Rappels

Informations techniques

Désignation officielle.

Éléments de reconnaissance

Aile cantilever, Aile en flèche, Aile médiane, Monoplan, Aile à dièdre négatif, 1 cloison d'extrados, 1 dérive, Dérive en flèche, Empennage conventionnel, Une quille ventrale, Empennage horizontal sans dièdre, Empennage horizontal en flèche, Train rétractable, Train tricycle, Moteur à l'arrière, Entrée d'air frontale, Monoréacteur, Cockpit fermé, Verrière en bulle, Monoplace

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 8 954 kg (19 740 lbs)
  • Masse normale au décollage : 7 580 kg (16 711 lbs)
  • Masse à vide : 5 485 kg (12 092 lbs)
  • Surface alaire : 30 m² (323 sq. ft)
  • Envergure : 8,99 m (29,495 ft)
  • Longueur : 14,83 m (48,655 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 620 km (1 007 mi, 875 nm)
  • Distance de convoyage : 2 680 km (1 665 mi, 1 447 nm)
  • Plafond opérationnel : 18 800 m (61 680 ft)
  • Vitesse maximale BA : 1 440 km/h (895 mph, 778 kts)
  • Vitesse maximale HA : 1 775 km/h (1 103 mph, 958 kts)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 1,04
  • Rapport poussée/masse, à vide, avec PC : 1,54
  • Charge alaire, à vide : 182,833 kg/m² (37,447 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, masse normale : 0,76
  • Rapport poussée/masse, masse normale, avec PC : 1,11
  • Charge alaire, masse normale : 252,667 kg/m² (51,75 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,64
  • Rapport poussée/masse, au décollage, avec PC : 0,94
  • Charge alaire, au décollage : 298,467 kg/m² (61,131 lbs/sq. ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Motorisation

  • 1 turbofan Klimov VK-3
  • Puissance unitaire : 5 730 kgp (56 kN, 12 632 lbf) , 8 440 kgp (83 kN, 18 607 lbf) avec post-combustion
  • Carburant (masse) : 1 800 kg (3 968 lbs)

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

  • 3 canons Nudelman-Rikhter NR-30
  • Calibre : 30 mm (1,18 in)
  • Munitions : 65 coups
  • Nombre de points d'emport : 2

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
MiG I-380 / I-3 à 14/05/2019 13:46 Clansman
Au début des années 1950, le bureau d'étude de Mikoyan et Gourevitch fut chargé de concevoir un chasseur lourd autour d'un futur réacteur, le Klimov VK-3.

Ce réacteur était le premier turbofan construit en URSS et avait fonctionné pour la première fois au banc en 1952. Le Politburo chargea MiG, le 3 juin 1953, de concevoir l'I-3 (un chasseur de première ligne) et l'I-3P (un intercepteur tous-temps). En 1954, le VK-3 fut qualifié pour une poussée de 5730 kgp à sec et 8440 kgp avec PC.

Les I-3 et I-3P furent développés en parallèle avec l'I-370 ou I-1, dont l'aile était de forme similaire, soit une aile en flèche de 60°. L'I-3, nommé officiellement I-380, ressemblait au MiG-19 (en plus grand et plus lourd), ou encore au prototype du Sukhoï Su-7, le S-1. L'entrée d'air était frontale avec un cône de nez, la verrière en bulle, l'empennage conventionnel et en flèche. Une cloison d'extrados était montée sur l'aile.

Pesant moins de 9 tonnes en charge, il mesurait un peu moins de 15 mètres de long et devait atteindre une vitesse de 1775 km/h et une altitude supérieure à 18000 mètres.

L'armement était constitué de 3 canons de 30 mm, des Nudelman-Richter NR-30 alimentés par 65 obus chacun. Un était installé à la racine de l'aile gauche et les deux autres à droite. Il disposait aussi de deux points d'emport.

Cependant, le moteur VK-3 fut livré trop tard. La cellule de l'I-3, qui était achevée, fut modifiée en I-3U (ou encore I-5, désignation officielle I-420) en 1956. Les essais montrèrent que le VK-3, s'il avait de bonnes performances, avait en revanche une fiabilité douteuse. Il fut abandonné au profit du Lyulka AL-7F en janvier 1958.

L'I-3P utilisait le même radar de recherche que le I-1, l'Almaz. S'il n'emportait que 2 canons NR-30, il pouvait emporter par contre des bombes de 250 kg ou des roquettes : soit deux roquettes TRS-190 (190 mm), ou deux roquettes ARS-212 (212 mm), ou encore deux paniers ORO-57K avec 8 roquettes S-5 (55 mm). Cependant, son développement fut arrêté à la fin 1954.



https://en.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gurevich_I-3

https://www.globalsecurity.org/military/world/russia/i-3u.htm

http://q-zon-fighterplanes.com/fighter-jets-in-action/fighters-ussrrussia/ussr-russia-iii/

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/fighter/i380.html&prev=search
Re: MiG I-380 / I-3 à 14/05/2019 15:27 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le May 14, 2019, 3:04 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires