Pour cela il peut être équipé d’un télémètre laser ainsi que de caméras TV et IR. Il peut également emporter un radar Selex PicoSAR à ouverture synthétique, ou des équipements permettant le recueil de renseignements électroniques et de communications.
Il est capable d’évoluer durant 28 heures à une vitesse entre 140 à 350km/h, jusqu'à une altitude de 9’100m. Les informations sont retransmises en direct à une station au sol pouvant être distante d’un peu plus de 300km.

Au début de l’année 2014, seules les forces armées du Mexique et de la Turquie se sont équipées du "Dominator II".


Versions :
AES Dominator II : Version dronisée du Diamond DA42.

AES Dominator II XP : Version dronisée du Diamond DA42 pouvant emporter jusqu’à 300kg de charge utile.


Utilisateurs militaires :
Mexique : 2 "Dominator 2 XP" en commande pour la force aérienne.

Turquie : 1 "Dominator 2" pour la surveillance des frontières.


Caractéristiques :
Equipage : Sans.
Longueur : 8,00m
Envergure : 13,42m
Hauteur : 2,49m
Surface alaire : 16,29m2
Masse à vide : 1’200kg
Masse maximale au décollage : 2’000kg
Charge utile : 410kg

Moteurs :
Deux moteurs diesel Thielert Centurion 2.0L, à quatre cylindres, de 100kW (136cv) chacun.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 354km/h
Vitesse minimale en opération: 140 km/h
Plafond opérationnel : 9’100m
Endurance : 28h
Rayon d’action : 300km

Armement :
Sans.


Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Aeronautics_Defense_Dominator
http://www.aeronautics-sys.com/?CategoryID=254&ArticleID=290
http://www.airforce-technology.com/projects/dominator-uav/
http://www.flightglobal.com/news/articles/aeronautics-launches-production-of-unmanned-dominator-353157/
http://www.flightglobal.com/news/articles/israel39s-aeronautics-unveils-dominator-2-39strategic39-221224/
http://www.israeldefense.com/?CategoryID=472&ArticleID=775
http://www.flightglobal.com/news/articles/mexico-signs-for-unmanned-dominators-396365/
http://www.avweb.com/avwebflash/news/DA42_UAV_Tested_200979-1.html
http://www.flightglobal.com/news/articles/aeronautics-planned-second-mannedunmanned-conversion-348413/
Re: ADS "Dominator II" à 07/05/2014 12:52 Clansman
La fiche sur le site

Version du DA42, donc.
Re: ADS "Dominator II" à 07/05/2014 13:12 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site

Version du DA42, donc.
Voui, merci. ;)
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:57 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires