Rappels

Histoire de l'appareil

Le Fournier RF-10 est un planeur motorisé dérivant du RF-9, biplace côte-à-côte, construit en plastique et fibres de carbone. Il est à ailes basses et dispose d'un train classique rétractable. Il est propulsé par un Limbach L2000 EB-1B de 80 cv.

3 prototypes furent construits, mais le premier fut détruit lors des essais en vol, et le troisième ne fut jamais terminé. C'est alors qu'il adopta un empennage en T. Il fut certifié en 1984.

En tant que tel, il ne connut guère de succès avec 14 exemplaires construits. En effet, il subit la concurrence d'autres motoplaneurs, dont le Grob G109. Cependant, 4 exemplaires furent vendus à la force aérienne portugaise. L'un s'écrasa le 29 mars 1985, 2 autres sont stockés depuis janvier 2011 et le dernier préservé au Museu do Ar.

Aeromot, une firme brésilienne, racheta les droits et l'outillage du RF-10 en 1986. Il fut alors désigné AMT-100 Ximango. Son surnom, du nom d'un faucon d'Amérique latine, fut trouvé par concours. L'AMT-100 sortit d'usine à partir de 1987 et fut construit à 148 exemplaires jusqu'en 2003. Contrairement au RF-10, il est construit en fibres de verre et peut être doté d'un moteur Imaer T2000 M1. Ses ailes se replient afin de faciliter le stockage et le transport. Ayrton Senna possédait un AMT-100. Le Ximango donna naissance plus tard à l'AMT-200 Super Ximango.

Gérard Moss, un Brésilien d'origine suisse, effectua le premier vol autour du monde en motoplaneur et en solitaire avec le RF-10 n°11, en 2001. La voilure avait été renforcée afin d'emporter 290 litres de carburant, ainsi que du matériel vidéo. Il survola ainsi 40 pays sur 55000 km.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Fournier RF-10 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 770 kg (1 698 lbs)
  • Masse à vide : 530 kg (1 168 lbs)
  • Surface alaire : 18,7 m² (201,285 sq. ft)
  • Hauteur : 1,93 m (6,332 ft)
  • Envergure : 17,47 m (57,316 ft)
  • Longueur : 7,89 m (25,886 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 180 km/h (112 mph, 97 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 245 km/h (152 mph, 132 kts)
  • Vitesse de décrochage : 72 km/h (45 mph, 39 kts)
  • Finesse : 30
  • Taux de chute minimum : 0,8 m/s (2,62 ft/s)
  • Distance franchissable : 1 000 km (621 mi, 540 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 000 m (16 404 ft)
  • Vitesse maximale HA : 200 km/h (124 mph, 108 kts)
  • Charge alaire, à vide : 28,342 kg/m² (5,805 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 41,176 kg/m² (8,434 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Limbach L2000 EO
  • Puissance unitaire : 59 kW (80 ch, 79 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
René Fournier RF-10 à 03/06/2013 10:35 Clansman
Le Fournier RF-10 est un planeur motorisé dérivant du RF-9, biplace côte-à-côte, construit en plastique et fibres de carbone. Il est à ailes basses et dispose d'un train classique rétractable. Il est propulsé par un Limbach L2000 EB-1B de 80 cv.

3 prototypes furent construits, mais le premier fut détruit lors des essais en vol, et le troisième ne fut jamais terminé. C'est alors qu'il adopta un empennage en T. Il fut certifié en 1984.

En tant que tel, il ne connut guère de succès avec 14 exemplaires construits. En effet, il subit la concurrence d'autres motoplaneurs, dont le Grob G109. Cependant, 4 exemplaires furent vendus à la force aérienne portugaise. L'un s'écrasa le 29 mars 1985, 2 autres sont stockés depuis janvier 2011 et le dernier préservé au Museu do Ar.

Aeromot, une firme brésilienne, racheta les droits et l'outillage du RF-10 en 1986. Il fut alors désigné AMT-100 Ximango. Son surnom, du nom d'un faucon d'Amérique latine, fut trouvé par concours. L'AMT-100 sortit d'usine à partir de 1987 et fut construit à 148 exemplaires jusqu'en 2003. Contrairement au RF-10, il est construit en fibres de verre et peut être doté d'un moteur Imaer T2000 M1. Ses ailes se replient afin de faciliter le stockage et le transport. Ayrton Senna possèdait un AMT-100. Le Ximango donna naissance plus tard à l'AMT-200 Super Ximango.

Gérard Moss, un Brésilien né en Suisse, effectua le premier vol en motoplaneur et en solitaire avec le RF-10 n°11, en 2001. La voilure avait été renforcée afin d'emporter 290 litres de carburant, ainsi que du matériel vidéo. Il survola ainsi 40 pays sur 55000 km.




http://fr.wikipedia.org/wiki/Fournier_RF-10

http://www.aviafrance.com/fournier-rf-10-aviation-france-4757.htm

http://www.j2mcl-planeurs.net/dbj2mcl/planeurs-machines/planeur-fiche_0int.php?code=24

https://en.wikipedia.org/wiki/Fournier_RF-10

http://en.wikipedia.org/wiki/Aeromot_AMT-100_Ximango

http://www.cfiamerica.com/id11.html

http://tagazous.free.fr/affichage.php?appareil=Fournier+RF+10

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Aeromot%20AMT-100%20Ximango&distinct_entry=true
Re: René Fournier RF-10 à 10/07/2013 07:51 Clansman
La fiche sur le site
Re: René Fournier RF-10 à 16/07/2013 13:25 glwpatton
T'es sur que Moss a effectué le premier vol en motoplaneur ? Personne n'a volé avec avant 2001 ? :lol:

Manquerai-t-il pas un "au tour du monde" ? :tomcat:
Re: René Fournier RF-10 à 16/07/2013 14:29 Jericho

glwpatton a écrit

T'es sur que Moss a effectué le premier vol en motoplaneur ? Personne n'a volé avec avant 2001 ? :lol:

Manquerai-t-il pas un "au tour du monde" ? :tomcat:
Disons que survoler 40 pays sur 55'000km, c'est pas mal pour un premier vol… :bonnet:

Un détail qui m'a fait bizarre aussi, mais qui n'a pas d'importance pour la fiche est la phrase: "Gérard Moss, un Brésilien né en Suisse". Pas que je veuille récupérer le côté suisse pour faire un "cocorico" (ou plutôt un "Meuhhh"), mais parce que Moss est un nom suisse. Après quelques recherches, il est d'origine suisse et il a ensuite pris la nationalité brésilienne… ;)
Re: René Fournier RF-10 à 16/07/2013 16:33 Clansman
C'est pour voir si vous lisez bien mes fiches. :mrgreen:

C'est corrigé directement sur la fiche du site, merci !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires