Rappels

Informations techniques

Version de l’Avro 758 motorisée par deux turbopropulseurs Dart R.DA.12 plus puissants ; étude commencée en 1959, jamais produite.

Éléments de reconnaissance

Aile haute

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Rolls-Royce Dart RDa.12 Mk 201
  • Puissance unitaire : 2 420 kW (3 290 ch, 3 245 hp)

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Hawker Siddeley HS.748 à 04/09/2013 12:42 Jericho
Le Hawker Siddeley HS.748 est un avion de transport régional pouvant embarquer jusqu’à 58 passagers, motorisé avec deux turbopropulseurs, muni d’ailes basses et d’un train d’atterrissage tricycle.

Ne bénéficiant presque plus de commandes militaires, Avro décide vers la fin des années 1950 de développer un avion de transport civil de taille moyenne. L’appareil doit être capable d’utiliser des pistes relativement courtes et sommairement aménagées, afin d’être proposé en remplacement des DC-3 "Dakota" vieillissants.

L’appareil est d’abord désigné Avro 748, mais Avro doit fusionner avec plusieurs autres entreprises de construction aéronautiques britanniques sous le nom d’Hawker Siddeley, et il est redésigné HS.748.

Le premier prototype prend l’air le 24 juin 1960 à Woodford, sur la piste privée de l’entreprise Avro. Par la suite, trois autres prototypes sont construits, dont deux destinés aux essais statiques.

Le premier appareil de série effectue son premier vol le 20 août 1961, propulsé par deux turbopropulseurs Rolls Royce Dart RDa6 Mk514 de 1’342kW (1’825cv) entrainant des hélices quadripales. Seuls 24 appareils de cette première série sont construits.
Le HS.748 est muni d’ailes basses, possédant un léger dièdre positif, sur lesquelles sont installées les nacelles-moteurs. L’empennage horizontal est fixé à l’arrière du fuselage. L’empennage vertical est prolongé vers l’avant par une arrête.
Le train d’atterrissage, tricycle, est constitué de jambes munies chacune de deux roues en diabolo. Le train principal se rétracte dans des compartiments sous les nacelles moteurs et le train avant sous le nez de l’appareil.
En général, 48 passagers peuvent prendre place sur 12 rangées de quatre sièges, disposés par deux de chaque côté d’une allée centrale. Dans une configuration haute densité, il est possible de transporter jusqu’à 58 passagers.

Le second prototype d’essais en vol est remotorisé avec des turbopropulseurs Dart RDa7 plus puissants, devenant ainsi le prototype de la Series 2. Il effectue son premier vol le 6 novembre 1961.
La principale différence avec la première série se situe dans l’utilisation de turbopropulseurs plus puissants permettant de meilleures performances et une masse en vol supérieure. De nombreux appareils sont équipés d’une large porte cargo à l’avant de la cabine, facilitant le chargement de fret.

Le HS.748 Series 2b, proposé à partir de 1977, bénéficie de plusieurs améliorations, dont une aérodynamique améliorée et des ailes de plus grande envergure.

Dés le début 1978, et suite à la fusion des entreprises Hawker Siddeley, British Aircraft Corporation et Scottish Aviation dans la nouvelle British Aerospace, l’appareil est produit sous l’appellation BAe748.

En 1984, la version Super 748 est disponible sur le marché. Dérivé du Series2b, il bénéficie d’un cockpit modernisé et d’un aménagement intérieur amélioré. Ses moteurs Rolls Royce RDa.7 Mk552 de 1’700kW (2’310cv) consomment 12% de carburant en moins et sont équipés d’un kit permettant de diminuer leurs émissions sonores.

Une version de transport militaire est proposée dès 1962. Désigné HS.748MF, l’appareil est équipé d’un fuselage relevé à l’arrière et d’une rampe de chargement. Le fuselage est surélevé, mais le train d’atterrissage est muni d’un système lui permettant de s’abaisser pour faciliter le chargement. Il est propulsé par deux turbopropulseurs Rolls Royce Dart RDa.12 Mk301 de 2’387kW (3’245cv) entrainant des hélices quadripales. Il peut transporter jusqu’à 58 soldats entièrement équipés, 40 parachutistes ou 6’963kg de fret, soit trois Land Rover par exemple. Lors des missions d’évacuation sanitaire, il est possible d’installer jusqu’à 24 civières.
Le premier prototype ainsi modifié fait son premier vol le 21 décembre 1963.
La Royal Air Force commande 31 HS.748MF, désignés au sein des forces armées britanniques Andover C.Mk1. Deux autres HS.748 Series2 désignés Andover CC.Mk2 sont commandés pour des vols VIP au sein du Queen’s Flight, et quatre autres pour l’Air Support Command.
Quatre Andover C.Mk1 sont par la suite modifiés en Andover E.Mk3 pour la calibration de radar et d’instruments de navigation, trois autres sont modifiés pour des missions de guerre électronique en Andover E.Mk3A.
Certains "Andover" ont par la suite été revendus à des compagnies civiles à la fin de leurs carrières militaires.
Plusieurs projets de versions de patrouille maritime ont été étudiés. Après l’Avro 748 "Maritime" en 1961 et le HS-748 MR en 1972, c’est le BAe748 "Coastguarder" qui est proposée à partir de 1982. Son équipage est constitué de deux pilotes et de cinq opérateurs. L’appareil est équipé d’un radar de recherche sous le fuselage, de lanceurs de sondes acoustiques et de détecteurs d’anomalies magnétiques, d’un système de navigation spécifique et de systèmes de soutient électronique. Il peut également être équipé en option d’un point d’attache sous chaque aile lui permettant d’emporter deux missiles BAe "Sea Eagle" pour les objectifs de surface ou deux torpilles GEC-Marconi "Sting Ray" pour la lutte anti-sous-marine.

Le HS-748 a également été produit sous licence en Inde par Kanpur, puis par Hindustan à partir du cinquième appareil. Au total, 89 HAL-748 de différentes versions sont construits en Inde entre novembre 1961 et septembre 1984. 72 de ces appareils sont livrés aux forces aériennes indiennes.
Une version de surveillance aérienne est également développée par HAL. Le prototype, équipé d’un grand radôme contenant un radar produit par DASA, fait son premier vol le 5 novembre 1990. Malheureusement, le prototype s’écrase le 11 janvier 1999. La suite du programme continue depuis sur des Iliouchine Il-76.

Le dernier BAe.748 est sorti des chaînes de montage en décembre 1988. Au total, 380 appareils des différentes versions ont été construits. Très appréciés pour le transport de passagers et de fret auprès de nombreuses compagnies aériennes civiles, près de 200 de ces appareils ont été (ou sont encore pour certains) également utilisés par plus d’une vingtaine de forces aériennes.


Versions :
Avro 748 : première appellation du projet, avant la fusion d’Avro dans Hawker Siddeley.

Avro 748 "Maritime" : projet d’un appareil de patrouille maritime basée sur la cellule de l’Avro 748.

HS.748 Series 1 : Première version de série, motorisée par des turbopropulseurs Rolls Royce Dart RDa.6 Mk514 de 1’342kW (1’825cv), 24 appareils construits.

HS.748 Series 2 : Version améliorée motorisée avec des Rolls Royce Dart RDa.7 Mk531 de 1’570kW (2’135cv), 198 appareils construits.

HS.748 Series 2A : Version motorisée avec des Rolls Royce Dart RDa.7 Mk532-2L de 1’700kW (2’310cv), 71 appareils construits.

HS.748 Series 2B : Version munie d’ailes de plus grandes dimensions, motorisée avec des Rolls Royce Dart RDa.7 Mk536-2 de 1’700kW (2’310cv). Certains de ces appareils sont également munis d’une porte cargo. 25 appareils construits.

HS.748 MF : Version de transport de fret militaire munie d’un fuselage relevé à l’arrière et d’une rampe de chargement. Il sera par la suite désigné HS-780.

HS-748 MR : Version de recherche maritime étudiée à partir de la cellule du HS.748 Series 2.

HS.748 MT : (Military Transport) Version militaire du HS-748 muni d’un plancher renforcé et d’une porte de chargement arrière plus large. 52 appareils construits.

HS.780 "Andover" : Version militaire avec fuselage relevé à l’arrière, rampe de chargement, train d’atterrissage s’abaissant pour faciliter le chargement et propulsée par deux turbopropulseurs Rolls Royce Dart RDa.12 Mk301 de 2’387kW (3’245cv).

BAe 748 "Andover" : Version de transport militaire du BAe 748.

BAe 748 "Coastguarder" : Version de patrouille maritime équipée de radar de recherche, de lanceurs de sondes acoustiques, de détecteurs d’anomalies magnétiques et d’une électronique spécifique. Le "Coastguarder" peut également être armé de deux missiles air-surface ou de deux torpilles pour la lutte anti-sous-marine.

BAe Super 748 : Series2b équipé d’un cockpit modernisé, d’un aménagement intérieur amélioré et de turbopropulseurs Rolls Royce RDa.7 Mk552 de 1’700kW (2’310cv) avec réducteur de bruit.

HAL 748 : Version produite en Inde par Hindustan Aeronautics Limited. Plusieurs appareils ont été modifiés, dont un comme prototype d’appareil de surveillance aérienne avec un radôme monté au dessus du fuselage. 69 appareils construits.

HAL 748 Series 2M : Version de transport de fret produite en Inde par Hindustan Aeronautics Limited et munie d’une grande porte cargo. 20 appareils produits.

Andover C.Mk1 : Désignation des HS.748MF/HS.780 utilisés au sein des forces britanniques pour le transport, 31 appareils utilisés par la RAF.

Andover C.Mk1 PR : Andover C.Mk1 modifiés pour des missions de reconnaissance photographique.

Andover CC.Mk2 : Désignation des HS.748 Series2 utilisés au sein des forces britanniques pour le transport VIP et aménagés avec deux cabines pour huit passagers chacune et d’un salon. 2 appareils utilisés par le Queen’s Flight et quatre par l’Air Support Command.

Andover E.Mk3 : Andover C.Mk1 modifiés pour des missions de calibration d'instruments de navigation, quatre appareils convertis.

Andover E.Mk3A : Andover C.Mk1 modifiés pour des missions de guerre électronique, trois appareils convertis.


Utilisateurs militaires :
Australie : 10 appareils au sein de la RAAF et 2 au sein de l’aéronavale, tous retirés du service.

Belgique : 3 appareils au sein des forces aériennes, plus en service.

Bénin : 3 appareils au sein de la Force Aérienne Populaire, encore en service.

Brésil : 12 appareils au sein de la Force Aérienne, plus en service.

Bruneï : 1 appareil au sein de la Force Aérienne du Bruneï, plus en service.

Burkina Faso : 2 appareils au sein de la Force Aérienne, encore en service.

Cameroun : 2 appareils au sein de l’Armée de l’Air du Cameroun, plus en service.

Colombie : 5 appareils au sein de la Force aérienne colombienne, plus en service.

Congo-Kinshasa : 2 appareils au sein de la Force aérienne de la République Démocratique du Congo, encore en service.

Corée du Sud : 2 appareils au sein de la Force aérienne sud-coréenne, encore en service.

Equateur : 5 appareils au sein de la Force aérienne équatorienne, encore en service.

Inde : 92 appareils en service au sein de la Force aérienne indienne, encore en service.

Madagascar : 1 appareil au sein de l’Armée de l'Air Malgache, plus en service.

Nepal : 2 appareils au sein de la Force aérienne népalaise, encore en service.

Nouvelle-Zélande : 10 appareils au sein de la Royal New Zealand Air Force de 1976 à 1998.

Royaume-Uni: 37 appareils au sein de la RAF, plus en service.

Sri Lanka: 5 appareils au sein de la Force aérienne du Sri Lanka, plus en service.

Tanzanie : 3 appareils au sein de la Force aérienne tanzanienne, 1 appareil encore en service.

Thaïlande : 6 appareils au sein de la Force aérienne thaïlandaise, encore en service.

Venezuela : 2 appareils au sein de la Force aérienne, plus en service.

Zambie : 2 appareils au sein de la Force aérienne de Zambie, encore en service.



Caractéristiques BAe Super 748:
Equipage : 3
Passagers : 58
Longueur : 20,4m
Envergure : 31,23m
Hauteur : 7,35m
Surface alaire : 77m2
Masse à vide : 12’304kg
Masse maximale au décollage : 21’092kg

Moteurs :
2 turbopropulseurs Rolls-Royce Dart RDa.7 Mk 536-2 de 1’700kW (2’312cv).

Performances :
Vitesse de croisière : 452km/h
Plafond opérationnel : 7’620m
Distance franchissable : 1’716km

Armement :
Sans.
L’installation de deux pylônes sous voilure est proposée en option sur la version BAe748 "Coastguarder" pour éventuellement emporter 2 missiles air-surface BAe "Sea Eagle" ou 2 torpilles GEC-Marconi "Sting Ray".


Liens internet :
http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=57
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_andover_en.php
http://www.aviastar.org/air/england/hawker_andover.php
http://www.navy.gov.au/aircraft/hawker-siddeley-hs748
http://en.wikipedia.org/wiki/Hawker_Siddeley_HS_748
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hawker_Siddeley_HS.748
http://www.flightglobal.com/FlightPDFArchive/1982/1982%20-%202049.PDF
Re: Hawker Siddeley HS.748 à 06/09/2013 07:47 Nico2
Vow, beau boulot :) !
Re: Hawker Siddeley HS.748 à 07/09/2013 09:24 Clansman
Ouaip, c'était un beau morceau. Bravo Jer' !

La fiche sur le site
Re: Hawker Siddeley HS.748 à 08/09/2013 13:33 Jericho
Merci à vous deux!
J'avoue qu'au début, je pensais à une fiche facile et tranquille, mais en creusant un peu, on est parfois surpris. :mrgreen:

Merci Clans de l'avoir rentré sur la base de donnée.
Re: Hawker Siddeley HS.748 à 23/09/2013 11:38 JFF
Belle fiche, félicitations

quelques petites précisions :
- pour l'Equateur : il semblerait que l'Equateur ait reçu en tout 10 exemplaires, 5 achetés directement, et cinq d'occasion, venant du Brésil. Je pense que ces derniers ont surtout servis de stocks de pièces de rechanges pour les exemplaires restant de la commande initiale. Un HS 74 a longtemps servi de transport présidentiel (FAE 001), et les autres ont surtout été employé par la TAME (Transports Aériens Militaires de l'Equateur), sur des lignes civiles, desservant les localités éloignées. Il semble qu'actuellement, il en reste 2, plus ou moins en service, en attente de remplacement par des MA 60 chinois
- Brésil : les "avro" (nom sous lequel ont toujours été connu les HS 748, sont issus de deux commandes différentes : une première commande en 1962 de 6 unités HS 748 serie2, de transport de passagers, notamment pour assurer la liaison Rio - Brasilia. De 1962 à 1969, ces avions ont été mis en ligne par le GTE (Grupo de Transporte Especial, dépendant directement de l'Etat-Major). Après 1969, ils ont été versé au 1/2 Grupo de Transporte, assurant principalement les missions de liaisons, et notamment le Correio Aereo Nacional. Une deuxième commande, en 1975, de 6 exemplaire de la série 2A, avec grandes portes cargo, permettant notamment le parachutage. ces avions on remplacé les C 118 au 2/2 Grupo de Transporte à Rio. Ils ont servi principalement pour le transport de troupe et le parachutage.
Les Serie 2 ont été déactivés en 2001, et les 2A en 2007. 5 exemplaires ont été revendus à l'Equateur
- Colombie : les HS 748 colombiens ont surtout servi au sein de SATENA (lignes aériennes paramilitaires, qui dessert les localités isolées), donc un usage quasi civil (déco et immatriculation civiles, équipage technique militaire, mais équipage commercial civil)
- Nouvelle Zélande : ce sont des Andovers Mk1, ex RAF
Re: Hawker Siddeley HS.748 à 23/09/2013 12:12 Jericho
Merci JFF et merci à toi pour toutes ces précisions!

Si je résume vite fait:
Brésil et Nouvelle-Zélande, plus ou moins OK.

Equateur ce serait 10 appareils, même s'il n'y en a peut-être que les cinq premiers qui ont réellement volés au sein des forces armées équatoriennes.

En Colombie, on peut éventuellement les compter, mais pas vraiment…
Re: Hawker Siddeley HS.748 à 09/09/2017 22:21 Jericho
En complément, quelques projets de versions étudiés par Avro:

Avro 757 : Projet d’une version proposée en 1958, munie d’un plancher renforcé, d’une avionique modernisée. Redésigné Type 748M, cet appareil doit être construit sous licence en Inde pour l’Indian Air Force ; jamais produit.

Avro 758 "Twin Dart" : Projet d’une version de l’Avro 748 munie d’ailes hautes et propulsée par deux turbopropulseurs Rolls-Royce Dart 8 ; étude commencée en février 1958, jamais produite.

Avro 758B : Version de l’Avro 758 motorisée par deux turbopropulseurs Dart R.DA.12 plus puissants ; étude commencée en 1959, jamais produite.

Avro 758M : Version de l’Avro 758 motorisée par deux turbopropulseurs Dart R.DA.12 plus puissants et équipée d’une rampe de chargement arrière ; étude commencée en 1959, jamais produite.

Avro 768 : Projet d’une version AEW de l’Avro 748 propulsée par deux turbopropulseurs Rolls-Royce Dart RDa.10 de 1’905kW (2’590ch); étude commencée en février 1959 pour répondre aux spécifications de la Royal Navy NA.107T, jamais produit.

Avro 770 : Projet d’une version à décollage et atterrissage court de l’Avro 758M, utilisant un dispositif permettant de dévier l’écoulement de l’air autour de l’aile ; étude commencée en novembre 1959, jamais produit.

Avro 845 : Projet d’un avion multirôle et d’alerte aérienne avancée basée sur la cellule de l’Avro 748 destiné à la RAF ; projet commencé en 1982, jamais construit.
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Sept. 9, 2017, 10:35 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires