Rappels

Histoire de l'appareil

Le Piper PA-31 est un bimoteur d'affaires, qui connut le succès comme avion utilitaire pour le transport de fret ou de passagers. Il fut conçu à la demande du fondateur de la compagnie, William T. Piper, qui souhaitait un appareil de 6 à 8 places. Son étude commença en 1962 sous le nom d'Inca.

L'appareil apparut comme un PA-30 Twin Comanche agrandi, prit la désignation PA-31 et effectua son vol inaugural le 30 septembre 1964. Il fut dévoilé au public peu après, dans la même année. C'est un monoplan à ailes basses, avec une dérive conventionnelle, doté de moteurs à compresseur Lycoming TIO-540-A de 310 hp. Ces moteurs prennent place dans des nacelles aplaties, dites "requin-tigre". Les tests rendirent nécessaires quelques modifications, comme l'ajout de 2 hublots de chaque côté du fuselage et le déplacement vers l'avant des moteurs.

Le PA-31, désormais nommé Navajo, fut certifié une première fois par la FAA le 24 février 1966 pour une masse maximale de 6200 livres, puis une seconde fois pour une masse maximale passant à 6500 livres. Il fallut attendre le 30 mars 1967 pour le voir commercialisé.

Tout au long de sa carrière commerciale, le PA-31 fut décliné en plusieurs versions : le PA-31-300 dépourvu de compresseur, le PA-31P pressurisé, le PA-31-350 avec des moteurs plus puissants et un fuselage allongé…

Il fut également produit sous licence en Amérique latine : par Chincul en Argentine, par AICSA (Aero Industrial Colombiana SA) en Colombie, et par Embraer au Brésil (sous la désignation EMB-820C). Des EMB-820C furent remotorisés par Neiva avec des Pratt & Whitney Canada PT6A-27 de 550 hp, sous la dénomination de Caraja.

3942 exemplaires furent construits de 1967 à 1984. Sa production cessa principalement à cause de la chute de l'intérêt pour l'aviation générale dans cette décennie. Parmi les forces aériennes qui l'ont utilisés, on peut noter la Finlande, le Kenya, Trinité et Tobago. Parmi les utilisateurs actuels, il y aurait les Bahamas, le Honduras, la République dominicaine et la Suède (1 PA-31-350 en service depuis 1993 sous la désignation Tp 54 pour la force aérienne, utilisé pour le transport de VIP, et 5 PA-31 qui furent utilisés par la marine suédoise pour l'entraînement au vol IFR, de 1989 à 1997).

La Marine nationale en utilisa 12 exemplaires de février 1973 au 30 septembre 1994. Ils furent utilisés par les flottilles 3S, 2S, 10S, 11S et 56S pour des missions de liaison. Ils furent récupérés dans un hangar qui avait été inondés, et livrés après reconditionnement et changement de leurs moteurs. Leur carrière fut très discrète.

Versions référencées

  • Piper PA-31 : Version série initiale.
  • Piper PA-31-300 : Version dotée de moteurs non-turbochargés. 14 exemplaires.
  • Piper PA-31-310 : Désignation du PA-31 après l'entrée en service du PA-31-300.
  • Piper PA-31-310 Navajo B : Version dotée de Lycoming TIO-540-E de 310hp d'une soute agrandie et d'air conditionné.
  • Piper PA-31-310 Navajo C : Version dotée de Lycoming TIO-540-A2C de 310hp.
  • Piper PA-31-325 Navajo C/R : Version introduite en 1974 dotée d'un moteur à contre-rotation de 325hp.
  • Piper PA-31-350 Chieftain : Version de série raccourcie dotée d'un moteur à contre-rotation de 350hp. 1825 exemplaires.
  • Piper PA-31-350T : Version du PA-31-350 emportant 9 passagers mais moins de bagages et de carburant. 21 exemplaires.
  • Piper PA-31-353 : Version expérimentale du PA-31-350. 2 exemplaires.
  • Piper PA-31P Pressurized Navajo : Version pressurisée dotée de Lycoming TIGO-541-E1A. 259 exemplaires.
  • Piper PA-31P-350 Mojave : Version du PA-31T dotée d'un moteur à piston. 50 exemplaires.
  • Piper PA-31T Cheyenne II : Version à turbopropulseurs P&WC PT6A-28 de 620hp dérivée du PA-31P. 823 exemplaires.
  • Piper PA-31T2 Cheyenne IIXL : Version allongée à turbopropulseurs P&WC PT6A-135 de 750hp.
  • Piper PA-31T3 : Version à turbopropulseurs P&WC PT6A-11 et au design du PA-31-350T. 24 exemplaires.
  • Piper Tp 54 : Désignation du PA-31-350 dans la force aérienne suédoise.
  • Embraer EMB-820C : Désignation des PA-31-350 Chieftain construits sous licence au Brésil.
  • Neiva N821 Caraja : Version de l'EMB-820C remotorisée par des P&WC PT6A-27 de 550hp. 50 exemplaires modifiés.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Piper PA-31 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 948 kg (6 500 lbs)
  • Masse à vide : 1 783 kg (3 930 lbs)
  • Surface alaire : 21 m² (229 sq. ft)
  • Hauteur : 3,96 m (13 ft)
  • Envergure : 12,436 m (40,8 ft)
  • Longueur : 9,94 m (32,612 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 383 km/h (238 mph, 207 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 437 km/h (272 mph, 236 kts)
  • Vitesse de décrochage : 118 km/h (73 mph, 64 kts)
  • Distance franchissable : 1 872 km (1 163 mi, 1 011 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 016 m (26 300 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,3 m/s (23,95 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 420 km/h (261 mph, 227 kts)
  • Charge alaire, à vide : 83,79 kg/m² (17,162 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 138,584 kg/m² (28,384 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à pistons Lycoming TIO-540-A
  • Puissance unitaire : 231 kW (314 ch, 310 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Piper PA-31 Navajo à 21/06/2013 07:08 Clansman
Le Piper PA-31 est un bimoteur d'affaires, qui connut le succès comme avion utilitaire pour le transport de fret ou de passagers. Il fut conçu à la demande du fondateur de la compagnie, William T. Piper, qui souhaitait un appareil de 6 à 8 places. Son étude commença en 1962 sous le nom d'Inca.

L'appareil apparut comme un PA-30 Twin Comanche agrandi, prit la désignation PA-31 et effectua son vol inaugural le 30 septembre 1964. Il fut dévoilé au public peu après, dans la même année. C'est un monoplan à ailes basses, avec une dérive conventionnelle, doté de moteurs à compresseur Lycoming TIO-540-A de 310 hp. Ces moteurs prennent place dans des nacelles aplaties, dites "requin-tigre". Les tests rendirent nécessaires quelques modifications, comme l'ajout de 2 hublots de chaque côté du fuselage et le déplacement vers l'avant des moteurs.

Le PA-31, désormais nommé Navajo, fut certifié une première fois par la FAA le 24 février 1966 pour une masse maximale de 6200 livres, puis une seconde fois pour une masse maximale passant à 6500 livres. Il fallut attendre le 30 mars 1967 pour le voir commercialisé.

Tout au long de sa carrière commerciale, le PA-31 fut décliné en plusieurs versions : le PA-31-300 dépourvu de compresseur, le PA-31P pressurisé, le PA-31-350 avec des moteurs plus puissants et un fuselage allongé…

Il fut également produit sous licence en Amérique latine : par Chincul en Argentine, par AICSA (Aero Industrial Colombiana SA) en Colombie, et par Embraer au Brésil (sous la désignation EMB-820C). Des EMB-820C furent remotorisés par Neiva avec des Pratt & Whitney Canada PT6A-27 de 550 hp, sous la dénomination de Caraja.

3942 exemplaires furent construits de 1967 à 1984. Sa production cessa principalement à cause de la chute de l'intérêt pour l'aviation générale dans cette décennie. Parmi les forces aériennes qui l'ont utilisés, on peut noter la Finlande, le Kenya, Trinité et Tobago. Parmi les utilisateurs actuels, il y aurait les Bahamas, le Honduras, la République dominicaine et la Suède (1 PA-31-350 en service depuis 1993 sous la désignation Tp 54 pour la force aérienne, utilisé pour le transport de VIP, et 5 PA-31 qui furent utilisés par la marine suédoise pour l'entraînement au vol IFR, de 1989 à 1997).

La Marine nationale en utilisa 12 exemplaires de février 1973 au 30 septembre 1994. Ils furent utilisés par les flottilles 3S, 2S, 10S, 11S et 56S pour des missions de liaison. Ils avait été acquis après reconditionnement et changement de leurs moteurs, leur hangar ayant été inondé.



Versions :

PA-31-300 : 2e version de série, certifiée en juin 1967. Fut la seule à ne pas disposer de compresseurs. Moteurs Lycoming IO-540-M1A5 de 300 hp. 14 exemplaires construits en 1968 et 1969.

PA-31-310 : Version initiale de série, nommée ainsi après l'introduction du PA-31-300.

PA-31-325 Navajo C/R : 6e version de série, certifiée en mai 1974. Moteurs TIO-540 de 325 hp, avec des hélices contra-rotatives. Fut produit à partir de 1975.

PA-31-350 Chieftain : 5e version de série, dévoilée en septembre 1972. Version allongée du Navajo B, avec des moteurs Lycoming TIO-540 de 350 hp contra-rotatifs. Les livraisons ne commencèrent qu'en 1973, car l'ouragan Agnès inonda l'usine de Piper à Lock Haven, en Pennsylvanie. 1825 exemplaires construits.

PA-31-350T : Version emportant 9 passagers, mais moins de bagages et de carburant. Existe en PA-31T1020, qui vola pour la première fois le 25 septembre 1981 (21 exemplaires) et en PA-31T1040 (avec turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-11) qui vola pour la première fois le 17 juillet 1981 (24 exemplaires). Les livraisons commencèrent en décembre 1981 pour le T1020 et en juillet 1982 pour le T1040. Une autre version, le T1050, fut envisagée mais pas construite. Son allongement de la cellule aurait permis d'emporter 17 passagers.

PA-31-353 : Prototypes, 2 exemplaires construits au milieu des années 1980.

EMB-820C : PA-31-350 Chieftain construit sous licence par Embraer.

PA-31 Navajo B : 4e version, introduite en 1971 avec des moteurs Lycoming TIO-540-E de 310 hp. Soute à bagages agrandie et air conditionné.

PA-31 Navajo C : Version introduite en 1974, avec des moteurs Lycoming TIO-540-A2C de 310 hp.

PA-31P Pressurized Navajo : 3e version de série, certifiée fin 1969. Version pressurisée, moteurs Lycoming TIGO-541-E1A de 425 hp. Son étude commença en janvier 1966. Masse maximale de 7800 livres. Construit entre 1970 et 1977. 259 exemplaires.

PA-31P-350 Mojave : Dernière version de série. Version à piston du PA-31T, 50 exemplaires construits.

PA-31T Cheyenne : Version à turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-28 de 620 hp, dérivée du PA-31P. 1er vol le 29 août 1969. 823 exemplaires. Servira de base au PA-42.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Piper_PA-31

http://www.netmarine.net/aero/aeronefs/pipernavajo/

http://en.wikipedia.org/wiki/Piper_PA-31_Navajo

http://en.wikipedia.org/wiki/Piper_PA-31T_Cheyenne

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=312

http://www.aviastar.org/air/usa/piper_pa-31.php

http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/Piper/10.htm

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_pa31_en.php
Re: Piper PA-31 Navajo à 21/06/2013 09:12 Jericho
Merci pour la fiche Clansman.
La Marine Nationale n'en aurait pas cédé un à la police?

Il me semble l'avoir apperçu à plusieurs reprises à la TV… :bonnet:

:dehors:
Re: Piper PA-31 Navajo à 21/06/2013 10:13 Clansman
Je l'ai pas comprise celle-là, désolé. :S
Re: Piper PA-31 Navajo à 21/06/2013 14:46 Jericho

Clansman a écrit

Je l'ai pas comprise celle-là, désolé. :S
(De retour puisque ça n'a pas marché… :p )[/size:22eeff45]
C'est moi qui suis désolé, c'est un peu capillotracté: si tu prononces "Navajo" à la mexicaine(ou espagnole), avec une sorte de "r" à la place du "j", tu devrais arriver tout seul au commissariat… :bonnet:
Re: Piper PA-31 Navajo à 21/06/2013 15:00 Clansman
Espèce de narvalo, va. :bonnet:
Re: Piper PA-31 Navajo à 22/06/2013 21:47 Nico2
Jer' tu commences à être trop subtil là :p
Re: Piper PA-31 Navajo à 22/06/2013 21:56 Jericho

Nico2 a écrit

Jer' tu commences à être trop subtil là :p
Pas possible! :drill:
Soit vous êtes fatigués, soit… le niveau était déjà tellement bas que j'ai sorti la pioche et j'ai commencé à creuser! :bonnet:
Re: Piper PA-31 Navajo à 03/07/2013 20:03 Nico2
Il est temps que les vacances arrivent, le risque de dérapage ayant augmenté… :drill: :marine: :p
Re: Piper PA-31 Navajo à 04/07/2013 08:06 Clansman
Oh tu sais, en ce qui ne concerne c'est pas parce que je suis en vacances que je dérape moins. C'est même tout le contraire ! :bonnet:
Re: Piper PA-31 Navajo à 15/07/2013 17:03 Jericho

Clansman a écrit

Oh tu sais, en ce qui ne concerne c'est pas parce que je suis en vacances que je dérape moins.
Moi, c'est pareil: une peau de babane, ça glisse toujours autant… en vacances, je prends juste le temps de décider quel pied je poserai dessus, c'est tout! :bonnet:
Re: Piper PA-31 Navajo à 18/07/2013 07:20 Clansman
L'inspecteur Navarro sur le site
Re: Piper PA-31 Navajo à 18/07/2013 09:01 Jericho

Clansman a écrit

L'inspecteur Navarro sur le site
Merci pour le clin d'oeil, mais je crois qu'il a gradé depuis la dernière fois que tu l'as vu… :bonnet:
Re: Piper PA-31 Navajo à 18/07/2013 09:27 glwpatton

Jericho a écrit

qu'il a gradé

Curieuse expression, jamais entendue !
C'est du Suisse ou du Jericho ? Ou alors c'est moi qui ai sauté une page dans le dico le jour où je l'ai lu (j'en ai pas sauté qu'une d'ailleurs, je les ai toutes sautées en fait)[/size:fvw2zydw] ?
Re: Piper PA-31 Navajo à 18/07/2013 11:36 Jericho

glwpatton a écrit

Jericho a écrit

qu'il a gradé

Curieuse expression, jamais entendue !
C'est du Suisse ou du Jericho ? Ou alors c'est moi qui ai sauté une page dans le dico le jour où je l'ai lu (j'en ai pas sauté qu'une d'ailleurs, je les ai toutes sautées en fait)[/size:334qlb8z] ?
Oups! Désolé… je croyais que c'était du français, mais visiblement c'est du romand… je trouve rien non plus. :S
Donc j'imagine qu'en bon français on dit "monter en grade"? Ou est-ce encore faux?

C'est fou ce que j'en apprends sur ce forum… [/size:334qlb8z] :hehe:
Re: Piper PA-31 Navajo à 18/07/2013 12:22 Clansman
Monter en grade, ouaip, c'est l'expression juste en France. Quand à moi, je l'ai rétrogradé. ;)
Guaymaral 2015 à 22/07/2015 20:49 stanak
Colombian police

PA-31-325
Image

PA-31P (P pour planton ?) :mrgreen:
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires