Rappels

  • Version de l'Yakovlev Yak-30
  • Premier vol :
  • Missions : Chasse
  • Constructeur : drapeau drapeau Yakovlev
  • un seul appareil construit (cellule neuve)

Informations techniques

Second prototype, allongé de 38 cm. 1 exemplaire.

Caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 4 015 kg (8 852 lbs)
  • Surface alaire : 15,1 m² (162,535 sq. ft)
  • Envergure : 8,65 m (28,379 ft)
  • Longueur : 8,96 m (29,396 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 1 025 km/h (637 mph, 553 kts)
  • Distance de convoyage : 1 950 km (1 212 mi, 1 053 nm)
  • Rapport poussée/masse, au décollage : 0,4
  • Charge alaire, au décollage : 265,894 kg/m² (54,459 lbs/sq. ft)

Équipage

  • Équipage : 1

Motorisation

  • 1 réacteur Klimov RD-500
  • Puissance unitaire : 1 590 kgp (16 kN, 3 505 lbf)

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Charge utile et armement

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Exemplaires construits

  • Aucun exemplaire n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Yakovlev Yak-30 (1948) à 02/12/2015 07:33 Clansman
Le 11 mars 1947* (date à laquelle 20 Derwent V, 10 Nene I et 5 Nene II furent commandés au Royaume-Uni), le gouvernement soviétique lança 2 appels d'offres, tous deux concernant un chasseur de première ligne. Ce qui les différenciaient, c'était la motorisation : le premier devait recevoir un Rolls-Royce Nene et l'autre un Derwent V. Le dernier était destiné à compléter le premier.

MiG répondit à l'appel d'offre concernant le Nene avec l'I-310 (futur MiG-15), tandis que Yakovlev répondit à l'appel d'offre concernant le Derwent V avec le Yak-30. Lavotchkine répondit aux deux appels d'offres avec, dans le cas du Nene, le La-168 et dans le cas du Derwent V, le La-172 (futur La-15) et le La-174TK.

Dans le cas de l'avion de combat motorisé par le Derwent, il s'agissait d'un avion d'appui tactique de première ligne, destiné à opérer à partir de terrains sommaires et capable de Mach 0,9. Tout cela nécessitait une aile en flèche.

Le même jour, Yakovlev avait reçu l'ordre de doter son Yak-19 d'un Derwent V, ce qui allait aboutir au Yak-25 à ailes droites. Afin de répondre à ce concours, il étudia un dérivé du Yak-25 à ailes en flèches de 35°, le Yak-30. Il s'agissait du premier à porter cette désignation et n'avait aucun rapport avec le concurrent malheureux de l'Aero L-29 en 1960.

A part l'aile ainsi qu'une section de fuselage circulaire, le Yak-30 apportait peu de changement par rapport au Yak-25. Les réservoirs en bout d'ailes furent cependant redessinés et placés sous l'aile car le centre de gravité aurait été trop en arrière. Le cockpit fut conservé tel quel, ainsi que l'armement de 3 canons de 23 mm. Il était motorisé par un RD-500 de 1590 kgp, la copie soviétique du Derwent.

Le résultat était donc un appareil assez proche physiquement du MiG-15.

2 prototypes furent construits : le Yak-30 codé "42" et le Yak-30D. Ils prirent l'air pour la première fois respectivement le 4 septembre 1948 et début 1949. Le pilote S.N. Anokhin effectua le vol inaugural et participa aux essais jusqu'au 16 décembre 1948.

Le Yak-30D était allongé de 38 cm à l'arrière, avait des trappes de train d'atterrissage modifiées, des volets Fowler, davantage de carburant et de munitions, et des aérofreins à l'arrière du fuselage. La radio et le système d'approvisionnement en oxygène furent changés. La masse normale au décollage, sans réservoirs externes, avait augmentée de 110 kg.

Le Yak-30 atteignit Mach 0,935 en piqué. Par rapport au Yak-25, la vitesse maximale était augmentée de 40 km/h et le plafond opérationnel de 1000 m. L'aile se révéla insuffisante du fait de l'inefficacité des ailerons.

Bien que le Yak-30D comblait les lacunes du Yak-30, il restait insuffisant face à ses concurrents. Le MiG-15 à moteur Nene, largement supérieur, avait déjà été sélectionné pour la production de masse et même en cours de livraison, tandis que le La-15 à moteur Derwent fut construit en petite série. De plus, le Derwent ne semblait plus guère pouvoir évoluer contrairement au Nene. Les essais étatiques du Yak-30 furent donc de pure forme.


* certaines sources parlent de mars 1946.



Le grand livre des chasseurs / Green & Swanborough

https://en.wikipedia.org/wiki/Yakovlev_Yak-30_%281948%29

http://www.airvectors.net/avyakjet.html#m3

http://www.aviastar.org/air/russia/yak-30.php

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1272

http://www.ctrl-c.liu.se/misc/ram/yak-30.html

http://q-zon-fighterplanes.com/fighter-jets-in-action/fighters-ussrrussia/ussr-russia-vi/

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/fighter/yak30.html&prev=search
Re: Yakovlev Yak-30 (1948) à 02/12/2015 08:07 Clansman
La fiche sur le site

Un tout petit plan 3-vues grâce à Greg Goebel d'Air Vectors.
Répondre aux messages »

Comparaison

Comparer avec :
Texte de , créé le Dec. 2, 2015, 7:41 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires