Rappels

Histoire de l'appareil

En 1957, la firme Douglas conçut un avion d'affaires, le Douglas D-808, qui fut proposé notamment à l'US Navy. Celle-ci ne voulut pas s'impliquer financièrement, mais envisageait d'en acheter 200 exemplaires s'il entrait en production. Il n'eut malheureusement aucun succès commercial, et Douglas, manquant d'expérience en ce domaine, approcha Northrop qui refusa de participer à son industrialisation.

Piaggo accepta en avril 1961. Le contrat prévoyait que Piaggio construirait les appareils civils et Douglas les exemplaires militaires. Le projet fut alors confié à l'ingénieur Alessandro Mazzoni. Les 2 prototypes furent construits à l'usine de Finale Ligure, en Italie.

Extérieurement, l'appareil était assez proche du Sabreliner, avec ses 2 réacteurs placés à l'arrière, à la façon de la Caravelle. Il disposait d'une verrière légèrement galbée et de réservoirs externes en bout d'ailes.

Leur premier prototype décolla le 29 août 1964 pour la première fois, à l'aéroport de Gênes. Il reçut la certification FAR25 le 20 novembre 1966. Mais en 1967, la firme Douglas fusionna avec McDonnell, qui abandonna le D-808 en arguant du manque d'intérêt de l'US Navy pour cet appareil.

Piaggio ne pensait pas avoir la stature nécessaire pour le commercialiser seul, et en effet la commercialisation fut un échec. 24 exemplaires seulement furent construits, dont 20 pour la force aérienne italienne, très certainement pour des raisons économiques. Les autres étaient les 2 prototypes et 2 appareils civils.

L'armée de l'air italienne les fit construire sous quatre versions :

Le PD.808 RM de calibration radar (4 exemplaires), le PD.808 GE (ou ECM) de guerre électronique (8 exemplaires), le PD.808 TA d'entraînement à la navigation (4 exemplaires), le PD.808 VIP de transport de VIP (4 exemplaires).

L'appareil entra en service en 1966, dans sa variante de transport VIP. Les PD.808 GE-1 entrèrent en service en 1972. Ils comportaient une cabine avec 3 opérateurs et l'équipement nécessaire pour remplir des missions ELINT, SIGINT et de contre-mesures électroniques.

Le PD.808 TA devait être construit à 6 exemplaires, mais les deux derniers furent finalement construits comme PD.808 GE-2. Ce furent les derniers à entrer en service, en 1977. Le PD.808 VIP transportait 6 passagers, le PD.808 TA 9 élèves. Le PD.808 RM était lui consacré à la calibration des aides à la navigation à haute et moyenne altitude.

Les 8 PD.808 GE furent opérationnels au sein du 71° Gruppo di Volo du 14° Stormo, basé à Pratica di Mare en Italie Centrale. Ils arborèrent longtemps une livrée camouflée, en gris et vert. Le dernier exemplaire, un PD.808 GE, fut définitivement retiré du service le 17 mai 2003.

Versions référencées

  • Douglas/Piaggio PD.808 GE : Version de guerre électronique. 8 exemplaires.
  • Douglas/Piaggio PD.808 RM : Version de calibration radar. 4 exemplaires.
  • Douglas/Piaggio PD.808 TA : Version d'entraînement à la navigation. 4 exemplaires.
  • Douglas/Piaggio PD.808 VIP : Version de transport de VIP. 4 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Douglas/Piaggio PD.808 GE voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 8 165 kg (18 001 lbs)
  • Masse à vide : 4 830 kg (10 648 lbs)
  • Surface alaire : 20,92 m² (225,181 sq. ft)
  • Hauteur : 4,8 m (15,748 ft)
  • Envergure : 13,2 m (43,307 ft)
  • Longueur : 12,85 m (42,159 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 128 km (1 322 mi, 1 149 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 700 m (44 948 ft)
  • Vitesse maximale HA : 852 km/h (529 mph, 460 kts)
  • Charge alaire, à vide : 230,88 kg/m² (47,288 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 390,296 kg/m² (79,939 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Rolls-Royce Viper Mk526
  • Puissance unitaire : 1 499 kgp (15 kN, 3 305 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Piaggio PD.808 à 25/07/2011 08:46 Clansman
En 1957, la firme Douglas conçut un avion d'affaires, le Douglas D.808, qui fut proposé notamment à l'US Navy. Celle-ci ne voulut pas s'impliquer financièrement, mais envisageait d'en acheter 200 exemplaires s'il entrait en production. Il n'eut malheureusement aucun succès commercial, et Douglas, manquant d'expérience en ce domaine, approcha Northrop qui refusa.

Piaggo accepta en avril 1961. Le contrat prévoyait que Piaggio construirait les appareils civils et Douglas les exemplaires militaires. Le projet fut alors confié à l'ingénieur Alessandro Mazzoni. Les 2 prototypes furent construits à l'usine de Finale Ligure, en Italie.

Extérieurement, l'appareil était assez proche du Sabreliner, avec ses 2 réacteurs placés à l'arrière, façon Caravelle. Il disposait d'une verrière légèrement galbée et de réservoirs externes en bout d'ailes.

Leur premier prototype décolla le août 1964 pour la première fois, à l'aéroport de Gênes. Il reçut la certification FAR25 le 20 novembre 1966. Mais en 1967, la firme Douglas fusionna avec McDonnell, qui abandonna le D.808 en arguant du manque d'intérêt de l'US Navy pour cet appareil.

Piaggio ne pensait pas avoir la stature nécessaire pour le commercialiser seul, et en effet la commercialisation fut également un échec. 24 exemplaires seulement furent construits, dont 20 pour la force aérienne italienne, très certainement pour des raisons économiques. Les autres étaient les 2 prototypes et 2 appareils civils.

L'armée de l'air italienne les fit construire sous quatre versions :

Le PD.808RM de calibration radar (4 exemplaires), le PD-808GE de guerre électronique (8 exemplaires), le PD-808TA d'entraînement à la navigation (4 exemplaires), le PD.808VIP de transport de VIP (4 exemplaires).

L'appareil entra en service en 1966, dans sa variante de transport VIP. Les PD-808GE-1 entrèrent en service en 1972. Ils comportaient une cabine avec 3 opérateurs et l'équipement nécessaire pour remplir des missions ELINT, SIGINT et de contre-mesures électroniques.

Le PD-808TA devait être construit à 6 exemplaires, mais les deux derniers furent finalement construits comme PD-808GE-2. Ce furent les derniers à entrer en service, en 1977. Le PD-808VIP transportait 6 passagers, le PD-808TA 9 élèves. Le PD-808RM était lui consacré à la calibration des aides à la navigation à haute et moyenne altitude.

Les 6 PD-808GE (dit aussi ECM) furent opérationnels au sein du Gruppo Guerra Elettronica 71 du Stormo 14, basé à Pratica di Mare en Italie Centrale. Ils arborèrent longtemps une livrée camouflée, en gris et vert. Le dernier exemplaire, un PD-808GE, fut définitivement retiré du service le 17 mai 2003.


La fiche sur le site


http://cargolade.free.fr/pd808.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Piaggio_PD.808

http://www.aviastar.org/air/italy/piaggio_pd-808.php

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_pd808_en.php

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=it&u=http://it.wikipedia.org/wiki/Piaggio-Douglas_PD-808&ei=DGYqTs-CFIuG-wbByLj4Bg&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=8&ved=0CFQQ7gEwBzgK&prev=/search%3Fq%3Dpd-808%2Bwiki%2Bitalia%26start%3D10%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26biw%3D1912%26bih%3D942%26prmd%3Divns

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Piaggio+PD-808

http://jetphotos.net/showphotos.php?aircraft=Piaggio%20PD-808-GE
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires