Rappels

Histoire de l'appareil

Le Piaggio P.136 est un hydravion à ailes hautes, propulsé par deux moteurs à pistons, pouvant transporter jusqu’à cinq personnes.

Tentant de redémarrer la production de nouveaux appareils après les dégâts causés par la guerre, Rinaldo Piaggio, dont l’entreprise se trouve à Gênes, lance le développement d’un hydravion bimoteur dès la fin du conflit.
Plusieurs ingénieurs (Alberto Faraboschi, Salvatore Bruno Mori et Giovanni Casiraghi) s'unissent, afin de dessiner un appareil qui puisse être polyvalent et concurrentiel.

Le bas du fuselage est constitué d’une coque profilée. Les ailes en « mouette » sont placées très haut, pour laisser moteurs et hélices largement au dessus du niveau de l’eau, même à pleine charge. Les brisures des ailes sont situées au niveau des moteurs. Ces derniers, qui sont munis d’une hélice propulsive, sont placés sur les ailes et dirigés vers l’arrière. Cette configuration permet de diminuer le bruit dans l’habitacle, situé plus en avant.
La cabine dispose de cinq sièges, permettant le transport de quatre passagers en plus du pilote. On y accède par une porte de chaque côté.
Deux flotteurs sont fixés sous les ailes afin de stabiliser l’appareil sur l’eau.
Le train d’atterrissage est de type classique. La roulette de queue est remontée quand l’appareil n’est pas au sol et le train principal s’escamote contre le fuselage, laissant les roues visibles sur les côtés.

Le prototype effectue son premier vol le 29 août 1948, équipé de deux moteurs à pistons Franklin B9F de 215 cv chacun.

En 1949, l’Aeronautica Militare Italiana (AMI) achète un exemplaire pour l’évaluer. La même année, elle passe commande de 13 autres exemplaires pour les missions de patrouille maritime et de sauvetage. Par la suite, 8 autres P.136L-1 seront encore commandés.

Le Pérou commande à son tour quatre P.136 pour sa force aérienne.

Une version légèrement modifiée pour l’exportation a été réalisée. Elle a été vendue à une quarantaine d’exemplaires en Amérique du nord (USA et Canada) sous la désignation de P.136 Royal Gull.

Finalement, à part les P.136L-1 et L-2 "Super Gull" fabriqués sous licence par Kearney and Trecker Corporation, seulement 65 Piaggio P.136 seront fabriqués, mais il sera la base de développement du P.166 dès 1955.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Piaggio P.136F : Version équipée de moteurs Franklin B9F de 215cv (160kW), 18 appareils fabriqués, dont 14 pour les forces aériennes italiennes.
  • Piaggio P.136L : Version équipée de moteurs Lycoming GO-435-C2 de 264cv (196kW), 2 appareils fabriqués et 1 P.136F remotorisé.
  • Piaggio P.136L-1 : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-B de 270cv (201kW), 18 appareils fabriqués.
  • Piaggio P.136L-2 : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480 turbocompressé de 340cv (254kW), 24 appareils assemblés aux USA.
  • Kearney Royal Gull : P.136-L1 et L-2 fabriqués sous licence aux USA par Kearney and Trecker Corporation pour le marché Nord-américain.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Piaggio P.136L-2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 995 kg (6 603 lbs)
  • Masse à vide : 2 110 kg (4 652 lbs)
  • Surface alaire : 25,1 m² (270,174 sq. ft)
  • Hauteur : 3,53 m (11,581 ft)
  • Envergure : 13,53 m (44,39 ft)
  • Longueur : 10,8 m (35,433 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 450 km (901 mi, 783 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 800 m (25 591 ft)
  • Vitesse maximale HA : 335 km/h (208 mph, 181 kts)
  • Charge alaire, à vide : 84,064 kg/m² (17,218 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 119,323 kg/m² (24,439 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à pistons Lycoming GSO-480-B1A6
  • Puissance unitaire : 254 kW (345 ch, 340 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Piaggio P.136 à 08/03/2012 16:43 Jericho
Le Piaggio P.136 est un hydravion à ailes hautes, propulsé par deux moteurs à pistons, pouvant transporter jusqu’à cinq personnes.

Tentant de redémarrer la production de nouveaux appareils après les dégâts causés par la guerre, Rinaldo Piaggio, dont l’entreprise se trouve à Gênes, lance le développement d’un hydravion bimoteur dès la fin du conflit.
Plusieurs ingénieurs (Alberto Faraboschi, Salvatore Bruno Mori et Giovanni Casiraghi) s'unissent, afin de dessiner un appareil qui puisse être polyvalent et concurrentiel.

Le bas du fuselage est constitué d’une coque profilée. Les ailes en « mouette » sont placées très haut, pour laisser moteurs et hélices largement au dessus du niveau de l’eau, même à pleine charge. Les brisures des ailes sont situées au niveau des moteurs. Ces derniers, qui sont munis d’une hélice propulsive, sont placés sur les ailes et dirigés vers l’arrière. Cette configuration permet de diminuer le bruit dans l’habitacle, situé plus en avant.
La cabine dispose de cinq sièges, permettant le transport de quatre passagers en plus du pilote. On y accède par une porte de chaque côté.
Deux flotteurs sont fixés sous les ailes afin de stabiliser l’appareil sur l’eau.
Le train d’atterrissage est de type classique. La roulette de queue est remontée quand l’appareil n’est pas au sol et le train principal s’escamote contre le fuselage, laissant les roues visibles sur les côtés.

Le prototype effectue son premier vol le 29 août 1948, équipé de deux moteurs à pistons Franklin B9F de 215cv chacun.

En 1949, l’Aeronautica Militare Italiana (AMI) achète un exemplaire pour l’évaluer. La même année, elle passe commande de 13 autres exemplaires pour les missions de patrouille maritime et de sauvetage. Par la suite, 8 autres P.136L-1 seront encore commandés.

Le Pérou commande à son tour quatre P.136 pour sa force aérienne.

Une version légèrement modifiée pour l’exportation a été réalisée. Elle a été vendue à une quarantaine d’exemplaires en Amérique du nord (USA et Canada) sous la désignation de P.136 Royal Gull.

Finalement, à part les P.136L-1 et L-2 "Super Gull" fabriqués sous licence par Kearney and Trecker Corporation, seulement 65 Piaggio P.136 seront fabriqués, mais il sera la base de développement du P.166 dès 1955.


Versions :
P.136F : Version équipée de moteurs Franklin B9F de 215cv (160kW), 18 appareils fabriqués, dont 14 pour les froces aériennes italiennes.

P.136L: Version équipée de moteurs Lycoming GO-435-C2 de 264cv (196kW), 2 appareils fabriqués et 1 P.136F remotorisé.

P.136L-1: Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-B de 270cv (201kW), 18 appareils fabriqués.

P.136L-2: Version équipée de moteurs Lycoming GO-480 turbocompressé de 340cv (254kW), 24 appareils assemblés aux USA.

"Royal Gull": P.136-L1 et L-2 fabriqués sous licence aux USA par Kearney and Trecker Corporation pour le marché Nord-américain.


Utilisateurs militaires :
Italie : 14 P.136F et 8 P.136L-1 pour l’Aviazionne Militare Italiana
Pérou : 1 P.136L-1 et 3 P.136L-2 pour la Fuerza Aérea del Perú


Caractéristiques (P.136L-2) :
Longueur : 10,80m
Envergure : 13,53m
Hauteur : 3,53m
Surface alaire : 25,10m2
Masse à vide : 2’110kg
Masse maximale au décollage : 2’995kg


Moteurs :
2 moteurs à pistons Avco Lycoming GSO-480 de 340cv (254kW).


Performances :
Vitesse max haute altitude: 335km/h
Plafond opérationnel : 7’800m
Autonomie : 1450km


Armement :
Sans.


Liens internet:
http://it.wikipedia.org/wiki/Piaggio_P.136
http://en.wikipedia.org/wiki/Piaggio_P.136
http://www.aviastar.org/air/italy/piaggio_p-136.php
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_p136l_dt.php
Re: Piaggio P.136 à 09/03/2012 13:34 Jericho
La fiche sur le site.
Re: Piaggio P.136 à 09/03/2012 14:34 Clansman
Avec une photo et une vidéo.
Re: Piaggio P.136 à 09/03/2012 15:10 Jericho
Merci! ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires