Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Attaque au sol, Chasse
  • Constructeur : drapeau Reggiane
  • 54 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

Le Reggiane 2005 fut le dernier chasseur construit par Reggiane pendant la Seconde guerre mondiale, et sans doute son dernier avion. Cela dit, ce fut, aux dires de certains, un des plus beaux chasseurs de ce conflit.

Son étude commença en 1941 lorsque le DB 605A devint disponible en Italie. Ce moteur allait mener à la "série 5" (avec le Fiat G.55 et le Macchi C.205). L'équipe menée par Roberto Longhi décida de concevoir une nouvelle cellule autour de ce moteur, et non pas de partir du Re 2002. La cellule fut construite entre octobre 1941 et avril 1942, mais le moteur se faisait encore attendre (il aurait été égaré en gare de Milan, puis retrouvé !).

Le RE 2005, nommé Sagittario (sagittaire) se distinguait par une cellule faite d'alliage en aluminium, des ailes semi-elliptiques. La partie arrière était très mince, même au standard italien. De fait, elle se révéla fragile. Il disposait d'un blindage atteignant 8 mm et 40 kg, ainsi que de 4 réservoirs auto-obturants, d'une capacité totale de 525 litres. Son armement était constitué d'un canon MG 151 (150 obus) et de 4 mitrailleuses de 12,7 mm.

Le prototype, codé MM.494, vola pour la première fois le 9 mai 1942 entre les mains de Tullio de Prato, pour un vol de 5 minutes, train non rentré. Cependant, il fut endommagé dès le lendemain à cause d'un atterrissage dur. Le Re 2005 fut confronté à ses concurrents G.55 et C.205. Bien que considéré comme supérieur au G.55, il était également plus complexe à construire. Si le G.55 fut retenu pour une production en masse, la Regia Aeronautica commanda tout de même 16 prototypes (série 0), 18 appareils de présérie et 750 exemplaires de série du Re 2005.

Le prototype entra lui-même en service au sein de la 362 Squadriglia, chargée de la défense de Naples et de Rome, au sein du 22 Gruppo. Cette unité était commandée par commandé par le maggiore Vittorio Minguzzi, qui garda une excellente impression du Re 2005. Son baptême du feu date du 2 avril 1943, lorsqu'il décolla sur alerte. Il fut de suite considéré comme supérieur au Macchi C.202. La première victoire confirmée intervint le 28 avril, lorsqu'il intercepta 30 B-24 escortés par autant de chasseurs et abattit deux bombardiers. 4 Re.2005 avaient été engagés.

En juillet 1943, ils furent déployés en Sicile, où ils se révélèrent à égalité avec les Spitfire Mk V. Un des Re.2005 fut capturé par l'USAAC et envoyé aux Etats-Unis. Les appareils italiens ayant été au final peu testés, on ne sait pas grand chose, pas même le destin de cet exemplaire après-guerre. Lors de l'armistice, l'Italie revendiquait 24 victoires pour 12 pertes.

54 exemplaires furent construits en tout : 2 prototypes qui entrèrent en service, 3 prototypes envoyés en Allemagne pour évaluation, 1 prototype conservé par Reggiane, et 48 appareils de série. Lors de l'armistice le 8 septembre 1943, la plupart furent détruits. 6 rejoignirent l'ANR où ils servirent à l'entraînement avancé. 13 furent réquisitionnés par la Luftwaffe. Une rumeur veut que quelques exemplaires aient servis à la défense de Berlin, mais elle est probablement fausse.

La Suède, qui produisait déjà le DB 605 sous licence, fut intéressée par 50 exemplaires. La commande ne fut jamais signée, à cause de l'armistice. Un projet de Re.2005 à double fuselage fut brièvement envisagé. Une version motorisée par le DB 603, le Re 2006, fut construite en septembre 1943 mais ne vola jamais. On estimait sa vitesse à 740 km/h. Une autre version, le Re 2005R, devait être propulsé par un pulsoréacteur Fiat A-20 de 370 ch, mais la consommation calculée, atteignant 1000 litres/heure, annula le projet. Le Re 2007, dérivé du Re 2006, devait accueillir un moteur à cylindres en étoile. Pendant longtemps et à l'instigation de Roberto Longhi, on crut qu'il s'agissait d'un projet de chasseur italien à réaction basé sur les moteurs Jumo 004.

Il ne reste aujourd'hui aucun exemplaire complet de ce chasseur. Des restes sont visibles au musée Caproni de Trento.

Versions référencées

  • Reggiane Re.2005 : Version de série, 48 exemplaires.
  • Reggiane Re.2005R : Projet d'une version propulsée par un moteur-fusée.
  • Reggiane Re.2006 : Projet d'une version motorisée par un DB 603. Le prototype ne fut jamais complété.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Reggiane Re.2005 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 3 610 kg (7 959 lbs)
  • Masse à vide : 2 600 kg (5 732 lbs)
  • Surface alaire : 20,4 m² (219,584 sq. ft)
  • Hauteur : 3,15 m (10,335 ft)
  • Envergure : 11 m (36 ft)
  • Longueur : 8,73 m (28,642 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 515 km/h (320 mph, 278 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 980 km/h (609 mph, 529 kts)
  • Vitesse de décrochage : 155 km/h (96 mph, 84 kts)
  • Distance franchissable : 980 km (609 mi, 529 nm)
  • Plafond opérationnel : 11 500 m (37 730 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 20 m/s (66 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 628 km/h (390 mph, 339 kts)
  • Charge alaire, à vide : 127,451 kg/m² (26,104 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 176,961 kg/m² (36,244 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en V Fiat R.A 1050 Tifone
  • Puissance unitaire : 1 085 kW (1 475 ch, 1 455 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Reggiane Re-2005 à 03/03/2007 13:05 Ex-tomcat101

Iceman a écrit

Je suis un grand admirateur de Pierre Clostermann[/quote:a8108]

En grand admirateur de Pierre Closterman, je te comprend totalement!!! (et je l'approuve lorsqu'il dit que le D9 est supérieur à tout les autres avions à pistons mis en ligne par les alliés… )

une autre présentation? voici
le Reggiane Re 2005 Sagittario.[/size:a8108]

Premier vol : 1942
Pays d’origine : Italie
Motorisation : Fiat R.A. 1050 RC 58 Tifone (Daimler-Benz 1475ch DB-605A)
Armement : 3 canon de 20mm
2 Mitrailleuses de 12.7mm
Envergure : 11m
Longueur : 8.73m
Hauteur : 3.15m
Surface alaire : 21m²
Poids à vide : 2600kg
Masse maximale : 3610kg
Vitesse maximale : 678km/h
Plafond : 11500m
Dist. franchissable :980km
Production: 48 appareils

Le Sagittario est considéré comme étant le plus performant de la trilogie de chasseurs italiens Fiat G-55 / MC 205/ Re 2005. Sa production limitée vient avant tout du fait de faiblesses structurales. Il se distingue entres autres par son moteur DB 605 produit sous licence par Fiat.

Malheureusement, ses deux autres concurrents Fiat et Macchi eurent la faveur des autorités pour deux raisons:
- Le G55 étant le derniers né des bureaux d'études de la famille Agnelli, alors toute puissante en Italie
- Le MC 205 était aisé à produire car on pouvait reprendre les cellules du MC 202 Folgore équipé du DB 601.

En vol, l'avion possédait d'excellentes qualités et était au mons équivalent à ses comtemporains alliés, voire supérieur. Il possédait de plus un armement conséquent et réglait ce problème réccurent des chasseurs italiens. Mais ce qu'on retient du Re 2005, c'est surtout son esthétique superbe qui en fait l'une des plus belles machines de la seconde guerre mondiale avec ses lignes fluides et ses ailes élliptiques, un vrai pur sang!

On note enfin qu'il ne fut utilisé qu'en 1943 au sein de la 362ème [i:a8108]Squadriglia [/i:a8108]en Sicile et dans le sud de la péninsule italienne. Cette unité fut balayée lors des bombardements alliés.

photo 1[/url:a8108]
photo 2[/url:a8108]

Enfin, on notera les prouesses faites par les italiens lorsque l'on sait que les avions Regianne sont directement inspirés, pour leurs premières versions, du Seversky P-35 américain!
Re: Reggiane Re-2005 à 20/09/2012 07:45 Clansman
Le Reggiane 2005 fut le dernier chasseur construit par Reggiane pendant la Seconde guerre mondiale, et sans doute son dernier avion. Cela dit, ce fut, aux dires de certains, un des plus beaux chasseurs de ce conflit.

Son étude commença en 1941 lorsque le DB 605A devint disponible en Italie. Ce moteur allait mener à la "série 5" (avec le Fiat G.55 et le Macchi C.205). L'équipe menée par Roberto Longhi décida de concevoir une nouvelle cellule autour de ce moteur, et non pas de partir du Re 2002. La cellule fut construite entre octobre 1941 et avril 1942, mais le moteur se faisait encore attendre (il aurait été égaré en gare de Milan, puis retrouvé !).

Le RE 2005, nommé Sagittario (sagittaire) se distinguait par une cellule faite d'alliage en aluminium, des ailes semi-elliptiques. La partie arrière était très mince, même au standard italien. De fait, elle se révéla fragile. Il disposait d'un blindage atteignant 8 mm et 40 kg, ainsi que de 4 réservoirs auto-obturants, d'une capacité totale de 525 litres. Son armement était constitué d'un canon MG 151 (150 obus) et de 4 mitrailleuses de 12,7 mm.

Le prototype, codé MM.494, vola pour la première fois le 9 mai 1942 entre les mains de Tullio de Prato, pour un vol de 5 minutes, train non rentré. Cependant, il fut endommagé dès le lendemain à cause d'un atterrissage dur. Le Re 2005 fut confronté à ses concurrents G.55 et C.205. Bien que considéré comme supérieur au G.55, il était également plus complexe à construire. Si le G.55 fut retenu pour une production en masse, la Regia Aeronautica commanda tout de même 16 prototypes (série 0), 18 appareils de présérie et 750 exemplaires de série du Re 2005.

Le prototype entra lui-même en service au sein de la 362 Squadriglia, chargée de la défense de Naples et de Rome, au sein du 22 Gruppo. Cette unité était commandée par commandé par le maggiore Vittorio Minguzzi, qui garda une excellente impression du Re 2005. Son baptême du feu date du 2 avril 1943, lorsqu'il décolla sur alerte. Il fut de suite considéré comme supérieur au Macchi C.202. La première victoire confirmée intervint le 28 avril, lorsqu'il intercepta 30 B-24 escortés par autant de chasseurs et abattit deux bombardiers. 4 Re.2005 avaient été engagés.

En juillet 1943, ils furent déployés en Sicile, où ils se révélèrent à égalité avec les Spitfire Mk V. Un des Re.2005 fut capturé par l'USAAC et envoyé aux Etats-Unis. Les appareils italiens ayant été au final peu testés, on ne sait pas grand chose, pas même le destin de cet exemplaire après-guerre. Lors de l'armistice, l'Italie revendiquait 24 victoires pour 12 pertes.

54 exemplaires furent construits en tout : 2 prototypes qui entrèrent en service, 3 prototypes envoyés en Allemagne pour évaluation, 1 prototype conservé par Reggiane, et 48 appareils de série. Lors de l'armistice le 8 septembre 1943, la plupart furent détruits. 6 rejoignirent l'ANR où ils servirent à l'entraînement avancé. 13 furent réquisitionnés par la Luftwaffe. Une rumeur veut que quelques exemplaires aient servis à la défense de Berlin, mais elle est probablement fausse.

La Suède, qui produisait déjà le DB 605 sous licence, fut intéressée par 50 exemplaires. La commande ne fut jamais signée, à cause de l'armistice. Un projet de Re.2005 à double fuselage fut brièvement envisagé. Une version motorisée par le DB 603, le Re 2006, fut construite en septembre 1943 mais ne vola jamais. On estimait sa vitesse à 740 km/h. Une autre version, le Re 2005R, devait être propulsé par un pulsoréacteur Fiat A-20 de 370 ch, mais la consommation calculée, atteignant 1000 litres/heure, annula le projet. Le Re 2007, dérivé du Re 2006, devait accueillir un moteur à cylindres en étoile. Pendant longtemps et à l'instigation de Roberto Longhi, on crut qu'il s'agissait d'un projet de chasseur italien à réaction basé sur les moteurs Jumo 004.

Il ne reste aujourd'hui aucun exemplaire complet de ce chasseur. Des restes sont visibles au musée Caproni de Trento.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Reggiane_Re.2005

http://www.italie1935-45.com/RA/photoscopes/chasseurs/reggiane2005.html

http://fandavion.free.fr/re2005.htm

http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/articles/articles.php?cat=146&id=96

http://www.avionslegendaires.net/reggiane-re-2005-sagittario.php

<!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?p=19927#p19927">viewtopic.php?p=19927#p19927</a><!– l –>

http://en.wikipedia.org/wiki/Reggiane_Re.2005

http://www.aviastar.org/air/italy/reggiane_sagittario.php
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires