Rappels

Histoire de l'appareil

En 1972, l'AMCOM (United States Army Aviation and Missile Command) lança un programme intitulé VSTT (Variable Speed Training Target), afin de se procurer un nouveau modèle de drone-cible. Celui-ci, destiné tant aux essais de missiles qu'à l'entraînement, fut adopté ultérieurement par l'USAF et l'US Army.

Beech proposa son modèle 1089, qui effectua son vol inaugural en 1974. Il fut déclaré vainqueur du concours en avril 1975 et la première version, désignée MQM-107A, fut livrée jusqu'en 1979 à près de 400 exemplaires.

Le MQM-107 est un drone capable de voler en haut-subsonique. Il dispose d'ailes en flèche, d'une dérive cruciforme, et d'un réacteur placé dans une nacelle ventrale. Il est catapulté du sol grâce à une fusée JATO, qui l'accélère à une vitesse de 250 mph en deux secondes. Le réacteur prend le relais pour la suite du vol, qui peut être préprogrammé ou contrôlé à distance. Le drone dispose d'un parachute afin d'être récupéré et réutilisé.

2236 exemplaires furent construits en plusieurs versions jusqu'en 2003. Il a servi à la mise au point de missiles tels que le Stinger et le Patriot. Il sert également à remorquer des cibles pour l'entraînement aux missiles Sidewinder et AMRAAM, voire à l'entraînement au canon. Ces cibles peuvent être des cibles radar ou infrarouge, ou une bannière. Il peut aussi utiliser des leurres métalliques ou thermiques (Chaffs et flares).

Le MQM-107 a été exporté dans de nombreux pays, parfois sous la désignation Beech 999. Le MQM-107A fut exporté en Iran et en Jordanie. Il a également été exporté en Suède (Beech 999A), Corée du Sud (999D), et à Taïwan (999F).

Le MQM-107B, doté d'un moteur plus puissant et qui vola pour la première fois en 1982, fut livré à près de 200 exemplaires entre 1984 et 1986. Il fut également exporté en Égypte (999H et 999L), aux Émirats arabes Unis (999L) et en Turquie (999L). Singapour a également obtenu des MQM-107.

Le MQM-107D fut semble-t-il lui aussi exporté, notamment au Moyen-Orient. Et d'après la Corée du Sud, la Corée du Nord aurait acquis des exemplaires du MQM-107D, peut-être auprès de la Syrie, afin de le construire à son tour. Son but serait d'en faire un drone d'attaque.

Le BQM-126 fut une version proposée à l'US Navy en 1983, proche du MQM-107D. Le programme fut annulé, sans doute par manque de fonds.

La version actuellement en service est le MQM-107E. Elle a été exportée en Australie sous la désignation N28 Kalkara, où elle remplace le drone Jinjivik conçu localement. Un MQM-107B est actuellement exposé au National Museum de l'U.S. Air Force. Le MQM-107 doit normalement être remplacé par le BQM-167 Skeeter.

Versions référencées

  • Beech BQM-126A : Dérivé du MQM-107D proposé à l'US Navy, destiné à remplacer les BQM-34 et MQM-74.
  • Beech MQM-107A : 1ere version de série, propulsée par un réacteur Teledyne CAE J402-CA-700.
  • Beech MQM-107B : Version qui vola pour la première fois en 1982.
  • Beech MQM-107C : Version construite uniquement pour utiliser le stock de réacteurs J402-CA-700 restants.
  • Beech MQM-107D : Version dotée du moteur J402-CA-702 et livrée en 1987 à l'US Army.
  • Beech MQM-107E : Version profondément remaniée, dont le premier vol remonte à 1992.
  • Beech N28 Kalkara : Désignation du MQM-107E en Australie.
  • Beech Raider : Version présentée au salon du Bourget en 1985.
  • Beech Rb 06 : Désignation suédoise du MQM-107A et B.

Beech MQM-107B voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 664 kg (1 464 lbs)
  • Hauteur : 1,25 m (4,1 ft)
  • Envergure : 2,77 m (9,1 ft)
  • Longueur : 5,517 m (18,1 ft)

Performances

  • Plafond opérationnel : 12 192 m (40 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 925 km/h (575 mph, 500 kts)

Motorisation

  • 1 réacteur Microturbo TRI 60-2
  • Puissance unitaire : 377 kgp (3,7 kN, 832 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Beech MQM-107 Streaker à 12/10/2013 07:29 Clansman
En 1972, l'AMCOM (United States Army Aviation and Missile Command) lança un programme intitulé VSTT (Variable Speed Training Target), afin de se procurer un nouveau modèle de drône-cible. Celui-ci, destiné tant aux essais de missiles qu'à l'entraînement, fut adopté ultérieurement par l'USAF et l'US Army.

Beech proposa son modèle 1089, qui effectua son vol inaugural en 1974. Il fut déclaré vainqueur du concours en avril 1975 et la première version, désignée MQM-107A, fut livrée jusqu'en 1979 à près de 400 exemplaires.

Le MQM-107 est un drone capable de voler en haut-subsonique. Il dispose d'ailes en flèche, d'une dérive cruciforme, et d'un réacteur placé dans une nacelle ventrale. Il est catapulté du sol grâce à une fusée JATO, qui l'accélère à une vitesse de 250 mph en deux secondes. Le réacteur prend le relais pour la suite du vol, qui peut être préprogrammé ou contrôlé à distance. Le drone dispose d'un parachute afin d'être récupéré et réutilisé.

2236 exemplaires furent construits en plusieurs versions jusqu'en 2003. Il a servi à la mise au point de missiles tels que le Stinger et le Patriot. Il sert également à remorquer des cibles pour l'entraînement aux missiles Sidewinder et AMRAAM, voire à l'entraînement au canon. Ces cibles peuvent être des cibles radar ou infrarouge, ou une bannière. Il peut aussi utiliser des leurres métalliques ou thermiques (Chaffs et flares).

Le MQM-107 a été exporté dans de nombreux pays, parfois sous la désignation Beech 999. Le MQM-107A fut exporté en Iran et en Jordanie. Il a également été exporté en Suède (Beech 999A), Corée du Sud (999D), et à Taïwan (999F).

Le MQM-107B, doté d'un moteur plus puissant et qui vola pour la première fois en 1982, fut livré à près de 200 exemplaires entre 1984 et 1986. Il fut également exporté en Égypte (999H et 999L), aux Émirats arabes Unis (999L) et en Turquie (999L). Singapour a également obtenu des MQM-107.

Le MQM-107D fut semble-t-il lui aussi exporté, notamment au Moyen-Orient. Et d'après la Corée du Sud, la Corée du Nord aurait acquis des exemplaires du MQM-107D, peut-être auprès de la Syrie, afin de le construire à son tour. Son but serait d'en faire un drone d'attaque.

Le BQM-126 fut une version proposée à l'US Navy en 1983, proche du MQM-107D. Le programme fut annulé, sans doute par manque de fonds.

La version actuellement en service est le MQM-107E. Elle a été exportée en Australie sous la désignation N28 Kalkara, où elle remplace le drone Jinjivik conçu localement. Un MQM-107B est actuellement exposé au National Museum de l'U.S. Air Force. Le MQM-107 doit normalement être remplacé par le BQM-167 Skeeter.


Versions :

MQM-107A : 1ere version de série, propulsée par un réacteur Teledyne CAE J402-CA-700. Fut exporté en Suède, Corée du Sud et Taïwan. Près de 400 exemplaires.

MQM-107B : Version qui vola pour la première fois en 1982. Moteur Microturbo TRI 60-2 plus puissant, fuselage agrandi avec une charge utile augmentée. Le MQM-107B entra en service en 1984. Il fut exporté en Égypte, aux Émirats arabes unis et en Turquie. Près de 200 exemplaires.

MQM-107C : Version construite uniquement pour utiliser le stock de réacteurs J402-CA-700 restants. Elle conserve le fuselage du MQM-107B. Environ 70 exemplaires.

MQM-107D : Version dotée du moteur J402-CA-702 et livrée en 1987 à l'US Army. Environ 700 exemplaires, dont ceux qui furent construits à partir de 1989 furent motorisés avec un TRI 60-5.

MQM-107E : Version profondément remaniée, dont le premier vol remonte à 1992. Les ailes et les empennages ont été modifiés afin d'améliorer la maniabilité. Le fuselage a également été rallongé. Il peut être motorisé par un J402-CA-702 ou un TRI 60-5. L'AMCOM préféra faire appel à BAE System en 1994 plutôt que Raytheon pour construire cette version. Les livraisons commencèrent en 1996.

N28 Kalkara : Désignation du MQM-107E en Australie.

Beech Raider : Version présentée au salon du Bourget en 1985. Drone tactique pouvant servir de leurre en missions de combat, grâce à ses contre-mesures électroniques. Les forces armées américaines ne s'y intéressèrent pas et le programme fut abandonné.

BQM-126A : Dérivé du MQM-107D proposé à l'US Navy, destiné à remplacer les BQM-34 et MQM-74. Le Beech 997 vola en mars 1984 et un contrat de développement fut remporté en 1985. Une double dérive remplaçait la dérive unique du MQM-107 et le réacteur était un TRI 60-3. La production de 700 exemplaires fut envisagée, puis abandonnée.



http://en.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_MQM-107_Streaker

http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=405

http://www.designation-systems.net/dusrm/m-107.html

http://www.designation-systems.net/dusrm/m-126.html

http://www.wsmr-history.org/Drone107D.htm

http://defensetech.org/2012/02/06/meet-north-koreas-latest-drone/

http://theaviationist.com/tag/mqm-107-streaker/

http://www.adf-serials.com.au/n28.htm

http://www.secretprojects.co.uk/forum/index.php/topic,7072.msg60830.html?PHPSESSID=n8mmreef3mj5f98p8cqfmn8e05#msg60830
Re: Beech MQM-107 Streaker à 12/10/2013 12:37 Clansman
La fiche sur le site

Pas évident de recouper les infos sur les pays utilisateurs de drones-cibles…
Re: Beech MQM-107 Streaker à 12/10/2013 15:15 Nico2
Et une belle fiche de plus pour les drones. :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires