Rappels

Histoire de l'appareil

Le S-100 Camcopter est un drone hélicoptère de moyenne endurance, conçu par la firme autrichienne Schiebel de 2003 à 2005 pour les Émirats Arabes Unis et la marine allemande. Il a été spécialement conçu pour des tâches navales : surveillance de zones maritimes, patrouilles frontalières, désignation de cibles, détection de mines, évaluation des dégâts, reconnaissance photographique, Search & Rescue, cartographie aérienne, voire même épandage agricole.

Il fut le premier drone a être présenté au salon du Bourget, en 2009. Il a également été présenté à l'ILA de Berlin en 2010. L'USAF s'y est intéressé afin d'en faire un engin de détection de mines IED. Le projet, conduit par CenTauri Solution, est nommé "Yellow Jacket" et s'est concrétisé par un premier contrat en octobre 2009 entre CenTauri et Schiebel pour la fourniture de S-100.

Les Émirats arabes unis furent son client de lancement, avec 40 systèmes commandés et 40 autres en option. Les premiers furent livrés en mars 2006. Un système est constitué de 2 drones et d'une station de contrôle. Il y est surnommé Al-Saber.

3 autres pays l'ont commandés, portant le total à 200 exemplaires. Parmi elles, on compte la Libye, qui commanda 4 systèmes en 2009 et équipèrent la brigade Khamis, et la Jordanie qui en commanda 2 en juillet 2010, et fut livrée en février 2011. La marine chinoise en commanda 18 en 2010, manifestement opérationnels en 2012.

Le Camcopter a été testé par nombre de marines sur leurs navires : en particulier la marine indienne sur le INS Sujata en octobre 2007, la marine pakistanaise sur l'une de ses frégates en mars 2008, la Guardia Civil en avril 2008, la marine allemande sur ses corvettes Braunschweig et Magdeburg en août-septembre 2008 (ce qui s'est traduit par l'achat de 6 exemplaires), et les garde-côtes russes en novembre 2011, avec un S-100 construit sous licence par Gorizont. Ces derniers envisagent d'en équiper leurs patrouilleurs de classe Rubin. La marine italienne l'a testé avec succès en avril 2012. La marine australienne envisageait de tester un Camcopter en juin 2013.

La marine française a testé deux fois le Camcopter : une première fois en septembre-octobre 2008 sur la frégate Montcalm (les marins perdirent le leur) et une deuxième fois en novembre 2011 sur le patrouilleur L'Adroit.

Schiebel, de son côté, conduisit d'autres essais avec un moteur acceptant des carburants JP-5, Jet A-1 ou JP-8 présents sur les navires, essais déclarés concluants en mars 2012. En février 2013, Schiebel commençait les essais en vol du radar à synthèse d'ouverture I-Master, conçu par Thalès.

Le 28 mai 2013, le groupe Al-Shabbaab revendiquait une victoire en Somalie sur un Camcopter appartenant à l'armée américaine, fournissant des preuves photographiques.

Versions référencées

  • Schiebel S-100 : Unique version de série.
  • Gorizont S-100 : Version construite sous licence par Gorizont.

Schiebel S-100 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 200 kg (441 lbs)
  • Masse à vide : 110 kg (243 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 3,4 m (11,155 ft)
  • Hauteur : 1,12 m (3,67 ft)
  • Longueur : 3,11 m (10,203 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 185 km/h (115 mph, 100 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 241 km/h (150 mph, 130 kts)
  • Facteur de charge maximal : 3,5 G
  • Facteur de charge minimal : 1 G
  • Endurance maximale : 6 h
  • Distance franchissable : 180 km (112 mi, 97 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 486 m (18 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 222 km/h (138 mph, 120 kts)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Austro AE50R
  • Puissance unitaire : 41 kW (56 ch, 55 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
CAMCOPTER S-100, l'hélico de reco à 15/06/2010 19:23 Flavien
Une présentation rapide de la bête:

Wikipédia - CAMCOPTER S-100

Wikipédia a écrit

Le Camcopter S-100 est un drone hélicoptère de reconnaissance tactique, soutien d'artillerie, surveillance maritime, construit par la société autrichienne Schiebel. L'appareil peut être programmé pour effectuer des vols autonomes ou être piloté à distance. Dans les deux modes, il est stabilisé par guidage inertiel et GPS. À masse maximale de 200 kg, son autonomie est de 6 heures. Sa vitesse maximale est de 220 km/h à un plafond maximal d'environ 5 500 mètres. Il est propulsé par un moteur Diamond Engines de 55 cv et peut embarquer diverses charges utiles comme des senseurs électro-optiques et infrarouge.

La DGA a effectué avec succès le troisième vol d'essai du Schiebel CAMCOPTER S-100

En décembre 2009, Schiebel signait un contrat avec la DGA portant sur la location de son drone hélicoptère de reconnaissance CAMCOPTER S-100 qui compte profiter des avantage du décollage et de l'atterrissage vertical.
Ce drone est équipé du senseur IR/Optique Optronics Agile 2 de Thalès et vient d'effectuer avec succès le troisième de ses quatre vols d'essai.

Le premier vol a eu lieu dans le camp de Canjuers dans le Sud.

Le second vol a eu lieu à proximité de Reims dans le cadre d'une opération terrestre.

Lors du troisième essai, le S-100 fut testé dans des conditions très chaudes et très sèches.

Le quatrième vol d'essai devrait avoir lieu dans les semaines suivante et comprendre des vols au dessus de la terre et sur les côtes, de jour et de nuit.
S-100 Camcopter à 19/10/2013 07:58 Clansman
Le S-100 Camcopter est un drone hélicoptère de moyenne endurance, conçu par la firme autrichienne Schiebel de 2003 à 2005 pour les Emirats Arabes Unis et la marine allemande. Il a été spécialement conçu pour des tâches navales : surveillance de zones maritimes, patrouilles frontalières, désignation de cibles, détection de mines, évaluation des dégâts, reconnaissance photographique, Search & Rescue, cartographie aérienne, voire même épandage agricole.

Il fut le premier drone a être présenté au salon du Bourget, en 2009. Il a également été présenté à l'ILA de Berlin en 2010. L'USAF s'y est intéressé afin d'en faire un engin de détection de mines IED. Le projet, conduit par CenTauri Solution, est nommé "Yellow Jacket" et s'est concrétisé par un premier contrat en octobre 2009 entre CenTauri et Schiebel pour la fourniture de S-100.

Les Emirats arabes unis furent son client de lancement, avec 40 systèmes commandés et 40 autres en option. Les premiers furent livrés en mars 2006. Un système est constitué de 2 drones et d'une station de contrôle. Il y est surnommé Al-Saber.

3 autres pays l'ont commandés, portant le total à 200 exemplaires. Parmi elles, on compte la Libye, qui commanda 4 systèmes en 2009 et équipèrent la brigade Khamis, et la Jordanie qui en commanda 2 en juillet 2010, et fut livrée en février 2011. La marine chinoise en commanda 18 en 2010, manifestement opérationnels en 2012.

Le Camcopter a été testé par nombre de marines sur leurs navires : en particulier la marine indienne sur le INS Sujata en octobre 2007, la marine pakistanaise sur l'une de ses frégates en mars 2008, la Guardia Civil en avril 2008, la marine allemande sur ses corvettes Braunschweig et Magdeburg en août-septembre 2008 (ce qui s'est traduit par l'achat de 6 exemplaires), et les garde-côtes russes en novembre 2011, avec un S-100 construit sous licence par Gorizont. Ces derniers envisagent d'en équiper leurs patrouilleurs de classe Rubin. La marine italienne l'a testé avec succès en avril 2012. La marine australienne envisageait de tester un Camcopter en juin 2013.

La marine française a testé deux fois le Camcopter : une première fois en septembre-octobre 2008 sur la frégate Montcalm (les marins perdirent le leur) et une deuxième fois en novembre 2011 sur le patrouilleur L'Adroit.

Schiebel, de son côté, conduisit d'autres essais avec un moteur acceptant des carburants JP-5, Jet A-1 ou JP-8 présents sur les navires, essais déclarés concluants en mars 2012. En février 2013, Schiebel commençait les essais en vol du radar à synthèse d'ouverture I-Master, conçu par Thalès.

Le 28 mai 2013, le groupe Al-Shabbaab revendiquait une victoire en Somalie sur un Camcopter appartenant à l'armée américaine, fournissant des preuves photographiques.




http://fr.wikipedia.org/wiki/Camcopter_S-100

http://www.meretmarine.com/fr/content/le-drone-camcopter-s-100-va-faire-ses-armes-navales-sur-ladroit

http://www.meretmarine.com/fr/content/schiebel-va-muscler-la-version-navale-de-son-drone-camcopter-s-100

http://en.wikipedia.org/wiki/Schiebel_Camcopter_S-100

http://www.airforce-technology.com/projects/camcopters-100uav/

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=898

http://defense-update.com/products/s/s-100VTOL.htm

http://www.unmanned.co.uk/autonomous-unmanned-vehicles/uav-data-specifications-fact-sheets/camcopter-s-100-unmanned-vehicle-uav-specifications-data-sheet/

http://www.schiebel.net/Products/Unmanned-Air-Systems/CAMCOPTER-S-100/Introduction.aspx

http://www.boeing.com/advertising/bma/unmanned/unmanned_02.html
Re: S-100 Camcopter à 28/10/2013 09:43 Jericho

Clansman a écrit

Il a été spécialement conçu pour des tâches navales : surveillance de zones maritimes, patrouilles frontalières, désignation de cibles, détection de mines, évaluation des dégâts, reconnaissance photographique, Search & Rescue, cartographie aérienne, voire même épandage agricole.
Je ne peux pas m'empêcher de tiquer sur ce genre de mission… me demandant toujours si certains n'auraient pas envie de déverser autre chose que des produits destinés à l'agriculture… :roll:
Re: S-100 Camcopter à 28/10/2013 11:19 glwpatton

Jericho a écrit

me demandant toujours si certains n'auraient pas envie de déverser autre chose que des produits destinés à l'agriculture… :roll:

Pas faux, à Marseille ce serait plutôt du Pastis, alors que l'ami Bashar s’intéresserait plus à une production gazeuse de Dijon… :mrgreen:
Re: S-100 Camcopter à 28/10/2013 16:17 Clansman

Jericho a écrit

Clansman a écrit

Il a été spécialement conçu pour des tâches navales : surveillance de zones maritimes, patrouilles frontalières, désignation de cibles, détection de mines, évaluation des dégâts, reconnaissance photographique, Search & Rescue, cartographie aérienne, voire même épandage agricole.
Je ne peux pas m'empêcher de tiquer sur ce genre de mission… me demandant toujours si certains n'auraient pas envie de déverser autre chose que des produits destinés à l'agriculture… :roll:

Ben rappelles-toi le C-123, c'était du défoliant…
Re: S-100 Camcopter à 28/10/2013 16:24 Jericho

Clansman a écrit

Ben rappelles-toi le C-123, c'était du défoliant…
Ah ben voilà! Je comprends mieux pourquoi il y a tellement de terrains désertiques aux EAU, en Libye et en Jordanie… :bonnet:
Re: S-100 Camcopter à 30/10/2013 07:54 Nico2
CQFD. :hehe:
Re: Drones actu à 23/08/2015 12:25 Ansierra117
Image

S-100 Camcopter
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires