Rappels

Informations techniques

Drone-cible monomoteur tunisien de la fin des années 1990.

Éléments de reconnaissance

Aile cantilever, Aile médiane, Monoplan, 1 dérive, Dérive en flèche, Empennage conventionnel, Empennage horizontal en flèche, Catapulte, Hélice tractrice, Moteur à l'avant, Monomoteur, Hélice bipale, Sans cockpit

Performances

  • Plafond opérationnel : 3 000 m (9 843 ft)

Pays exploitant actuellement cet appareil

Charge utile et armement

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
TAT Aoussou à 28/12/2018 23:17 Jericho
Drone-cible monomoteur tunisien de la fin des années 1990.

TAT (Tunisia Aero Technologies) est une entreprise tunisienne créée en 1997 et qui se lance rapidement dans l’étude et le développement d’un drone-cible destiné aux forces armées tunisiennes. Cet appareil doit permettre l’entraînement au pointage des batteries anti-aériennes équipées de canons ou de missiles sol-air portables, de même qu’au tir air-air au canon. Huit mois plus tard, soit en octobre 1997, l’Aoussou effectue son premier vol.

Sa forme générale rappelle un avion de combat de très petite taille, équipé d’un moteur à pistons entrainant une hélice bipale tractrice à l’avant du fuselage. Les ailes sont en position médiane. L’empennage horizontal est en flèche et la dérive, d’assez grande taille, ressemble à celle du MiG-27. Le drone peut décoller et atterrir conventionnellement, mais généralement il est catapulté et se pose après le déploiement d’un parachute de récupération. Commandé à distance à l’aide d’une radio Fatuba PCM, il est suivi à l’aide de jumelles, jusqu’à la limite visuelle, par les opérateurs au sol. Le drone est équipé d’un dispositif d’intensification des IR et d’un système de fumigène.

Facile et rapide à être reconditionné après un vol, l’Aoussou ne nécessite qu’une équipe réduite pour être mis en œuvre. Si le décollage par catapulte peut se faire sur des emplacements fixes situés sur des champs de tir, il est également possible d’utiliser des rampes mobiles permettant ainsi d’effectuer des exercices dans des situations et des lieux particulièrs.

Capable d’évoluer jusqu’à 3000m d’altitude, l’Aoussou présente des caractéristiques simulant le vol de jets de combat. Sa facilité de pilotage, sa mise en œuvre aisée et sa grande autonomie en font une cible-volante apprécié de ses utilisateurs.


Utilisateurs militaires :
Tunisie : En service depuis 1997 ou 1998.

Performances :
Plafond opérationnel : 3’000m


Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Tunisian_UAVs
http://defence.pk/threads/must-see-tunisia-aero-technologies-industries-s-a.206633/
http://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/843.html
Re: TAT Aoussou à 04/01/2019 16:50 Clansman
La fiche sur le site
Re: TAT Aoussou à 05/01/2019 22:57 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman! =)
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le 4 janvier 2019 16:43, modifié le . ©AviationsMilitaires