Informations techniques

En plus des missiles, il peut emporter des mitrailleuses et des canons en nacelles, des paniers à roquettes.

Éléments de reconnaissance

Voilure tournante, Rotor de queue à droite, Rotor principal à 5 pales, Rotor de queue tripale, 1 dérive, Dérive en flèche, Empennage horizontal droit, Train rétractable, Train tricycle, Bimoteur, Biplace côte-à-côte, Cockpit fermé

Caractéristiques

  • Diamètre du rotor de queue : 2,34 m (7,677 ft)
  • Surface du rotor de queue : 4,3 m² (46,285 sq. ft)
  • Masse maxi au décollage : 4 500 kg (9 921 lbs)
  • Surface du rotor : 115,31 m² (1 241,187 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 12,12 m (39,764 ft)
  • Hauteur : 4,5 m (14,764 ft)
  • Longueur : 14,65 m (48,064 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 260 km/h (162 mph, 140 kts)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,33
  • Charge alaire, au décollage : 39,025 kg/m² (7,993 lbs/sq. ft)

Équipage

  • Équipage : 1 ou 2 pilotes.

Motorisation

  • 2 turbines Pratt & Whitney Canada PW210A
  • Puissance unitaire : 750 kW (1 020 ch, 1 006 hp)

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

  • Note : 10 passagers.

Charges externes

Missiles

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Agusta-Westland AW169 à 16/05/2013 10:04 Jericho
L’Agusta-Westland AW169 est un hélicoptère polyvalent de taille moyenne, biturbine, muni d’un rotor principal à cinq pales et d’un rotor de queue tripale, d’un train d’atterrissage rétractable, et pouvant transporter jusqu’à 10 passagers.

Désirant augmenter son offre avec un hélicoptère polyvalent bimoteur situé dans la catégorie entre l’A109 et l’A139, Agusta-Westland décide en 2010 de développer un nouvel appareil possédant une masse au décollage d’environ 4000kg, pouvant transporter une dizaine de passagers, et désigné AW169.

Quatre prototypes sont prévus et le premier vol a lieu le 10 mai 2012 à Vergiate, en Italie. Les trois premiers prototypes commencent les essais en vol et au sol cette même année, alors que le quatrième ne prend l’air qu’en 2013. La certification est prévue pour 2014 pour une mise en service à partir de 2015.

L’AW169 est motorisé par deux turbines Pratt & Whitney Canada PW210 de 750kW (1’020cv) chacune. Le rotor principal est muni de 5 pales, alors que le rotor de queue, situé au sommet de la dérive, est tripale. Un empennage horizontal, relevé aux extrémités, est installé de chaque côté de la poutre de queue.
Le cockpit est équipé d’une vaste verrière, offrant une excellente vision. L’équipement comprend des écrans couleurs multifonctions et des systèmes de gestion de données diminuant la charge des pilotes. Ces derniers sont assis sur des sièges anti-crash, de même que les passagers en cabine.
Pour les missions de recherche et de sauvetage, un treuil peut être installé sur le côté droit de l’appareil.
Deux grandes portes de 1,60m de large permettent un accès facile à la cabine. Cette dernière possède un plancher plat, facilitant le chargement de matériel. Il est possible d’y installer jusqu’à dix sièges, ou de transporter un ou deux brancards avec le personnel soignant et le matériel médical nécessaire. Pour les missions de sauvetage maritime, il est également possible d’équiper l’AW169 de réservoirs supplémentaires amovibles dans la soute à bagage située à l’arrière.
Le train d’atterrissage est tricycle. Le train avant, constitué de deux roues en diabolo, s’escamote dans le nez de l’appareil, alors que les jambes du train principal, munies d’une seule roue chacune, se rétracte dans des compartiments situés sur le côté de la cabine. La garde au sol est importante, afin de permettre à l’appareil de se poser sur des terrains non préparés.
Un crochet sous la cabine peut être installé afin de transporter des charges sous élingue.
La conception de l’AW169 permettant un accès rapide aux divers systèmes électroniques et mécaniques, ainsi que son système de diagnostique avancé, permettent de diminuer le temps de maintenance et de réduire ainsi son coût d’utilisation.

La sécurité de vol est garantie par le confinement des moteurs évitant des dégâts en cas d’explosion, une boite de transmission principale capable de fonctionner durant 1/2h sans lubrifiant et la capacité de l’appareil à évoluer sur un seul moteur dans toutes les phases de vol, y compris dans un environnement chaud en altitude. L’AW169 possède de bonnes capacités à supporter un crash, grâce à la résistance de sa cellule, mais également grâce à ses réservoirs résistants et ses sièges anti-crash pour tous les passagers.

Une version militaire, désignée AW169AAS (Armed Aerial Scout) est présentée en 2013. Cet appareil est candidat au remplacement des hélicoptères de reconnaissance OH-58 Kiowa au sein de l’US Army, malgré son poids presque deux fois plus important. D’après Agusta-Westland, ses dimensions nettement plus grandes seraient un avantage, améliorant la souplesse d’utilisation en pouvant transporter un nombre plus important de soldats en cas de besoin, ou d’emporter plus de carburant pour augmenter son autonomie de vol. Il serait également possible de l’équiper d’un système de commande permettant un pilotage classique ou à distance.
Ses moteurs Pratt & Whitney Canada PW210A sont munis de systèmes de réduction de la chaleur, permettant de diminuer sensiblement sa signature infrarouge et sonore.
En ce qui concerne l’avionique, il dispose d’un système de gestion des missions intégré, diminuant la charge de travail des pilotes. Son cockpit, compatible avec l’utilisation de lunettes de vision nocturne, est équipé de trois grands écrans tactiles multifonctions. L’AW169 bénéficie également d’un système de communication avancée et de liaison de données permettant d’échanger avec les autres appareils les informations collectées et permettre aux équipages et au commandement d’avoir une vue d’ensemble précise de la situation. L’appareil est équipé de détecteurs d’alerte radar et laser. Il dispose sous le nez d’un système électro-optique comprenant un FLIR et un laser pour l’imagerie et la désignation des cibles, permettant également de fournir au pilote une vision synthétique de son environnement, affichée sur la visière de son casque et sur son HUD (écran tête haute).
La cellule est renforcée et blindée. Les systèmes vitaux sont particulièrement protégés contre les impacts de balles et la plupart bénéficient d’une triple redondance.
Les réservoirs sont auto-obturant et résistent aux crashs et aux impacts de balles.
Il pourra être équipé de mitrailleuses et de canons en nacelles, de même que des paniers à roquettes, des missiles antichars et des missiles air-air d’autoprotection Stinger ou Mistral.

Une ligne d’assemblage est également lancée dans l’usine Agusta Aerospace Corporation à Philadelphie, aux USA. Les premiers appareils à y être assemblés devraient voler en 2014.

Plus de 70 AW169 ont été commandés avant l’entrée en production de l’appareil.


Versions :
AW169 : Version de base.

AW169 AAS : Version militaire, munie d’une avionique spécifique.


Utilisateurs militaires :
Aucun en avril 2013.


Caractéristiques AW169 AAS:
Equipage : 1 ou 2 pilotes.
Passagers : Jusqu’à 10 personnes.
Longueur totale : 14,65m
Diamètre du rotor principal : 12,12m
Surface du rotor principal : 115,31m2
Diamètre du rotor de queue : 2,34m
Surface du rotor de queue : 4,30m2
Hauteur totale : 4,50m
Masse maximale au décollage : env.4’500kg
Volume de la cabine : 6,3m3
Volume du coffre à bagage : 1,3m3

Moteurs :
Deux turbines Pratt & Whitney Canada PW210A de 750kW (1’020cv) chacune au décollage.

Performances :
Vitesse de croisière : 260km/h


Armement :
Mitrailleuses et canons en nacelles, paniers à roquettes, missiles antichars TOW ou Hellfire, missiles air-air d’autoprotection Stinger ou Mistral.


Liens internet :
http://ca.agustawestland.com/fr/content/aw169
http://it.wikipedia.org/wiki/AgustaWestland_AW169
http://en.wikipedia.org/wiki/AgustaWestland_AW169
http://www.helis.com/database/model/872/
http://www.helis.com/database/model/1266/
http://www.defencetalk.com/agustawestland-unveils-the-aw169-aas-47454/
http://www.helicopassion.com/fr/03/wbl331.htm
http://www.flightglobal.com/news/articles/agustawestland-unveils-aw169-variant-for-aas-384743/
http://psk.blog.24heures.ch/tag/aw-169+aas
Re: Agusta-Westland AW169 à 16/05/2013 10:34 Cinétic

Jericho a écrit

La sécurité de vol est garantie par le confinement des moteurs évitant des dégâts en cas d’explosion, une boite à vitesse principale capable de fonctionner durant 1/2h sans lubrifiant

C'est un réducteur ou une boite de transmission.
Si c'était une boite de vitesse, cela impliquerait que l'on puisse changer les rapports.
Re: Agusta-Westland AW169 à 16/05/2013 11:33 Jericho
Euh… maintenant que tu me le dis… "scatola di cambio" semble aussi être utilisé pour la boite de transmission. :S Je vais éditer mon texte, ça semble plus juste, en effet.

Merci! ;)
Re: Agusta-Westland AW169 à 16/05/2013 12:39 Clansman
Et zou

Souhaitons-lui bonne chance pour sa carrière commerciale.
Re: Agusta-Westland AW169 à 16/05/2013 12:50 Jericho

Clansman a écrit

Et zou
Et merci!
Re: Agusta-Westland AW169 à 10/01/2015 21:44 Jericho
Il semble qu'AgustaWestland ait débuté la production en série de l'AW169. La certification EASA devrait être obtenue prochainement et la livraison d'un premier lot d'appareil est prévu pour le 2ème trimestre de 2015. Au total, c'est plus d'une centaine d'AW169 qui sont maintenant déjà commandés.
Re: Agusta-Westland AW169 à 11/01/2015 19:30 Nico2
Merci pour l'info, et joli up. :)
Re: Agusta-Westland AW169 à 11/01/2015 22:49 d9pouces
Ça m'a permis de lire la fiche, et d'en apprendre un peu plus sur un appareil que je confondais allègrement avec les -109 et -139.
Re: Agusta-Westland AW169 à 12/01/2015 07:32 Clansman
Fiche mise à jour, en passant.
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:56, modifié le . ©AviationsMilitaires