Rappels

Histoire de l'appareil

Le Beech 55 "Baron" est un avion de transport d’affaire et de liaison, bimoteur à ailes basses cantilever, train d’atterrissage tricycle et pouvant transporter jusqu’à six personnes.

Vers le milieu des années 1950, Beechcraft lance l’étude d’un avion bimoteur pour occuper le créneau se situant entre son monomoteur léger "Bonanza" et son bimoteur "Twin Bonanza", plus grand, afin de rester en compétition avec les Cessna 310 et les Piper "Apache".

Pour cela, l’équipe de développement reprend l’excellent fuselage du "Bonanza" comportant quatre places et lui ajoute l’empennage du T-34 Mentor. Les ailes basses cantilever au léger dièdre contenant les réservoirs de carburant sont munies d’une nacelle-moteur chacune. Désigné Beech Model 95 "Badger", le prototype effectue son premier vol le 6 août 1956, équipé de deux moteurs Lycoming O-360-A1A de 180cv.

Quelques semaines plus tard, le Beech Model 95 est rebaptisé "Travel Air" suite à une lettre de l’USAF annonçant que le nom "Badger" a été choisi pour désigner le Tupolev Tu-16 dans la codification OTAN. Construit à 720 exemplaires dans différentes versions de 1958 à 1968, aucun de ces appareils ne semblent avoir été mis en service par des forces aériennes.

Le 29 février 1959, le prototype du Model 95-55 "Baron" fait son premier vol. Il se différencie des versions précédentes par un nouvel empennage en flèche, utilisé sur le Model 33 "Debonair", et des moteurs à six cylindres à plat Continental IO-470L de 260cv chacun entrainant des hélices à variation automatique de pas.
La voilure, inchangée, contient également quatre réservoirs de carburant d’une capacité totale de 424 litres. L’appareil reçoit sa certification le 3 novembre 1960, par extension de celle du "Travel Air".

En 1962, la SFERMA (Société Française d'Entretien et de Réparation de Matériel Aéronautique) modifie un Model 95 "Travel Air" en le munissant d’empennages en flèche identiques à ceux du Model 55 "Baron" et en remplaçant ses moteurs à pistons par deux turbines à hélices Astazou II de 440cv. L’appareil, désigné Beech-SFERMA PD-146 "Marquis", est présenté au Salon du Bourget en 1961. La SFERMA passe commande d’une quinzaine de cellule de Model 55 "Baron" afin de les remotoriser et Beechcraft en commande trois exemplaires !

Le deuxième exemplaire est remotorisé avec des turbines Astazou X de 600cv et établi plusieurs records du monde de vitesse dans sa catégorie (C-1-d, Groupe 2) en 1964 et 1965 sur 100, 500, 1’000 et 2’000km.
Malgré ses capacités, l’appareil est handicapé par une cabine non pressurisée et un accès difficile. Finalement, seuls dix-huit "Baron" deviendront "Marquis", le dix-neuvième n’ayant jamais été achevé.

Les versions du "Baron" sont désignées Model 55-95, jusqu’en 1968. À partir de cette années là, le Model 95 "Travel Air" n’est plus fabriqué et les "Baron" prennent la désignation de Model 55.
Avec les versions successives, on voit le fuselage de l’appareil s’allonger pour passer à six places tout en permettant un plus grand volume des soutes à bagages, un pare-brise d’une seule pièce et des empennages plus grands.

À partir de 1968, le Model 95 "Travel Air" n’est plus fabriqué et les "Baron" reprennent la désignation Model 55. Un nouveau système d’air conditionné et quelques autres améliorations apparaîtront dans ses différentes versions.

En 1966 voit le jour le Model 56 "Turbo Baron" équipé de deux moteurs turbocompressés Lycoming TIO-541-E1B4 de 380cv entrainant des hélices tripales à vitesse constante, d’un système de dégivrage de la voilure, des empennages et des hélices, ainsi que de réservoirs supplémentaires portant le volume de carburant à 673, puis 784 litres.

À partir de 1969, le Model 58 "Baron" est proposé. Les diverses versions lui permettront d’être équipé de saumons de voilure contenant des réservoirs de carburant, une cabine pressurisée accueillant 6 personnes, des moteurs turbocompressés plus puissants, une porte cargo sur la gauche du fuselage et un système de gestion du carburant simplifié. La cabine peut-être aménagée à la demande pour quatre ou six personnes, et dans ce deuxième cas il est possible de disposer les sièges arrière face-à-face afin d’améliorer le confort.

Le Model G58 est toujours en production à un rythme d’une quarantaine d’appareils par année environ. Il est motorisé par deux Continental IO-550C, sa capacité en carburant est de 735 litres et son avionique comprend un poste de pilotage de type "tout écran". En 2010, une série spéciale est produite pour fêter les 50 ans de production de l’appareil.

Diverses entreprises proposent des conversions pour les "Baron". Cela concerne en général un changement de moteur, éventuellement aussi des hélices, ainsi que des équipements supplémentaires.

Contrairement au "Travel Air", de nombreuses forces aériennes se sont équipées avec le "Baron".
Une version d’entrainement pour l’US Army est également construite sous l’appellation de T-42 "Cochise", la Turquie bénéficiant de l’aide militaire américaine en recevra également 35 exemplaires.

Au total, 3'649 Model 55 "Baron" ont été fabriqués entre 1960 et 1969, 93 Model 56 "Turbo Baron" construits en 1967 et 1971, et plus de 2'200 Model 58 "Baron" ont été livrés depuis 1969.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Beech 55 Baron : Version initiale, 190 exemplaires.
  • Beech 56TC Turbo Baron : Moteurs turbocompressés Lycoming TIO-541-E1B4 de 380 cv.
  • Beech 58 Baron : Version allongée.
  • Beech 58P Baron : Moteurs plus puissants.
  • Beech 58TC Baron : Moteurs turbocompressés Continental TSIO-520 de 310 cv.
  • Beech A55 Baron : 2e version, 309 exemplaires.
  • Beech A56TC Turbo Baron : Capacité en carburant légèrement augmentée.
  • Beech B55 Baron : Fuselage allongé.
  • Beech C55 Baron : Moteurs Continental IO-520C de 285 cv.
  • Beech D55 Baron : Nouveau système de conditionnement de l’air dans la cabine.
  • Beech E55 Baron : Quelques améliorations supplémentaires.
  • Beech G58 Baron : Version en production.
  • Beech/SFERMA PD-146 Marquis : Version franco-américaine.
  • Beech T-42A Cochise : 2e lot de T-42, 15 exemplaires.
  • Beech T-42 Cochise : Version d'entraînement pour l'US Army.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Beech B55 Baron voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 313 kg (5 100 lbs)
  • Masse à vide : 1 432 kg (3 156 lbs)
  • Surface alaire : 18,506 m² (199,2 sq. ft)
  • Hauteur : 2,96 m (9,7 ft)
  • Envergure : 11,308 m (37,1 ft)
  • Longueur : 9 m (28 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 333 km/h (207 mph, 180 kts)
  • Vitesse de décrochage : 135 km/h (84 mph, 73 kts)
  • Distance franchissable : 1 745 km (1 084 mi, 942 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 005 m (19 700 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 8,5 m/s (27,887 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 380 km/h (236 mph, 205 kts)
  • Charge alaire, à vide : 77,354 kg/m² (15,843 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 125,002 kg/m² (25,602 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à pistons Continental IO-470L
  • Puissance unitaire : 194 kW (264 ch, 260 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Beech 55 "Baron" à 16/01/2013 16:32 Jericho
Le Beech 55 "Baron" est un avion de transport d’affaire et de liaison, bimoteur à ailes basses cantilever, train d’atterrissage tricycle et pouvant transporter jusqu’à six personnes.

Vers le milieu des années 1950, Beechcraft lance l’étude d’un avion bimoteur pour occuper le créneau se situant entre son monomoteur léger "Bonanza" et son bimoteur "Twin Bonanza", plus grand, afin de rester en compétition avec les Cessna 310 et les Piper "Apache".
Pour cela, l’équipe de développement reprend l’excellent fuselage du "Bonanza" comportant quatre places et lui ajoute l’empennage du T-34 Mentor. Les ailes basses cantilever au léger dièdre contenant les réservoirs de carburant sont munies d’une nacelle-moteur chacune. Désigné Beech Model 95 "Badger", le prototype effectue son premier vol le 6 août 1956, équipé de deux moteurs Lycoming O-360-A1A de 180cv.
Quelques semaines plus tard, le Beech Model 95 est rebaptisé "Travel Air" suite à une lettre de l’USAF annonçant que le nom "Badger" a été choisi pour désigner le Tupolev Tu-16 dans la codification OTAN. Construit à 720 exemplaires dans différentes versions de 1958 à 1968, aucun de ces appareils ne semblent avoir été mis en service par des forces aériennes.

Le 29 février 1960, le prototype du Model 95-55 "Baron" fait son premier vol. Il se différencie des versions précédentes par un nouvel empennage en flèche, utilisé sur le Model 33 "Debonair", et des moteurs à six cylindres à plat Continental IO-470L de 260cv chacun entrainant des hélices à variation automatique de pas.
La voilure, inchangée, contient également quatre réservoirs de carburant d’une capacité totale de 424 litres. L’appareil reçoit sa certification le 3 novembre 1960, par extension de celle du "Travel Air".

En 1962, la SFERMA (Société Française d'Entretien et de Réparation de Matériel Aéronautique) modifie un Model 95 "Travel Air" en le munissant d’empennages en flèche identiques à ceux du Model 55 "Baron" et en remplaçant ses moteurs à pistons par deux turbines à hélices Astazou II de 440cv. L’appareil, désigné Beech-SFERMA PD-146 "Marquis", est présenté au Salon du Bourget en 1961. La SFERMA passe commande d’une quinzaine de cellule de Model 55 "Baron" afin de les remotoriser et Beechcraft en commande trois exemplaires !
Le deuxième exemplaire est remotorisé avec des turbines Astazou X de 600cv et établi plusieurs records du monde de vitesse dans sa catégorie (C-1-d, Groupe 2) en 1964 et 1965 sur 100, 500, 1’000 et 2’000km.
Malgré ses capacités, l’appareil est handicapé par une cabine non pressurisée et un accès difficile. Finalement, seuls dix-huit "Baron" deviendront "Marquis", le dix-neuvième n’ayant jamais été achevé.

Les versions du "Baron" sont désignées Model 55-95, jusqu’en 1968. À partir de cette années là, le Model 95 "Travel Air" n’est plus fabriqué et les "Baron" prennent la désignation de Model 55.
Avec les versions successives, on voit le fuselage de l’appareil s’allonger pour passer à six places tout en permettant un plus grand volume des soutes à bagages, un pare-brise d’une seule pièce et des empennages plus grands.
À partir de 1968, le Model 95 "Travel Air" n’est plus fabriqué et les "Baron" reprennent la désignation Model 55. Un nouveau système d’air conditionné et quelques autres améliorations apparaîtront dans ses différentes versions.

En 1966 voit le jour le Model 56 "Turbo Baron" équipé de deux moteurs turbocompressés Lycoming TIO-541-E1B4 de 380cv entrainant des hélices tripales à vitesse constante, d’un système de dégivrage de la voilure, des empennages et des hélices, ainsi que de réservoirs supplémentaires portant le volume de carburant à 673, puis 784 litres.

À partir de 1969, le Model 58 "Baron" est proposé. Les diverses versions lui permettront d’être équipé de saumons de voilure contenant des réservoirs de carburant, une cabine pressurisée accueillant 6 personnes, des moteurs turbocompressés plus puissants, une porte cargo sur la gauche du fuselage et un système de gestion du carburant simplifié. La cabine peut-être aménagée à la demande pour quatre ou six personnes, et dans ce deuxième cas il est possible de disposer les sièges arrière face-à-face afin d’améliorer le confort.
Le Model G58 est toujours en production à un rythme d’une quarantaine d’appareils par année environ. Il est motorisé par deux Continental IO-550C, sa capacité en carburant est de 735 litres et son avionique comprend un poste de pilotage de type "tout écran". En 2010, une série spéciale est produite pour fêter les 50 ans de production de l’appareil.

Diverses entreprises proposent des conversions pour les "Baron". Cela concerne en général un changement de moteur, éventuellement aussi des hélices, ainsi que des équipements supplémentaires.

Contrairement au "Travel Air", de nombreuses forces aériennes se sont équipées avec le "Baron".
Une version d’entrainement pour l’US Army est également construite sous l’appellation de T-42 "Cochise", la Turquie bénéficiant de l’aide militaire américaine en recevra également 35 exemplaires.

Au total, 3'649 Model 55 "Baron" ont été fabriqués entre 1960 et 1969, 93 Model 56 "Turbo Baron" construits en 1967 et 1971, et plus de 2'200 Model 58 "Baron" ont été livrés depuis 1969.


Versions :
95-55 "Baron" : Première série aménagée pour 4 ou 5 personnes, motorisée par un Continental IO-470L de 260cv et équipée d’instruments pour les vols sans visibilité. Equipement pour la radionavigation en option. 190 appareils construits (c/n TC-1 à TC-190) en 1960 et 1961.

95-A55 "Baron" : Motorisé par des Continental IO-470L de 260cv, son train d’atterrissage peut être sorti à plus grande vitesse (280km/h). Aménagement pour 6 personnes en option. 309 appareils construits en 1962 et 1963 (TC-191 à TC-349, TC-351 à TC-370 et TC-372 à TC-501). 15 autres cellules sont livrées sans moteur à la SFERMA.

95-B55 "Baron" : Fuselage allongé offrant un coffre à bagages plus vaste, moteurs Continental IO-470L de 260cv équipés de nouvelles hélices bipales Beechcraft permettant une meilleure vitesse ascensionnelle et une masse maximale au décollage de 2’313kg. 1956 appareils construits entre 1964 et 1982 (TC-371 et TC-502 à TC-2456), dont cinq transformés en T-42 « Cochise » en 1971 (TC-1393 à TC-1396 et TC-1402 sont changés en TF-66 à TC-70). Le Model 95-B55A possède une vitesse maximale de sortie de train supérieure de 16km/h. Le Model 95-B55B bénéficie de quelques améliorations. L’US Army commande, entre 1965 et 1966, soixante-cinq de ces appareils qu’elle désigne T-42 "Cochise", pour l’instruction de ses pilotes sur bimoteur.

95-C55 "Baron" : Son fuselage allongé de 47cm abrite une cabine entièrement réorganisée. Il est muni de moteurs Continental IO-520C de 285cv, d’un pare-brise d’une pièce et de stabilisateurs plus grands. 450 appareils construits en 1966 et 1967 (c/n TC-350, TE-1 à TE-49 et TE-51 à TE-421)

D55 "Baron" : Moteurs Continental IO-520C de 285cv, nouveau système de conditionnement de l’air dans la cabine. 316 appareils construits en 1968 et 1969.

E55 "Baron" : Version équipée des moteurs Continental IO-520C de 285cv et de quelques améliorations. 428 appareils construits entre 1969 et 1981 (c/n TE-768 à TE-1195).

56TC "Turbo Baron" : Moteurs turbocompressés Lycoming TIO-541-E1B4 de 380cv chacun munis d’hélices tripales à vitesse constante. En option, il peut être équipé d’un système de dégivrage de la voilure et de l’hélice et de réservoirs supplémentaires portant la quantité totale de carburant de 536 à 673 litres. 1er vol le 25 mai 1965, 82 appareils sont construits entre 1967 et 1969 (TG-2 à TG-83).

A56TC "Turbo Baron" : Moteurs turbocompressés Lycoming TIO-541-E1B4 de 380cv, capacité des réservoirs de carburant portée à 784 litres. 11 appareils construits en 1970 et 1971 (c/n TG-84 à TG-94).

58 "Baron" : Version équipée des moteurs Continental IO-520C de 285cv. Des saumons de voilures contenant des réservoirs de carburant de 108 litres sont proposés à partir de 1976. Une double porte sur la droite de la cabine pour charger du fret volumineux, des nacelles-moteurs et des casseroles d’hélices redessinées sont intégrés en 1984. 2’124 appareils construits entre 1969 et 2005 (c/n TH-1 à TH-2124).

58P "Baron" : Cabine pressurisée pouvant accueillir six personnes et munie de la double-porte sur la gauche. Saumons de voilure contenant 92 litres de carburant à partir de 1976. Moteurs Continental TSIO-520-LB1C de 310cv, remplacés par des Continental TSIO-520-WB de 325cv munis d’hélices tripales en 1977. 24 appareils sont modifiés avec des moteurs TSIO-520-LB1CWB1 de 325cv pour obtenir une masse maximale au décollage de 2’815kg. 495 appareils construits de 1973 à 1985 (c/n TJ-3 à TJ-497).

58TC "Baron" : Moteurs turbocompressés Continental TSIO-520 de 310cv, remplacé en 1978 par des TSIO 520 de 325cv, et diverses améliorations. 7 appareils sont modifiés avec des moteurs TSIO-520-LB1CWB1 de 325cv pour obtenir une masse maximale au décollage de 2’815kg. 151 appareils construits entre 1974 et 1983.

G58 "Baron" : Moteurs Continental IO-550C, le fuselage est allongé et la cabine entièrement réaménagée, volume de carburant total de 735 litres et poste de pilotage de type « tout écran » Garmin. En 2010, une série spéciale est produite pour fêter les 50 ans de l’appareil, qui encore en production.

Beech-SFERMA PD-146 "Marquis" : En 1962, La SFERMA (Société Française d'Entretien et de Réparation de Matériel Aéronautique) modifie un Model 95 Travel Air en le munissant des empennages en flèche du Model 55 "Baron" et en remplaçant les moteurs à pistons par deux turbines à hélices Astazou II de 440cv.
Dix-sept cellules de Model 55 "Baron" sont également remotorisées, dont trois pour Beechcraft, et une dix-huitième n’est pas achevée.
Le PD-146 "Marquis" n°2 (F-BJSI) est remotorisé avec des turbines Astazou X de 600cv et établi plusieurs records du monde de vitesse dans sa catégorie (C-1-d, Groupe 2) :
Le 21 février 1964, 1’000km à 502,12km/h (piloté par Maurice Oppeneau et Jacques Boisbeau).
Le 19 juin 1964, 2’000km à 446,92km/h (piloté par Maurice Oppeneau et Jacques Boisbeau).
Le 13 mai 1965, 2’000km en circuit fermé à 501,42km/h (piloté par Pierre Bonneau et M. Duberger).
Le 14 mai 1965, 1’000km en circuit fermé à 524,01km/h (piloté par Pierre Bonneau et M. Duberger).
Le 5 décembre 1965, 100km en circuit fermé à 521,50km/h.
Le 5 décembre 1965, 500km en circuit fermé à 522,68km/h.
Des moteurs Astazou IIJ remplacent par la suite les Astazou IID du PD-146 Marquis n°9 pour des tests. L’appareil est redésigné Beech SFERMA 60A Marquis.
Sa cabine non pressurisée et un accès peu pratique n’aide pas la vente et seulement dix-huit "Marquis" sortent au final des ateliers de la SFERMA.

T-42 "Cochise" : Version militaire du Model 95-B55 livrés à l’US Army à 65 exemplaires au total. 55 T-42 en 1965 (65-12679/65-12733, c/n TF-1 à TF-55) et 10 T-42A en 1966 (66-4300/66-4309, c/n TF-56 à TF-65). 5 autres appareils sont commandés par la suite pour la Turquie et livrés en 1971 en tant qu’assistance militaire (71-21053/21057, c/n TF-66 à TF-70). Les "Cochise" de l’US Army sont transférés à l’Air National Guard en 1993, puis retirés du service depuis.


Utilisateurs militaires :
Algérie : 1 Model 95-C55 de 1982 à 1996 dans les Forces aériennes.

Argentine : 2 Model 95-55 utilisés entre 1989 et 1990 par l’armée.

Bolivie : 1 Model 95-B55 et 1 Model 58 au sein de la Fuerza Aérea Boliviana depuis 1994, encore en service.

Brésil : 1 Model 95-C55 de 1966 à 1994 dans la Força Aérea Brasileira, puis à partir de 1994 dans l’armée (Exército Brasileiro), ils ne sont plus en service.

Chili : 1 Model 58 dans l’armée chilienne (Ejército de Chile) de 1995 à 2004. 1 Model 55 et 1 Model 56TC à partir de 1968 dans la Fuerza Aérea de Chile, ils ne sont plus en service.

Colombie : 2 Model 55 dans la Fuerza Aérea Colombiana à partir de 1979, ils ne sont plus en service.

Espagne : 7 T-42A cédés à l’Ejército del Aire en 1972 par l’US Army, puis 12 Model 95-B55, ils ne sont plus en service.

Etats-Unis : 65 T-42 et T-42A "Cochise" de 1965 à 1993, l’Air National Guard a utilisé quelques "Cochise" depuis 1993, ils ne sont plus en service.

Haiti : Le Corps d’Aviation a reçu un Model 58 en 1975, encore en service.

Honduras : 1 Model 95-B55 dans la Fuerza Aerea Hondurena de 1994 à 1998.

Mexique : 14 Model 95-B55 à partir de 1976, 1 Model 95-B55 confisqué à des trafiquants de drogue de 1981 à 1995, et 3 Model 58, tous utilisés par la Marine (Armada de México), ils ne sont plus en service.

Pakistan : 1 Model 95-B55 utilisé par les forces aériennes à partir de 1966, il n’est plus en service.

Panama : 1 Model 95-55 en service dans la Fuerza Aérea Panamena à partir de 1979, il n’est plus en service.

Paraguay : 1 Model 58 dans l’armée (Ejército Paraguayo) en service de 1989 à 1991 et 1 Model 58 dans les forces aériennes (Fuerza Aérea de Paraguay) en service depuis 1989.

République Centrafricaine : 1 Model 58 utilisé par les Forces aériennes de 1983 à 1994.

Rhodésie : 1 Model 95-C55 en service de 1967 à 1976.

Togo : 2 Model 58 en service de juillet 1986 à octobre 1991.

Turquie : 20 T-42A dans les forces aériennes de 1971 à 1986 et 15 T-42A dans l’armée de terre à partir de 1971, ils ne sont plus en service.

Uruguay : 2 Model 58 dans les forces aériennes (Fuerza Aérea Uruguaya) de 1998 à 2011.

Venezuela : 1 Model 95-B55 utilisé par la garde nationale de 1980 à 1998 et deux Model 58 dans les forces aériennes (Fuerza Aérea Uruguaya), encore en service.

Zimbabwe : 1 Model 95-C55, plus en service.


Caractéristiques Model 95-B55 "Baron":
Equipage : 1
Passagers : 5
Longueur : 8,53m
Envergure : 11,53m
Hauteur : 2,92m
Surface alaire : 18,50m2
Masse à vide : 1’431kg
Masse maximale au décollage : 2’313kg

Moteurs :
2 moteurs à pistons Continental IO-470L de 260cv (194kW) chacun.

Performances :
Vitesse max basse altitude: 380km/h
Vitesse de croisière : 333km/h
Vitesse ascensionnelle : 8,5m/s
Plafond opérationnel : 6’000m
Distance franchissable : 1’746km

Armement :
Sans.

Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_Baron
http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/Beech/Baron.htm
http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=325
http://www.planeandpilotmag.com/aircraft/international-aircraft-directory/multi-engine-aircraft/beech-baron.html
http://www.risingup.com/planespecs/info/airplane85.shtml
http://www.what2fly.com/manufacturer/beech/55_b55_baron.php
http://www.baron58.com/baron_info.htm
Re: Beech 55 "Baron" à 17/01/2013 12:24 Clansman
Merci pour la fiche et beau boulot !

Sa fiche est sur le site, mais en attente de mise à jour. Quelques remarques :

S'il a volé le 29 février, ce doit être en 1960, une année bissextile. :)

Haitï n'a plus aucun avion.
Voili voilou. :D
Re: Beech 55 "Baron" à 17/01/2013 12:43 Jericho

Clansman a écrit

S'il a volé le 29 février, ce doit être en 1960, une année bissextile. :)
C'est ce que j'ai sur mes références! … j'sais pas comment je me suis foutu dedans, merci!

Clansman a écrit

Haitï n'a plus aucun avion.
Ben je dois avoir de mauvaises références… ou qui datent un peu. :interr:

Clansman a écrit

Merci pour la fiche et beau boulot !
De rien, merci pour les corrections! :mrgreen:
Re: Beech 55 "Baron" à 17/01/2013 14:26 Clansman
J'ai beaucoup aimé l'anecdote sur le Badger, en passant. :D
Re: Beech 55 "Baron" à 21/01/2013 15:04 Clansman
La fiche est sur le site
Re: Beech 55 "Baron" à 21/01/2013 15:31 Jericho

Clansman a écrit

La fiche est sur le site
Merci! ;)
Re: Beech 55 "Baron" à 22/01/2013 14:59 Jericho

Clansman a écrit

S'il a volé le 29 février, ce doit être en 1960, une année bissextile. :)
Je viens de réaliser que je n'avais toujours pas modifié le texte sur le forum… c'est chose faite. ;)
Re: Beech 55 "Baron" à 22/01/2013 20:11 PCmax
Aaaahhh, ça change tout. J'me disais aussi… :D
Re: Beech 55 "Baron" à 23/01/2013 09:14 Jericho

PCmax a écrit

Aaaahhh, ça change tout. J'me disais aussi… :D
Autant enlever les coquilles non? Surtout qu'il reste les messages, preuvent qu'elles étaient présentes! ;)
Re: Beech 55 "Baron" à 18/11/2016 15:31 stanak
Beech B55 Baron
ex Spain AF
Image
7 exemplaires utilisés de 1972 à 2004
Re: Beech 55 "Baron" à 19/11/2016 13:25 Clansman
Il ressemble vachement à un Piper PA-23, ton Baron. :mrgreen:
Re: Beech 55 "Baron" à 19/11/2016 15:09 Jericho
Mais ça reste un Baron, non? ;)
Re: Beech 55 "Baron" à 20/11/2016 09:47 Clansman
Il y avait une erreur de photo, à l'origine. ;)
Re: Beech 55 "Baron" à 20/11/2016 10:53 Jericho

Clansman a écrit

Il y avait une erreur de photo, à l'origine. ;)
Je comprends mieux, c'était celle-là peut-être? :mrgreen:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires