Rappels

Informations techniques

Nouvelle désignation du prototype WASP II, propulsé par un turboréacteur Williams Research WR-19-A7D de 2,67kN (272kgp) de poussée.

Éléments de reconnaissance

Sans ailes, Sans empennage horizontal, Sans dérive, Patins, Train fixe, ADAV, Monoréacteur, Cockpit ouvert, Monoplace

Caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 249 kg (550 lbs)
  • Masse à vide : 182 kg (401 lbs)
  • Surface alaire : 0,4 m² (4,31 sq. ft)
  • Hauteur : 1,22 m (4 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 97 km/h (60 mph, 52 kts)
  • Endurance maximale : 0 h 30 m à 45 mn.
  • Plafond opérationnel : 3 048 m (10 000 ft)
  • Rapport poussée/masse, masse normale : 1,04
  • Charge alaire, masse normale : 623,689 kg/m² (127,742 lbs/sq. ft)
  • Rapport poussée/masse, à vide : 1,42
  • Charge alaire, à vide : 454,726 kg/m² (93,135 lbs/sq. ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Motorisation

  • un réacteur Williams WR-19-A7D
  • Puissance unitaire : 259 kgp (2,54 kN, 570 lbf)

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

  • Aucun ancien pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Williams WASP/X-Jet à 09/01/2017 08:53 Jericho
Le Williams Research WASP, ou X-Jet, est un aéronef à décollage et atterrissage vertical permettant de transporter une personne debout. De forme semi-cylindrique, il est propulsé par un turboréacteur et muni de patins d’atterrissage.

Durant les années 1960, le constructeur de moteur Williams Research met au point divers appareils permettant à un homme seul de voler de façon autonome grâce aux propulseurs qu’il développe. Un des plus connus est le "Flying Belt", une sorte de Jetpack motorisé par un turboréacteur WR19 (aussi désigné F107) développant 195kgp, mais qui sera abandonné en 1969 par manque d’intérêt des clients potentiels.

Williams continue ses recherches et propose le WASP (Williams Aerial Systems Platform) dans les années 1970. Son surnom de "Pupitre Volant" correspond bien à sa configuration. En effet, il se présente comme une petite plateforme sur laquelle le pilote s’installe debout, en partie protégé par une paroi verticale semi-circulaire d’une hauteur d’environ 1,2m. La propulsion est assurée par un turboréacteur WR19-9 BRP5 de 2,98kN de poussée. Le pilote contrôle le tangage et le roulis en bougeant son corps pour déplacer le centre de gravité de l’appareil. Des commandes de vol constituées de deux manettes permettent de contrôler la puissance du moteur et aider au contrôle en lacet. Le train d’atterrissage est constitué d’une paire de patins.

Par la suite, le WASP II est développé. Il est capable de performances supérieures et d’une plus grande autonomie. Très proche du précédent, il est motorisé par un turboréacteur basé sur le WR19-7 de 2,54kN avec un système de démarrage désormais électrique et un dispositif d’échappement modifié. Désigné WR-19-A7D, ce nouveau propulseur à une poussée de 2,67kN (272kgp). Un peu moins puissant que le WR-19-9 du WASP, il est aussi moins gourmand, ce qui permet une plus grande autonomie.

Le premier vol libre est effectué en avril 1980. Il est ensuite redésigné X-Jet et il est alors protégé par le brevet US N°4'447'024.

Le X-Jet est ensuite évalué par l’US Army dans les années 1980. Intéressant à plus d’un titre, il est néanmoins jugé difficile à contrôler lorsqu’il y a du vent et son endurance de 30 à 45 minutes est jugée trop faible. L’US Army préfère continuer à se doter d’hélicoptères classiques, considérant que la complexité et les coûts de ce genre d’appareil monoplace sont trop importants par rapport à l’utilité opérationnelle qu’ils peuvent apporter sur le terrain.

Suite à cette décision, le développement du X-Jet est abandonné. Les moteurs, par contre, sont utilisés par la suite pour équiper des missiles de croisières.

Un exemplaire est présenté au National Aviation Hall of Fame situé dans le National Museum of the USAF de Dayton, dans l’Ohio, et un second au Seattle Museum of Flight, dans l’état de Washington.


Versions :
WASP : Prototype d’aéronef monoplace muni d’une plateforme sur laquelle le pilote est debout, propulsé par un turboréacteur Williams Research WR19-9 BRP5 de 2,98kN (304kgp) de poussée.

WASP II : Prototype d’aéronef monoplace muni d’une plateforme sur laquelle le pilote est debout, propulsé par un turboréacteur Williams Research WR-19-A7D de 2,67kN (272kgp) de poussée.

X-Jet : Nouvelle désignation du prototype WASP II, propulsé par un turboréacteur Williams Research WR-19-A7D de 2,67kN (272kgp) de poussée.


Utilisateurs militaires :
USA : En évaluation par l’US Army dans les années 1980, aucune commande effectuée.


Caractéristiques :
Equipage : 1
Passagers : 0
Surface de la plateforme : 0,4m2
Hauteur : 1,22m
Masse à vide : 182kg
Masse en charge au décollage : 250kg
Points d’attache : 0

Moteurs :
Un turboréacteur Williams Research WR-19-A7D de 2,67kN (272kgp) de poussée.

Performances :
Vitesse max : 96km/h
Plafond opérationnel : 3’049m
Endurance : 30-45 minutes
Distance de décollage : 0m
Distance d’atterrissage : 0m

Armement :
Sans.


Liens internet :
<!– m –><a class="postlink" href="https://en.wikipedia.org/wiki/Williams_X-Jet">https://en.wikipedia.org/wiki/Williams_X-Jet</a><!– m –>
<!– m –><a class="postlink" href="http://hyperboreanvibrations.blogspot.de/2011/03/williams-international-x-jet-and-other.html">http://hyperboreanvibrations.blogspot.d … other.html</a><!– m –>
<!– m –><a class="postlink" href="http://www.championshipsubdivision.com/forums/viewtopic.php?t=23739">http://www.championshipsubdivision.com/ … hp?t=23739</a><!– m –>
<!– m –><a class="postlink" href="http://www.airvectors.net/avplatfm.html">http://www.airvectors.net/avplatfm.html</a><!– m –>
<!– m –><a class="postlink" href="http://all-aero.com/index.php/contactus/56-planes-v-w/13058-williams-research-wr19-wasp-x-jet">http://all-aero.com/index.php/contactus … wasp-x-jet</a><!– m –>
Re: Williams WASP/X-Jet à 10/01/2017 08:27 Clansman
La fiche sur le site
Re: Williams WASP/X-Jet à 10/01/2017 09:19 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci! Et les photos sont justes parfaites pour l'illustrer. ;)
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le 10 janvier 2017 08:15, modifié le . ©AviationsMilitaires