Rappels

Histoire de l'appareil

L’Eagle 150 est un avion monomoteur biplace de tourisme et d’entrainement, muni de trois plans horizontaux (canards, ailes et empennages horizontaux) et d’un train d’atterrissage tricycle fixe.

L’entreprise australienne Eagle Aircraft Pty Ltd lance l’étude d’un appareil léger et économique, construit en matériaux composites, sur la demande d’une entreprise privée. Le projet est mené par des ingénieurs qui ont déjà mis au point plusieurs appareils avec Burt Rutan.

Le prototype, un monoplace désigné Eagle EX-P1, effectue son premier vol en 1984. Il est sérieusement endommagé le 30 janvier 1985, suite à un atterrissage forcé.

Un prototype biplace est à son tour étudié sous la désignation Eagle ETS. Il fait son premier vol en 1988 et obtient une certification provisoire de l’AEA (Aeronautical Engineering Australia) en 1993.

Le premier appareil de série, un Eagle 150A est certifié officiellement en novembre 1996. Au total, 15 de ces appareils sont construits à Fremantle avant de passer à la seconde série, l’Eagle 150B. Cette version reçoit sa certification de l’AEA en 1997 et celle de la FAA en février 1999. L’appareil, dont le prix est d’environ 120’000 U$, est également produit en Malaisie par l’entreprise Composite Technology Research Malaysia.

Cet avion biplace possède une structure essentiellement formée de panneaux en nid d’abeille en fibres de carbone, renforcés par du Kevlar. Il est propulsé par un moteur à piston Continental Motors IO-240-B de 125 cv (93 kW) entrainant une hélice bipale McCauley, à pas fixe, de 1,78 m de diamètre.
Le train d’atterrissage tricycle est fixe, les jambes du train principal sont en fibres de carbone.
Le cockpit est équipé de deux sièges côte-à-côte en partie moulés dans la structure du fuselage, munis de dossiers inclinables. Les instruments sont classiques, le manche à balai est situé au centre et les autres commandes sur les côtés.

L’Eagle est muni de plans canards de grande dimension implantés sous le bâti-moteur. Les ailes principales, de plus grandes dimensions, sont situées en position haute derrière le cockpit, leurs saumons sont légèrement relevés. Les empennages horizontaux et verticaux sont classiques.
L’accès au moteur et aux différents équipements se font très facilement avec des outils standards, ce qui diminue la durée et les coûts d’entretien.

Une version de surveillance sans pilote, guidée du sol, est proposée sous le nom d’Eagle ARV System (Aerial Reconnaissance Vehicle). Un système comprend trois appareils et une station de guidage au sol.

Dans cette configuration, les sièges sont ôtés pour faire place au matériel de guidage et à un réservoir de carburant supplémentaire. L’Eagle ARV est également équipé, sous le ventre, d’une tourelle munie d’une caméra haute définition, d’un appareil photographique et d’une caméra IR dont les images sont retransmises et enregistrées. La position de cette tourelle permet une visibilité sur 360°.

L’autonomie de l’Eagle ARV System est de 10 h et son rayon d’action est de 200 km autour de la station de guidage. L’appareil peut avoir un usage militaire pour des missions de reconnaissance et d’observation, mais également civil en cas de catastrophes naturelles ou d’accident nucléaire, par exemple. Le gouvernement malaisien a commandé trois de ces appareils ainsi qu’une station de guidage au sol.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Eagle EX-P1 : Prototype monoplace pour évaluer le concept, premier vol en 1984, crash l’année suivante.
  • Eagle ETS : Prototype biplace, premier vol en 1988.
  • Eagle 150A : Première série de 15 appareils, construits entre 1996 et 1997.
  • Eagle 150B : Seconde série, en fabrication depuis 1997.
  • Eagle ARV System : Version d’observation et de reconnaissance sans pilote, guidée du sol.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Eagle ARV System voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Envergure des canards : 4,88 m (16,01 ft)
  • Masse maxi au décollage : 650 kg (1 433 lbs)
  • Masse à vide : 429 kg (946 lbs)
  • Surface alaire : 8,82 m² (94,938 sq. ft)
  • Hauteur : 2,32 m (7,612 ft)
  • Envergure : 7,16 m (23,491 ft)
  • Longueur : 6,45 m (21,161 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 216 km/h (134 mph, 117 kts)
  • Vitesse de décrochage : 83 km/h (52 mph, 45 kts)
  • Distance de décollage : 348 m (1 142 ft)
  • Distance d'atterrissage : 365 m (1 198 ft)
  • Endurance maximale : 10 h
  • Distance franchissable : 200 km (124 mi, 108 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 877 m (16 001 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,3 m/s (17,388 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 241 km/h (150 mph, 130 kts)
  • Charge alaire, à vide : 48,639 kg/m² (9,962 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 73,696 kg/m² (15,094 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Continental IO-240-B
  • Puissance unitaire : 93 kW (126 ch, 125 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Eagle 150 à 23/08/2013 16:34 Jericho
L’Eagle 150 est un avion monomoteur biplace de tourisme et d’entrainement, muni de trois plans horizontaux (canards, ailes et empennages horizontaux) et d’un train d’atterrissage tricycle fixe.

L’entreprise australienne Eagle Aircraft Pty Ltd lance l’étude d’un appareil léger et économique, construit en matériaux composites, sur la demande d’une entreprise privée. Le projet est mené par des ingénieurs qui ont déjà mis au point plusieurs appareils avec Burt Rutan.
Le prototype, un monoplace désigné Eagle EX-P1, effectue son premier vol en 1984. Il est sérieusement endommagé le 30 janvier 1985, suite à un atterrissage forcé.

Un prototype biplace est à son tour étudié sous la désignation Eagle ETS. Il fait son premier vol en 1988 et obtient une certification provisoire de l’AEA (Aeronautical Engineering Australia) en 1993.

Le premier appareil de série, un Eagle 150A est certifié officiellement en novembre 1996. Au total, 15 de ces appareils sont construits à Fremantle avant de passer à la seconde série, l’Eagle 150B. Cette version reçoit sa certification de l’AEA en 1997 et celle de la FAA en février 1999. L’appareil, dont le prix est d’environ 120’000U$, est également produit en Malaisie par l’entreprise Composite Technology Research Malaysia.

Cet avion biplace possède une structure essentiellement formée de panneaux en nid d’abeille en fibres de carbone, renforcés par du Kevlar.
Il est propulsé par un moteur à piston Continental Motors IO-240-B de 125cv (93kW) entrainant une hélice bipale McCauley, à pas fixe, de 1,78m de diamètre.
Le train d’atterrissage tricycle est fixe, les jambes du train principal sont en fibres de carbone.
Le cockpit est équipé de deux sièges côte-à-côte en partie moulés dans la structure du fuselage, munis de dossiers inclinables. Les instruments sont classiques, le manche à balai est situé au centre et les autres commandes sur les côtés.
L’Eagle est muni de plans canards de grande dimension implantés sous le bâti-moteur. Les ailes principales, de plus grandes dimensions, sont situées en position haute derrière le cockpit, leurs saumons sont légèrement relevés.
Les empennages horizontaux et verticaux sont classiques.
L’accès au moteur et aux différents équipements se font très facilement avec des outils standards, ce qui diminue la durée et les coûts d’entretient.

Une version de surveillance sans pilote, guidée du sol, est proposée sous le nom d’Eagle ARV System (Aerial Reconnaissance Vehicle). Un système comprend trois appareils et une station de guidage au sol.
Dans cette configuration, les sièges sont ôtés pour faire place au matériel de guidage et à un réservoir de carburant supplémentaire. L’Eagle ARV est également équipé, sous le ventre, d’une tourelle munie d’une caméra haute définition, d’un appareil photographique et d’une caméra IR dont les images sont retransmises et enregistrées. La position de cette tourelle permet une visibilité sur 360°. L’autonomie de l’Eagle ARV System est de 10h et son rayon d’action est de 200km autour de la station de guidage. L’appareil peut avoir un usage militaire pour des missions de reconnaissance et d’observation, mais également civil en cas de catastrophes naturelles ou d’accident nucléaire, par exemple.
Le gouvernement malaisien a commandé trois de ces appareils ainsi qu’une station de guidage au sol.


Versions :
Eagle EX-P1: Prototype monoplace pour évaluer le concept, premier vol en 1984, crash l’année suivante.

Eagle ETS: Prototype biplace, premier vol en 1988.

Eagle 150A: Première série de 15 appareils, construits entre 1996 et 1997.

Eagle 150B: Seconde série, en fabrication depuis 1997.

Eagle ARV System: Version d’observation et de reconnaissance sans pilote, guidée du sol.


Utilisateurs militaires :
Malaysie : 3 Eagle ARV au sein des forces aériennes.


- Eagle 150B :
Caractéristiques:

Capacité : 2 personnes
Longueur : 6,49m
Envergure plan canard: 4,88m
Envergure aile principale : 7,16m
Hauteur : 2,32m
Surface alaire totale: 8,82m2
Diamètre de l’hélice : 1,78m
Masse à vide : 429kg
Masse maximale au décollage : 650kg

Moteurs :
Un moteur à piston Continental Motors IO-240-B de 125cv (93kW).

Performances :
Vitesse max haute altitude: 240km/h
Vitesse de croisière : 231km/h
Vitesse ascensionnelle : 5,3m/s
Vitesse de décrochage : 83km/h
Plafond opérationnel : 4’877m
Endurance : 5h
Distance franchissable : 1’000km
Distance de décollage : 348m
Distance d’atterrissage : 365m

Armement :
Sans.



- Eagle ARV :
Caractéristiques:

Capacité : 0 personnes
Longueur : 6,45m
Envergure plan canard: 4,88m
Envergure aile principale : 7,16m
Hauteur : 2,32m
Surface alaire totale: 8,82m2
Masse à vide : 429kg
Masse maximale au décollage : 650kg

Moteurs :
Un moteur à piston Continental Motors IO-240-B de 125cv (93kW).

Performances :
Vitesse max haute altitude: 241km/h
Vitesse de croisière : 216km/h
Vitesse ascensionnelle : 5,3m/s
Vitesse de décrochage : 83km/h
Plafond opérationnel : 4’877m
Endurance : 10h
Rayon d’action : 200km
Distance de décollage : 348m
Distance d’atterrissage : 365m

Armement :
Sans.


Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Eagle_Aircraft_Eagle_150
http://www.avweb.com/news/newacft/182746-1.html
http://www.ctrm.com.my/ps_150b.php
http://www.uavglobal.com/eagle-aircraft-150b/
http://www.planeandpilotmag.com/aircraft/international-aircraft-directory/single-engine-aircraft/eagle-150.html
Re: Eagle 150 à 27/08/2013 08:11 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires